Discographie >> Albums >> A Real Live One
Nous sommes le 20 Nov 2017, il est 20:02
 
A REAL LIVE ONE
 
 
   

  1. Be Quick or Be Dead
2. From Here to Eternity
3. Can I Play With Madness
4. Wasting Love
5. Tailgunner
6. The Evil That Men Do
7. Afraid to Shoot Strangers
8. Bring Your Daughter ... to the Slaughter
9. Heaven Can Wait
10. The Clairvoyant
11. Fear of the Dark
 
Réalisé le 22/03/93
Produit et mixé par Steve Harris
Chart position: 3
Arrangé par Mick McKenna
 
Prise de son par Tim Young
 
Géré par Rod Smalwood et Andy Taylor
pour Sanctuary Music (Overseas) Ltd.
Durée totale : 58:57
Illustré par Derek Riggs
   
   
Singles
   

Fear of the Dark (Live)
 
   
BE QUICK OR BE DEAD
( Bruce Dickinson / Janick Gers )
3:17
   

Covered in sinners
And dripping with gilt
Making your money
From slime and from filth
Parading your bellies
In ivory towers
Investing our lives
In your schemes and your powers

You got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head
You've got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head...
Be quick! Or be dead!
Be quick! Or be dead!

See... what's ruling all our lives
See... who's pulling the strings...
See... what's ruling all our lives
See... who pulls the strings...
I bet you won't fall on your face
Your belly will hold you in place

The serpent is crawling
Inside of your ear
He says you must vote
For what you want to hear
Don't matter what's wrong
As long as you're alright
So pull yourself stupid
And rub yourself blind

You got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head
You've got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head...
Be quick! Or be dead!
Be quick! Or be dead!

(2:28 – Solo : Janick Gers)
(2:44 – Solo : Dave Murray)

You got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head
You've got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head...
Be quick! Or be dead!
Be quick!

Remplis de péchers
Et suintant de culpabilité
Vous faisant de l'argent
Avec la boue et la crasse
Paradant vos panses
Dans des tours d'ivoire
Investissant nos vies
Dans vos magouilles et vos pouvoirs

Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête
Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête...
Sois vif ! Ou sois mort !
Sois vif ! Ou sois mort !

Regarde... ce qui gouverne toutes nos vies
Regarde... qui tire les ficelles...
Regarde... ce qui gouverne toutes nos vies
Regarde... qui tire les ficelles...
Je parie que tu ne tomberas pas face contre terre
Ta panse te maintiendra en place

Le serpent s'immisce
Au creux de ton oreille
Il dit que tu dois voter
Pour ce que tu veux entendre
Aucune importance ce qui est mal
Tant que tu te sens bien
Alors tire-toi sur la queue à en devenir stupide
Branle-toi à en devenir aveugle

Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête
Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête...
Sois vif ! Ou sois mort !
Sois vif ! Ou sois mort !

(2:28 – Solo : Janick Gers)
(2:44 – Solo : Dave Murray)

Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête
Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête...
Sois vif ! Ou sois mort !
Sois vif !

 
   
FROM HERE TO ETERNITY
( Steve Harris )
4:20
   

She fell in love with his greasy machine
She leaned over wiped his kickstart clean
She'd never seen the beast before
But she left there wanting more more more
But when she was walking on down the road
She heard a sound that made her heart explode
He whispered to her to get on the back
"I'll take you on a ride from here to eternity"

Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity
Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity

She must be having one of her crazy dreams
She'd never sat on a piece so mean
It made her feel like's she's on cloud nine
She even thought she heard the engine sigh
But like all dreams that come to an end
They took a tumble at the devil's bend
The beast and Charlotte they were two of a kind
They'd always take the line... from here to eternity

Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity
Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity

(2:16 – Solo : Dave Murray)
(2:28 – Solo : Janick Gers)

Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity
Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity

