Discographie >> Albums >> Fear Of The Dark
Nous sommes le 19 Nov 2017, il est 00:28
 
FEAR OF THE DARK
 
 
   

1. Be Quick or Be Dead
2. From Here to Eternity
3. Afraid to Shoot Strangers
4. Fear is the Key
5. Childhood's End
6. Wasting Love
7. The Fugitive
8. Chains of Misery
9. The Apparition
10. Judas Be My Guide
11. Weekend Warrior
12. Fear of the Dark
 
Réalisé le 11/05/92
Produit par Martin "The Juggler" Birch et Steve Harris
Chart position : 2
Arrangé par Martin Birch
 
Mixé par Martin Birch et Steve Harris
 
Enregistré et mixé au Barnyard Studios, Essex, England
 
Assistant réalisateur : Mick 'Doctor' McKenna
 
Géré par Rod Smalwood et Andy Taylor
pour Sanctuary Music (Overseas) Ltd.
 
Durée totale : 58:39
Illustré par Melvyn Grant
   
   
Singles
   

Be Quick or Be Dead

From Here to Eternity

Wasting Love
 
   
BE QUICK OR BE DEAD
( Bruce Dickinson / Janick Gers )
3:24
   

Covered in sinners
And dripping with gilt
Making your money
From slime and from filth
Parading your bellies
In ivory towers
Investing our lives
In your schemes and your powers

You got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head
You've got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head...
Be quick! Or be dead!
Be quick! Or be dead!

See... what's ruling all our lives
See... who's pulling the strings...
See... what's ruling all our lives
See... who pulls the strings...
I bet you won't fall on your face
Your belly will hold you in place

The serpent is crawling
Inside of your ear
He says you must vote
For what you want to hear
Don't matter what's wrong
As long as you're alright
So pull yourself stupid
And rub yourself blind

You got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head
You've got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head...
Be quick! Or be dead!
Be quick! Or be dead!

(2:28 – Solo : Janick Gers)
(2:44 – Solo : Dave Murray)

You got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head
You've got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head...
Be quick! Or be dead!
Be quick!

Remplis de péchers
Et suintant de culpabilité
Vous faisant de l'argent
Avec la boue et la crasse
Paradant vos panses
Dans des tours d'ivoire
Investissant nos vies
Dans vos magouilles et vos pouvoirs

Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête
Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête...
Sois vif ! Ou sois mort !
Sois vif ! Ou sois mort !

Regarde... ce qui gouverne toutes nos vies
Regarde... qui tire les ficelles...
Regarde... ce qui gouverne toutes nos vies
Regarde... qui tire les ficelles...
Je parie que tu ne tomberas pas face contre terre
Ta panse te maintiendra en place

Le serpent s'immisce
Au creux de ton oreille
Il dit que tu dois voter
Pour ce que tu veux entendre
Aucune importance ce qui est mal
Tant que tu te sens bien
Alors tire-toi sur la queue à en devenir stupide
Branle-toi à en devenir aveugle

Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête
Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête...
Sois vif ! Ou sois mort !
Sois vif ! Ou sois mort !

(2:28 – Solo : Janick Gers)
(2:44 – Solo : Dave Murray)

Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête
Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête...
Sois vif ! Ou sois mort !
Sois vif !

 
   
FROM HERE TO ETERNITY
( Steve Harris )
3:38
   

She fell in love with his greasy machine
She leaned over wiped his kickstart clean
She'd never seen the beast before
But she left there wanting more more more
But when she was walking on down the road
She heard a sound that made her heart explode
He whispered to her to get on the back
"I'll take you on a ride from here to eternity"

Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity
Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity

She must be having one of her crazy dreams
She'd never sat on a piece so mean
It made her feel like's she's on cloud nine
She even thought she heard the engine sigh
But like all dreams that come to an end
They took a tumble at the devil's bend
The beast and Charlotte they were two of a kind
They'd always take the line... from here to eternity

Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity
Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity

(2:16 – Solo : Dave Murray)
(2:28 – Solo : Janick Gers)

Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity
Hell ain't a bad place
Hell is from here to eternity

Elle est tombée amoureuse de sa machine graisseuse
Elle s'est penchée et a essuyé son kick
Elle n'avait jamais vu la bête avant
Mais elle est repartie en en voulant encore plus
Mais alors qu'elle marchait le long de la route
Elle a entendu un bruit qui l'a comblée
Il lui a chuchoté de monter à l'arrière
« Je vais t'emmener chevaucher d'ici à l'éternité »

