Discographie >> Albums >> A Matter of Life and Death
Nous sommes le 24 Nov 2017, il est 01:02
 
A MATTER OF LIFE AND DEATH
 
 
   
   

  1. Different world
2. These Colours Don't Run
3. Brighter Than a Thousand Suns
4. The Pilgrim
5. The Longest Day
6. Out of the Shadows
7. The Reincarnation of Benjamin Breeg
8. For the Greater Good of God
9. Lord of Light
10. The Legacy
 
Réalisé le 25/08/06
Produit, Arrangé et mixé par Kevin "Cavman" Shirley
au
Sarm West Studios de Londres
Chart position: 4
 
Co-produit par Steve Harris
 
Photographies par Simon Fowler et John McMurtrie
 
Géré par Rod Smalwood et Andy Taylor
pour Sanctuary Artist Management.
Durée totale : 72:04
Illustré par Tim Bradstreet
   
   
Singles
   
 

The Reincarnation
of Benjamin Breeg

Different World
 
   
   
DIFFERENT WORLD
( Adrian Smith / Steve Harris )
4:18
   

You lead me on the path
Keep showing me the way
I feel a little lost
A little strange today

I think I'll take a hold
Of whatever comes my way
Then we'll see what happens
Take it day by day

I thought I had it all
I had it all worked out
Just what my future held
That there would be no doubt

But then the card came up
And I took another turn
But I don't know if it's
Fulfilment that I yearn

Tell me what you can hear
And then tell me what you see
Everybody has a different way
To view the world

I would like you to know
When you see the simple things
To appreciate this life
It's not too late to learn

Don't want to be here
Somewhere I'd rather be
But when I get there
I might find it's not for me

Tell me what you can hear
And then tell me what you see
Everybody has a different way
To view the world

I would like you to know
When you see the simple things
To appreciate this life
It's not too late to learn

(2:41 – Solo : Adrian Smith)

Tell me what you can hear
And then tell me what you see
Everybody has a different way
To view the world

I would like you to know
When you see the simple things
To appreciate this life
It's not too late to learn

Don't want to be here
Somewhere I'd rather be
But when I get there
I might find it's not for me

Don't know what I want
Or where I want to be
I'm feeling more confused
The more the days go by

Vous me guidez sur la voie
Sans cesser de me montrer le chemin
Je me sens un peu perdu
Un petit peu bizarre aujourd'hui

Je crois que je vais saisir
La première occasion
Puis on verra ce qui se passera
En vivant au jour le jour

Je croyais que j'avais tout
J'avais tout planifié de bout en bout
La façon dont mon futur allait se passer
Pour n'avoir aucun doute

Puis une carte est sortie
Et j'ai pris un autre tournant
Mais je ne sais pas si c'est
L'épanouissement auquel j'aspire

Dis-moi ce que tu peux entendre
Et puis dis-moi ce que tu vois
Tout le monde a une façon différente
De voir le monde

J'aimerais que tu saches
Quand tu vois les choses simples
Apprécier cette vie à sa juste valeur
Il n'est pas trop tard pour apprendre

Je ne veux pas être ici
Je préfèrerais être ailleurs
Mais quand j'y serai
Je trouverai peut-être que ce n'est pas pour moi

Dis-moi ce que tu peux entendre
Et puis dis-moi ce que tu vois
Tout le monde a une façon différente
De voir le monde

J'aimerais que tu saches
Quand tu vois les choses simples
Apprécier cette vie à sa juste valeur
Il n'est pas trop tard pour apprendre

(2:41 – Solo : Adrian Smith)

Dis-moi ce que tu peux entendre
Et puis dis-moi ce que tu vois
Tout le monde a une façon différente
De voir le monde

J'aimerais que tu saches
Quand tu vois les choses simples
Apprécier cette vie à sa juste valeur
Il n'est pas trop tard pour apprendre

Je ne veux pas être ici
Je préfèrerais être ailleurs
Mais quand j'y serai
Je trouverai peut-être que ce n'est pas pour moi

Je ne sais pas ce que je veux
Ni où je voudrais être
Je me sens de plus en plus dérouté
Plus les jours passent

   
   
THESE COLOURS DON'T RUN
( Adrian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson )
6:53
   

It's the same in every country
When you say you're leaving
Left behind the loved ones
Waiting silent in the hall
Where you're going lies adventure
Others only dream of
Red and green light this is real
And so you go to war

For the passion, for the glory
For the memories, for the money
You're a soldier, for your country
What's the difference, all the same

Far away from the land of our birth
We fly a flag in some foreign earth
We sailed away
Like our fathers before
These colours don't run
From cold bloody war

There is no one that will save you
Going down in flames
No surrender certain death you
Look it in the eye
On the shores of tyranny you
Crashed a human wave
Paying for my freedom with your
Lonely unmarked graves

