THE BOOK OF SOULS : LIVE CHAPTER

CREDITS
       
Réalisé le 17/11/2017 Enregistré et produit par :
Tony Newton
  Co-produit par :
Steve Harris
  Arrangé et mixé par : Tony Newton
  Masterisé par :
Ade Emsley, Table of Tone Mastering Ltd.
  Géré par :
Rod Smallwood, Andy Taylor et Dave Shack
      de Phantom Music Management
Durée totale : 1:40:52 Illustré par :
Hervé Monjeaud et Anthony Dry

   
IF ETERNITY SHOULD FAIL
Si l'Eternité venait à faillir
( Bruce Dickinson )
   

Here is the soul of a man
Here in this place for the taking
Clothed in white, stand in the light
Here is the soul of a man

Time to speak with the shaman again
Conjure the jester again
Black dog in the ruins is howling my name
So here is the soul of a man

When the world was virgin,
Before the coming of men
Just a solar witness,
The beginning of the end

From a world of magma
To a cold rock face
The ascent of madness
And a human race

We are strange believers, all of us
There are stranger truths
Immortal lust
We rise from slumber, he calls our name
Recalls our number, abide with pain

Reef in a sail at the edge of the world
If eternity should fail
Waiting in line for the ending of time
If eternity should fail

Reef in a sail at the edge of the world
If eternity should fail
Waiting in line for the ending of time
If eternity should fail

To God's illusion which I recall
Was our delusion before the fall
The angels come and the angels go
But the lord of light shining below

Eternal blackness beyond the stars
We think our wisdom will get that far
At the master's table, the table's bare
No land of plenty, devastation, despair

Reef in a sail at the edge of the world
If eternity should fail
Waiting in line for the ending of time
If eternity should fail

Reef in a sail at the edge of the world
If eternity should fail
Waiting in line for the ending of time
If eternity should fail

Reef in a sail at the edge of the world
If eternity should fail
Waiting in line for the ending of time
If eternity should fail

Reef in a sail at the edge of the world
If eternity should fail
Waiting in line for the ending of time
If eternity should fail

Reef in a sail at the edge of the world
If eternity should fail
Waiting in line for the ending of time
If eternity should fail

Reef in a sail at the edge of the world
If eternity should fail
Waiting in line for the ending of time
If eternity should fail

Good day, my name is Necropolis
I am formed of the dead
I am the harvester of the soul meat
And I suck the lives from around my bed
My own two sons I gave them breath
And I filled their living corpses with my bile
What humanity I knew
I have long forgotten
For me eternity is nothing
But a short while

Voici l'âme d'un homme
En ce lieu pour être emportée
Vêtue de blanc, se tenant dans la lumière
Voici l'âme d'un homme

Il est temps de reparler avec le chaman
D'invoquer à nouveau le bouffon
Un chien noir dans les ruines hurle mon nom
Ainsi voici l'âme d'un homme

Lorsque le monde était vierge,
Avant la venue des hommes,
Juste un témoin solaire,
Le début de la fin

D'un monde de magma
Vers une froide terre rocheuse
L'avènement de la folie
Et d'une race humaine

Nous sommes tous d'étranges croyants,
Il y a des vérités plus bizarres
Luxure éternelle
Nous sortons du sommeil, il nous appelle
Nous rappelle notre numéro, demeure la douleur

Un récif lors d'un voyage à la lisière du monde
Si l'éternité venait à faillir
Une file d'attente jusqu'à la fin des temps.
Si l'éternité venait à faillir

Un récif lors d'un voyage à la lisière du monde
Si l'éternité venait à faillir
Une file d'attente jusqu'à la fin des temps.
Si l'éternité venait à faillir

A l'illusion de Dieu dont je me souviens
Qu'elle fut la nôtre avant la chute
Les anges vont et les anges viennent
Mais le seigneur de lumière brille en-dessous

Ténèbres éternelles au-delà des étoiles
Nous pensons que notre sagesse ira aussi loin
A la table du maître, la table est vide
Pas de terre d'abondance, dévastation, désespoir

Un récif lors d'un voyage à la lisière du monde
Si l'éternité venait à faillir
Une file d'attente jusqu'à la fin des temps.
Si l'éternité venait à faillir

Un récif lors d'un voyage à la lisière du monde
Si l'éternité venait à faillir
Une file d'attente jusqu'à la fin des temps.
Si l'éternité venait à faillir

Un récif lors d'un voyage à la lisière du monde
Si l'éternité venait à faillir
Une file d'attente jusqu'à la fin des temps.
Si l'éternité venait à faillir

Un récif lors d'un voyage à la lisière du monde
Si l'éternité venait à faillir
Une file d'attente jusqu'à la fin des temps.
Si l'éternité venait à faillir

Un récif lors d'un voyage à la lisière du monde
Si l'éternité venait à faillir
Une file d'attente jusqu'à la fin des temps.
Si l'éternité venait à faillir

Un récif lors d'un voyage à la lisière du monde
Si l'éternité venait à faillir
Une file d'attente jusqu'à la fin des temps.
Si l'éternité venait à faillir

Bon jour, mon nom est Necropolis
Je suis constituée des morts
Je suis la moissonneuse de la substance de l'âme
Et j'aspire les vies aux abords de mon lit
Mes deux propres fils, je leur ai donné le souffle
Et je remplis leurs cadavres vivants de ma bile
Ce que je connaissais de l'humanité
Je l'ai depuis longtemps oublié
Pour moi l'éternité n'est rien
D'autre qu'un court instant

Retour en haut de la page

SPEED OF LIGHT
Vitesse de la lumière
( Adrian Smith / Bruce Dickinson )
   

Another time, another place
A hollow universe in space
I took a trip to see the sights
I will be blacker than the night