L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité
L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité

Elle devait faire l'un de ses rêves fous
Elle ne s'était jamais assise sur un morceau si vicieux
Ça l'a envoyée au septième ciel
Il lui a même semblé entendre le moteur soupirer
Mais comme tous les rêves qui touchent à leur fin
Ils ont fait la culbute au virage du diable
La bête et Charlotte étaient du même genre
Ils prendraient toujours le chemin d'ici à l'éternité

L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité
L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité

(2:16 – Solo : Dave Murray)
(2:28 – Solo : Janick Gers)

L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité
L'enfer n'est pas un mauvais endroit
L'enfer c'est d'ici à l'éternité

 
   
AFRAID TO SHOOT STRANGERS
( Steve Harris )
6:56
   

Lying awake at night
I wipe the sweat from my brow
But it's not the fear
'Cause I'd rather go now
Trying to visualise
The horrors that will lay ahead
The desert sand mound
A burial ground

When it comes to the time
Are we partners in crime?
When it comes to the time
We'll be ready to die

God let us go now
And finish what's to be done
Thy Kingdom come
Thy shall be done... on Earth

Trying to justify to ourselves
The reasons to go
Should we live and let live
Forget or forgive?

But how can we let them go on this way?
The reign of terror corruption must end
And we know deep down
There's no other way
No trust, no reasoning, no more to say

(4:01 – Solo : Janick Gers)

Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers

(5:25 – Solo : Dave Murray)

Afraid to shoot strangers
Afraid to shoot strangers
Afraid to shoot strangers
Afraid to shoot strangers

Allongé éveillé la nuit
J'essuie la sueur de mon front
Mais ce n'est pas la peur
Parce que je préfèrerais y aller maintenant
Essayant de visualiser
Les horreurs qui m'attendent
Les dunes de sable du désert
Un cimetière

Quand vient le moment
Sommes-nous complices du crime ?
Quand vient le moment
Nous serons prêts à mourir

Dieu laisse-nous aller maintenant
Pour finir ce qui doit être fait
Que ton règne arrive
Que ta volonté soit faite... sur terre

Essayant de justifier en nous-même
Les raisons d'y aller
Devrions-nous vivre et laisser vivre
Oublier ou pardonner ?

Mais comment pouvons-nous les laisser continuer ainsi ?
Le règne de la terreur et de la corruption doit s'achever
Et nous savons au plus profond de nous
Qu'il n'y a pas d'autre moyen
Pas de confiance, pas de raisonnement, plus rien à dire

(4:01 – Solo : Janick Gers)

Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus

(5:25 – Solo : Dave Murray)

Peur de tirer sur des inconnus
Peur de tirer sur des inconnus
Peur de tirer sur des inconnus
Peur de tirer sur des inconnus

 
   
FEAR IS THE KEY
( Bruce Dickinson / Janick Gers )
5:35
   

We live our lives in fever
In a choking sweat of fear
In the heat of the night
You can feel so much
In the heat of the night
I scream "Don't touch!"

I remember a time
When we used and abused
We fought all our battles in vain
I remember a time
We thought that passion was free
In the heat of the night... bodies aflame
We live in fever...

I hear your secret heartbeat
I can hear your silent cries
The kids have lost their freedom
And nobody cares
'Til somebody famous dies

I remember a time
When we used and abused
We fought all our battles in vain
I remember a time
We thought that passion was free
In the heat of the night... bodies aflame

Now we live in a world of uncertainty
Fear is the key
To what you want to be
You don't get a say
The majority gets its way
You're outnumbered by the bastards
'Til the day you die

I hear your secret heartbeat,
I can hear your silent cries
Oh, it gets to lies and lies
The kids have lost their freedom
And nobody cares till somebody famous dies
They're telling lies and lies
And lies and lies and lies...