For the passion, for the glory
For the memories, for the money
You're a soldier, for your country
What's the difference, all the same

Far away from the land of our birth
We fly a flag in some foreign earth
We sailed away
Like our fathers before
These colours don't run
From cold bloody war

(3:52 – Solo : Dave Murray)
(4:32 – Solo : Adrian Smith)

Far away from the land of our birth
We fly a flag in some foreign earth
We sailed away
Like our fathers before
These colours don't run
From cold bloody war

Far away from the land of our birth
We fly a flag in some foreign earth
We sailed away
Like our fathers before
These colours don't run
From cold bloody war
These colours don't run
From cold bloody war

C'est pareil dans tous les pays
Quand tu dis que tu t'en vas
Les êtres chers laissés derrière
Attendant en silence dans l'entrée
Où tu vas se trouve l'aventure
Dont les autres ne font que rêver
Feux rouge et vert, c'est la réalité
Et ainsi tu t'en vas à la guerre

Pour la passion, pour la gloire
Pour les souvenirs, pour l'argent
Tu es un soldat pour ton pays
Quelle différence, c'est du pareil au même

Bien loin du pays où nous sommes nés
Nous brandissons un drapeau en terre étrangère
Nous nous sommes embarqués
Comme nos pères avant nous
Ces couleurs ne détalent pas
Face à une guerre froide et sanglante

Il n'y a personne qui vous sauvera
Descendus en flammes
Pas de quartier, mort certaine, vous la regardez
Droit dans les yeux
Sur les côtes de la tyrannie vous vous êtes jetés
Comme une vague humaine
Payant le prix de ma liberté
De vos tombes esseulées et anonymes

Pour la passion, pour la gloire
Pour les souvenirs, pour l'argent
Tu es un soldat pour ton pays
Quelle différence, c'est du pareil au même

Bien loin du pays où nous sommes nés
Nous brandissons un drapeau en terre étrangère
Nous nous sommes embarqués
Comme nos pères avant nous
Ces couleurs ne détalent pas
Face à une guerre froide et sanglante

(3:52 – Solo : Dave Murray)
(4:32 – Solo : Adrian Smith)

Bien loin du pays où nous sommes nés
Nous brandissons un drapeau en terre étrangère
Nous nous sommes embarqués
Comme nos pères avant nous
Ces couleurs ne détalent pas
Face à une guerre froide et sanglante

Bien loin du pays où nous sommes nés
Nous brandissons un drapeau en terre étrangère
Nous nous sommes embarqués
Comme nos pères avant nous
Ces couleurs ne détalent pas
Face à une guerre froide et sanglante
Ces couleurs ne détalent pas
Face à une guerre froide et sanglante

   
   
BRIGHTER THAN A THOUSAND SUNS
( Adrian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson )
8:46
   

We are not the sons of God
We are not his chosen people now
We have crossed the path he trod
We will feel the pain of his beginning

Shadow fingers rise above
Iron fingers stab the desert sky
Oh behold the power of man
On its tower, ready for the fall

Knocking heads together well
Raze a city, build a living hell
Join the race to suicide
Listen for the tolling of the bell

Out of the universe, a strange love is born
Unholy union, trinity reformed

Yellow sun its evil twin
In the black the wings deliver him
We will split our souls within
Atom seed
To nuclear dust is riven

Out of the universe, a strange love is born
Unholy union, trinity reformed

Out of the darkness
Brighter than a thousand suns
Out of the darkness
Brighter than a thousand suns
Out of the darkness
Brighter than a thousand suns
Out of the darkness
Brighter than a thousand suns

Out of the darkness
Brighter than a thousand suns
Out of the darkness
Brighter than a thousand suns

(3:33 – Solo : Adrian Smith)

Bury your morals and bury your dead
Bury your head in the sand
E=mc2 you can relate
How we made God with our hands

Whatever would Robert have said to his God
About how he made war with the sun
E=mc2 you can relate
How we made God with our hands

All nations are rising
Through acid veils of love and hate
Chain letters of Satan
Uncertainty leads us all to this
All nations are rising
Through acid veils of love and hate
Cold fusion and fury

(5:25 – Solo : Janick Gers)

Divide and conquer while ye may
Others preach and others fall and pray
In the bunkers where we'll die
There the executioners they lie

Bombers launch with no recall
Minute-warning of the missile fall
Take a look at your last sky
Guessing you won't have the time to cry

Out of the universe, a strange love is born
Unholy union, trinity reformed

Out of the darkness
Out of the darkness
Out of the darkness
Brighter than a thousand suns
Out of the darkness
Brighter than a thousand suns
Out of the darkness
Brighter than a thousand suns
Out of the darkness
Brighter than a thousand suns
Out of the darkness
Brighter than a thousand suns