Elle est tombée amoureuse de sa machine graisseuse
Elle s'est penchée et a essuyé son kick
Elle n'avait jamais vu la bête avant
Mais elle est repartie en en voulant encore plus
Mais alors qu'elle marchait le long de la route
Elle a entendu un bruit qui l'a comblée
Il lui a chuchoté de monter à l'arrière
« Je vais t'emmener chevaucher d'ici à l'éternité »

L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité
L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité

Elle devait faire l'un de ses rêves fous
Elle ne s'était jamais assise sur un morceau si vicieux
Ça l'a envoyée au septième ciel
Il lui a même semblé entendre le moteur soupirer
Mais comme tous les rêves qui touchent à leur fin
Ils ont fait la culbute au virage du diable
La bête et Charlotte étaient du même genre
Ils prendraient toujours le chemin d'ici à l'éternité

L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité
L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité

(2:16 – Solo : Dave Murray)
(2:28 – Solo : Janick Gers)

L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité
L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité

 
   
CAN I PLAY WITH MADNESS
( Adrian Smith / Bruce Dickinson / Steve Harris )
4:42
   

Can I play with madness?

Give me the sense to wonder
To wonder if I'm free
Give me a sense of wonder
To know I can be me
Give me the strength to hold my head up
Spit back in their face
Don't need no key to unlock this door
Gonna break down the walls
Break out of this bad place

Can I play with madness?
The prophet stared at his crystal ball
Can I play with madness?
There's no vision there at all
Can I play with madness?
The prophet looked and he laughed at me
Can I play with madness?
He said, "you're blind too blind too see"

I screamed aloud to the old man
I said, "don't lie don't say you don't know
I say you'll pay for your mischief
In this world or the next"
Oh and then he fixed me with a freezing glance
And the hell fires raged in his eyes
He said, "do you want to know the truth son?
I'll tell you the truth
Your soul's gonna burn in a lake of fire"

Can I play with madness?
The prophet stared at his crystal ball
Can I play with madness?
There's no vision there at all
Can I play with madness?
The prophet looked and he laughed at me
Can I play with madness?
He said, "you're blind too blind too see"

"Oh listen to me," said the prophet

(2:40 – Solo : Adrian Smith)

Can I play with madness?
The prophet stared at his crystal ball
Can I play with madness?
There's no vision there at all
Can I play with madness?
The prophet looked and he laughed at me
Can I play with madness?
He said, "you're blind too blind too see"

Can I play with madness?

Puis-je jouer avec la folie ?

Donne-moi la faculté de m'émerveiller
De me demander si je suis libre
Donne-moi une faculté d'émerveillement
De savoir que je peux être moi
Donne-moi la force de me tenir tête haute
De leur cracher en retour au visage
Pas besoin de clef pour ouvrir cette porte
Je vais défoncer les murs
M'échapper de cet endroit malsain

Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète fixa sa boule de cristal
Puis-je jouer avec la folie ?
Il n'y a là aucune vision
Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète regarda et il me rit au visage
Puis-je jouer avec la folie ?
Il dit : « tu es aveugle, trop aveugle pour voir »

J'ai hurlé après le vieil homme
Je lui ai dit : « Ne mens pas ne dis pas que tu ne sais pas
Je te dis que tu paieras pour ta sottise
En ce monde ou dans le suivant »
Oh et alors il me fixa d'un regard glacial
Et les feux de l'enfer brûlaient dans ses yeux
Il dit : « Veux-tu savoir la vérité fiston ?
Je vais te dire la vérité
Ton âme va brûler dans un lac de feu »

Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète fixa sa boule de cristal
Puis-je jouer avec la folie ?
Il n'y a là aucune vision
Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète regarda et il me rit au visage
Puis-je jouer avec la folie ?
Il dit : « tu es aveugle, trop aveugle pour voir »

« Oh écoute-moi », dit le prophète

(2:40 – Solo : Adrian Smith)

Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète fixa sa boule de cristal
Puis-je jouer avec la folie ?
Il n'y a là aucune vision
Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète regarda et il me rit au visage
Puis-je jouer avec la folie ?
Il dit : « tu es aveugle, trop aveugle pour voir »

Puis-je jouer avec la folie ?