One way ticket no return
My shooting star so fast it burns
On the edge that you can't see

Let's shoot the moon, you and me
I'm not particular you see
Just a lonesome galaxy

Shadows in the stars we will not return
Humanity won't save us at the speed of light

Shadows in the stars we will not return
Humanity won't save us we slip into the night

I'll say a mass for you and wave
Shooting plasma from my grave
Event horizon lost in space
Running in a human race

I don't know where I don't know when
But somehow back there time again
I'm on the edge that you can't see

I'm not particular at night
A single particle of me
You won't be tracking me by sight

Shadows in the stars
We will not return
Humanity won't save us
At the speed of light

Shadows in the stars
We will not return
Humanity won't save us
We slip into the night

Shadows in the stars
We will not return
Humanity won't save us
At the speed of light

Shadows in the stars
We will not return
Humanity won't save us
At the speed of light

Shadows in the stars
We will not return
Humanity won't save us
At the speed of light

Shadows in the stars
We will not return
Humanity won't save us
At the speed of light

We slip into the night

Un autre temps, un autre lieu
Un univers vide dans l'espace
J'ai fait un voyage pour voir les paysages
Je serai plus noir que la nuit

Un aller simple, sans retour
Mon étoile filante est si rapide qu'elle brûle
Du côté que tu ne peux pas voir

Tirons sur la lune, toi et moi
Je ne suis pas exigeant, tu vois
Rien qu'une galaxie solitaire

Des ombres parmi les étoiles nous ne reviendrons pas
L'humanité ne nous sauvera pas à la vitesse de la lumière

Des ombres parmi les étoiles nous ne reviendrons pas
L'humanité ne nous sauvera pas nous glissons dans la nuit

Je dirai une messe pour toi et te ferai un signe
Tirant des éclairs de plasma depuis ma tombe
L'horizon des évènementss perdu dans l'espace
Percutant une race humaine

Je ne sais pas où, je ne sais pas quand
Mais en quelque sorte de retour encore une fois
Je suis du côté que tu ne peux voir

Je ne suis pas exigeant la nuit
Une particule unique de moi
Tu ne me traqueras pas du regard

Des ombres parmi les étoiles
Nous ne reviendrons pas
L'humanité ne nous sauvera pas
A la vitesse de la lumière

Des ombres parmi les étoiles
Nous ne reviendrons pas
L'humanité ne nous sauvera pas
Nous glissons dans la nuit

Des ombres parmi les étoiles
Nous ne reviendrons pas
L'humanité ne nous sauvera pas
A la vitesse de la lumière

Des ombres parmi les étoiles
Nous ne reviendrons pas
L'humanité ne nous sauvera pas
A la vitesse de la lumière

Des ombres parmi les étoiles
Nous ne reviendrons pas
L'humanité ne nous sauvera pas
A la vitesse de la lumière

Des ombres parmi les étoiles
Nous ne reviendrons pas
L'humanité ne nous sauvera pas
A la vitesse de la lumière

Nous glissons dans la nuit

Retour en haut de la page

WRATHCHILD
Enfant de la Colère
( Steve Harris )
   

I was born into a scene
Of angriness and greed
Of dominance and persecution
My mother was a queen
My dad i've never seen
I was never meant to be

And now i spend my time
Looking all around
For a man
Tthat's nowhere to be found
Until i find him
I'm never gonna stop searching
I'm gonna find my man
Gonna travel round

'Cause I'm a wrathchild
Well i'm a wrathchild
Yeah i'm a wrathchild
I'm coming to get you, oooh yeah!

(1:01-Solo: Dave Murray)

Some say it shouldn't matter
Ain't nothin' gonna alter
The course of my destination
I know i've got to find
Some serious peace of mind
Or I know I'll just go crazy

And now I spend my time
Looking all around
For a man
That's nowhere To be found
Until I find him
I'm never gonna stop searching
I'm gonna find my man
Gonna travel round

'Cause I'm a wrathchild
Well i'm a wrathchild
Yeah i'm a wrathchild
I'm coming to get you, oooh yeah!

Je suis né dans un lieu
De colère et de cupidité
De domination et de persecution
Ma mère était une reine
Mon père je ne l'ai jamais vu
Je n'était pas sensé exister

Et maintenant je passe mon temps
A chercher partout
Un homme
Que l'on ne trouve nulle part
Jusqu'à ce que je le trouve
Je ne m'arrêterai jamais de chercher
Je trouverai cet homme
Je vais voyager partout

Parce que je suis un enfant de la colère
Je suis un enfant de la colère
Ouais, je suis un enfant de la colère
Je vais t'attraper, oooh ouais !

(1:01-Solo: Dave Murray)

Certains disent que ça ne devrait pas compter
Rien ne va modifier
La trajectoire vers ma destination
Je sais que je dois trouver
une réelle paix de l'esprit
Sinon je sais que je vais devenir fou

Et maintenant je passe mon temps
A chercher partout
Un homme
Que l'on ne trouve nulle part
Jusqu'à ce que je le trouve
Je ne m'arrêterai jamais de chercher
Je trouverai cet homme
Je vais voyager partout

Parce que je suis un enfant de la colère
Je suis un enfant de la colère
Ouais, je suis un enfant de la colère
Je vais t'attraper, oooh ouais !

Retour en haut de la page

CHILDREN OF THE DAMNED
Les Enfants des Damnés
( Steve Harris )
   

He's walking like a small child
But watch his eyes burn you away
Black holes in his golden star
God knows he wants to go home

Children of the damned
Children of the damned
Children of the damned
Children of the damned

He's walking like a dead men
If he had lived he could have crucified us all
Now he's standing on the last step
He thought oblivion well it beckons us all

Children of the damned
Children of the damned
Children of the damned
Children of the damned

Now it's burning his hands he's turning to laugh
Smiles as the flame sears his flesh
Melting his face, screaming in pain
Peeling the skin from his eyes
Watch him die according to plan
He's dust on ground
What did we learn?

