Discographie >> Albums >> Flight 666
Nous sommes le 18 Nov 2017, il est 07:29
 
FLIGHT 666
 
 
   

 

1. Churchill's Speech
2. Aces High
3. 2 Minutes to Midnight
4. Revelations
5. The Trooper
6. Wasted Years
7. The Number of the Beast
8. Can I Play With Madness
9. Rime of the Ancien Mariner
10. Powerslave
11. Heaven Can Wait
12. Run to the Hills
13. Fear of the Dark
14. Iron Maiden
15. Moonchild
16. The Clairvoyant
17. Hallowed Be Thy Name

 
Réalisé le 25/05/2009
Produit, par Kevin Shirley
Chart position : -
Co-produit par Steve Harris
 
Arrangé et Mixé par Kevin "Cavman" Shirley
au The Document Room à Malibu CA
 
 
Assisté par Jared Kvitka
 
Géré par Rod Smallwood et Andy Taylor
de Phantom Music Management
 
 
Masterisé par Ryan Smith
au Sterling Sound à New York NY
Durée totale : 1:41:37
   
   
   
CHURCHILL'S SPEECH
( Winston Churchill )
0:44
   
We shall fight in France.
We shall fight on the seas and oceans.
We shall fight with growing confidence
and growing strength in the air.
We shall defend our Island,
whatever the cost may be.
We shall fight on the beaches.
We shall fight on the landing grounds.
We shall fight in the fields, and in the streets,
we shall fight in the hills.
We shall never surrender!

Nous nous battrons en France.
Nous nous battrons sur les mers et les océans.
Nous nous batttrons avec une confiance
croissante et une force croissante dans les airs.
Nous défendrons notre île,
quel qu'en soit le prix.
Nous nous battrons sur les plages.
Nous nous battrons sur les terrains de débarquement.
Nous nous battrons dans les champs, et dans les rues,
nous nous battrons dans les montagnes.
Nous ne nous rendrons jamais !

 
   
ACES HIGH
( Steve Harris )
4:50
   
There goes the siren
That warns of the air raid
Then comes the sound
Of the guns sending flak
Out for the scramble
We've got to get airborne
Go to get up
For the coming attack

Jump into the cockpit
And start up all the engines
Remove all the wheel blocks
There's no time to waste
Gathering speed
As we head down the runway
Gott aget airborne
Before it's too late

Running, scrambling, flying
Rolling, turning, diving
Going in again
Running, scrambling, flying
Rolling, turning, diving...

Run, live to fly, fly to live
Do or die
Run, live to fly, fly to live
Aces high

(2:09-Solo: Dave Murray)
(2:23-Solo: Adrian Smith)


Move into fires
At the mainstream of bombers
Let off a sharp burst
And then turn away
Roll over, spind round
To come in behind them
Move to their blind sides
And firing again

Bandits at 8 O'clock
Move in behind us
Ten Me-109's
Out of the sun
Ascending and turning
Our spitfires to face them
Heading straight for them
I press for my guns

Rolling, turning, diving
Rolling, turning, diving
Going in again
Rolling, turning, diving
Rolling, turning, diving
Going in again

Run, live to fly, fly to live
Do or die
Run, live to fly, fly to live
Aces high

Voilà la sirène
Qui nous avertit du raid aérien
Voilà le son
Des canons de DCA
On sort pour le décollage d'urgence
Il faut qu'on décolle
Il faut qu'on soit en l'air
Pour l'attaque qui arrive

Sauter dans le cockpit
Et démarrer les moteurs
On retire toutes les cales de roues
Il n'y a pas de temps à perdre
Prenant de la vitesse
Le long de la piste
Il faut qu'on décolle
Avant qu'il soit trop tard

Courir, décoller en urgence, voler
Rouler, tourner, piquer
Et y retourner
Courir, décoller en urgence, voler
Rouler, tourner, piquer...

Cours, vis pour voler, vole pour vivre
Fais-le ou meurs
Cours, vis pour voler, vole pour vivre
As de l'aviation

(2:09-Solo: Dave Murray)
(2:23-Solo: Adrian Smith)


Se placer pour tirer
Sur la masse de bombardiers
Envoyer une courte rafale
Puis se détourner
Faire un tonneau, tournoyer
Pour se retrouver derrière eux
Passer dans leur angle mort
Et tirer encore

Ennemis à 8 heures
Ils arrivent derrière nous
Dix Me-109
Sortis du soleil
Remontant et tournant
Nos Spitfires pour leur faire face
Leur fonçant droit dessus
je presse la détente de mes canons

Rouler, tourner, piquer
Rouler, tourner, piquer
Et y retourner
Rouler, tourner, piquer
Rouler, tourner, piquer
Et y retourner

Cours, vis pour voler, vole pour vivre
Fais-le ou meurs
Cours, vis pour voler, vole pour vivre
As de l'aviation