I remember a time
When we used and abused
Ah, it was just lies
I remember a time
We thought that passion was free
But it was just lies and lies
And lies and lies and lies
In the heat of the night, ooh

(4:27 – Solo : Janick Gers)

We live in fever
We live in fever
We live in fever

Now we live in a world of uncertainty
Fear is the key
To what you want to be
You don't get a say
The majority gets its way
You're outnumbered by the bastards
'Til the day you die

Nous vivons nos vies dans la fièvre
Dans une sueur étouffante de peur
Dans la chaleur de la nuit
Tu peux ressentir tant de choses
Dans la chaleur de la nuit
Je crie « Pas touche ! »

Je me souviens d'une époque
Où nous avons usé et abusé
Nous nous sommes battus en vain
Je me souviens d'une époque
Où nous pensions que la passion était libre
Dans la chaleur de la nuit... les corps s'embrasent
Nous vivons dans la fièvre...

J'entends le battement secret de vos cœurs
J'entends vos cris silencieux
Les gamins ont perdu leur liberté
Et tout le monde s'en fout
Jusqu'à ce que quelqu'un de célèbre meure

Je me souviens d'une époque
Où nous avons usé et abusé
Nous nous sommes battus en vain
Je me souviens d'une époque
Où nous pensions que la passion était libre
Dans la chaleur de la nuit... les corps s'embrasent

A présent nous vivons dans un monde d'incertitudes
La peur est la clef
De ce que tu veux devenir
Tu ne peux rien dire
La majorité a le dernier mot
Tu es écrasé par les salauds
Jusqu'au jour de ta mort

J'entends le battement secret de vos cœurs
J'entends vos cris silencieux
Les gamins ont perdu leur liberté
Et tout le monde s'en fout
Jusqu'à ce que quelqu'un de célèbre meure
Ils ne font que mentir encore et encore
Et des mensonges, des mensonges, des mensonges...

Je me souviens d'une époque
Où nous avons usé et abusé
Ah, ce n'était que mensonges
Je me souviens d'une époque
Où nous pensions que la passion était libre
Mais ce n'était que mensonges et mensonges
Et mensonges et mensonges et mensonges
Dans la chaleur de la nuit, ooh

(4:27 – Solo : Janick Gers)

Nous vivons dans la fièvre
Nous vivons dans la fièvre
Nous vivons dans la fièvre

A présent nous vivons dans un monde d'incertitudes
La peur est la clef
De ce que tu veux devenir
Tu ne peux rien dire
La majorité a le dernier mot
Tu es écrasé par les salauds
Jusqu'au jour de ta mort

 
   
CHILDHOOD'S END
( Steve Harris )
4:41
   

I'd sail across the ocean
I'd walk a hundred miles
If I could make it to the end Oh just to see a smile
You see it in their faces
The sadness in their tears
The desperation and the anger
Madness and the fear

No hope, no life
Just pain and fear
No food, no love
Just greed is here

Starvation and the hunger
The suffering and the pain
The agonies of all-out war
When will it ever end?
The struggle for the power
A tyrant tries again
Just what the hell is going on?
When will it ever end?

No hope, no life
Just pain and fear
No food, no love
Just greed is here

(2:46 – Solo : Janick Gers)
(3:04 – Solo : Dave Murray)

You see the full moon float
You watch the red sun rise
We take these things for granted
But somewhere someone's dying
Contaminated waters
Pollution and decay
Just waiting for disease to strike
Oh will we learn someday?

No hope, no life
Just pain and fear
No food, no love
No seed... Childhood's end!

Je ferais voile sur l'océan
Je marcherais cent kilomètres
Si je pouvais arriver jusqu'au bout Oh rien que pour voir un sourire
On le voit sur leurs visages
La tristesse dans leurs larmes
Le désespoir et la colère
La folie et la peur

Pas d'espoir, pas de vie
Juste douleur et peur
Pas de nourriture, pas d'amour
Seule la cupidité est là

La famine et la faim
La souffrance et la douleur
Les agonies d'une guerre ouverte
Quand cela va-t-il finir ?
La lutte pour le pouvoir
Un tyran essaie encore
Putain, mais qu'est-ce qu'il se passe ?
Quand cela va-t-il finir ?

Pas d'espoir, pas de vie
Juste douleur et peur
Pas de nourriture, pas d'amour
Seule la cupidité est là

(2:46 – Solo : Janick Gers)
(3:04 – Solo : Dave Murray)

Tu vois la pleine lune flotter
Tu regarde le soleil rouge se lever
Nous tenons tout ça pour acquis
Mais quelque part quelqu'un meurt
Des eaux contaminées
La pollution et la pourriture
Attendant seulement que la maladie frappe
Oh allons-nous apprendre un jour ?