(3:21-Solo: Adrian Smith)

You're a children of the damned
Your's back against the wall
You turn into the light
You're burning in the night
You're children of the damned
Like candles watch them burn
Burning in the light
You'll burn again tonight

Children of the damned

Il marche comme un petit enfant
Mais regardez ses yeux qui vous consument
Des trous noirs dans son regard doré
Dieu sait qu'il veut rentrer chez lui

Enfants du Malin
Enfants du Malin
Enfants du Malin
Enfants du Malin

Il marche comme un zombie
S'il avait vécu il nous aurait tous crucifiés
Maintenant il se tient sur sa dernière marche
Il a pensé que l'oubli eh bien il nous fait signe à tous

Enfants du Malin
Enfants du Malin
Enfants du Malin
Enfants du Malin

Maintenant ça lui brûle les mains, il se met à rire
Il sourit alors que les flammes il rôtissent la chair
Fondant son visage, hurlant de douleur
Pelant la peau de ses paupières
Regardes-le mourir dans les règles
Il est poussière sur le sol
qu'a-t-on a appris ?

(3:21-Solo: Adrian Smith)

Vous êtes les enfants du Malin
Vous avez le dos au mur
Vous vous tournez vers la lumière
Vous brûlez dans la nuit
Vous êtes les enfants du Malin
Comme des bougies regardez-les brûler
Brûlant dans la lumière
Vous brûlerez encore cette nuit

Enfants du Malin

Retour en haut de la page

DEATH OR GLORY
La Mort ou la Gloire
( Adrian Smith / Bruce Dickinson )
   

I see the enemy, I know he can't see me
Combat red in tooth and claw
Ready now for one more score

Took a bullet in my brain
Inside I'm the king of pain
Outside you will fear my name
I ride a blood red triplane

Turn like the devil
Shoot straight from the sun
Climb like a monkey
Out of hell where I belong

Death or glory, it's all the same
Death or glory, the price of fame

Death or glory, I'm in the game of
Death or glory, a one way train

I watch you spiral down
Dead before you hit the ground
Bullet got you in the back
Deflection shooting beam attack

I shoot the gunner first
I kill to quench my thirst
I hunt the weakest prey
Live to fly another day

Turn like the devil
Shoot straight from the sun
Climb like a monkey
Out of hell where I belong

Death or glory, it's all the same
Death or glory
The price of fame

Death or glory
I'm in the game of
Death or glory
A one way train

Turn like the devil
Shoot straight from the sun
Climb like a monkey
Out of hell where I belong

Death or glory
It's all the same
Death or glory
The price of fame

Death or glory
I'm in the game of
Death or glory, a one way train

Death or glory, it's all the same
Death or glory, the price of fame

Death or glory, I'm in the game of
Death or glory, a one way train

Je vois l'ennemi, je sais qu'il ne peut pas me voir
Combat sanguinaire
Prêt maintenant pour un point de plus

J'ai pris une balle dans la tête
Intérieurement je suis le roi de la douleur
Extérieurement tu craindras mon nom
Je pilote un triplan rouge sang

Virer comme un diable
Viser juste dos au soleil
S'élever comme un singe
Sorti de l'enfer auquel j'appartiens

La mort ou la gloire, c'est la même chose
La mort ou la gloire, la rançon de la célébrité

La mort ou la gloire, je fais partie du jeu de
La mort ou la gloire, un train sans retour

Je te regarde tomber en spirale
Mort avant de toucher le sol
La balle t'a eu dans le dos
Attaque latérale par tir en déflexion

J'ai tiré d'abord sur le mitrailleur
Je tue pour étancher ma soif
Je chasse la proie la plus faible
Vivre pour voler un autre jour

Virer comme un diable
Viser juste dos au soleil
S'élever comme un singe
Sorti de l'enfer auquel j'appartiens

La mort ou la gloire, c'est la même chose
La mort ou la gloire
La rançon de la célébrité

La mort ou la gloire
Je fais partie du jeu de
La mort ou la gloire
Un train sans retour

Virer comme un diable
Viser juste dos au soleil
S'élever comme un singe
Sorti de l'enfer auquel j'appartiens

La mort ou la gloire
C'est la même chose
La mort ou la gloire
La rançon de la célébrité

La mort ou la gloire
Je fais partie du jeu de
La mort ou la gloire, un train sans retour

La mort ou la gloire, c'est la même chose
La mort ou la gloire, la rançon de la célébrité

La mort ou la gloire, je fais partie du jeu de
La mort ou la gloire, un train sans retour

Retour en haut de la page

THE RED AND THE BLACK
Le Rouge et le Noir
( Steve Harris )
   

The morals of life and the perils of death
Take the wrong way out running
out of breath
Meet my match in the afterlife
Suppress the demons that plague the night

A tortured mind is a safe place to go
But the truth lurks down in the dark below
Step inside my inquisitive mind
Are you scared at what you just might find

See myself in the hall of mirrors
A different shape every step I take
A different mind every step of the line
But in the end they are all mine

Laughing sorrow inside your head
Can't get out just a feeling of dread
I know this burden's a heavy load
A dark mistake never ending road

The black jack king and the red queen clash
The artful dodger he counts his stash
The joker's wild like an impish child
While madame fortune she waits inside

The good luck charm is overkill
The tired old soldier says fire at will
Planes overhead go search destroy
The ones below human decoy

I need somebody to save me

Meanwhile we play the waiting game
The clock is struck the horse is lame
And when we think that this is done
Chance your luck a four leafed one

