Discographie >> Albums >> En Vivo!
Nous sommes le 17 Nov 2017, il est 20:11
 
EN VIVO!
 
 
   

 

1. Satellite 15
2. The Final Frontier
3. El Dorado
4. 2 Minutes To Midnight
5. The Talisman
6. Coming Home
7. Dance of Death
8. The Trooper
9. The Wickerman
10. Blood Brothers
11. When The Wild Wind Blows
12. The Evil That Men Do
13. Fear of the Dark
14. Iron Maiden
15. The Number of the Beast
16. Hallowed Be Thy Name
17. Running Free

 
Réalisé le 26/03/2012
Produit, par Kevin Shirley
Chart position : - Co-produit par Steve Harris
  Enregistré par Tony Newton
  Arrangé et Mixé par Kevin "Cavman" Shirley
à The Cave à Malibu
 
  Assisté par Jared Kvitka
  Géré par Rod Smallwood et Andy Taylor
de Phantom Music Management
 
  Masterisé par George Marino
au Sterling Sound à New York NY
Durée totale : 1:48
   
   
   
SATELLITE 15
( Adrian Smith / Steve Harris )
4:36
   
I try to call the Earth's command
Desperation in my voice
I'm drifting way off course now
With very little choice

The loneliness is hard to bear
I try to calm my fear
Just hoping any second now
Some contact filters through

Desperate calls
Signal back from Satellite
As my life flashes right in front of me
Try again
Must get through
Hear me now
For I've very little time

Not much time
Hear my call
Please get through
I am here
Je tente d'appeler le centre de contrôle sur Terre
Le désespoir dans ma voix
Je dérive désormais largement hors de ma trajectoire
Il ne me reste que peu d'options

La solitude est dure à supporter
J'essaie de calmer ma peur
Espérant juste que d'une seconde à l'autre
Un contact soit établi

Appels de désespoir
Je rappelle le satellite
Alors que ma vie défile devant mes yeux
Encore un essai
Je dois prendre contact
Entendez-moi
Car il me reste très peu de temps

Plus beaucoup de temps
Entendez mon appel
S'il-vous-plaît prenez contact
Je suis là
 
   
THE FINAL FRONTIER
( Adrian Smith / Steve Harris )
4:10
   
I'm stranded in space
I'm lost without trace
I haven't a chance of getting away
Too close to the Sun
I surely will burn
Like Icarus before me or so legend goes

I think of my life
Reliving my past
There's nothing but wait 'til my time comes
I've had a good life
I'd do it again
Maybe I'll come back some time afresh

For I have lived my life to the full
I have no regrets
But I wish I could talk to my family
To tell them one last goodbye

The final frontier
The final frontier
The final frontier
The final frontier

If I could survive
To live one more time
I wouldn't be changing a thing at all
Done more in my life
Than some do in ten
I'd go back and do it all over again

For I have lived my life to the full
I have no regrets
But I wish I could talk to my family
To tell them one last goodbye

The final frontier
The final frontier
The final frontier
The final frontier

There isn't much time
Must say my last rites
Nobody is here to read them to me
Must say my goodbyes
If only a time
A message to tell them
In case they might find

For I have lived my life to the full
I have no regrets
But I wish I could talk to my family
To tell them one last goodbye

The final frontier
The final frontier
The final frontier
The final frontier

The final frontier
The final frontier
The final frontier
The final frontier
The final frontier
The final frontier
The final frontier
The final frontier
Je suis bloqué dans l'espace
Je suis perdu sans laisser de traces
Je n'ai aucune chance de m'en sortir
Trop près du soleil
Je vais certainement brûler
Comme Icare avant moi enfin c'est ce que dit la légende

Je pense à ma vie
Je revis mon passé
Il n'y a rien d'autre à faire qu'attendre que mon heure arrive
J'ai bien vécu
Je serais prêt à recommencer
Je reviendrai peut-être de nouveau un jour

Car j'ai pleinement vécu ma vie
Je n'ai aucun regret
Mais j'aurais aimé pouvoir parler à ma famille
Pour leur faire une dernière fois mes adieux

L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière

Si je pouvais survivre
Pour vivre à nouveau
Je ne changerais rien du tout
J'ai fait plus dans ma vie
Que certains n'en font en dix
Si je revenais je referais tout de la même façon

Car j'ai pleinement vécu ma vie
Je n'ai aucun regret
Mais j'aurais aimé pouvoir parler à ma famille
Pour leur faire une dernière fois mes adieux

L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière

Il n'y a plus beaucoup de temps
Je dois dire les derniers sacrements
Personne n'est là pour me les lire
Je dois faire mes adieux
Ne serait-ce qu'une fois
Un message pour leur dire
Au cas où ils me retrouveraient

Car j'ai pleinement vécu ma vie
Je n'ai aucun regret
Mais j'aurais aimé pouvoir parler à ma famille
Pour leur faire une dernière fois mes adieux

L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière

L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière
L'ultime frontière
 
   
EL DORADO
( Adian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson )
5:53
   
Gotta tell you a story
On a cold winter's night
You'll be sailing for glory
Before you know what is right
So come over here now
I've got a vision for you
It's my personal snake oil
It's just something I do

I'm the jester with no tears
And I'm playing on your fears
I'm a trickster smiling underneath
This mask of love and death
The eternal lie I've told
About the pyramids of gold
I've got you hooked at every turn
Your money's left to burn

Hahahahahahaha!

You'll be wanting a contract
You'll be waiting a while
I'd like to give you my contact
But that isn't my style
Well you only get one chance
And it's too good to miss
If I didn't lie to you
Then I wouldn't exist

Greed, lust and envy pride
It's the same old, same old ride
The smoke and mirrors
Visions that you see are just like me
I'm a clever banker's face
With just a letter out of place
I know someone just like you
Knows someone just like me

El Dorado come and play
El Dorado step this way
Take a ticket for the ride
El Dorado streets of gold
See my ship is oversold
You've got one last chance to try

So gone is the glory
And gone is the gold
Well if you knew the story
How come it has to be told
Well you can say I'm a devil
And I wouldn't say no
But out here on the dark side
Hey! On with the show!

So now my tale is told
Big and bad and twice as bold
This ship of fools is sinking
As the cracks begin to grow
There is no easy way
For an honest man today
Which is something you should think of
As my lifeboat sails away

El Dorado come and play
El Dorado step this way
Take a ticket for the ride
El Dorado streets of gold
See my ship is oversold
You've got one last chance to try

El Dorado come and play
El Dorado step this way
Take a ticket for the ride
El Dorado streets of gold
See my ship is oversold
You've got one last chance to try
Je vais vous raconter une histoire
Par une froide nuit d'hiver
Vous mettrez les voiles sur la gloire
Avant de savoir si ça vaut le coup
Alors venez donc par ici
Je vais vous montrer un mirage
C'est mon petit tour de passe-passe à moi
C'est juste quelque chose que je fais

Je suis le bouffon qui ne pleure pas
Et je joue avec vos peurs
Je suis un filou qui sourit
Sous ce masque d'amour et de mort
Le mensonge éternel que je vous ai raconté
Au sujet des pyramides dorées
Je vous ai accroché à toutes les entournures
Votre argent reste à brûler

Hahahahahahaha!