 
   
WASTING LOVE
( Bruce Dickinson / Janick Gers )
5:48
   

Maybe one day I'll be an honest man
Up till now I'm doing the best I can
Long roads, long days
Of sunrise to sunset, sunrise to sunset
Dream on brother while you can
Dream on sister
I hope you find the one
All of our lives
Covered up quickly by the tides of time

Spend your days full of emptiness
Spend your years full of loneliness
Wasting love in a desperate caress
Rolling shadows of nights

Dream on brother while you can
Dream on sister
I hope you find the one
All of our lives
Covered up quickly by the tides of time
Sands are flowing and the lines are in your hand
In your eyes I see the hunger
And the desperate cry that tears the night

Spend your days full of emptiness
Spend your years full of loneliness
Wasting love in a desperate caress
Rolling shadows of nights

(4:18 – Solo : Janick Gers)

Spend your days full of emptiness
Spend your years full of loneliness
Wasting love in a desperate caress
Rolling shadows of nights

Spend your days full of emptiness
Spend your years full of loneliness
Wasting love in a desperate caress
Rolling shadows of nights

Peut-être qu'un jour je serai un honnête homme
Jusqu'à présent j'ai fait de mon mieux
De longues routes, de longues journées
De l'aube au crépuscule, de l'aube au crépuscule
Continue de rêver mon frère, tant que tu le peux
Continue de rêver ma sœur
J'espère que tu trouveras celui qu'il te faut
Toutes nos vies
Recouvertes rapidement par les marées du temps

Passe tes journées pleines de vide
Passe tes années pleines de solitude
Gâchant l'amour en une caresse désespérée
Roulent les ombres des nuits

Continue de rêver mon frère, tant que tu le peux
Continue de rêver ma sœur
J'espère que tu trouveras celui qu'il te faut
Toutes nos vies
Recouvertes rapidement par les marées du temps
Le sablier s'écoule et les lignes sont dans ta main
Dans vos yeux je vois la faim
Et le cri désespéré qui déchire la nuit

Passe tes journées pleines de vide
Passe tes années pleines de solitude
Gâchant l'amour en une caresse désespérée
Roulent les ombres des nuits

(4:18 – Solo : Janick Gers)

Passe tes journées pleines de vide
Passe tes années pleines de solitude
Gâchant l'amour en une caresse désespérée
Roulent les ombres des nuits

Passe tes journées pleines de vide
Passe tes années pleines de solitude
Gâchant l'amour en une caresse désespérée
Roulent les ombres des nuitss

 
   
TAILGUNNER
( Steve Harris / Bruce Dickinson )
4:09
   

Trace your way back 50 years
To the glow of Dresden – blood and tears
In the black
above by the cruel searchlight
Men will die men will fight – yeah!
Who shot who and who fired first?
Dripping death to whet the bloodthirst
No radar lock on – skin and bone
The bomber boys are going home

Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner

(2:09 – Solo : Janick Gers)
(2:28 – Solo : Dave Murray)

Nail that Fokker, kill that son
Gonna blow your guts out with my gun
The weather forecast's good for War
Cologne and Frankfurt? have some more!
Tail-end Charlie in the boiling sky
The Enola Gay was my last try
Now that this Tailgunner's gone
No more Bombers, just one big bomb

Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner

Remonte le temps 50 ans en arrière
Vers le rougeoiement de Dresde – sang et larmes
Dans le noir
au-dessus à la cruelle lumière des projecteurs de DCA
Des hommes vont mourir et des hommes vont se battre – Ouais !
Qui a descendu qui, et qui a tiré le premier ?
La mort dégoulinante va stimuler la soif de sang
Pas d'acquisition de cible – la peau sur les os
Les bombardiers rentrent chez eux

Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière

(2:09 – Solo : Janick Gers)
(2:28 – Solo : Dave Murray)

Descends ce Fokker, tue ce fils de pute
Je vais t'éclater les tripes avec mon flingue
La météo prévoit du bon pour la guerre
Cologne et Francfort ? Reprends-en donc encore !
Mitrailleur arrière dans un ciel en ébullition
L'Enola Gay fut mon dernier essai
Maintenant que ce mitrailleur arrière est parti
Plus de bombardiers, juste une seule grosse bombe

Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière

 
   
THE EVIL THAT MEN DO
( Adrian Smith / Bruce Dickinson / Steve Harris )
5:26
   

Love is a razor
And I walked the line on that silver blade
Slept in the dust with his daughter
Her eyes red with the slaughter of innocence
But I will pray for her
I will call her name out loud
I would bleed for her
If I could only see her now

Living on a razor's edge
Balancing on a ledge
Living on a razor's edge
Balancing on a ledge
Balancing on a ledge
Living on a razor's edge
Balancing on a ledge
You know, you know

The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...

Circle of fire my baptism of joy
At an end it seems
The seventh lamb slain
The Book of Life opens before me
And I will pray for you
Some day I may return
Don't you cry for me
Beyond is where I learn

Living on a razor's edge
Balancing on a ledge
Living on a razor's edge
You know, you know

The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...

(3:15 – Solo : Adrian Smith)

Living on a razor's edge
Balancing on a ledge
Living on a razor's edge
You know, you know

The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...

The evil, the evil, the evil that men do
The evil, the evil, the evil that men do

L'amour est un rasoir
Et je me suis promené sur le fil de cette lame argentée
J'ai couché dans la poussière avec sa fille
Ses yeux rougis par le massacre de l'innocence
Mais je prierai pour elle
Je hurlerai son nom
Je saignerais pour elle
Si je pouvais seulement la voir maintenant

Vivant sur le fil du rasoir
En équilibre sur le bord
Vivant sur le fil du rasoir
En équilibre sur le bord
En équilibre sur le bord
Vivant sur le fil du rasoir
Balancing on a ledge
Tu sais, tu sais

Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...

Cercle de feu mon baptême de joie
Semble s'achever
Le septième agneau égorgé
Le Livre de Vie s'ouvre devant moi
Et je prierai pour vous
Un jour je reviendrai peut-être
Ne pleurez pas pour moi
L'au-delà est où j'apprends

Vivant sur le fil du rasoir
En équilibre sur le bord
Vivant sur le fil du rasoir
Tu sais, tu sais

Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...

(3:15 – Solo : Adrian Smith)

Vivant sur le fil du rasoir
En équilibre sur le bord
Vivant sur le fil du rasoir
Tu sais, tu sais

Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...

Le mal, le mal, le mal que font les hommes
Le mal, le mal, le mal que font les hommes

 
   
AFRAID TO SHOOT STRANGERS
( Steve Harris )
6:48
   

Lying awake at night
I wipe the sweat from my brow
But it's not the fear
'Cause I'd rather go now
Trying to visualise
The horrors that will lay ahead
The desert sand mound
A burial ground

When it comes to the time
Are we partners in crime?
When it comes to the time
We'll be ready to die

God let us go now
And finish what's to be done
Thy Kingdom come
Thy shall be done... on Earth

Trying to justify to ourselves
The reasons to go
Should we live and let live
Forget or forgive?