You hedge your bets the battle lost
To wait in vain and count the cost
The thin edged line
Between good and bad
And cast the luck be happy sad

I need somebody to save me

The red and the black
People don't want the truth
Look in their eyes and you send them away

The red and the black
Fate and hypocrisy
Burden's a heavy load there is no doubt

The red and the black
All out of luck again
How many chances can anyone have

The red and the black
Treachery out to win
There in the wrong place and at the wrong time

I need somebody to save me

Les bonnes moeurs et les dangers de mort
Prennent un mauvais tournant se retrouvant
le souffle court
Je rencontre l'âme soeur dans l'au-delà
Bannis les démons qui infestent la nuit

Un esprit torturé est un refuge sûr
Mais la vérité se cache dans l'ombre des profondeurs
Entre dans mon esprit inquisiteur
As-tu peur de ce que tu pourrais y trouver

Je me vois dans la galerie des glaces
Une forme différente à chaque pas que je fais
Une mentalité différente à toutes les étapes du parcours
Mais au bout du compte elles sont toutes à moi

Le chagrin qui rit dans ta tête
Ne peut sortir, rien qu'une sensation d'effroi
Je sais que ce fardeau est une lourde charge
Une sombre erreur une route sans fin

Le roi du Black Jack et la reine rouge se heurtent
Le Renard fait son inventaire
Le Joker est déchaîné comme un enfant espiègle
Pendant que Dame Fortune attend à l'intérieur

Le porte-bonheur est exagéré
Le vieux soldat fatigué dit feu à volonté
Des avions au-dessus de nos tête partent en chasse
Ceux d'en dessous sont des leurres humains

J'ai besoin que quelqu'un me sauve

Pendant ce temps nous faisons de l'attentisme
L'horloge a sonné le cheval est boiteux
Et quand nous pensons que c'est terminé
Tente ta chance avec quatre feuilles

Mets toi à couvert la bataille est perdue
à attendre en vain et faire les comptes
La mince ligne
Entre le bien et le mal
Et jette la chance sois joyeux triste

J'ai besoin que quelqu'un me sauve

Le rouge et le noir
Les gens ne veulent pas la vérité
Regarde dans leur yeux et tu les renvoies

Le rouge et le noir
Destin et hypocrisie
Le fardeau est une lourde charge ça ne fait aucun doute

Le rouge et le noir
Encore à court de chance
A combien de chances quelqu'un peut-il avoir droit?

Le rouge et le noir
La tricherie est venue pour l'emporter
Là au mauvais endroit au mauvais moment

J'ai besoin que quelqu'un me sauve

Retour en haut de la page

THE TROOPER
Le cavalier
( Steve Harris )
   

You'll take my life
But i'll take yours too
You'll fire your musket
But i'll run you through
So when you're waiting
For the next attack
You'd better sand
There's no turning back

The Bugles sounds and the charge begins
But on his battle field no ones wins
The smell of acrid smoke and horses brath
As i plunge on into certain death

Ooooooooh! Ooooooooh!

The horse he sweats with fear
We break to run
The mighty roar the Russian guns
And as we race toward the human wall
The screams of pain as my comrades fall

We hurdle bodies that lay on the ground
And the Russians fire another round
We get so near yet so far away
We don't live to fight another day

Ooooooooh! Ooooooooh!

(2:11-Solo: Adrian Smith)
(2:35-Solo: Dave Murray)


We get so close near enough to fight
When a Russian gets me in his sights
He pulls the Trigger and i feel the blow
A burst of rounds take my horse below

And as i lay there gazing at the sky
My body's num and my throat is dry
And as i lay forgooten and alone
Without a tear i draw my parting groan

Ooooooooh! Ooooooooh!

Tu vas prendre ma vie
Mais je prendrai la tienne aussi
Tu va tirer avec ton mousquet
Mais je vais te rentrer dedans
Alors quand tu attends
L'attaque suivante
Tu ferais mieux de te battre
On ne peut pas revenir en arrière

Le clairon sonne et la charge commence
Mais sur ce champ de bataille personne ne gagne
L'odeur âcre de la fumée et l'haleine des chevaux
Alors que je plonge vers une mort certaine

Ooooooooh! Ooooooooh!

Le cheval transpire de peur
Nous nous mettons à cavaler
Le puissant rugissement des canons Russes
Et alors que nous nous précipitons vers le mur humain
Les cris de douleur alors que mes camarades tombent

Nous sautons par-dessus les corps qui jonchent le sol
Et les Russes tirent une autre salve
Nous sommes si proches et pourtant si loin
Nous ne vivrons pas pour nous battre un autre jour

Ooooooooh! Ooooooooh!

(2:11-Solo: Adrian Smith)
(2:35-Solo: Dave Murray)


Nous sommes si proches assez près pour nous battre
Quand un Russe me met en joue
Il presse la détente et je ressens l'impact
Une rafale abat mon cheval

Et alors que je gis là regardant le ciel
Mon corps s'engourdit et ma gorge est sèche
Et alors que je gis oublié et seul
Sans une larme je pousse mon dernier râle

Ooooooooh! Ooooooooh!