Pas d'espoir, pas de vie
Juste douleur et peur
Pas de nourriture, pas d'amour
Pas de grains... Fin de l'enfance !

 
   
WASTING LOVE
( Bruce Dickinson / Janick Gers )
5:51
   

Maybe one day I'll be an honest man
Up till now I'm doing the best I can
Long roads, long days
Of sunrise to sunset, sunrise to sunset
Dream on brother while you can
Dream on sister
I hope you find the one
All of our lives
Covered up quickly by the tides of time

Spend your days full of emptiness
Spend your years full of loneliness
Wasting love in a desperate caress
Rolling shadows of nights

Dream on brother while you can
Dream on sister
I hope you find the one
All of our lives
Covered up quickly by the tides of time
Sands are flowing and the lines are in your hand
In your eyes I see the hunger
And the desperate cry that tears the night

Spend your days full of emptiness
Spend your years full of loneliness
Wasting love in a desperate caress
Rolling shadows of nights

(4:18 – Solo : Janick Gers)

Spend your days full of emptiness
Spend your years full of loneliness
Wasting love in a desperate caress
Rolling shadows of nights

Spend your days full of emptiness
Spend your years full of loneliness
Wasting love in a desperate caress
Rolling shadows of nights

Peut-être qu'un jour je serai un honnête homme
Jusqu'à présent j'ai fait de mon mieux
De longues routes, de longues journées
De l'aube au crépuscule, de l'aube au crépuscule
Continue de rêver mon frère, tant que tu le peux
Continue de rêver ma sœur
J'espère que tu trouveras celui qu'il te faut
Toutes nos vies
Recouvertes rapidement par les marées du temps

Passe tes journées pleines de vide
Passe tes années pleines de solitude
Gâchant l'amour en une caresse désespérée
Roulent les ombres des nuits

Continue de rêver mon frère, tant que tu le peux
Continue de rêver ma sœur
J'espère que tu trouveras celui qu'il te faut
Toutes nos vies
Recouvertes rapidement par les marées du temps
Le sablier s'écoule et les lignes sont dans ta main
Dans vos yeux je vois la faim
Et le cri désespéré qui déchire la nuit

Passe tes journées pleines de vide
Passe tes années pleines de solitude
Gâchant l'amour en une caresse désespérée
Roulent les ombres des nuits

(4:18 – Solo : Janick Gers)

Passe tes journées pleines de vide
Passe tes années pleines de solitude
Gâchant l'amour en une caresse désespérée
Roulent les ombres des nuits

Passe tes journées pleines de vide
Passe tes années pleines de solitude
Gâchant l'amour en une caresse désespérée
Roulent les ombres des nuitss

 
   
THE FUGITIVE
( Steve Harris )
4:54
   

On a cold October morning
As frost lay on the ground
Waiting to make my move
I make no sound
Waiting for the mist
To cover all around
I carefully picked my time
Then took the wall

I'm sick and tired of running
The hunger and the pain
A stop to look about
Then off again
Being at the wrong place
And at the wrong time
Suspected of a hit
That was my crime

I am a fugitive
Being hunted down like game
I am a fugitive
But I've got to clear my name
I am a fugitive
Being hunted down like game
I am a fugitive
But I've got to clear my name

Always looking 'round me
Forever looking back
I'll always be a target
For attack
Ever moving onward
Always on the run
Waiting for the sight
Of a loaded gun

I am a fugitive
Being hunted down like game
I am a fugitive
But I've got to clear my name
I am a fugitive
Being hunted down like game
I am a fugitive
But I've got to clear my name

(2:46 – Solo : Janick Gers)
(3:48 – Solo : Dave Murray)

Even if I find them
And get to clear my name
I know that things
Can never be the same
But if I ever prove
My innocence some day
I've got to get them all
To make them pay

I am a fugitive
Being hunted down like game
I am a fugitive
But I've got to clear my name
I am a fugitive
Being hunted down like game
I am a fugitive
But I've got to clear my name

Par un froid matin d'octobre
Alors que le sol était couvert de givre
Attendant de me mettre en mouvement
Je ne fais pas de bruit
Attendant que la brume
Recouvre tout autour
J'ai choisi mon moment avec soin
Puis j'ai escaladé le mur

J'en ai vraiment assez de courir
La faim et la souffrance
Un temps pour regarder autour de moi
Puis je repars
Avoir été au mauvais endroit
Au mauvais moment
Suspecté de meurtre
Voilà mon crime