Holy Father we have sinned

Nous ne sommes pas les fils de Dieu
Nous ne sommes plus son peuple élu
Nous avons croisé le chemin qu'il a parcouru
Nous allons ressentir la souffrance de ses débuts

Des doigts d'ombre s'élèvent au-dessus
Des doigts de fer poignardent le ciel désertique
Oh voyez la puissance de l'homme
Sur sa tour, prêt pour la chute

Entrechoquant bien les têtes
Rasez une ville, construisez un enfer
Rejoignez la course au suicide
Écoutez sonner le glas

De l'univers est né un fol amour
Union impie, trinité réformée

Soleil jaune, son jumeau diabolique
Dans le noir les ailes le déposent
Nous allons fendre nos âmes en dedans
La semence atomique
Se fissionne en poussière nucléaire

De l'univers est né un fol amour
Union impie, trinité réformée

Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils
Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils
Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils
Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils

Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils
Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils

(3:33 – Solo : Adrian Smith)

Enterrez vos morales et enterrez vos morts
Mettez-vous la tête dans le sable
E=mc2 vous pouvez faire le lien avec
La façon dont nous avons fabriqué Dieu de nos mains

Quoique Robert aurait pu dire à son Dieu
Sur la façon dont il a fait la guerre avec le soleil
E=mc2 vous pouvez faire le lien avec
La façon dont nous avons fabriqué Dieu de nos mains

Toutes les nations se dressent
À travers des voiles acides d'amour et de haine
Les lettres à la chaîne de Satan
L'incertitude nous y amène tous
Toutes les nations se dressent
À travers des voiles acides d'amour et de haine
Fusion froide et furie

(5:25 – Solo : Janick Gers)

Divise et conquiers tant que tu le peux
D'autres prêchent et d'autres tombent en prière
Dans les bunkers où nous allons mourir
Là reposent les bourreaux

Les bombardiers décollent sans retour
Alerte-minute avant la chute du missile
Regardez votre dernier ciel
Sachant que vous n'aurez pas le temps de pleurer

De l'univers est né un fol amour
Union impie, trinité réformée

Depuis les ténèbres
Depuis les ténèbres
Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils
Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils
Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils
Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils
Depuis les ténèbres
Plus éclatant qu'un millier de soleils

Seigneur, nous avons péché

   
   
THE PILGRIM
( Yanick Gers / Steve Harris )
5:08
   

The keys to death and hell
The ailing kingdom doomed to fail
The bonds of sin and heart will break
The pilgrim's course will take

Quelling the devil's might
And ready for eternal fight
Aching limbs and fainting soul
Holy battles take their toll

Liberty and hope divine
Changing the water into wine
So to you we bid farewell
Kingdom of heaven to hell

Spirit holy life eternal
Raise me up, take me home
Pilgrim sunrise, pagan sunset
Onward journey begun

To courage find and gracious will
Deliver good from ill
Clean the water, clean our guilt
With us do what you will

Then will my judge appear
Bear no false angel that I hear
For only then I will confess
To my eternal hell

Now give us our holy sign
Changing our water into wine
So to you we bid farewell
Kingdom of heaven to hell

Spirit holy life eternal
Raise me up, take me home
Pilgrim sunrise, pagan sunset
Onward journey begun

(3:03 – Solo : Janick Gers)

Now give us our holy sign
Changing our water into wine
So to you we bid farewell
Kingdom of heaven to hell

Spirit holy life eternal
Raise me up, take me home
Pilgrim sunrise, pagan sunset
Onward journey begun

Spirit holy life eternal
Raise me up, take me home
Pilgrim sunrise, pagan sunset
Onward journey begun

Les clefs de la mort et de l'enfer
Le royaume chancelant voué à l'échec
Les liens du péché et du cœur vont se rompre
Le pèlerin s'en ira sur son chemin

Réprimant le pouvoir du diable
Et prêt pour un éternel combat
Les membres endoloris et l'âme défaillante
Les batailles saintes prennent leur tribut

La liberté et l'espoir divin
Changeant l'eau en vin
Nous te disons donc au-revoir
Royaume des cieux en enfer

Esprit saint, vie éternelle
Relève-moi, ramène-moi à la maison
Aube de pèlerin, crépuscule de païen
Le voyage en avant débute

Pour trouver le courage et la volonté gracieuse
Délivre le bien du mal
Purifie l'eau, purifie-nous de notre culpabilité
Fais de nous ce que tu veux

Alors mon juge apparaîtra
Ne souffre de faux ange que j'entends
Car alors seulement je me confesserai
Pour mon enfer éternel

Maintenant donne-nous notre signe sacré
En changeant l'eau en vin
Nous te disons donc au-revoir
Royaume des cieux en enfer

Esprit saint, vie éternelle
Relève-moi, ramène-moi à la maison
Aube de pèlerin, crépuscule de païen
Le voyage en avant débute