Retour en haut de la page

POWERSLAVE
Esclave du pouvoir
( Bruce Dickinson )
   

Into the abyss i'll fall
The eye of Horus
Into the eye of the night
Watching me go
Green in the cat's eye that glows
In this temple
Enter the risen Osiris
Risen again

Tell me why i had to be a Powerslave
I don't wanna die, I'm a God
Why can't I live on?
When the Life Giver dies
All around is laid waste
And in my last hour
I'm a slave to the Power of Death

When i was living this lie
Fear was my game
People would workship and fall
Drop to their knees
So bring me the blood and red wine
For one to succed me
For he is a man and a God
And He will die too

Tell me why i had to be a Powerslave
I don't wanna die I'm a God
Why can't i live on?
When the Life Giver dies
All around is laid waste
And in my last hour
I'm a slave to the Power of Death

(3:06-Solo: Dave Murray)
(3:55-Solo: Adrian Smith)
(4:41-Solo: Dave Murray)


Now I am cold but a ghost
Lives in my veins
Silent terror that reigned
Marbled in stone
Shell of a man God preserved
A thousand ages
But open the gates of my Hell
I will strike from the grave

Tell me why i had to be a Powerslave
I don't wanna die I'm a God
Why can't i live on?
When the Life Giver dies
All around is laid waste
And in my last hour
I'm a slave to the Power of Death

Slave to the Power of Death...
Slave to the Power of Death...

Dans l'abysse je vais tomber
L'oeil d'Horus
Dans l'oeil de la nuit
Qui me regarde m'en aller
Vert est l'oeil du chat
Qui brille dans ce temple
Qu'entre Osiris qui s'est relevé
Relevé à nouveau

Dis-moi pourquoi j'ai dû être esclave du pouvoir
Je ne veux pas mourir, je suis un Dieu
Pourquoi ne puis-je pas vivre éternellement ?
Quand celui qui donne la vie meurt
Tout ce qui est autour s'étiole
Et en ma dernière heure
Je suis l'esclave du Pouvoir de la Mort

Quand je vivais ce mensonge
Je régnais par la peur
Le peuple m'adorait et tombait
Se jetait à genoux
Alors qu'on m'apporte le sang et le vin rouge
Pour celui qui va me succéder
Car il est à la fois Homme et Dieu
Et il mourra aussi

Dis-moi pourquoi j'ai dû être esclave du pouvoir
Je ne veux pas mourir, je suis un Dieu
Pourquoi ne puis-je pas vivre éternellement ?
Quand celui qui donne la vie meurt
Tout ce qui est autour s'étiole
Et en ma dernière heure
Je suis l'esclave du Pouvoir de la Mort

(3:06-Solo: Dave Murray)
(3:55-Solo: Adrian Smith)
(4:41-Solo: Dave Murray)


Maintenant je suis froid mais un fantôme
Vit dans mes veines
Silencieuse la terreur qui régna
Sculptée dans le marbre
L'enveloppe d'un homme que Dieu a préservé
Pour des millénaires
Mais ouvrez les portes de mon Enfer
Et je frapperai depuis ma tombe

Dis-moi pourquoi j'ai dû être esclave du pouvoir
Je ne veux pas mourir, je suis un Dieu
Pourquoi ne puis-je pas vivre éternellement ?
Quand celui qui donne la vie meurt
Tout ce qui est autour s'étiole
Et en ma dernière heure
Je suis l'esclave du Pouvoir de la Mort

Esclave du Pouvoir de la Mort...
Esclave du Pouvoir de la Mort...

Retour en haut de la page

THE GREAT UNKNOWN
Le Grand Inconnu
( Adrian Smith / Steve Harris )
   

Winter softly falling to the ground
Calmly waiting don't you hear a sound

When the world has fallen to the depths below
Where the future's open and the fear has grown

And the path to follow to the great unknown
Where the dark has fallen and the seed is sown

In the selfish hearts of some
The nightmare's coming
With the spilling blood of others
Now wringing through

Now the cup is spilling over
Wake to news of death
And the prophecy of sages
Destiny is met

To the depths of human mind
The cry is burning
With the mentor's anger
Of the lesson ringing true

And for those who live by
And are dying by the sword
They will take their ideals with them
Justify their end

Where the fools are lying
And the meek are crying
Where the wolves are preying
On the weak alone

Where the sons are dying
Hear their mothers crying
And the distant sound of fire
Begins again

Never ending the desires of men
It'll never be the same or calm again
In a time of changing hearts
And great unknown
It'll be the damnation and end of us all

Where the fools are lying
And the meek are crying
Where the wolves are preying
On the weak alone

Where the sons are dying
Hear their mothers crying
And the distant sound of fire begins again

Never ending the desires of men
It'll never be the same or calm again
In a time of changing hearts
And great unknown
It'll be the damnation and end of us all

When the world has fallen
And we stand alone

L'hiver tombe doucement sur le sol
Attendant calmement, n'entends-tu pas un bruit

Quand le monde a déchu dans les profondeurs
Où l'avenir est ouvert et la peur a grandi

Et le chemin à suivre vers le grand inconnu
Où l'obscurité est tombée et la graine est semée

Dans les coeurs égoïstes de certains
Le cauchemar arrive
Avec le sang versé par les autres
Qui s'insinue partout

Maintenant la coupe déborde
S'éveiller aux nouvelles de mort
Et de la prophétie des sages
Le destin est accompli

Au plus profond de l'esprit humain
Les pleurs sont brûlants
De la colère du mentor
Sur la justesse de la leçon

Et pour ceux qui vivent
Et périssent par l'épée
Ils prendront leurs idéaux avec eux
Justifiant leur fin

Où les imbéciles mentent
Et les humbles pleurent
Où les loups chassent
Les faibles seuls

Où les fils meurent
Entends leurs mères pleurer
Et le lointain bruit du feu
Reprend

Ne mettant jamais fin aux désirs des hommes
Ce ne sera plus jamais pareil ni de nouveau calme
Dans ces temps d'inconstance
Et le grand inconnu
Sera notre damnation et notre perdition

Où les imbéciles mentent
Et les humbles pleurent
Où les loups chassent
Les faibles seuls

Où les fils meurent
Entends leurs mères pleurer
Et le lointain bruit du feu reprend

Ne mettant jamais fin aux désirs des hommes
Ce ne sera plus jamais pareil ni de nouveau calme
Dans ces temps d'inconstance
Et le grand inconnu
Sera notre damnation et notre perdition