Je suis un fugitif
Traqué comme du gibier
Je suis un fugitif
Mais je dois prouver mon innocence
Je suis un fugitif
Traqué comme du gibier
Je suis un fugitif
Mais je dois prouver mon innocence

Toujours à l'affût
Regardant éternellement derrière moi
Je serai toujours la cible
D'une attaque
Avançant continuellement
Toujours en fuite
Attendant la vue
D'une arme chargée

Je suis un fugitif
Traqué comme du gibier
Je suis un fugitif
Mais je dois prouver mon innocence
Je suis un fugitif
Traqué comme du gibier
Je suis un fugitif
Mais je dois prouver mon innocence

(2:46 – Solo : Janick Gers)
(3:48 – Solo : Dave Murray)

Même si je les trouve
Et réussis à prouver mon innocence
Je sais que rien
Ne sera plus jamais pareil
Mais si jamais je prouve
Mon innocence un jour
Il faut que je les ai tous
Pour les faire payer

Je suis un fugitif
Traqué comme du gibier
Je suis un fugitif
Mais je dois prouver mon innocence
Je suis un fugitif
Traqué comme du gibier
Je suis un fugitif
Mais je dois prouver mon innocence

 
   
CHAINS OF MISERY
( Bruce Dickinson / Dave Murray )
3:37
   

There's a madman in the corner of your eye
He likes to pry – into your sunlight
He wants to burst into the street with you and I
A world of shadows and of rain
He's seen what love is...
He wants to pay you back
With guilt

He lies to you – he won't let you be
He's got your chains of misery
He won't be still till he's turned your key
He holds your chains of misery
Yeah yeah, he's got your chains of misery

There's a prophet in the gutter in the street
He says "You're damned!" – and you believe him...
He's got a vision but it shines out through your eyes
A world of hatred and fear...
He's felt what love means...
He wants to pay you back
With pain

He lies to you – he won't let you be
He's got your chains of misery
He won't be still till he's turned your key
He holds your chains of misery
He lies to you – he won't let you be
He's got your chains of misery
He won't be still till he's turned your key
He holds your chains of misery

It's only love
That holds the key to our hearts...
It's only love...

(2:19 – Solo : Dave Murray)

He lies to you – he won't let you be
He's got your chains of misery
He won't be still till he's turned your key
He holds your chains of misery
He lies to you – he won't let you be
He's got your chains of misery
He won't be still till he's turned your key
He holds your chains of misery

Il y a un fou au coin de ton œil
Il aime fourrer son nez – dans ton coin de ciel bleu
Il veut se précipiter dans la rue avec toi et moi
Un monde d'ombres et de pluie
Il a vu ce qu'était l'amour...
Il veut te rendre la monnaie de ta pièce
Par de la culpabilité

Il te ment – il ne veut pas te laisser tranquille
Il possède tes chaînes de malheur
Il ne se calmera pas avant d'avoir tourné ta clef
Il tient tes chaînes de malheur
Ouais ouais, il possède tes chaînes de malheur

Il y a un prophète dans le caniveau dans la rue
Il dit « Vous êtes maudits ! » – et tu le crois...
Il a une vision mais elle brille par tes yeux
Un monde de haine et de peur...
Il a ressenti ce que signifie l'amour...
Il veut te rendre la monnaie de ta pièce
Par de la douleur

Il te ment – il ne veut pas te laisser tranquille
Il possède tes chaînes de malheur
Il ne se calmera pas avant d'avoir tourné ta clef
Il tient tes chaînes de malheur
Il te ment – il ne veut pas te laisser tranquille
Il possède tes chaînes de malheur
Il ne se calmera pas avant d'avoir tourné ta clef
Il tient tes chaînes de malheur

Il n'y a que l'amour
Qui détienne les clefs de nos cœurs...
Il n'y a que l'amour...