(3:03 – Solo : Janick Gers)

Donne-nous maintenant notre signe sacré
Changeant l'eau en vin
Nous te disons donc au-revoir
Royaume des cieux en enfer

Esprit saint, vie éternelle
Relève-moi, ramène-moi à la maison
Aube de pèlerin, crépuscule de païen
Le voyage en avant débute

Esprit saint, vie éternelle
Relève-moi, ramène-moi à la maison
Aube de pèlerin, crépuscule de païen
Le voyage en avant débute

   
   
THE LONGEST DAY
( Adrian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson )
7:48
   

In the gloom the gathering storm abates
In the ships gimlet eyes await
The call to arms to hammer at the gates
To blow them wide, throw evil to its fate

All summer's long the drills to build the machine
To turn men from flesh and blood to steel
From paper soldiers to bodies on the beach
From summer sands to Armageddon's reach

Overlord, your master not your god
The enemy coast dawning grey with scud
These wretched souls puking, shaking fear
To take a bullet for those who sent them here

The world's alight, the cliffs erupt in flames
No escape, remorseless shrapnel rains
Drowning men, no chance for a warrior's fate
A choking death, enter hell's gates

Sliding we go, only fear on our side
To the edge of the wire
And we rush with the tide
Oh the water is red with the blood of the dead
But I'm still alive, pray to God I survive

How long on this longest day
'Til we finally make it through
How long on this longest day
'Til we finally make it through
How long on this longest day
'Til we finally make it through
How long on this longest day
'Til we finally make it through

The rising dead, faces bloated torn
They are relieved, the living wait their turn
Your number's up, the bullet's got your name
You still go on, to hell and back again

Valhalla waits, valkyries rise and fall
The warrior tombs lie open for us all
A ghostly hand reaches through the veil
Blood and sand, we will prevail

Sliding we go, only fear on our side
To the edge of the wire
And we rush with the tide
Oh the water is red with the blood of the dead
But I'm still alive, pray to God I survive

How long on this longest day
'Til we finally make it through
How long on this longest day
'Til we finally make it through
How long on this longest day
'Til we finally make it through
How long on this longest day
'Til we finally make it through

(5:18 – Solo : Adrian Smith)
(6:21 – Solo : Dave Murray)

How long on this longest day
'Til we finally make it through
How long on this longest day
'Til we finally make it through
How long on this longest day
'Til we finally make it through
How long on this longest day
'Til we finally make it through

Dans les ténèbres la tempête qui s'annonçait se calme
Sur les navires les yeux perçants attendent
L'appel aux armes pour marteler les portes
Pour les ouvrir grand, jeter à bas le mal

Tout l'été, les exercices pour construire la machine
Pour changer les hommes de chair et de sang en acier
De soldats de papier en cadavres sur la plage
Des sables d'été aux portes de l'Apocalypse

Suzerain, votre maître et non votre dieu
La côte ennemie se découvrant rapidement
Ces âmes misérables vomissant et tremblant de peur
De prendre une balle pour ceux qui les ont envoyés ici

Le monde s'enflamme, les falaises explosent en flammes
Aucune issue, la mitraille pleut sans remords
Les noyés, aucune chance pour un destin de guerrier
Une mort suffocante, entrez par les portes de l'enfer

En glissant nous avançons, la peur seule à nos côtés
Vers le bord des barbelés
Et nous nous ruons avec la marée
Oh l'eau est rougie du sang des morts
Mais je suis encore en vie, priant Dieu que je survivrai

Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout
Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout
Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout
Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout

Les morts remontant, leurs visages gonflés et déchirés
Ils sont soulagés, les vivants attendent leur tour
C'est ton tour, la balle porte ton nom
Mais tu continues, vers l'enfer et en revenant

Valhalla attend, les valkyries se soulèvent et retombent
Les tombes de guerriers sont ouvertes pour nous tous
Une main de spectre passe au travers du voile
Sang et sable, nous l'emporterons

En glissant nous avançons, la peur seule à nos côtés
Vers le bord des barbelés
Et nous nous ruons avec la marée
Oh l'eau est rougie du sang des morts
Mais je suis encore en vie, priant Dieu que je survivrai

Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout
Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout
Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout
Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout

(5:18 – Solo : Adrian Smith)
(6:21 – Solo : Dave Murray)

Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout
Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout
Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout
Combien de temps en ce jour le plus long
Avant que nous en voyions enfin le bout

   
   
OUT OF SHADOWS
( Bruce Dickinson / Steve Harris )
5:37
   

(« Méga-solo » pendant tout le morceau : Dave Murray)

Hold a halo 'round the world, golden is the day
Princes of the universe your burden is the way
So there is no better time
Who will be born today
A gypsy child at daybreak
A King for a day