Vous allez vouloir un contrat
Vous allez devoir attendre quelques temps
J'aimerais vous donner mes coordonnées
Mais ce n'est pas mon genre
Allez, vous n'avez qu'une seule chance
Et elle est trop bonne pour la laisser passer
Si je ne vous mentais pas
Alors je n'existerais pas

L'avidité, la luxure et l'envie forment un trio
C'est toujours, toujours la même rengaine
L'écran de fumée et les jeux de miroirs
Les mirages que vous voyez sont tout comme moi
J'ai le visage d'un banquier habile
Avec juste une lettre à changer
Je connais quelqu'un tout comme vous
Qui connaît quelqu'un tout comme moi

El Dorado venez jouer
El Dorado venez par là
Prenez votre billet pour un tour
El Dorado rues dorées
Vous voyez, mon bateau est plein à craquer
Vous avez une toute dernière chance d'essayer

Alors, la gloire s'en est allée
Et l'or s'en est allé
Et si vous connaissiez l'histoire
Comment ce fait-il qu'il faille la raconter
Eh oui, vous pouvez dire que je suis un diable
Et je ne dirai pas non
Mais de ce côté-ci, du côté obscur
Hé ! Que le spectacle commence !

Alors maintenant mon histoire est contée
Énorme et vicieuse et deux fois plus audacieuse
Cette nef des fous est en train de couler
Alors que les fissures s'élargissent
Il n'y a pas de route facile
Pour un honnête homme ces jours-ci
C'est ce à quoi vous devriez réfléchir
Alors que mon canot de sauvetage s'éloigne

El Dorado venez jouer
El Dorado venez par là
Prenez votre billet pour un tour
El Dorado rues dorées
Vous voyez, mon bateau est plein à craquer
Vous avez une toute dernière chance d'essayer

El Dorado venez jouer
El Dorado venez par là
Prenez votre billet pour un tour
El Dorado rues dorées
Vous voyez, mon bateau est plein à craquer
Vous avez une toute dernière chance d'essayer
 
   
2 MINUTES TO MIDNIGHT
( Adrian Smith / Bruce Dickinson )
5:51
   
Kill for gain or shoot to maim
But we don't need a reason
The Golden Goose is on the loose
And never out the season
Blackened pride still burns inside
This shell of bloody treason
Here's my gun for a barrel of fun
For the love of living death

The killer's breed
or the Demon's seed
The glamour, the fortune, the pain
Go to war again
Blood is freedom's stain
But don't pray for my soul anymore

2 minutes to midnight
The hands that threaten doom
2 minutes to midnight
To kill the unborn in the womb

The blind men shows the creatures out
We'll show the unbeliviers
The Napalm screams of human flames
Of a prime time Belsen feast...
YEAH!

As the reasons for the carnage
cut their meat and lick the gravy
We oil the jaws of the war machine
And feed it with our babies

The killer's breed
Or the Demon's seed
The glamour, the fortune, the pain
Go to war again
Blood is freedom's stain
But don't pray for my soul anymore

2 minutes to midnight
The hands that threaten doom
2 minutes to midnight
To kill the unborn in the womb

(2:45-Solo: Dave Murray)
(3:06-Solo: Adrian Smith)


The body bags and little rags
of children torn in two
And the jellied brains of those who remain
To put the finger rights on you
As the Medmen play on words
And make us all dance to their song
To the tune of starving millions
To make a better kind of gun

The killer's breed
Or the Demon's seed
The glamour, the fortune, the pain
Go to war again
Blood is freedom's stain
But don't pray for my soul anymore

2 minutes to midnight
The hands that threaten doom
2 minutes to midnight
To kill the unborn in the womb

Midnight... Midnight... It's all right
Midnight... Midnight... all night

Tuer pour le gain ou tirer pour mutiler
mais nous n'avons pas besoin d'une raison
La poule aux oeufs d'or est lâchée
et jamais hors de saison
Une fierté carbonisée continue de brûler à l'intérieur
de cette enveloppe de trahison sanglante
Voici mon flingue pour un barillet de plaisir
pour l'amour de la mort vivante

La progéniture du tueur
ou la semence du Démon
La séduction, la fortune, la douleur
Retournez faire la guerre
le sang est la souillure de la liberté
Mais ne priez surtout plus jamais pour mon âme

Minuit moins deux
les aiguilles qui menacent de ruine
Minuit moins deux
pour tuer l'enfant dans le sein de sa mère

Les aveugles crient laissez sortir les créatures
nous allons montrer aux incroyants
Les hurlements napalmés de torches humaines
d'une fête à la Belsen à une heure de grande écoute...
OUAIS !

Alors que les responsables du carnage
coupent leur viande et lèchent la sauce
Nous huilons les mâchoires de la machine de guerre
et la nourrissons de nos bébés

La progéniture du tueur
ou la semence du Démon
La séduction, la fortune, la douleur
Retournez faire la guerre
le sang est la souillure de la liberté
Mais ne priez surtout plus jamais pour mon âme

Minuit moins deux
les aiguilles qui menacent de ruine
Minuit moins deux
pour tuer l'enfant dans le sein de sa mère

(2:45-Solo: Dave Murray)
(3:06-Solo: Adrian Smith)


Les sac de cadavres et les petites loques
D'enfants déchirés en deux
Et le cerveau gélifié de ceux qui restent
pour vous montrer du doigt
Alors que les fous jouent avec les mots
et nous font tous danser sur leur musique
Au son des millions d'affamés
pour fabriquer un meilleur modèle de flingue

La progéniture du tueur
ou la semence du Démon
La séduction, la fortune, la douleur
Retournez faire la guerre
le sang est la souillure de la liberté
Mais ne priez surtout plus jamais pour mon âme

Minuit moins deux
les aiguilles qui menacent de ruine
Minuit moins deux
pour tuer l'enfant dans le sein de sa mère

Minuit... minuit.... c'est toute la nuit
Minuit... minuit.... toute la nuit!