Quand le monde a déchu
Et que nous restons seuls

Retour en haut de la page

THE BOOK OF SOULS
Le Livre des Âmes
( Janick Gers / Steve Harris )
   

Sacrifices buried with kings
Accompany them on a journey with no end
To an afterlife that's rich
With fruit of all the gods
And to face the demons
Of their underworld haunts

The sentient is sent to seek out all the truth
A flight to earth that is a given from his birth
To rise from ashes of the dead
Out of the fire is sent to fulfil
man's desire

By power day and night and death he ruled them
The sky and earth and the fires too
Two headed reptile symbol of his reign
Universes of the underworld

A life that's full of all the wealth and riches
Can never last for an eternity
After living in a golden paradise
The ultimate sacrifice

Prophecy of sky gods, the sun and moon
Passing of old ways will come true soon
Falling of ages, forest of kings
The search for the truth, the book of souls

The rulers of planets and stars
The power of the kings of traders and the wars
Planetary cycles and the phases of the moon
Is in the document a kingdom they will learn

They were praying to the gods of nature
And were living in the cities of stone
Towers reaching upward to the heavens
Sacred wonders for the world unknown

Make their lives be a mystery no more
Records kept and the passing of laws
Sacred gods to the book of lies
When a civilization dies

Prophecy of sky gods
The sun and moon
Passing of old ways will come true soon

Falling of ages
Forest of kings
The lost book of souls, destruction begins

Ascending the throne wearing feathers and
shells
He brought back their lives from the void
Alien invasion brings nothing but death
Mass exodus and plant life destroyed

Domain of the earth to the journey of truth
The underworld caves mayan slaves

Defeat of the dark lords
The ultimate proof
In the place where the ancestors rule

The book of souls

Les sacrifices enterrés avec les rois
Les accompagnent dans un voyage sans fin
Vers un au-delà enrichi
Du fruit de tous les dieux
Et pour faire face aux démons
De leurs séjours infernaux

Le sensitif est envoyé pour rechercher toute la vérité
Un vol vers la Terre qui lui a été octroyé à la naissance
De renaître des cendres des morts
Au sortir du feu il est envoyé pour combler
le désir des hommes

Par le pouvoir du jour et de la nuit et de la mort, il les gouverna
Le ciel et la terre, et les feux aussi
Le reptile à deux têtes symbole de son règne
Les univers des enfers

Une vie remplie de fortune et de richesses
Ne peut durer éternellement
Après avoir vécu dans un paradis doré
L'ultime sacrifice

Une prophétie de dieux célestes, le soleil et la lune
La disparition des anciennes coutumes deviendra bientôt réalité
Fin d'éternité, forêt de rois
La recherche de la vérité, le livre des âmes

Les souverains de planètes et d'étoiles
La puissance des rois des marchands et les guerres
Les cycles planétaires et les phases de la lune
Il y a dans le document un royaume à découvrir

Ils priaient les dieux de la Nature
Et vivaient dans les cités de pierre
Des tours qui s'élançaient vers les cieux
Des merveilles sacrées inconnues du reste du monde

Faites que leurs vies ne soient plus un mystère
Les archives conservées et l'adoptions de lois
Des dieux sacrés selon le livre des mensonges
Quand une civilisation meurt

La prophétie des dieux célestes
Le Soleil et la Lune
La disparition des anciennes coutumes deviendra bientôt réalité

Fin d'éternité
Forêt de rois
Le livre perdu des âmes, la destruction commence

Montant sur le trône vêtu de plumes et
de coquilles
Il a ramené leurs vies du néant
L'invasion étrangère n'apporte rien d'autre que la mort
Un exode de masse et la destruction de la végétation

Le domaine de la terre pour le chemin vers la vérité
Les cavernes des Enfers, esclaves mayas

La défaite des seigneurs des ténèbres
La preuve ultime
A l'endroit où les ancêtres règnent

Le Livre des âmes

Retour en haut de la page

FEAR OF THE DARK
Peur du noir
( Steve Harris )
   

I am a man who walks alone
And when I'm walking a dark road
At night or strolling through the park
When the light begins to change
I sometimes feel a little strange
A little anxious when it's dark

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you run your fingers down the wall
And have you felt your neck skin crawl
When you're searching for the light?
Sometimes when you're scared to take a look
At the corner of the room
You've sensed that something's watching you

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you ever been alone at night
Thought you heard footsteps behind
And turned around and no-one's there?
And as you quicken up your pace
You find it hard to look again
Because you're sure there's someone there

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark

Watching horror films the night before
Debating witches and folklore
The unknown troubles on your mind
Maybe your mind is playing tricks
You sense and suddenly eyes fix
On dancing shadows from behind

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

When I'm walking a dark road
I am a man who walks alone...

Je suis un homme qui marche seul
Et quand je marche le long d'une route sombre
La nuit ou que je me promène dans le parc
Quand la lumière commence à changer
Je me sens parfois un peu bizarre
Un peu anxieux quand il fait sombre

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

As-tu déjà passé tes doigts à tâton sur le mur
Et as-tu déjà senti tes cheveux se dresser sur ta tête
Quand tu cherches la lumière ?
Parfois quand tu as peur de jeter un coup d'œil
Dans un coin de la pièce
Tu as senti que quelque chose te regardait

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

T'es-tu déjà retrouvé seul la nuit
Pensant entendre des pas derrière toi
Te retournant et il n'y a personne ?
Et alors que tu allonges le pas
C'est difficile de regarder encore
Parce que tu es sûr qu'il y a quelqu'un

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir

Regardant des films d'horreur la nuit d'avant
Parlant de sorcières et de folklore
L'inconnu trouble ton esprit
Peut-être que ton esprit te joue des tours
Tu sens et soudain tes yeux fixent
Des ombres qui dansent derrière toi

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

Quand je marche le long d'une route sombre
Je suis un homme qui marche seul...