 
   
2 MINUTES TO MIDNIGHT
( Adrian Smith / Bruce Dickinson )
5:58
   
Kill for gain or shoot to maim
But we don't need a reason
The Golden Goose is on the loose
And never out the season
Blackened pride still burns inside
This shell of bloody treason
Here's my gun for a barrel of fun
For the love of living death

The killer's breed
or the Demon's seed
The glamour, the fortune, the pain
Go to war again
Blood is freedom's stain
But don't pray for my soul anymore

2 minutes to midnight
The hands that threaten doom
2 minutes to midnight
To kill the unborn in the womb

The blind men shows the creatures out
We'll show the unbeliviers
The Napalm screams of human flames
Of a prime time Belsen feast...
YEAH!

As the reasons for the carnage
cut their meat and lick the gravy
We oil the jaws of the war machine
And feed it with our babies

The killer's breed
Or the Demon's seed
The glamour, the fortune, the pain
Go to war again
Blood is freedom's stain
But don't pray for my soul anymore

2 minutes to midnight
The hands that threaten doom
2 minutes to midnight
To kill the unborn in the womb

(2:45-Solo: Dave Murray)
(3:06-Solo: Adrian Smith)


The body bags and little rags
of children torn in two
And the jellied brains of those who remain
To put the finger rights on you
As the Medmen play on words
And make us all dance to their song
To the tune of starving millions
To make a better kind of gun

The killer's breed
Or the Demon's seed
The glamour, the fortune, the pain
Go to war again
Blood is freedom's stain
But don't pray for my soul anymore

2 minutes to midnight
The hands that threaten doom
2 minutes to midnight
To kill the unborn in the womb

Midnight... Midnight... It's all right
Midnight... Midnight... all night

Tuer pour le gain ou tirer pour mutiler
mais nous n'avons pas besoin d'une raison
La poule aux oeufs d'or est lâchée
et jamais hors de saison
Une fierté carbonisée continue de brûler à l'intérieur
de cette enveloppe de trahison sanglante
Voici mon flingue pour un barillet de plaisir
pour l'amour de la mort vivante

La progéniture du tueur
ou la semence du Démon
La séduction, la fortune, la douleur
Retournez faire la guerre
le sang est la souillure de la liberté
Mais ne priez surtout plus jamais pour mon âme

Minuit moins deux
les aiguilles qui menacent de ruine
Minuit moins deux
pour tuer l'enfant dans le sein de sa mère

Les aveugles crient laissez sortir les créatures
nous allons montrer aux incroyants
Les hurlements napalmés de torches humaines
d'une fête à la Belsen à une heure de grande écoute...
OUAIS !

Alors que les responsables du carnage
coupent leur viande et lèchent la sauce
Nous huilons les mâchoires de la machine de guerre
et la nourrissons de nos bébés

La progéniture du tueur
ou la semence du Démon
La séduction, la fortune, la douleur
Retournez faire la guerre
le sang est la souillure de la liberté
Mais ne priez surtout plus jamais pour mon âme

Minuit moins deux
les aiguilles qui menacent de ruine
Minuit moins deux
pour tuer l'enfant dans le sein de sa mère

(2:45-Solo: Dave Murray)
(3:06-Solo: Adrian Smith)


Les sac de cadavres et les petites loques
D'enfants déchirés en deux
Et le cerveau gélifié de ceux qui restent
pour vous montrer du doigt
Alors que les fous jouent avec les mots
et nous font tous danser sur leur musique
Au son des millions d'affamés
pour fabriquer un meilleur modèle de flingue

La progéniture du tueur
ou la semence du Démon
La séduction, la fortune, la douleur
Retournez faire la guerre
le sang est la souillure de la liberté
Mais ne priez surtout plus jamais pour mon âme

Minuit moins deux
les aiguilles qui menacent de ruine
Minuit moins deux
pour tuer l'enfant dans le sein de sa mère

Minuit... minuit.... c'est toute la nuit
Minuit... minuit.... toute la nuit!

 
   
REVELATIONS
( Bruce Dickinson )
6:26
   
"O God of earth and Althar
Bow down and hear our cry
Our earthly rulers falter
Our people drift and die
The walls of gold entombed us
The swords of corn divide
Take not thy thunder from us
But take away your pride"


( G. K. Chesterton English Hymnal )

Just a babe in a black abyss
No reason for a place like this
The walls are cold and souls cry out in pain
An easy way for the blind to go
A clever path for the fools who know
The secret of the hanged Man - the smile on his lips

The light of the Blind - you'll see
The venom that tears my spine
The eyes of the Nile are opening
- you'll see

She came to me with a serpent's kiss
As the Eye of the Sun rose on her lips
Moonlight catches
Siver tears I cry
So we lay in a black embrace
And the Seed is sown in a holy place
And i watched and I wanted for the dawn

The light of the Blind - you'll see
The venom that tears my spine
The eyes of the Nile are opening
- you'll see

(4:22-Solo: Dave Murray)
(4:44-Solo: Adrian Smith)


Blind all of us together
Ablaze with Hope and Free
No storm or heavy weather
Will rock the boat you'll see
The time has come to close your eyes
And still the wind and rain
For the one who will be King
Is the Watcher in the ring

It is You, it is You...