 
   
THE TALISMAN
( Janick Gers / Steve Harris )
8:46
   
When I stand and look about the port
And contemplate my life
Will I ever see my countrymen again
As the captain calls us on the deck
I take my things and walk
To the harbourside I glance back one last time

Fleeing our nation
Our problems we leave behind
Ships by the tenfold
Sail out on the tide
We are pleased to be out
And embracing the open sea
Free from our troubles
And more free from Thee

Inheritors unfulfilled reason behind us
We flee from what is not what is will be
We flee the earth and face our harsh reality
Will death be low mist
That hangs on the sea

We run from evil tongues
Rash judgements selfish men
Never to be seen on these shores again

As we sail into oceansize
And lose sight of land
A face of contentment around in the air
We're off now to seek all our fortunes
To the land of our dreams

Riding the waves
And the storm is upon us
The winds lash the sails
But the ropes keep them tight
Off in the distance a dark cloud approaching
None could imagine what there was to come
No there's no one going back
No there's not a second chance
As we strap onto the side
We pray to God that we won't die

As we ride the rough seas
As we soak from the ocean waves
I just hope for all our lives
And pray that I survive

Four ships are lost in the stormy conditions

The spirits of the sunken crews
Their phantoms follow us

Spirits sails they drive us on
Through the all consuming waves
Cold mortality no weapon
Against these ever raging seas

Four leagues and ten
And we hit storms again
We just can't get away
From the eye of the storm

The birds outsoar the raging storm
But we cannot escape it
Abandoned earth
That we now crave
Is many leagues from safe

Holding on for our dear lives
And we're praying once again
Rotten luck or just jonahed
The talisman is in my hand

Limbs fatigued trembling with cold
Blinded from the sea spray salt
Clasping anything we can hold
Heaven's rain upon us falls

Twenty days without a meal
And ten without fresh water still
Those that didn't die in storms
The scurvy rest did slaughter

Westward the tide
Westward we sail on
Westward the tide
Sail by the talisman

We approach the other side of the ocean
With the tide in our favour just for once
Welcome greeting our new land
The elation in our hearts
The excitement in our veins
As we sail towards the coastline
Of our golden promised land

Weary limbs fatigued away
I have no life left in me
No more strength and nothing left to give
Must find the will to live

Never thought that we could make it
Truly sight of shores divine
The sickness I am dying from
Never wanted it to end this way

Westward the tide
Westward we sail on
Westward the tide
Sail by the talisman

Westward the tide
Westward we sail on
Westward the tide
Sail by the talisman
Quand, debout, je regarde le port
Et que je contemple ma vie
Reverrai-je un jour mes compatriotes
Alors que le capitaine nous appelle sur le pont
Je prends mes affaires et me mets en marche
Je jette un dernier coup d'œil au port

Fuyant notre nation
Nous laissons nos problèmes derrière nous
Des navires par dizaines
Mettent les voiles avec la marée
Nous sommes contents d'être sortis
Et d'étreindre la haute mer
Libres de nos soucis
Et encore plus libres de Toi

Les raisons d'une insatisfaction immémoriale derrière nous
Nous fuyons ce qui n'est pas ce qui sera
Nous fuyons la terre et faisons face à notre dure réalité
La mort apparaîtra-t-elle sous la forme d'une brume
Flottant sur la mer

Nous fuyons les méchantes langues
Les jugements inconsidérés, les hommes égoïstes
On ne nous reverra jamais plus sur ces côtes

Alors que navigons vers l'immensité de l'océan
Et que nous perdons la terre de vue
Un air de satisfaction s'affiche sur les visages
Nous partons chercher fortune
Au pays de nos rêves

Chevauchant les vagues
Et la tempête est sur nous
Le vent fouette les voiles
Mais les cordages tiennent bon
De très loin un nuage noir approche
Aucun d'entre nous ne pouvait imaginer ce qui allait arriver
Non, personne ne reviendra
Non, il n'y a pas de deuxième chance
Alors que l'on s'amarre aux bordages
Nous prions Dieu de ne pas mourir

Alors que nous chevauchons les mers cahotiques
Alors que nous sommes trempés par les vagues de l'océan
J'espère seulement pour nos vies
Et je prie pour ma survie

Quatre bâtiments s'abîment dans la tempête

Les esprits des équipages noyés,
Leurs fantômes, nous suivent

Voiles spirituelles, ils nous conduisent en avant
À travers les vagues qui ravagent tout
La mortalité froide n'est pas une arme
Contre ces mers faisant toujours rage

Quatorze lieues
Et nous sommes de nouveau confrontés à des tempêtes
Nous n'arrivons vraiment pas à nous écarter
De l'oeil de la tempête

Les oiseaux volent au-dessus de la tempête qui fait rage
Mais nous ne pouvons y échapper
Et la terre que nous avons abandonnée
Que nous désirons désormais ardemment atteindre
Est encore à des lieues

Nous nous cramponnons pour survivre
Et nous prions à nouveau
Malchance ou subissant le sort de Jonas
Le talisman est dans ma main

Les membres fatigués, tremblant de froid
Aveuglés par le sel des embruns
Nous accrochant à tout ce qui nous tombe sous la main
La pluie des cieux tombe sur nous

Vingt jours sans un repas
Et encore dix sans eau douce
Ceux qui ne sont pas morts dans la tempête
Furent ravagés par le scorbut

Vers l'ouest le courant
Vers l'ouest nous navigons
Vers l'ouest le courant
Nous navigons avec le talisman

Nous approchons de l'autre côté de l'océan
Avec le courant en notre faveur pour une fois
Des hourras saluent notre nouvelle terre
L'allégresse dans nos cœurs
L'exaltation dans nos veines
Alors que nous mettons les voiles vers la côte
De notre terre promise dorée

Les membres épuisés, grande lassitude
Il ne reste plus de vie en moi
Plus de forces et plus rien à donner
Je dois trouver la volonté de vivre

Je n'aurais jamais pensé qui nous y arriverions
Vraiment, la vue des côtes est divine
Mais la maladie m'achève
Je n'avais jamais voulu que cela finisse ainsi

Vers l'ouest le courant
Vers l'ouest nous navigons
Vers l'ouest le courant
Nous navigons avec le talisman

Vers l'ouest le courant
Vers l'ouest nous navigons
Vers l'ouest le courant
Nous navigons avec le talisman
 
   
COMING HOME
( Adian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson )
5:57
   
When I stand before you
Shining in the early morning sun
When I feel the engines roar
And I think of what we've done
Oh the bittersweet reflection
As we kiss the earth goodbye
As the waves and echoes of the towns
Become the ghosts of time

Over borders
That divide the earthbound tribes
No creed and no religion
Just a hundred winged souls
We will ride this thunderbird
Silver shadows on the earth
A thousand leagues
Away our land of birth

To Albion's land
Coming home
When I see the runway lights
In the misty dawn
The night is fading fast
Coming home, far away
As the vapor trails alight
Where I've been tonight
You know I will not stay

Curving on the edge of daylight
'Til it slips into the void
Waited in the long night
Dreaming 'til the sun is born again
Stretched the fingers of my hand
Covered countries with my span
Just a lonely satellite
Speck of dust and cosmic sand

Over borders
That divide the earthbound tribes
Flown the dark Atlantic
Over mariners' stormy graves
We will ride this thunderbird
Silver shadows on the earth
A thousand leagues away
Our land of birth

To Albion's land
Coming home
When I see the runway lights
In the misty dawn
The night is fading fast
Coming home, far away
As the vapor trails alight
Where I've been tonight
You know I will not stay

To Albion's land
Coming home
When I see the runway lights
In the misty dawn
The night is fading fast
Coming home, far away
As the vapor trails alight
Where I've been tonight
You know I will not stay

To Albion's land
Coming home, far away
When I see the runway lights
In the misty dawn
The night is fading fast

Coming home, far away
As the vapor trails alight
Where I've been tonight
You know I will not stay
Quand je me tiens devant vous
Brillant dans le soleil matinal
Quand je sens les moteurs rugir
Et que je pense à ce que nous avons fait
Oh la réflexion douce-amère
Alors que nous quittons la terre
Alors que les vagues et les échos des villes
Deviennent des fantômes du temps