Out of the shadows and into the sun
Dreams of the past as the old ways are done
Oh there is beauty
And surely there is pain
But we must endure it to live again

Dusty dreams in fading daylight
Flicker on the walls
Nothing new your life's adrift
What purpose to it all?
Eyes are closed and death is calling
Reaching out its hand
Call upon the starlight to surround you

Out of the shadows and into the sun
Dreams of the past as the old ways are done
Oh there is beauty and surely there is pain
But we must endure it to live again


(2:32 – Solo : Adrian Smith)

Out of the shadows and into the sun
Dreams of the past as the old ways are done
Oh there is beauty
And surely there is pain
But we must endure it to live again

Out of the shadows and into the sun
Dreams of the past as the old ways are done
Oh there is beauty
And surely there is pain
But we must endure it to live again

Out of the shadows and into the sun
Dreams of the past as the old ways are done
Oh there is beauty
And surely there is pain
But we must endure it to live again

A man who casts no shadow has no soul

(« Méga-solo » pendant tout le morceau : Dave Murray)

Tiens un halo autour du monde, le jour est doré
Princes de l'univers votre fardeau est le chemin
Alors il n'y a pas de meilleur moment
Que de naître aujourd'hui
Un enfant bohémien à l'aube
Un roi pour un jour

Hors des ténèbres et au grand soleil
Rêves du passé alors que les traditions s'effacent
Oh il y a de la beauté
Et sûrement il y a de la douleur
Mais il nous faut la supporter pour vivre à nouveau

Des rêves poussiéreux dans le jour tombant
Une lueur vacillante sur les murs
Rien de neuf ta vie est à la dérive
Quelle raison pour tout cela ?
Les yeux sont fermés et la mort appelle
Tendant la main
Un appel à la lueur des étoiles pour t'envelopper

Hors des ténèbres et au grand soleil
Rêves du passé alors que les traditions s'effacent
Oh il y a de la beauté
Et sûrement il y a de la douleur
Mais il nous faut la supporter pour vivre à nouveau

(2:32 – Solo : Adrian Smith)

Hors des ténèbres et au grand soleil
Rêves du passé alors que les traditions s'effacent
Oh il y a de la beauté
Et sûrement il y a de la douleur
Mais il nous faut la supporter pour vivre à nouveau

Hors des ténèbres et au grand soleil
Rêves du passé alors que les traditions s'effacent
Oh il y a de la beauté
Et sûrement il y a de la douleur
Mais il nous faut la supporter pour vivre à nouveau

Hors des ténèbres et au grand soleil
Rêves du passé alors que les traditions s'effacent
Oh il y a de la beauté
Et sûrement il y a de la douleur
Mais il nous faut la supporter pour vivre à nouveau

Un homme qui ne projette pas d'ombre n'a pas d'âme

   
   
THE REINCARNATION OF BENJAMIN BREEG
( Dave Murray / Steve Harris )
7:22
   

Let me tell you about my life
Let me tell you about my dreams
Let me tell you about the things that happen
Always real to me

Let me tell you of my hope
Of my need to reach the sky
Let me take you on an awkward journey
Let me tell you why

Let me tell you why

Why should these curses be laid upon me
I won't be forgiven 'til I can break free
What did I do to deserve all this guilt
Pay for my sins with the sale of my soul
Demons are trapped all inside of my head
My hopes are gone, reach for heaven from hell

My sins are many, my guilt is too heavy
The pressure of knowing, of hiding what I know
I'm able to see things
Things I don't want to see
The lives of a thousand souls
Weigh heavy down on me

I know they're crying for help, reaching out
The burden of them will take me down as well
The sin of a thousand souls not died in vain
Reincarnate, still in me live again

Someone to save me
Something to save me from myself
To bring salvation
To exorcise this hell

Someone to save me
Something to save me from myself
To bring salvation
To exorcise this hell

(5:34 – Solo : Dave Murray)

Someone to save me
Something to save me from my hell
A destination
Away from this nightmare

Someone to save me
Something to save me from myself
To bring salvation
To exorcise this hell

Laissez-moi vous parler de ma vie
Laissez-moi vous parler de mes rêves
Laissez-moi vous parler des choses qui se passent
Toujours réelles pour moi

Laissez-moi vous parler de mon espoir
De mon besoin de viser haut
Laissez-moi vous emmener dans un étrange voyage
Laissez-moi vous dire pourquoi

Laissez-moi vous dire pourquoi

Pourquoi ces malédictions reposent-elles sur moi
Je ne pourrai être pardonné que si je me libère
Qu'ai-je fait pour mériter toute cette culpabilité
Je paie pour mes péchés avec la vente de mon âme
Des démons sont pris au piège dans ma tête
Mes espoirs ont disparu, atteignant les cieux depuis l'enfer