(2:19 – Solo : Dave Murray)

Il te ment – il ne veut pas te laisser tranquille
Il possède tes chaînes de malheur
Il ne se calmera pas avant d'avoir tourné ta clef
Il tient tes chaînes de malheur
Il te ment – il ne veut pas te laisser tranquille
Il possède tes chaînes de malheur
Il ne se calmera pas avant d'avoir tourné ta clef
Il tient tes chaînes de malheur

 
   
THE APPARITION
( Steve Harris / Janick Gers )
3:55
   

Now I'm here can you see me?
'Cause I'm out on my own
When the room goes cold
Tell me you can feel me
...'Cause I'm here

Here I am can you see me?
Passing through on my way
To a place I'd been to
Only in my dreams
...Before

In a world of delusion
Never turn your back on a friend
'Cause you can count your real true friends
On one hand
...Through life

There are those that deceive you
There are those that'll let you down
Is there someone out there
That would die for you?
...Thought not

Live your life with a passion
Everything you do, do well
You only get out of life
What you put in
...So they say

In a world of confusion
People never say what they mean
If you want a straight answer
Go look for one
...Right now

In a room full of strangers
Do you stand with your back to the wall?
Do you sometimes feel like
You're on the outside
...Looking in?

You can make your own luck
You create your destiny
I believe you have the power
If you want to
...It's true

(1:38 – Solo : Janick Gers)
(1:57 – Solo : Dave Murray)
(2:06 – Solo : Janick Gers)

You can do what you want to
If you try a little bit harder
A little bit of faith
Goes a long way
...It does

Are we here for a reason?
I'd like to know just what you think
It would be nice to know
What happens when we die
...Wouldn't it?

There are some who are wise
There are some who are born naive
I believe that there are some
That must have lived before
...Don't you?

As for me well I'm thinking
You gotta keep an open mind
But I hope that my life's
Not an open and shut case

Extra sensory perception
Life after death, telepathy
Can the soul live on
And travel through space and time?

You know I feel so elated
'Cause I'm about to find it out
And when I know all the answers
Maybe I'll come back
...To fill you in

You don't be alarmed now
If I try to contact you
If things go missing
Or get moved around
...It's me

And don't disbelieve it
No matter what your "friends" might say
We'll meet up again some place
Some way
...One day

Maintenant que je suis là peux-tu me voir ?
Parce que je suis tout seul
Quand la pièce se refroidit
Dis-moi que tu me sens
...Parce que je suis là

Me voilà peux-tu me voir ?
Passant par là en chemin
Vers un endroit où je ne suis allé
Que dans mes rêves
...Avant

Dans un monde d'illusions
Ne tourne jamais le dos à un ami
Parce que tu peux compter tes vrais amis
Sur les doigts d'une seule main
...De toute ta vie

Il y a ceux qui te trompent
Il y a ceux qui te laissent tomber
Y a-t-il quelqu'un
Qui mourrait pour toi ?
...Ça m'aurait étonné

Vis ta vie avec passion
Quoi que tu fasses, fais-le bien
Tu ne récoltes de ta vie
Que ce que tu y sèmes
...C'est ce qu'on dit

Dans un monde de confusion
Les gens ne disent jamais ce qu'ils veulent dire
Si tu veux une réponse honnête
Cherche-la
...Tout de suite

Dans une pièce pleine d'inconnus
Restes-tu le dos au mur ?
As-tu parfois l'impression
Que tu es à l'extérieur
...Regardant à l'intérieur ?

Tu peux faire ta propre chance
Tu crées ta propre destinée
Je crois que tu en as le pouvoir
Si tu le veux
...C'est vrai

(1:38 – Solo : Janick Gers)
(1:57 – Solo : Dave Murray)
(2:06 – Solo : Janick Gers)

Tu peux faire ce que tu veux
Si tu essaies un peu plus dur
Un petit peu de foi
Peut mener loin
...C'est sûr

Sommes-nous ici pour une raison ?
J'aimerais simplement savoir ce que tu penses
Ce serait bien de savoir
Ce qui se passe quand on meurt
...N'est-ce pas ?

Il y a ceux qui sont sages
Il y en a d'autres qui sont nés naïfs
Je crois qu'il y en a
Qui ont déjà vécu auparavant
...Pas toi ?

Quant à moi et bien je pense
Qu'on doit garder un esprit ouvert
Mais j'espère que ma vie n'est pas
Un cas déjà réglé

Perceptions extra-sensorielles
Vie après la mort, télépathie
L'âme peut-elle survivre
Et voyager à travers l'espace et le temps ?