Par-dessus les frontières
Qui divisent les tribus clouées au sol
Pas de croyance ni de religion
Juste une centaine d'âmes ailées
Nous allons chevaucher cet oiseau-tonnerre
Des ombres argentées sur la terre
À un millier de lieues
Du pays où nous sommes nés

Vers le Pays d'Albion
Nous rentrons chez nous
Quand je vois les feux de la piste d'atterrissage
Dans l'aube embrumée
La nuit s'efface rapidement
Nous rentrons chez nous depuis si loin
Alors que les traînées de vapeur se posent
Là où je suis allé ce soir
Vous savez que je ne resterai pas

Virant sur le fil de la lumière du jour
Jusqu'à ce qu'elle glisse dans le vide
Je suis demeuré au cœur de la longue nuit
Rêvant jusqu'à ce que le soleil renaisse
Étirant les doigts de ma main
J'ai recouvert des pays de ma paume
Juste un satellite isolé
Un grain de poussière et de sable cosmique

Par-dessus les frontières
Qui divisent les tribus clouées au sol
Survolant le sombre Atlantique
Par-dessus les tombes orageuses de marins
Nous allons chevaucher cet oiseau-tonnerre
Des ombres argentées sur la terre
À un millier de lieues
Du pays où nous sommes nés

Vers le Pays d'Albion
Nous rentrons chez nous
Quand je vois les feux de la piste d'atterrissage
Dans l'aube embrumée
La nuit s'efface rapidement
Nous rentrons chez nous depuis si loin
Alors que les traînées de vapeur se posent
Là où je suis allé ce soir
Vous savez que je ne resterai pas

Vers le Pays d'Albion
Nous rentrons chez nous
Quand je vois les feux de la piste d'atterrissage
Dans l'aube embrumée
La nuit s'efface rapidement
Nous rentrons chez nous depuis si loin
Alors que les traînées de vapeur se posent
Là où je suis allé ce soir
Vous savez que je ne resterai pas

Vers le Pays d'Albion
Nous rentrons chez nous depuis si loin
Quand je vois les feux de la piste d'atterrissage
Dans l'aube embrumée
La nuit s'efface rapidement

Nous rentrons chez nous depuis si loin
Alors que les traînées de vapeur se posent
Là où je suis allé ce soir
Vous savez que je ne resterai pas
 
   
DANCE OF DEATH
( Janick Gers / Steve Harris )
9:03
   

Let me tell you a story to chill the bones,
About a thing that I saw
One night wandering in the Everglades
I'd one drink but no more

I was rambling, enjoying the bright moonlight,
Gazing up at the stars
Not aware of a presence so near to me,
Watching my every move

Feeling scared and I fell to my knees
As something rushed me from the trees
Took me to an unholy place
And that is where I fell from grace

Then they summoned me over to join in with them
To the dance of the dead
Into the circle of fire I followed them,
Into the middle I was led

As if time had stopped still I was numb with fear
But still I wanted to go
And the blaze of the fire did no hurt upon me
As I walked onto the coals

Then I felt I was in a trance
And my spirit was lifted from me
And if only someone had the chance
To witness what happened to me

And I danced and I pranced and I sang with them,
All had Death in their eyes
Lifeless figures they were undead all of them,
They had ascended from Hell

As I danced with the dead my free spirit
Was laughing and howling down at me
Below my undead body just danced
The circle of Death

Until the time came to reunite us both,
My spirit came back down to me
I didn't know if I was alive or dead
As the others all joined in with me

By luck then a skirmish started
And took the attention away from me
When they took their gaze from me
Was the moment that I fled

I ran like hell, faster than the wind,
But behind I did not glance
One thing that I did not dare
Was to look just straight ahead

(4:32 – Solo: Adrian Smith)
(5:01 – Solo: Dave Murray)
(5:45 – Solo: Janick Gers)

When you know that your time has come around
You know you'll be prepared for it
Say your last goodbyes to everyone,
Drink and say a prayer for it

When you're lying in your sleep,
When you're lying in your bed
And you wake from your dreams
To go dancing with the dead
When you're lying in your sleep,
When you're lying in your bed
And you wake from your dreams
To go dancing with the dead

To this day I guess I'll never know
Just why they let me go
But I'll never go dancing no more
'Till I dance with the dead

Laissez-moi vous conter une histoire à vous glacer le sang,
Au sujet de quelque chose que j'ai vu
Une nuit que je me promenais dans les Everglades
J'avais bu un verre mais pas plus

Je me baladais en admirant la pleine lune,
En fixant les étoiles
Inconscient d'une présence si proche de moi,
Épiant mes moindres mouvements

Terrorisé, je tombais à genoux
Alors que quelque chose s'abattait sur moi depuis les arbres
Elle m'emmena dans un endroit maudit
Et c'est là que je me suis damné

Puis ils m'ont fait signe de les rejoindre
Pour la danse des morts
Dans le cercle de flammes, je les ai suivi,
En son centre, je fut conduis

Comme si le temps s'était arrêté, j'étais paralysé de terreur
Mais pourtant je voulais y aller
Et les flammes ne me firent aucun mal
Alors que je marchais sur les charbons ardents

Puis je sentis que j'entrais en transe
Et que mon esprit m'était enlevé
Si seulement quelqu'un avait pu
Être le témoin de ce qui m'arrivait

Et j'ai dansé et paradé et j'ai chanté avec eux,
Tous portaient la Mort dans leurs yeux
Des corps sans vie, c'était tous des morts vivants,
Ils étaient montés des enfers

Alors que je dansais avec les morts,
Mon esprit libéré riait et hurlait au-dessus de moi
En-dessous, mon corps de mort vivant dansait
Dans le cercle de Mort

Lorsque le temps de nous rassembler vint,
Mon esprit redescendit en moi
Je ne savais pas si j'étais mort ou vif
Alors que les autres m'accompagnaient

Par chance, une bagarre éclata
Et distrait l'attention de ma personne
Quand ils détournèrent leur regard
Ce fut l'instant où je fuis

Je courus comme un fou, plus vite que le vent,
Sans jeter un regard en arrière
C'est une chose que je n'osais faire,
Je regardais droit devant moi

(4:32 – Solo: Adrian Smith)
(5:01 – Solo: Dave Murray)
(5:45 – Solo: Janick Gers)

Quand on sait que son heure est proche,
On sait que l'on sera prêt
On fera nos derniers adieux à tous,
Un verre et on dira une prière

Quand on est endormi,
Quand on est dans son lit
Et que l'on sort de ses rêves
Pour aller danser avec les morts
Quand on est endormi,
Quand on est dans son lit
Et que l'on sort de ses rêves
Pour aller danser avec les morts

Même aujourd'hui je crois que je ne saurai jamais
Pourquoi ils m'ont laissé partir
Mais je n'irai plus jamais danser
Jusqu'à ce que je danse avec les morts

 
   
THE TROOPER
( Steve Harris )
3:59
   

You'll take my life
But i'll take yours too
You'll fire your musket
But i'll run you through
So when you're waiting
For the next attack
You'd better sand
There's no turning back

The Bugles sounds and the charge begins
But on his battle field no ones wins
The smell of acrid smoke and horses brath
As i plunge on into certain death

Ooooooooh! Ooooooooh!