Mes péchés sont nombreux, ma culpabilité trop lourde
La pression de savoir, de cacher ce que je sais
Je suis capable de voir des choses
Des choses que je ne veux pas voir
Les vies d'un millier d'âmes
Pèsent lourdement sur moi

Je sais qu'elles appellent à l'aide, tendant la main
Leur fardeau va me faire chuter aussi
Le péché d'un millier d'âmes qui ne sont pas mortes en vain
Se réincarne, vit en moi de nouveau

Quelqu'un pour me sauver
Quelque chose pour me sauver de moi-même
Pour apporter le salut
Pour exorciser cet enfer

Quelqu'un pour me sauver
Quelque chose pour me sauver de moi-même
Pour apporter le salut
Pour exorciser cet enfer

(5:34 – Solo : Dave Murray)

Quelqu'un pour me sauver
Quelque chose pour me sauver de mon enfer
Une destination
Loin de ce cauchemar

Quelqu'un pour me sauver
Quelque chose pour me sauver de moi-même
Pour apporter le salut
Pour exorciser cet enfer

   
   
FOR THE GREATER GOOD OF GOD
( Steve Harris )
9:25
   

Are you a man of peace
Or a man of holy war
Too many sides to you
Don't know which anymore
So many full of life
But also filled with pain
Don't know just how many
Will live to breathe again

A life that's made to breathe
Destruction or defense
A mind that's vain corruption
Bad or good intent
A wolf in sheep's clothing
Or saintly or sinner
Or some that would believe
A holy war winner

They fire off many shots
Or many parting blows
Their actions beyond a reasoning
Only God would know
And as he lies in heaven
Or it could be in hell
I feel he's somewhere here
Or looking from below
But I don't know, I don't know

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

More pain and misery
In the history of mankind
Sometimes it seems more like
The blind leading the blind
It brings upon us more of famine
Death and war
You know religion has a lot to answer for

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

And as they search to find the bodies in the sand
They'll find its ashes that are
Scattered across the land
And as their spirits seem
To whistle on the wind
A shot is fired somewhere
Another war begins

And all because of it you'd think
That we would learn
But still the body count
The city fires burn
Somewhere there's someone dying
In a foreign land
Meanwhile the world is crying
Stupidity of man
Tell me why, tell me why

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God

(5:48 – Solo : Janick Gers)
(6:16 – Solo : Adrian Smith)
(6:29 – Solo : Dave Murray)

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God

He gave his life for us, he fell upon the cross
To die for all of those who never mourn his loss
It wasn't meant for us to feel the pain again
Tell me why, tell me why

Es-tu un homme de paix
Ou un homme de guerre sainte
Tu as trop de facettes
On ne sait plus laquelle
Tant sont pleins de vie
Mais aussi remplis de douleur
On ne sait pas exactement combien
Vont vivre pour respirer à nouveau

Une vie faite pour respirer
La destruction ou la défense
Un esprit qui n'est que vaine corruption
Mauvaises ou bonnes intentions
Un loup déguisé en mouton
Ou un saint ou un pécheur
Ou certains voudraient le croire
Un vainqueur de guerre sainte

Ils tirent de nombreuses balles
Ou donnent de nombreux coups
Leurs actes au-delà de toute raison
Seul Dieu le saurait
Et comme il est aux cieux
Ou peut-être bien en enfer
Je sens qu'il est quelque part ici
Ou regardant d'en bas
Mais je ne sais pas, je ne sais pas

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

Davantage de souffrance et de misère
Dans l'histoire de l'humanité
Parfois on dirait plutôt que ce sont
Des aveugles dirigeant d'autres aveugles
Cela nous apporte plus de famines
De morts et de guerres
Tu sais, la religion a une lourde responsabilité

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

Et, alors qu'ils recherchent les cadavres dans le sable
Ils trouveront ses cendres
Éparpillées dans tout le pays
Et alors que leurs esprits semblent
Essayer de se donner du courage
Un coup de feu est tiré quelque part
Une autre guerre commence

Et à cause de tout ça on pourrait croire
Que nous apprendrions
Mais, encore et encore, les cadavres s'empilent
Les feux brûlent en ville
Quelque part il y a quelqu'un qui meurt
En terre étrangère
Pendant ce temps le monde pleure
La bêtise humaine
Dis-moi pourquoi, dis-moi pourquoi

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu

(5:48 – Solo : Janick Gers)
(6:16 – Solo : Adrian Smith)
(6:29 – Solo : Dave Murray)

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu

Il a donné sa vie pour nous, il est mort sur la croix
Mourant pour ceux qui ne pleureront jamais sa perte
Nous n'étions pas censés ressentir encore la douleur
Dis-moi pourquoi, dis-moi pourquoi

   
   
LORD OF LIGHT
( Adrian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson )
7:25
   