Retour en haut de la page

IRON MAIDEN
Vierge de Fer
( Steve Harris )
   

Won't you come into my room
I want to show all my wares
I just want to see your blood
I just want to stand and stare
See the blood begin to flow
As it fall upon the floor
Iron maiden can't be fought
Iron maiden can't be sought

Oh well, wherever
wherever you are
Iron maiden's gonna get you
No matter how far
See the blood flow
Watching it shed up above my head
Iron maiden wants you dead

Won't you come into my room
I want to show all my wares
I just want to see your blood
I just want to stand and stare
See the blood begin to flow
As it fall upon the floor
Iron maiden can't be fought
Iron maiden can't be sought

Oh well, wherever
Wherever you are
Iron maiden's gonna get you
No matter how far
See the blood flow
Watching it shed up above my head
Iron maiden wants you dead

Viens-donc dans ma chambre
Je veux te montrer tout ce que j'ai
Je veux juste voir ton sang
Je veux juste être là à regarder
Regarde le sang commencer à couler
Alors qu'il tombe sur le sol
La Vierge de Fer ne peut être combattue
La Vierge de Fer ne peut être trouvée

Alors, où que tu sois
Où que tu te trouves
La Vierge de Fer t'aura
Peu importe la distance
Regarde le sang couler à flot
Regarde le se répandre au-dessus de ma tête
La Vierge de Fer te veut mort

Viens-donc dans ma chambre
Je veux te montrer tout ce que j'ai
Je veux juste voir ton sang
Je veux juste être là à regarder
Regarde le sang commencer à couler
Alors qu'il tombe sur le sol
La Vierge de Fer ne peut être combattue
La Vierge de Fer ne peut être trouvée

Alors, où que tu sois
Où que tu te trouves
La Vierge de Fer t'aura
Peu importe la distance
Regarde le sang couler à flot
Regarde le se répandre au-dessus de ma tête
La Vierge de Fer te veut mort

Retour en haut de la page

THE NUMBER OF THE BEAST
Le Nombre de la Bête
( Steve Harris )
   

" Woe to you, Oh Earth and Sea
For the Devil sends the beast with wrath
Because he knows the time is short...
(Revelations, chapter 12 verset 12)
Let him who hath understanding reckon
the number of the beast
For it is a human number
It's number is Six hundred and sixty six "
( Revelations, chapter 13 verset 18 )


I left alone, my mind was blank
I needed time to think
To get the memories from my mind
What did I see? can I believe
That what i saw that night
Was real and not just fantasy

Just what i saw in my old dreams
Were they reflections of my warped mind
Staring back at me
'Cause in my dreams it's always there
The evil face that twists my mind
And bring me to despair

Night was black, was no use holding back
'Cause I just had to see
Was someone watching me
In the mist
Dark figures move and twist
Was this all for real
Or just some kind of hell?

six six six - the number of the beast
Hell and fire
Was spawned to be released

Torches blazed
And sacred chants were praised
As they start to cry
Hands held to the sky
In the night
The fires burning bright
The ritual has begun
Satan's work is done

Six six six - the number of the beast
Sacrifice is going on tonight

(2:46-Solo: Dave Murray)
(3:15-Solo: Adrian Smith)


This can't go on
I must inform the law
Can't be still be real
Or some crazy dream?
But i feel drawn
Toward the evil chanting hordes
Seem to mesmerize me
can't avoid their eyes

Six six six - the number of the beast
Six six six - the one for you and me

I'm coming back, I will return
And i'll possess your body
And i'll make you burn
I have the fire, I have the force
I have the power to make
My evil take it's course

Malheur à vous, oh Terre et Mer,
car le Diable a envoyé la bête avec courroux,
car il sait que son temps est compté...
(Apocalypse 12:12)
Que l'homme doué d'esprit calcule
le chffre de la Bête
car c'est un chiffe d'homme,
son chiffre, c'est six cent soixante-six
(Apocalypse 13:18)


Je suis parti seul, mon esprit était vide
J'avais besoin de temps pour réfléchir
pour récupérer les souvenirs de ma mémoire
Qu'est-ce que j'ai vu ? Puis-je croire
Que ce que j'ai vu cette nuit
Etait réel et pas juste le fruit de mon imagination

Juste ce que j'ai vu dans mes rêves anciens
Etait-ce le reflet de mon esprit tordu
Qui me regardait
Car dans mes rêves il est toujours là
Le visage diabolique qui pervertit mon esprit
Et me jette dans le désespoir

La nuit était noire, il était inutile de me cacher
Car j'ai dû voir
Quelqu'un me regardait
Dans la brume
De sombre silhouettes bougent et se tordent
Etait-ce réel
Ou une sorte d'enfer ?