The horse he sweats with fear
We break to run
The mighty roar the Russian guns
And as we race toward the human wall
The screams of pain as my comrades fall

We hurdle bodies that lay on the ground
And the Russians fire another round
We get so near yet so far away
We don't live to fight another day

Ooooooooh! Ooooooooh!

(2:11-Solo: Adrian Smith)
(2:35-Solo: Dave Murray)


We get so close near enough to fight
When a Russian gets me in his sights
He pulls the Trigger and i feel the blow
A burst of rounds take my horse below

And as i lay there gazing at the sky
My body's num and my throat is dry
And as i lay forgooten and alone
Without a tear i draw my parting groan

Ooooooooh! Ooooooooh!

Tu vas prendre ma vie
Mais je prendrai la tienne aussi
Tu va tirer avec ton mousquet
Mais je vais te rentrer dedans
Alors quand tu attends
L'attaque suivante
Tu ferais mieux de te battre
On ne peut pas revenir en arrière

Le clairon sonne et la charge commence
Mais sur ce champ de bataille personne ne gagne
L'odeur âcre de la fumée et l'haleine des chevaux
Alors que je plonge vers une mort certaine

Ooooooooh! Ooooooooh!

Le cheval transpire de peur
Nous nous mettons à cavaler
Le puissant rugissement des canons Russes
Et alors que nous nous précipitons vers le mur humain
Les cris de douleur alors que mes camarades tombent

Nous sautons par-dessus les corps qui jonchent le sol
Et les Russes tirent une autre salve
Nous sommes si proches et pourtant si loin
Nous ne vivrons pas pour nous battre un autre jour

Ooooooooh! Ooooooooh!

(2:11-Solo: Adrian Smith)
(2:35-Solo: Dave Murray)


Nous sommes si proches assez près pour nous battre
Quand un Russe me met en joue
Il presse la détente et je ressens l'impact
Une rafale abat mon cheval

Et alors que je gis là regardant le ciel
Mon corps s'engourdit et ma gorge est sèche
Et alors que je gis oublié et seul
Sans une larme je pousse mon dernier râle

Ooooooooh! Ooooooooh!

 
   
THE WICKER MAN
( Adrian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson )
5:07
   

Hand of fate is moving
And the finger points to you
He knocks you to your feet
And so what are you gonna do
Your tongue has frozen
Now you've got something to say
The piper at the gates of dawn
Is calling you his way

You watch the world exploding
Every single night
Dancing in the sun
A newborn in the light
Say goodbye to gravity
And say goodbye to death
Hello to eternity
And live for every breath

Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come

The ferryman wants his money
You ain't going to give it back
He can push his own boat
As you set up off the track
Nothing you can contemplate
Will ever be the same
Every second is a new spark
Sets the universe aflame

You watch the world exploding
Every single night
Dancing in the sun
A newborn in the light
Brothers and their fathers
Joining hands and make a chain
The shadow of the Wicker Man
Is rising up again

Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come

(2:33 – Solo : Adrian Smith)

Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come

La main du destin se déplace
Et te montre du doigt
Il te remet brutalement sur tes pieds
Et alors que vas-tu faire
Tu as avalé ta langue
Maintenant que tu as quelque chose à dire
Le joueur de flûte aux portes de l'aube
T'appelle à lui

Tu regardes le monde exploser
Chaque soir
Dansant au soleil
Un nouveau-né dans la lumière
Dis adieu à la gravité
Et dis adieu à la mort
Bonjour à l'éternité
Et vis pour chaque souffle

Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra

Le batelier veut son argent
Mais tu ne vas pas lui rendre
Il peut pousser sa propre barque
Alors que tu poursuis ton chemin
Rien de ce que tu peux contempler
Ne sera plus jamais pareil
Chaque seconde est une nouvelle étincelle
Qui enflamme l'univers

Tu regardes le monde exploser
Chaque soir
Dansant au soleil
Un nouveau-né dans la lumière
Les frères et leurs pères
Se tenant la main pour former une chaîne
L'ombre de l'homme d'osier
Se profile de nouveau

Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra

(2:33 – Solo : Adrian Smith)

Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra

   
   
BLOOD BROTHERS
( Steve Harris )
7:04
   

And if you're taking a walk through the garden of life
What do you think you'd expect you would see?
Just like a mirror
Reflecting the moves of your life
And in the river reflections of me

Just for a second a glimpse of my father I see
And in a movement he beckons to me
And in a moment the memories are all that remain
And all the wounds are reopening again

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

And as you look all around at the world in dismay
What do you see, do you think we have learned
Not if you're taking a look at the war-torn affray
Out in the streets where the babies are burned

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

There are times when I feel I'm afraid for the world
There are times I'm ashamed of us all
When you're floating on all the emotion you feel
And reflecting the good and the bad

Will we ever know
What the answer to life really is?
Can you really tell me what life is?
Maybe all the things
That you know that are precious to you
Could be swept away by fate's own hand

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

(3:11 – Solo : Dave Murray)

When you think that we've used
All our chances
And the chance to make everything right
Keep on making the same old mistakes
Makes untipping the balance so easy
When we're living our lives on the edge
Say a prayer on the book of the dead

(5:43 – Solo : Janick Gers)

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

And if you're taking a walk through the garden of life...

Et si tu faisais un tour dans le jardin de la vie
Que crois-tu que tu t'attendrais à y voir ?
Tout comme un miroir
Renvoyant les mouvements de ta vie
Et dans la rivière des reflets de moi

Pendant une seconde j'entrevois mon père
Et d'un geste il me fait signe
Et en un instant les souvenirs sont tout ce qui reste
Et toutes les blessures s'ouvrent de nouveau

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

Et alors que tu regardes le monde avec consternation
Que vois-tu, crois-tu que nous ayons appris ?
Pas si tu jettes un œil à cette bagarre guerrière
Dans les rues où on brûle les bébés

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

Il y a des moments où j'ai peur pour le monde
Il y a des moments où j'ai honte de nous tous
Quand tu flottes sur toutes les émotions que tu ressens
Et que tu réfléchis au bien et au mal

Saurons-nous un jour
Quelle est vraiment la réponse à la vie ?
Peux-tu vraiment me dire ce qu'est la vie ?
Peut-être que toutes les choses
Dont tu sais qu'elles te sont précieuses
Pourraient être balayées par la main même du destin

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

(3:11 – Solo : Dave Murray)

Quand tu penses que nous avons épuisés
Toutes nos chances
Et la possibilité de corriger les choses
Continuant de faire les mêmes vieilles erreurs
Faisant tout basculer si facilement
Alors que nous vivons au bord du précipice
Dis une prière du livre des morts

(5:43 – Solo : Janick Gers)

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

Et si tu faisais un tour dans le jardin de la vie...

   
   
WHEN THE WILD WIND BLOWS
( Steve Harris )
10:37
   
Have you heard
What they said on the news today?
Have you heard
What is coming to us all?
That the world as we know it
Will be coming to an end
Have you heard? Have you heard?