Tu sais je me sens si fou de joie
Parce que je vais bientôt le savoir
Et quand je connaîtrai toutes les réponses
Peut-être alors reviendrai-je
...Pour te renseigner

N'aies pas peur
Si j'essaie de te contacter
Si des objets disparaissent
Ou sont déplacés
...C'est moi

Et ne sois pas incrédule
Quoi que tes « amis » puissent en dire
On se rencontrera de nouveau quelque part
D'une certaine manière
...Un jour

 
   
JUDAS BE MY GUIDE
( Bruce diskinson / Dave Murray )
3:09
   

(0:16 – Solo : Dave Murray)

Lights out
We live in a world of darkness
No doubt
Everything's up for sale
We sleep
All of the world is burning
We pray
To god for a better deal

Nothing is sacred – Back then or now
Everything's wasted, is that all there is?
Can I go now?

Judas my guide, whispers in the night
Judas my guide

Fight wars
Die in a blaze of glory
Come home
Meat in a plastic sack
Fall down
Better pray to your god for mercy
So kneel
And help the blade cut clean

Nothing is sacred – Back then or now
Everyone's wasted, is that all there is?
Is that it now?

Judas my guide, whispers in the night
Judas my guide
Judas my guide, whispers in the night
Judas my guide

I live in the black
I have no guiding light
I'm whispering in your dreams...

(2:14 – Solo : Dave Murray)

Judas my guide, whispers in the night
Judas my guide
Judas my guide, whispers in the night
Judas my guide

(0:16 – Solo : Dave Murray)

Toutes lumières éteintes
Nous vivons dans un monde d'obscurité
Pas de doutes
Tout est à vendre
Nous dormons
Le monde entier brûle
Nous prions
Que Dieu nous donne une meilleure chance

Rien n'est sacré – Que ce soit avant ou à présent
Tout est gâché, est-ce là tout ce qu'il y a ?
Puis-je partir maintenant ?

Judas, mon guide, murmure dans la nuit
Judas, mon guide

Pars en guerre
Meurs auréolé de gloire
Rentre chez toi
De la viande dans un sac en plastique
Tombe
Tu ferais mieux de prier ton dieu pour qu'il ait pitié
Alors agenouille-toi
Et fais en sorte que la lame tranche nettement

Rien n'est sacré – Que ce soit avant ou à présent
Tout le monde est gâché, est-ce là tout ce qu'il y a ?
C'est vraiment tout ?

Judas, mon guide, murmure dans la nuit
Judas, mon guide
Judas, mon guide, murmure dans la nuit
Judas, mon guide

Je vis dans le noir
Je n'ai pas de lumière pour me guider
Je murmure dans vos rêves...

(2:14 – Solo : Dave Murray)

Judas, mon guide, murmure dans la nuit
Judas, mon guide
Judas, mon guide, murmure dans la nuit
Judas, mon guide

 
   
WEEKEND WARRIOR
( Steve Harris / Janick Gers )
5:40
   

The rebel of yesterday
Tomorrow's fool
Who are you kidding
Being that cool?
Trying to break away
From running with the pack
But they ain't listening
So you've gotta go back
You're a weekend warrior
When you're one of the crowd
But it's over
Just look at you now...

You're not so brave
The way you behave
It makes you sick
Gotta get out quick
It's all bravado
When you're out with your mates
It's like a different person
Goes through those gates
And the game begins
The adrenaline's high
Feel the tension
Maybe someone will die...

A weekend warrior lately
A weekend warrior sometimes
A weekend warrior maybe
You ain't that way anymore
A weekend warrior lately
A weekend warrior sometimes
A weekend warrior maybe
You ain't that way anymore

You've gotta get out
Gotta get away
But you're in with a clique
It's not easy to stray
You've gotta admit
You're just living a lie
It didn't take long
To work out why
It's hard to say
Why you got involved
Just wanting to be part
Just wanting to belong...

A weekend warrior lately
A weekend warrior sometimes
A weekend warrior maybe
You ain't that way anymore
A weekend warrior lately
A weekend warrior sometimes
A weekend warrior maybe
You ain't that way anymore

(2:59 – Solo : Dave Murray)
(3:54 – Solo : Janick Gers)

Some of the things you've done, you feel so ashamed
after all it's only a game... isn't it?
And after all the adrenaline's gone
What you gonna do on Monday?

A weekend warrior lately
A weekend warrior sometimes
A weekend warrior maybe
You ain't that way anymore
A weekend warrior lately
A weekend warrior sometimes
A weekend warrior maybe
You were never like that at all

Le rebelle d'hier
L'idiot de demain
Qui crois-tu duper
En étant si cool ?
Essayant d'éviter
De courir avec la meute
Mais il ne t'écoutent pas
Alors il faut que tu y retournes
Tu es un guerrier du week-end
Quand tu fais partie de la foule
Mais c'est fini
Regarde-toi maintenant...