Six six six - le chiffre de la Bête
L'Enfer et le feu
Ont été créés pour être relâchés

Des torches brûlaient
Et des chants sacrés s'élevaient
Alors qu'ils commencaient à crier
Les mains tendues vers le ciel
Dans la nuit
Les feux brûlent intensément
Le rituel a commencé
L'oeuvre de Satan est achevée

Six six six - le chiffre de la Bête
Un sacrifice à lieu cette nuit

(2:46-Solo: Dave Murray)
(3:15-Solo: Adrian Smith)


Ceci ne peut continuer
Je dois informer la loi
Cela peut-il être vraiment réel
Ou bien un rêve insensé
Mais je me sens attiré
Vers les hordes maléfiques qui chantent
Elles semblent m'hypnotiser
Impossible d'éviter leurs yeux

Six six six - le chiffre de la Bête
Six six six - celui pour toi et moi

Je reviens, je vais revenir
Et je posséderai ton corps
Et je te ferai brûler
J'ai le feu, j'ai la force
J'ai le pouvoir de déclancher
Le cours de ma méchanceté

Retour en haut de la page

BLOOD BROTHERS
Frères de sang
( Steve Harris)
   

And if you're taking a walk through the garden of life
What do you think you'd expect you would see?
Just like a mirror
Reflecting the moves of your life
And in the river reflections of me

Just for a second a glimpse of my father I see
And in a movement he beckons to me
And in a moment the memories are all that remain
And all the wounds are reopening again

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

And as you look all around at the world in dismay
What do you see, do you think we have learned
Not if you're taking a look at the war-torn affray
Out in the streets where the babies are burned

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

There are times when I feel I'm afraid for the world
There are times I'm ashamed of us all
When you're floating on all the emotion you feel
And reflecting the good and the bad

Will we ever know
What the answer to life really is?
Can you really tell me what life is?
Maybe all the things
That you know that are precious to you
Could be swept away by fate's own hand

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

(3:11 – Solo : Dave Murray)

When you think that we've used
All our chances
And the chance to make everything right
Keep on making the same old mistakes
Makes untipping the balance so easy
When we're living our lives on the edge
Say a prayer on the book of the dead

(5:43 – Solo : Janick Gers)

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

And if you're taking a walk through the garden of life...

Et si tu faisais un tour dans le jardin de la vie
Que crois-tu que tu t'attendrais à y voir ?
Tout comme un miroir
Renvoyant les mouvements de ta vie
Et dans la rivière des reflets de moi

Pendant une seconde j'entrevois mon père
Et d'un geste il me fait signe
Et en un instant les souvenirs sont tout ce qui reste
Et toutes les blessures s'ouvrent de nouveau

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

Et alors que tu regardes le monde avec consternation
Que vois-tu, crois-tu que nous ayons appris ?
Pas si tu jettes un œil à cette bagarre guerrière
Dans les rues où on brûle les bébés

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

Il y a des moments où j'ai peur pour le monde
Il y a des moments où j'ai honte de nous tous
Quand tu flottes sur toutes les émotions que tu ressens
Et que tu réfléchis au bien et au mal

Saurons-nous un jour
Quelle est vraiment la réponse à la vie ?
Peux-tu vraiment me dire ce qu'est la vie ?
Peut-être que toutes les choses
Dont tu sais qu'elles te sont précieuses
Pourraient être balayées par la main même du destin

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

(3:11 – Solo : Dave Murray)

Quand tu penses que nous avons épuisés
Toutes nos chances
Et la possibilité de corriger les choses
Continuant de faire les mêmes vieilles erreurs
Faisant tout basculer si facilement
Alors que nous vivons au bord du précipice
Dis une prière du livre des morts

(5:43 – Solo : Janick Gers)

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

Et si tu faisais un tour dans le jardin de la vie...

Retour en haut de la page

WASTED YEARS
Les Années Perdues
( Adrian Smith )
   

From the coast of gold, across the seven seas
I'm travelin' on far and wide
But now it seems
I'm just a stranger to myself
And all the things I sometimes do
It isn't me but someone else

I close my eyes and think of home
Another city goes by in the night
Ain't it funny how it is
You never miss it 'til it's gone away
And my heart is lying there
And will be 'til my dying day

So understand
Don't waste your time
Always searching for those wasted years
Face up... make your stand
And realise you're living
In the golden years

Too much time on my hands
I got you on my mind
Can't ease this pain so easily
When you can't find the words to say
It's hard to make it through another day
And it just makes me wanna cry
And throw my hands up to the sky

So understand
Don't waste your time
Always searching for those wasted years
Face up... make your stand
And realise you're living
In the golden years

(3:14 - Solo : Adrian Smith)

So understand
Don't waste your time
Always searching for those wasted years
Face up... make your stand
And realise you're living
In the golden years

So understand
Don't waste your time
Always searching for those wasted years
Face up... make your stand
And realise you're living
In the golden years

Depuis la côte dorée, à travers les sept mers
Je ne cesse de voyager partout
Mais maintenant il semble
Que je ne suis qu'un étranger à moi-même
Et que tout ce que je fais parfois
Ce n'est pas moi mais quelqu'un d'autre

Je ferme les yeux et pense à chez moi
Une autre ville passe dans la nuit
N'est-ce pas drôle la façon dont vont les choses
Rien ne te manque jamais jusqu'à ce que tu le perdes
Et mon cœur gît là-bas
Et y sera jusqu'à mon dernier jour

Alors tu dois comprendre
Ne perds pas ton temps
à chercher constamment ces années perdues
Fais face... Assume tes choix
Et rends-toi compte que tu es en train de vivre
à l'âge d'or

J'ai trop de temps à perdre
Je pense à toi tout le temps
Je ne peux pas calmer cette douleur si facilement
Quand tu ne trouves pas les mots qu'il faut
C'est dur de continuer un jour de plus
Et ça me donne envie de pleurer
Et de lever les bras au ciel

Alors tu dois comprendre
Ne perds pas ton temps
à chercher constamment ces années perdues
Fais face... Assume tes choix
Et rends-toi compte que tu es en train de vivre
à l'âge d'or

(3:14 - Solo : Adrian Smith)

Alors tu dois comprendre
Ne perds pas ton temps
à chercher constamment ces années perdues
Fais face... Assume tes choix
Et rends-toi compte que tu es en train de vivre
à l'âge d'or

Alors tu dois comprendre
Ne perds pas ton temps
à chercher constamment ces années perdues
Fais face... Assume tes choix
Et rends-toi compte que tu es en train de vivre
à l'âge d'or