He sees them in the distance
When the darkened clouds roll
He could feel tension in the atmosphere
He would look in the mirror
See an old man now
Does it matter they survive somehow?

They said there's nothing
Can be done about the situation
They said there's nothing
You can do at all
To sit and wait around
For something to occur
Did you know? Did you know?

As he stares across the garden
Looking at the meadows
And wonders if they'll ever grow again
The desperation of the situation
Getting graver
Getting ready
When the wild wind blows

Have you seen
What they said on the news today?
Have you heard
What they said about us all?
Do you know what is happening
To just every one of us?
Have you heard? Have you heard?

There will be a catastrophe
The like we've never seen
There will be something
That will light the sky
That the world as we know it
It will never be the same
Did you know? Did you know?

He carries everything into the shelter not a fuss
Getting ready when the moment comes
He has enough supplies
To last them for a year or two
Good to have because you never know

They tell us nothing
That we don't already know about
They tell us nothing
That is real at all
They only fill us
With the stuff that they want
Did you know? Did you know?

He's nearly finished
With the preparations for the day
He's getting tired
That'll do for now
They are preparing
For the very worst to come to them
Getting ready
When the wild wind blows

He sees the picture on the wall
It's falling down
Upside down
He sees a teardrop from his wife
Roll down her face
Saying Grace
Remember times they had
They flash right through his mind
Left behind
Of a lifetime spent together
Long ago
Will be gone

They've been preparing
For some weeks now
For when the crucial moment comes
To take their refuge in the shelter
Let them prepare
For what will come

They make a tea and sit there waiting
They're in the shelter feeling snug
Not long to wait for absolution
Don't make a fuss just sit and wait

Can't believe all the lying
All the screens are denying
That the moments of truth have begun

Can't you see it on the TV?
Don't believe them in the least bit
Now the days of our ending have begun

Say a prayer when it's all over
Survivors unite all as one
Got to try and help each other
Got the will to overcome

I can't believe all the lying
All the screens are denying
That the moments of truth have begun

Can't you see it on the TV?
Don't believe them in the least bit
Now the days of our ending have begun

When they found them
Had their arms wrapped around each other
Their tins of poison laying near by their clothes
The day they both mistook
An earthquake for the fallout
Just another when the wild wind blows
Avez-vous entendu
Ce qu'ils ont dit aux infos aujourd'hui ?
Avez-vous entendu
Ce qui va nous arriver à tous ?
Que le monde tel qu'on le connaît
Touche à sa fin
Avez-vous entendu ? Avez-vous entendu ?

Il les voit au loin
Quand les nuages sombres arrivent
Il peut sentir la tension dans l'atmosphère
Il regarde dans le miroir
Il voit un vieil homme maintenant
Cela importe-t-il vraiment qu'ils survivent de toute manière ?

Ils ont dit que rien
Nne peut être fait devant la situation
Ils ont dit qu'il n'y a rien
Du tout à faire
Que rester assis à attendre
Que quelque chose se passe
Le saviez-vous ? Le saviez-vous ?

Alors qu'il regarde les prés
Au-delà du jardin
Et se demande s'ils repousseront
Le désespoir de la situation
S'amplifiant encore et encore
Il se prépare
Pour le souffle du vent sauvage

Avez-vous vu
Ce qu'ils ont dit aux infos aujourd'hui ?
Avez-vous entendu
Ce qu'ils disent de nous tous ?
Savez-vous ce qu'il est en train d'arriver
À chacun d'entre nous ?
Avez-vous entendu ? Avez-vous entendu ?

Il va y avoir une catastrophe
Comme on n'en a jamais vu
Quelque chose
Va enflammer le ciel
Que le monde tel qu'on le connaît
Ne sera plus jamais le même
Le saviez-vous ? Le saviez-vous ?

Il emporte tout dans l'abri sans faire de manières
Se préparant pour quand le moment viendra
Il a suffisamment de provisions
Pour leur durer un an ou deux
C'est toujours ça car on ne sait jamais

Ils ne nous disent rien
Qu'on ne sache déjà
Ils ne nous disent rien
Qui soit vrai du tout
Ils ne nous servent
Que ce qu'ils veulent bien
Le saviez-vous ? Le saviez-vous ?

Il en a presque fini
Avec les préparatifs de la journée
Il commence à fatiguer
Ça ira pour le moment
Ils se préparent
À ce que le pire leur arrive/nobr>
Ils se préparent
Pour le souffle du vent sauvage

Il voit la photo sur le mur
Elle tombe
La tête en bas
Il voit une larme couler
Sur la joue de sa femme
Alors qu'elle prie
Se souvenant des moments qu'ils ont eus
Ils surgissent dans son esprit
Laissé derrière
D'une vie passée ensemble
Il y a longtemps
Ils s'évanouiront

Ils se préparent
Depuis quelques semaines déjà
Pour quand le moment crucial arrivera
À se réfugier dans l'abri
Qu'ils se préparent donc
Pour ce qui va arriver

Ils préparent un thé et attendent, assis là
Ils sont dans l'abri se sentant à l'aise
Il reste peu de temps à attendre avant l'absolution
Pas de manières, restons juste assis et attendons

C'est incroyable tous ces mensonges
Tous les écrans ne font que nier
Que l'instant de vérité a commencé

Ne le voyez-vous pas à la télé ?
Ne croyez pas le moindre mot de ce qu'ils disent
Maintenant la fin des temps a commencé

Dites une prière quand tout sera fini
Que les survivants s'unissent, tous ne faisant qu'un
Il va falloir essayer de s'entraider
Il va falloir avoir la volonté de survivre

Je ne peux croire tous ces mensonges
Tous les écrans ne font que nier
Que l'instant de vérité a commencé

Ne le voyez-vous pas à la télé ?
Ne croyez pas le moindre mot de ce qu'ils disent
Maintenant la fin des temps a commencé

Quand on les a trouvés
Ils se tenaient dans les bras l'un de l'autre
Leurs fioles de poison près de leurs vêtements
Le jour où ils ont tous deux pris
Un tremblement de terre pour des retombées atomiques
Juste un autre jour, quand souffle le vent sauvage
   
Retour en haut de la page
   
THE EVIL THAT MEN DO
( Adrian Smith / Bruce Dickinson / Steve Harris )
4:17
   

Love is a razor
And I walked the line on that silver blade
Slept in the dust with his daughter
Her eyes red with the slaughter of innocence
But I will pray for her
I will call her name out loud
I would bleed for her
If I could only see her now

Living on a razor's edge
Balancing on a ledge
Living on a razor's edge
Balancing on a ledge
Balancing on a ledge
Living on a razor's edge
Balancing on a ledge
You know, you know

The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...

Circle of fire my baptism of joy
At an end it seems
The seventh lamb slain
The Book of Life opens before me
And I will pray for you
Some day I may return
Don't you cry for me
Beyond is where I learn

Living on a razor's edge
Balancing on a ledge
Living on a razor's edge
You know, you know

The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...