But how can we let them go on this way?
The reign of terror corruption must end
And we know deep down
There's no other way
No trust, no reasoning, no more to say

(4:01 – Solo : Janick Gers)

Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers

(5:25 – Solo : Dave Murray)

Afraid to shoot strangers
Afraid to shoot strangers
Afraid to shoot strangers
Afraid to shoot strangers

Allongé éveillé la nuit
J'essuie la sueur de mon front
Mais ce n'est pas la peur
Parce que je préfèrerais y aller maintenant
Essayant de visualiser
Les horreurs qui m'attendent
Les dunes de sable du désert
Un cimetière

Quand vient le moment
Sommes-nous complices du crime ?
Quand vient le moment
Nous serons prêts à mourir

Dieu laisse-nous aller maintenant
Pour finir ce qui doit être fait
Que ton règne arrive
Que ta volonté soit faite... sur terre

Essayant de justifier en nous-même
Les raisons d'y aller
Devrions-nous vivre et laisser vivre
Oublier ou pardonner ?

Mais comment pouvons-nous les laisser continuer ainsi ?
Le règne de la terreur et de la corruption doit s'achever
Et nous savons au plus profond de nous
Qu'il n'y a pas d'autre moyen
Pas de confiance, pas de raisonnement, plus rien à dire

(4:01 – Solo : Janick Gers)

Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus

(5:25 – Solo : Dave Murray)

Peur de tirer sur des inconnus
Peur de tirer sur des inconnus
Peur de tirer sur des inconnus
Peur de tirer sur des inconnus

 
   
BRING YOUR DAUGHTER...TO THE SLAUGHTER
( Bruce Dickinson )
5:18
   

Honey, it's getting close to midnight
And all the myths are still in town
True love and lipstick on your linen
Bite the pillow, make no sound
If there's some living to be done
Before your life becomes your tomb
You'd better know that I'm the one
So unchain your back door invite me around

Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Let her go, yeah!

Honey, it's getting close to daybreak
The sun is creeping in the sky
No patent remedies for heartache
Just empty words and humble pie
So get down on your knees, honey
Assume an attitude
You just pray that I'll be waiting
'Cause you know I'm coming soon

Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go

So pick up your foolish pride, no going back
No where, no way, no place to hide

(2:24 – Solo : Janick Gers)

Bring your daughter, bring your daughter
Bring your daughter, bring your daughter
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Bring your daughter, fetch your daughter
Bring your daughter, fetch your daughter
Bring your daughter
Fetch your daughter to the slaughter

Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go

I'm gonna get you!

Chérie, il est près de minuit
Et tous les mythes sont toujours en ville
Du sperme et du rouge à lèvres sur tes draps
Mords l'oreiller, ne fais pas de bruit
S'il faut de profiter de la vie
Avant que ta vie ne devienne ta tombe
Tu ferais mieux de savoir que je suis le bon
Alors déverrouille ta porte arrière et invite-moi à entrer

Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Laisse-la venir, ouais !

Chérie, c'est presque le point du jour
Le soleil rampe dans le ciel
Pas de remède patenté pour les cœurs brisés
Juste des mots vides et de l'humilité
Alors mets-toi à genoux, chérie
Prends la pose
Prie seulement que j'attende
Parce que tu sais que je vais jouir bientôt

Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir

Alors rempoche ta fierté déplacée, pas de retour en arrière
Nulle part, pas possible, nul endroit pour te cacher

(2:24 – Solo : Janick Gers)

Amène ta fille, amène ta fille
Amène ta fille, amène ta fille
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Amène ta fille, va chercher ta fille
Amène ta fille, va chercher ta fille
Amène ta fille
Va chercher ta fille pour le massacre

Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir

Je vais t'avoir !