Tu n'es pas si courageux
La manière dont tu te comportes
Ça te rend malade
Tu dois te tirer en vitesse
Ce n'est que bravade
Quand tu sors avec tes potes
C'est comme si quelqu'un d'autre
Passait ce portail
Et le jeu commence
Le taux d'adrénaline monte
Tu sens la tension
Peut-être que quelqu'un va mourir...

Un guerrier du week-end ces derniers temps
Un guerrier du week-end parfois
Un guerrier du week-end, tu n'es peut-être
Plus comme ça maintenant
Un guerrier du week-end ces derniers temps
Un guerrier du week-end parfois
Un guerrier du week-end, tu n'es peut-être
Plus comme ça maintenant

Tu dois sortir
Tu dois te tirer
Mais tu es avec la clique
Ce n'est pas facile de s'égarer
Tu dois l'admettre
Tu vis un mensonge
Ça ne t'a pas pris longtemps
De réaliser pourquoi
C'est difficile de dire
Pourquoi tu t'es retrouvé impliqué
Tu voulais seulement prendre part
Juste avoir ce sentiment d'appartenance...

Un guerrier du week-end ces derniers temps
Un guerrier du week-end parfois
Un guerrier du week-end, tu n'es peut-être
Plus comme ça maintenant
Un guerrier du week-end ces derniers temps
Un guerrier du week-end parfois
Un guerrier du week-end, tu n'es peut-être
Plus comme ça maintenant

(2:59 – Solo : Dave Murray)
(3:54 – Solo : Janick Gers)

Il y a des trucs que tu as fait, tu te sens si honteux
Après tout, ce n'est qu'un jeu... non ?
Et une fois l'adrénaline retombée
Qu'est-ce que tu vas faire lundi ?.

Un guerrier du week-end ces derniers temps
Un guerrier du week-end parfois
Un guerrier du week-end, tu n'es peut-être
Plus comme ça maintenant
Un guerrier du week-end ces derniers temps
Un guerrier du week-end parfois
Un guerrier du week-end, peut-être
N'as-tu jamais été comme ça

 
   
FEAR OF THE DARK
( Steve Harris )
7:17
   

I am a man who walks alone
And when I'm walking a dark road
At night or strolling through the park
When the light begins to change
I sometimes feel a little strange
A little anxious when it's dark

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you run your fingers down the wall
And have you felt your neck skin crawl
When you're searching for the light?
Sometimes when you're scared to take a look
At the corner of the room
You've sensed that something's watching you

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you ever been alone at night
Thought you heard footsteps behind
And turned around and no-one's there?
And as you quicken up your pace
You find it hard to look again
Because you're sure there's someone there

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark

Watching horror films the night before
Debating witches and folklore
The unknown troubles on your mind
Maybe your mind is playing tricks
You sense and suddenly eyes fix
On dancing shadows from behind

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

When I'm walking a dark road
I am a man who walks alone...

Je suis un homme qui marche seul
Et quand je marche le long d'une route sombre
La nuit ou que je me promène dans le parc
Quand la lumière commence à changer
Je me sens parfois un peu bizarre
Un peu anxieux quand il fait sombre

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

As-tu déjà passé tes doigts à tâton sur le mur
Et as-tu déjà senti tes cheveux se dresser sur ta tête
Quand tu cherches la lumière ?
Parfois quand tu as peur de jeter un coup d'œil
Dans un coin de la pièce
Tu as senti que quelque chose te regardait

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

T'es-tu déjà retrouvé seul la nuit
Pensant entendre des pas derrière toi
Te retournant et il n'y a personne ?
Et alors que tu allonges le pas
C'est difficile de regarder encore
Parce que tu es sûr qu'il y a quelqu'un

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir

Regardant des films d'horreur la nuit d'avant
Parlant de sorcières et de folklore
L'inconnu trouble ton esprit
Peut-être que ton esprit te joue des tours
Tu sens et soudain tes yeux fixent
Des ombres qui dansent derrière toi

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

Quand je marche le long d'une route sombre
Je suis un homme qui marche seul...

   
 
© Copyright maiden.ch 1999-2016 / Vevey / Suisse
Dernière mise à jour : 27.08.2017