(3:15 – Solo : Adrian Smith)

Living on a razor's edge
Balancing on a ledge
Living on a razor's edge
You know, you know

The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...
The evil that men do lives on and on...

The evil, the evil, the evil that men do
The evil, the evil, the evil that men do

L'amour est un rasoir
Et je me suis promené sur le fil de cette lame argentée
J'ai couché dans la poussière avec sa fille
Ses yeux rougis par le massacre de l'innocence
Mais je prierai pour elle
Je hurlerai son nom
Je saignerais pour elle
Si je pouvais seulement la voir maintenant

Vivant sur le fil du rasoir
En équilibre sur le bord
Vivant sur le fil du rasoir
En équilibre sur le bord
En équilibre sur le bord
Vivant sur le fil du rasoir
Balancing on a ledge
Tu sais, tu sais

Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...

Cercle de feu mon baptême de joie
Semble s'achever
Le septième agneau égorgé
Le Livre de Vie s'ouvre devant moi
Et je prierai pour vous
Un jour je reviendrai peut-être
Ne pleurez pas pour moi
L'au-delà est où j'apprends

Vivant sur le fil du rasoir
En équilibre sur le bord
Vivant sur le fil du rasoir
Tu sais, tu sais

Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...

(3:15 – Solo : Adrian Smith)

Vivant sur le fil du rasoir
En équilibre sur le bord
Vivant sur le fil du rasoir
Tu sais, tu sais

Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...
Le mal que font les hommes ne meurt jamais...

Le mal, le mal, le mal que font les hommes
Le mal, le mal, le mal que font les hommes

 
   
FEAR OF THE DARK
( Steve Harris )
7:30
   

I am a man who walks alone
And when I'm walking a dark road
At night or strolling through the park
When the light begins to change
I sometimes feel a little strange
A little anxious when it's dark

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you run your fingers down the wall
And have you felt your neck skin crawl
When you're searching for the light?
Sometimes when you're scared to take a look
At the corner of the room
You've sensed that something's watching you

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you ever been alone at night
Thought you heard footsteps behind
And turned around and no-one's there?
And as you quicken up your pace
You find it hard to look again
Because you're sure there's someone there

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark

Watching horror films the night before
Debating witches and folklore
The unknown troubles on your mind
Maybe your mind is playing tricks
You sense and suddenly eyes fix
On dancing shadows from behind

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

When I'm walking a dark road
I am a man who walks alone...

Je suis un homme qui marche seul
Et quand je marche le long d'une route sombre
La nuit ou que je me promène dans le parc
Quand la lumière commence à changer
Je me sens parfois un peu bizarre
Un peu anxieux quand il fait sombre

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

As-tu déjà passé tes doigts à tâton sur le mur
Et as-tu déjà senti tes cheveux se dresser sur ta tête
Quand tu cherches la lumière ?
Parfois quand tu as peur de jeter un coup d'œil
Dans un coin de la pièce
Tu as senti que quelque chose te regardait

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

T'es-tu déjà retrouvé seul la nuit
Pensant entendre des pas derrière toi
Te retournant et il n'y a personne ?
Et alors que tu allonges le pas
C'est difficile de regarder encore
Parce que tu es sûr qu'il y a quelqu'un

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir

Regardant des films d'horreur la nuit d'avant
Parlant de sorcières et de folklore
L'inconnu trouble ton esprit
Peut-être que ton esprit te joue des tours
Tu sens et soudain tes yeux fixent
Des ombres qui dansent derrière toi

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

Quand je marche le long d'une route sombre
Je suis un homme qui marche seul...

   
   
IRON MAIDEN
( Steve Harris )
5:08
   
Won't you come into my room
I want to show all my wares
I just want to see your blood
I just want to stand and stare
See the blood begin to flow
As it fall upon the floor
Iron maiden can't be fought
Iron maiden can't be sought

Oh well, wherever
wherever you are
Iron maiden's gonna get you
No matter how far
See the blood flow
Watching it shed up above my head
Iron maiden wants you dead

Won't you come into my room
I want to show all my wares
I just want to see your blood
I just want to stand and stare
See the blood begin to flow
As it fall upon the floor
Iron maiden can't be fought
Iron maiden can't be sought

Oh well, wherever
Wherever you are
Iron maiden's gonna get you
No matter how far
See the blood flow
Watching it shed up above my head
Iron maiden wants you dead
Viens-donc dans ma chambre
Je veux te montrer tout ce que j'ai
Je veux juste voir ton sang
Je veux juste être là à regarder
Regarde le sang commencer à couler
Alors qu'il tombe sur le sol
La Vierge de Fer ne peut être combattue
La Vierge de Fer ne peut être trouvée

Alors, où que tu sois
Où que tu te trouves
La Vierge de Fer t'aura
Peu importe la distance
Regarde le sang couler à flot
Regarde le se répandre au-dessus de ma tête
La Vierge de Fer te veut mort

Viens-donc dans ma chambre
Je veux te montrer tout ce que j'ai
Je veux juste voir ton sang
Je veux juste être là à regarder
Regarde le sang commencer à couler
Alors qu'il tombe sur le sol
La Vierge de Fer ne peut être combattue
La Vierge de Fer ne peut être trouvée

Alors, où que tu sois
Où que tu te trouves
La Vierge de Fer t'aura
Peu importe la distance
Regarde le sang couler à flot
Regarde le se répandre au-dessus de ma tête
La Vierge de Fer te veut mort
   
   
THE NUMBER OF THE BEAST
( Steve Harris )
4:58
   

" Woe to you, Oh Earth and Sea
For the Devil sends the beast with wrath
Because he knows the time is short...
(Revelations, chapter 12 verset 12)
Let him who hath understanding reckon
the number of the beast
For it is a human number
It's number is Six hundred and sixty six "
( Revelations, chapter 13 verset 18 )


I left alone, my mind was blank
I needed time to think
To get the memories from my mind
What did I see? can I believe
That what i saw that night
Was real and not just fantasy

Just what i saw in my old dreams
Were they reflections of my warped mind
Staring back at me
'Cause in my dreams it's always there
The evil face that twists my mind
And bring me to despair

Night was black, was no use holding back
'Cause I just had to see
Was someone watching me
In the mist
Dark figures move and twist
Was this all for real
Or just some kind of hell?

six six six - the number of the beast
Hell and fire
Was spawned to be released

Torches blazed
And sacred chants were praised
As they start to cry
Hands held to the sky
In the night
The fires burning bright
The ritual has begun
Satan's work is done

Six six six - the number of the beast
Sacrifice is going on tonight

(2:46-Solo: Dave Murray)
(3:15-Solo: Adrian Smith)


This can't go on
I must inform the law
Can't be still be real
Or some crazy dream?
But i feel drawn
Toward the evil chanting hordes
Seem to mesmerize me
can't avoid their eyes

Six six six - the number of the beast
Six six six - the one for you and me

I'm coming back, I will return
And i'll possess your body
And i'll make you burn
I have the fire, I have the force
I have the power to make
My evil take it's course

Malheur à vous, oh Terre et Mer,
car le Diable a envoyé la bête avec courroux,
car il sait que son temps est compté...
(Apocalypse 12:12)
Que l'homme doué d'esprit calcule
le chffre de la Bête
car c'est un chiffe d'homme,
son chiffre, c'est six cent soixante-six
(Apocalypse 13:18)


Je suis parti seul, mon esprit était vide
J'avais besoin de temps pour réfléchir
pour récupérer les souvenirs de ma mémoire
Qu'est-ce que j'ai vu ? Puis-je croire
Que ce que j'ai vu cette nuit
Etait réel et pas juste le fruit de mon imagination

Juste ce que j'ai vu dans mes rêves anciens
Etait-ce le reflet de mon esprit tordu
Qui me regardait
Car dans mes rêves il est toujours là
Le visage diabolique qui pervertit mon esprit
Et me jette dans le désespoir

La nuit était noire, il était inutile de me cacher
Car j'ai dû voir
Quelqu'un me regardait
Dans la brume
De sombre silhouettes bougent et se tordent
Etait-ce réel
Ou une sorte d'enfer ?