There are secrets that you keep
There are secrets that you keep
There are secrets that you tell to me alone
I can't reach things I can't see
You don't see this strange world
Quite the same as me
Don't deny me what I am
Nothing hidden still you fail to see the truth
These are things you can't reveal

These are things you can't reveal

We are part of some strange plan
Why the slaughter of the brotherhood of man
Infernal sacrifice of hell
Fire-breathing lead the way
Mounds of bodies
As they all burn into one
Revenge is living in the past
Time to look into a new millenium

Spiral path leads through the maze
Down into the fiery underworld below
Fire-breathing lead the way
Lucifer was just an angel led astray

Free your soul and let it fly
Give your life to the Lord of Light
Keep your secrets and rain on me
All I see are mysteries

Free your soul and let it fly
Give your life to the Lord of Light
Keep your secrets and rain on me
All I see are mysteries

We are not worthy in your black
And blazing eyes
We gather demons in the mirror every day
The bridge of darkness casts
A shadow on us all
All our sins to you we give this day

Others wait their turn
Their lives were meant to last
Use yours wisely
As the light is fading fast
Free your soul and let it fly
Mine was caught, I couldn't try
Time returns again to punish all of us

We are cast out by our bloody father's hand
We are strangers in this lonely promised land
We are the shadows of the one unholy ghost
In our nightmare world
The only one we trust

(5:14 – Solo : Adrian Smith)
(5:51 – Solo : Dave Murray)

Free your soul and let it fly
Give your life to the Lord of Light
Keep your secrets and rain on me
All I see are mysteries

Free your soul and let it fly
Give your life to the Lord of Light
Keep your secrets and rain on me
All I see are mysteries

Il y a des secrets que tu gardes
Il y a des secrets que tu gardes
Il y a des secrets que tu ne partages qu'avec moi
Je ne peux pas appréhender ce que je ne vois pas
Vous ne voyez pas ce monde étrange
Tout à fait de la même façon que moi
Ne niez pas ce que je suis
Rien de caché mais vous ne voyez pas la vérité
Il y a des choses qu'on ne peut révéler

Il y a des choses qu'on ne peut révéler

Nous faisons partie d'un plan étrange
Pourquoi le massacre de la fraternité des hommes
Sacrifice infernal de l'enfer
Exhalant le feu, ouvre la marche
Des monticules de cadavres
Brûlant pour n'en former plus qu'un
La vengeance vit dans le passé
Il est temps d'entrer dans un nouveau millénaire

Un chemin en spirale nous conduit dans le labyrinthe
Descendant vers le monde ardent d'en dessous
Exhalant le feu, ouvre la marche
Lucifer n'était qu'un ange égaré

Libère ton âme et laisse-la s'envoler
Donne ta vie au Seigneur de Lumière
Garde tes secrets et fais pleuvoir sur moi
Je ne vois que des mystères

Libère ton âme et laisse-la s'envoler
Donne ta vie au Seigneur de Lumière
Garde tes secrets et fais pleuvoir sur moi
Je ne vois que des mystères

Nous ne sommes pas dignes à tes yeux
Noirs et flamboyants
Nous rassemblons des démons dans le miroir tous les jours
Le pont de ténèbres jette
Une ombre sur nous tous
Tous nos péchés nous te les donnons en ce jour

D'autres attendent leur tour
Leur vie était censées durer
Utilisez la vôtre avec sagesse
Alors que la lumière s'estompe rapidement
Libérez votre âme et laissez-la s'envoler
La mienne fut capturé, je ne pouvais rien faire
C'est de nouveau le temps de la punition pour nous tous

Nous sommes rejetés par la main sanglante de notre père
Nous sommes des étrangers sur cette terre promise isolée
Nous sommes les ombres de l'unique esprit impie
Dans notre monde de cauchemar
Le seul en lequel nous avons confiance

(5:14 – Solo : Adrian Smith)
(5:51 – Solo : Dave Murray)

Libère ton âme et laisse-la s'envoler
Donne ta vie au Seigneur de Lumière
Garde tes secrets et fais pleuvoir sur moi
Je ne vois que des mystères

Libère ton âme et laisse-la s'envoler
Donne ta vie au Seigneur de Lumière
Garde tes secrets et fais pleuvoir sur moi
Je ne vois que des mystères

   
   
THE LEGACY
( Janick Gers / Steve Harris )
9:23
   

Tell you a thing
That you ought to know
Two minutes of your time
Then on you go

Tell tale of the men
All dressed in black
That most of them
Not coming back

Sent off to war
To play little games
And on their return
Can't name no names

Some strange yellow gas
Has played with their minds
Has reddened their eyes
Removed all the lies

And strange as it sounds
Death knows no bounds
How many get well
Only time will tell

Only time will tell

You lie in your death bed now
But what did you bring to the table
Brought us only holy sin
Utter trust is a deadly thing