 
   
HEAVEN CAN WAIT
( Steve Harris )
7:29
   

Can't understand what is happening to me
This isn't real this is only a dream
But I never have felt
No I never have felt this way before
I'm looking down on my body below
I lie asleep in the midst of a dream
Is it now could it be
The Angel of Death has come for me

I can't believe that really my time has come
I don't feel ready
There's so much left undone
And it's my soul and I'm not gonna let it get away

Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day

I have a lust for the earth below
And hell itself is my only foe
'Cause I've no fear of dying
I'll go when I'm good and ready
I snatch a glimpse of the light's eternal rays
I see a tunnel I stand amazed
At all of the people
Standing there in front of me

Into the paths of rightness I'll be led
Is this the place where the living join the dead?
I wish I knew this was only just a nightmare

Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day

(2:21 – Solo : Dave Murray)

Take my hand, I'll lead you to the promised land
Take my hand, I'll give you immortality
Eternal youth, I'll take you to the other side
To see the truth, the path for you is decided

(4:26 – Solo : Adrian Smith)

My body tingles and I feel so strange
I feel so tired, I feel so drained
And I'm wondering if I'll ever be the same again
Is this in limbo or Heaven or Hell?
Maybe I'm going down there as well
I can't accept my soul will drift forever

I feel myself floating back down to Earth
So could this be the hour of my rebirth?
Or have I died or will I wake from dreaming?

Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day

Je ne comprends pas ce qui m'arrive
Ce n'est pas vrai ce n'est qu'un rêve
Mais je ne me suis jamais senti
Non je ne me suis jamais senti comme ça avant
Je regarde mon corps là en bas
Je suis endormi au milieu d'un rêve
Est-ce maintenant se peut-il
Que l'Ange de la Mort soit venu pour moi

Je ne peux croire que mon heure soit venue
Je ne me sens pas prêt
Il y a tant de choses que je n'ai pas encore fait
Et c'est mon âme et je ne vais pas la laisser partir

Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour

J'ai envie de la terre en bas
Et l'enfer lui-même est mon seul ennemi
Parce que je n'ai pas peur de mourir
Je partirai quand je serai vraiment prêt
J'entrevois les rayons de la lumière éternelle
Je vois un tunnel je suis stupéfait
Face à tous ces gens
Qui se tiennent devant moi

Sur les chemins du bon droit je serai mené
Est-ce l'endroit où les vivants rejoignent les morts ?
J'aimerais être sûr que ceci n'est qu'un cauchemar

Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour

(2:21 – Solo : Dave Murray)

Prends ma main je te conduirai à la terre promise
Prends ma main je te donnerai l'immortalité
Jeunesse éternelle, je t'emmènerai de l'autre côté
Pour voir la vérité, ta voie est décidée

(4:26 – Solo : Adrian Smith)

Mon corps picote je me sens si bizarre
Je me sens si fatigué je me sens si épuisé
Et je me demande si je serai jamais à nouveau le même
Est-ce les limbes ou le Paradis ou l'Enfer ?
Peut-être vais-je aussi là en bas
Je ne peux accepter que mon âme erre éternellement

Je me sens flotter de retour vers la Terre
Alors est-ce l'heure de ma renaissance ?
Ou suis-je mort ou bien vais-je me réveiller d'un rêve ?

Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour

 
   
THE CLAIRVOYANT
( Steve Harris )
4:30
   

Feel the sweat break on my brow
Is it me or is it shadows
That are dancing on the walls?
Is this a dream or is it now?
Is this a vision or normality
I see before my eyes?

I wonder why I wonder how
That it seems the power's Getting stronger every day
I feel a strength an inner fire
But I'm scared
I won't be able to control it anymore

There's a time to live
And a time to die
When it's time to meet the maker
There's a time to live
But isn't it strange
That as soon as you're born you're dying
There's a time to live
And a time to die
When it's time to meet the maker
There's a time to live
But isn't it strange
That as soon as you're born you're dying

(2:30 – Solo: Dave Murray)

Just by looking in through your eyes
He could see the future
Penetrating right in through your mind
See the truth and see your lies
But for all his power
Couldn't foresee his own demise

There's a time to live
And a time to die
When it's time to meet the maker
There's a time to live
But isn't it strange
That as soon as you're born you're dying
There's a time to live
And a time to die
When it's time to meet the maker
There's a time to live
But isn't it strange
That as soon as you're born you're dying

...and reborn again?