Six six six - le chiffre de la Bête
L'Enfer et le feu
Ont été créés pour être relâchés

Des torches brûlaient
Et des chants sacrés s'élevaient
Alors qu'ils commencaient à crier
Les mains tendues vers le ciel
Dans la nuit
Les feux brûlent intensément
Le rituel a commencé
L'oeuvre de Satan est achevée

Six six six - le chiffre de la Bête
Un sacrifice à lieu cette nuit

(2:46-Solo: Dave Murray)
(3:15-Solo: Adrian Smith)


Ceci ne peut continuer
Je dois informer la loi
Cela peut-il être vraiment réel
Ou bien un rêve insensé
Mais je me sens attiré
Vers les hordes maléfiques qui chantent
Elles semblent m'hypnotiser
Impossible d'éviter leurs yeux

Six six six - le chiffre de la Bête
Six six six - celui pour toi et moi

Je reviens, je vais revenir
Et je posséderai ton corps
Et je te ferai brûler
J'ai le feu, j'ai la force
J'ai le pouvoir de déclancher
Le cours de ma méchanceté

 
   
HALLOWED BE THY NAME
( Steve Harris )
7:29
   

I'm waiting in my cold cell
When the bell begins to shime
Reflecting on my past life
And it doesn't have much time
'Cause at five o'clock
They'Il take me to the Gallows Pole
The sands of time for me
Are running low...
Running low...

When the priest come
To read the last rites
I take a look through the bars
At the last sights
Of a world that has gone very wrong for me
Can it be there's been some kind of error
Hard to stop the surmonting terror
Is it really the end not some crazy dreams?

Somebody please tell me that i'm dreaming
It's not so easy to stop from screaming
But words escape me when i try to speak
Tears they flow
But why am i crying?
After all am i not afraid of dying
Don't I believe that there never is an end?

As the guards march me out the courtyard
Someone calls from a cell "God be with you!"
If there's a god then why has he let me go?
As I walk all my life drifts before me
And though the end is near I'm not sorry
Catch my soul It's wiling to fly away

Mark my words please believe me my soul lives on
Please don't worry now that I have gone
I've gone beyond to see the truth
When you know that your time is closed at hand
Maybe then you'll begin to understand
Life down there is just a strange illusion

(4:50-Solo: Dave Murray)
(5:08-Solo: Adrian Smith)


Yeah! Hallowed be Thy name!
Hallowed be Thy name!

J'attend dans ma froide cellule
quand la cloche commence à sonner
Réfléchissant à ma vie passée
et je n'ai pas beaucoup de temps
Car à cinq heures
ils m'emmèneront à la potence
Les sables du temps pour moi
s'amenuisent...
s'amenuisent...

Quand le prêtre vient
me réciter les derniers sacrements
je jette un regard à travers les barreaux
Aux dernières visions
D'un monde qui m'est devenu très hostile
Est-ce possible qu'il y ait eu une sorte d'erreur
difficile d'endiguer la terreur
Est-ce vraiment la fin et non un rêve insensé ?

Que quelqu'un par pitié me dise que je rêve
Ce n'est pas facile d'arrêter de hurler
Mais les mots m'échappent quand j'essaie de parler
Les larmes coulent abondamment
mais pourquoi est-ce que je pleure ?
après tout je n'ai pas peur de mourir
Ne crois-je donc pas qu'il n'y a jamais de fin ?

Alors que les gardes m'emmènent dans la cour
quelqu'un crie d'une cellule, "Que Dieu soit avec toi !"
S'il y a un dieu alors pourquoi m'a-t-il laissé partir?
Alors que je marche toute ma vie flotte devant moi
et bien que la fin soit proche je ne regrette rien
Attrapes mon âme elle veut s'envoler

Retiens mes paroles crois que mon âme survit
ne t'en fais pas maintenant que je suis parti
Je suis allé au-delà voir la vérité
Quand tu sais que tu n'as plus beaucoup de temps
peut-être alors commenceras-tu à comprendre
Que la vie ici bas n'est qu'une étrange illusion

(4:50-Solo: Dave Murray)
(5:08-Solo: Adrian Smith)


Ouais ! Que Ton Nom soit sanctifié !
Que Ton Nom soit sanctifié !

   
Retour en haut de la page
   
RUNNING FREE
( Steve Harris / Paul Di'Anno )
7:58
   
Just sixteen a pick of truck
Out of money out of luck
I've got no place to call my own
Hit the gas and here i go

Chorus

I'm Running Free yeah !
I'm Running Free
I'm Running Free yeah !
I'm Running Free

Spend the night in an L.A. jail
Listen to the sirens wail
But they ain't got a thing
I'm running wild, i'm Running free

Chorus

I'm Running Free yeah !
I'm Running Rree
I'm Running Free yeah !
I'm Running Free

Pulled het at the bottle top
Whisky dancing disco hop
And all the boys after me
And that's the way it's gonna be

Chorus

I'm Running Free yeah !
I'm Running Free
I'm Running Free yeah !
Oh I'm Running Free
A peine seize ans, ramassé par un camion,
Pas d'argent, pas de chance
Nulle part n'est chez toi
Appuies sur l'accélérateur et me voilà

Chorus

Je vais libre comme l'air, ouais !
Je vais libre comme l'air
Je vais libre comme l'air, ouais !
Je vais libre comme l'air

Passé la nuit dans une cellule de L.A.
Ecouté le hurlement des sirènes
Mais ils n'ont pas de charges contre moi
Je suis déchaîne, je vais libre comme l'air

Chorus

Je vais libre comme l'air, ouais !
Je vais libre comme l'air
Je vais libre comme l'air, ouais !
Je vais libre comme l'air

Je l'ai draguée au Bottle Top
Où l'on danse bourré sur du disco pourri
Maintenant tous les gars me cherchent
Et c'est comme ça que ça doit être

Chorus

Je vais libre comme l'air, ouais !
Je vais libre comme l'air
Je vais libre comme l'air, ouais !
Oh, je vais libre comme l'air
 
 
© Copyright maiden.ch 1999-2016 / Vevey / Suisse
Dernière mise à jour : 27.08.2017