To the prayer of holy peace
We didn't know what was lying underneath
So how could we be such fools
And to think
That we thought you the answer

I can't begin to understand in all the lies
But on your death bed I can see it in your eyes
Just as clear as all the sweat
Upon your brow
It really makes sense
I can see it clearly now

Tangles up in a web of lies
Could have been a way to prophesise
Unaware of the consequence
Not aware of the secrets that you kept

Nothing that we could believe
To reveal the façade of faceless men
Not a thing that we could foresee
Now a sign that would tell us the outcome

You had us all strung out
With promises of peace
But all along your cover plan was to deceive
Can it put to right now only time will tell
Your prophecies will send us all to hell as well

Left to all our golden sons
All to pick up on the peace
You could have given all of them
A little chance... at least

Take the world to a better place
Given them all just a little hope
Just think what a legacy
You now... will leave

(5:56 – Solo : Janick Gers)

We seem destined to live in fear
And some that would say Armageddon is near
But where there's a life while there's hope
That man won't self-destruct

Why can't we treat our fellow men
With more respect and a shake of their hands
But anger and loathing is rife
The death on all sides is becoming a way of life

We live in an uncertain world
Fear understanding and ignorance is leading to death
Only the corpses are left
For vultures that prey on their bones

But some are just not wanting peace
Their whole life is death and misery
The only thing that they know
Fight fire with fire, life is cheap

But if they do stop to think
That man is teetering right on the brink
But do you think that they care
They benefit from death
And pain and despair

Je vais vous dire un truc
Qu'il faut absolument que vous sachiez
Deux minutes de votre temps
Et vous pourrez repartir

Une histoire de ces hommes
Tous habillés de noir
Et la plupart d'entre eux
Ne reviendront pas

Envoyés à la guerre
Pour jouer à leurs petits jeux
Et à leur retour
Ils ne peuvent pas donner de noms

Un drôle de gaz jaune
A joué avec leur esprit
Leur a rougi les yeux
A effacé tous les mensonges

Et aussi étrange que cela semble
La mort ne connaît pas de limites
Combien s'en remettront
Seul le temps le dira

Seul le temps le dira

Tu reposes désormais sur ton lit de mort
Mais qu'as-tu apporté pour finir
Tu ne nous as apporté que le péché
Une confiance absolue est une chose mortelle

Ces prières de paix sacrée
Nous ne savions pas ce qu'elles cachaient
Comment avons-nous pu être aussi bêtes
Et quand je pense
Que nous croyions que tu étais la réponse

Je n'arrive pas à croire à tous ces mensonges
Mais sur ton lit de mort je le vois dans tes yeux
Aussi clairement que toutes les gouttes de sueur
Sur ton front
Cela a vraiment un sens
Je le vois clairement maintenant

Enchevêtré dans une toile de mensonges
Cela aurait pu être un moyen de prophétiser
Inconscient des conséquences
Inconscient des secrets que tu gardais

Rien que nous ne pouvions croire
Pour révéler la façade de ces hommes sans visage
Rien que nous ne pouvions prévoir
Maintenant un signe qui nous indiquerait l'issue

Tu nous as tous embobinés
Avec des promesses de paix
Mais tout du long ton plan caché était de nous tromper
Peut-on corriger ça, maintenantseul le temps le dira
Tes prophéties vont nous envoyer tous en enfer aussi

Laissés avec tous nos fils dorés
Tous prêts à récupérer la paix
Tu aurais pu leur donner à tous
Une petite chance... au moins

Mener le monde vers un meilleur avenir
Leur donner à tous juste un petit peu d'espoir
Pense seulement quel héritage
Tu vas maintenant... laisser

(5:56 – Solo : Janick Gers)

Nous semblons destinés à vivre dans la peur
Et certains diraient même que l'Apocalypse est proche
Mais tant qu'il y a la vie, il y a l'espoir
Que l'homme ne va pas s'autodétruire

Pourquoi ne pouvons-nous pas traiter nos frères humains
Avec plus de respect et une poignée de main
Mais la colère et le mépris sévissent
La mort de tous côtés est devenu un mode de vie

Nous vivons dans un monde incertain
De peur compatissante et l'ignorance nous mène à la mort
Seuls les cadavres demeurent
Pour les vautours qui se repaissent de leur os

Mais certains ne veulent simplement pas la paix
Leur vie entière n'est que mort et misère
La seule chose qu'ils savent
Est combattre le mal par le mal, la vie est bon marché

Mais s'ils prenaient le temps de réfléchir
Que l'humanité est prête à tomber dans le gouffre
Mais pensez-vous qu'ils s'en soucient
Ils bénéficient de la mort
Et de la souffrance et du désespoir

   
 
© Copyright maiden.ch 1999-2016 / Vevey / Suisse
Dernière mise à jour : 27.08.2017