Je sens la sueur perler sur mon front
Est-ce moi ou y a-t-il des ombres
Qui dansent sur le mur ?
Est-ce un rêve, ou est-ce réel ?
Est-ce une vision ou la réalité
Que je vois devant mes yeux ?

Je me demande pourquoi, je me demande comment
Il se fait que les pouvoirs Semblent se renforcer chaque jour
Je sens une force, un feu intérieur
Mais j'ai peur
De ne plus pouvoir le contrôler

Il y a un temps pour vivre
Et un temps pour mourir
Quand vient le moment de rencontrer le créateur
Il y a un temps pour vivre
Mais n'est-ce pas étrange
Que dès que l'on naît on commence à mourir
Il y a un temps pour vivre
Et un temps pour mourir
Quand vient le moment de rencontrer le créateur
Il y a un temps pour vivre
Mais n'est-ce pas étrange
Que dès que l'on naît on commence à mourir

(2:30 – Solo: Dave Murray)

Rien qu'en te regardant dans les yeux
Il pouvait voir l'avenir
pénétrant droit dans ton esprit
Il voyait la vérité et il voyait tes mensonges
Mais malgré tout son pouvoir
N'a pu prévoir son propre décès

Il y a un temps pour vivre
Et un temps pour mourir
Quand vient le moment de rencontrer le créateur
Il y a un temps pour vivre
Mais n'est-ce pas étrange
Que dès que l'on naît on commence à mourir
Il y a un temps pour vivre
Et un temps pour mourir
Quand vient le moment de rencontrer le créateur
Il y a un temps pour vivre
Mais n'est-ce pas étrange
Que dès que l'on naît on commence à mourir

... pour renaître encore ?

 
   
FEAR OF THE DARK
( Steve Harris )
7:11
   

I am a man who walks alone
And when I'm walking a dark road
At night or strolling through the park
When the light begins to change
I sometimes feel a little strange
A little anxious when it's dark

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you run your fingers down the wall
And have you felt your neck skin crawl
When you're searching for the light?
Sometimes when you're scared to take a look
At the corner of the room
You've sensed that something's watching you

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you ever been alone at night
Thought you heard footsteps behind
And turned around and no-one's there?
And as you quicken up your pace
You find it hard to look again
Because you're sure there's someone there

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark

Watching horror films the night before
Debating witches and folklore
The unknown troubles on your mind
Maybe your mind is playing tricks
You sense and suddenly eyes fix
On dancing shadows from behind

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

When I'm walking a dark road
I am a man who walks alone...

Je suis un homme qui marche seul
Et quand je marche le long d'une route sombre
La nuit ou que je me promène dans le parc
Quand la lumière commence à changer
Je me sens parfois un peu bizarre
Un peu anxieux quand il fait sombre

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

As-tu déjà passé tes doigts à tâton sur le mur
Et as-tu déjà senti tes cheveux se dresser sur ta tête
Quand tu cherches la lumière ?
Parfois quand tu as peur de jeter un coup d'œil
Dans un coin de la pièce
Tu as senti que quelque chose te regardait

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

T'es-tu déjà retrouvé seul la nuit
Pensant entendre des pas derrière toi
Te retournant et il n'y a personne ?
Et alors que tu allonges le pas
C'est difficile de regarder encore
Parce que tu es sûr qu'il y a quelqu'un

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir

Regardant des films d'horreur la nuit d'avant
Parlant de sorcières et de folklore
L'inconnu trouble ton esprit
Peut-être que ton esprit te joue des tours
Tu sens et soudain tes yeux fixent
Des ombres qui dansent derrière toi

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

Quand je marche le long d'une route sombre
Je suis un homme qui marche seul...

   
 
© Copyright maiden.ch 1999-2016 / Vevey / Suisse
Dernière mise à jour : 27.08.2017