"O Dieu de la Terre et de l'Autel
penches-toi et écoutes nos pleurs
Nos dirigeants terrestres vacillent
notre peuple s'égare et meurt
Les murs dorés sont notre tombe
l'épée du mépris nous divise
Ne nous retires pas ton tonnerre
mais ôtes-nous notre fierté"


(G.K. Chesterton: chant de messe Anglais)

Rien qu'un enfant dans un abysse noir
pas de raison pour un endroit comme ça
Les murs sont froids
et les âmes crient de douleur
Un moyen facile pour faire avancer les aveugles
un chemin habile pour les fous qui connaissent
Le secret du pendu
- Le sourire sur ses lèvres

La lumière des aveugles - tu verras
Le venin qui me déchire l'échine
Les yeux du Nil s'ouvrent - tu verras

Elle est venue à moi avec un baiser de serpent
alors que l'oeuil du soleil se levait sur ses lèvres
Le clair de lune se reflète
Dans les larmes d'argent que je verse
Alors nous gisons en une sombre étreinte
et la graine est semée dans un endroit sacré
Et je la regardais en attendant l'Aube

La lumière des aveugles - tu verras
Le venin qui me déchire l'échine
Les yeux du Nil s'ouvrent - tu verras

(4:22-Solo: Dave Murray)
(4:44-Solo: Adrian Smith)


Fraternisons tous ensemble
enflammés d'espoir et de liberté
Aucune tempête ni mauvais temps
ne secouera le bateau tu verras
Le temps est venu de fermer les yeux
et de calmer le vent et la pluie
Car celui qui sera Roi
Est le Spectateur dans l'Arène

C'est toi, c'est toi...

 
   
THE TROOPER
( Steve Harris )
4:02
   

You'll take my life
But i'll take yours too
You'll fire your musket
But i'll run you through
So when you're waiting
For the next attack
You'd better sand
There's no turning back

The Bugles sounds and the charge begins
But on his battle field no ones wins
The smell of acrid smoke and horses brath
As i plunge on into certain death

Ooooooooh! Ooooooooh!

The horse he sweats with fear
We break to run
The mighty roar the Russian guns
And as we race toward the human wall
The screams of pain as my comrades fall

We hurdle bodies that lay on the ground
And the Russians fire another round
We get so near yet so far away
We don't live to fight another day

Ooooooooh! Ooooooooh!

(2:11-Solo: Adrian Smith)
(2:35-Solo: Dave Murray)


We get so close near enough to fight
When a Russian gets me in his sights
He pulls the Trigger and i feel the blow
A burst of rounds take my horse below

And as i lay there gazing at the sky
My body's num and my throat is dry
And as i lay forgooten and alone
Without a tear i draw my parting groan

Ooooooooh! Ooooooooh!

Tu vas prendre ma vie
Mais je prendrai la tienne aussi
Tu va tirer avec ton mousquet
Mais je vais te rentrer dedans
Alors quand tu attends
L'attaque suivante
Tu ferais mieux de te battre
On ne peut pas revenir en arrière

Le clairon sonne et la charge commence
Mais sur ce champ de bataille personne ne gagne
L'odeur âcre de la fumée et l'haleine des chevaux
Alors que je plonge vers une mort certaine

Ooooooooh! Ooooooooh!

Le cheval transpire de peur
Nous nous mettons à cavaler
Le puissant rugissement des canons Russes
Et alors que nous nous précipitons vers le mur humain
Les cris de douleur alors que mes camarades tombent

Nous sautons par-dessus les corps qui jonchent le sol
Et les Russes tirent une autre salve
Nous sommes si proches et pourtant si loin
Nous ne vivrons pas pour nous battre un autre jour

Ooooooooh! Ooooooooh!

(2:11-Solo: Adrian Smith)
(2:35-Solo: Dave Murray)


Nous sommes si proches assez près pour nous battre
Quand un Russe me met en joue
Il presse la détente et je ressens l'impact
Une rafale abat mon cheval

Et alors que je gis là regardant le ciel
Mon corps s'engourdit et ma gorge est sèche
Et alors que je gis oublié et seul
Sans une larme je pousse mon dernier râle

Ooooooooh! Ooooooooh!

 
   
WASTED YEARS
( Adrian Smith )
5:07
   

From the coast of gold, across the seven seas
I'm travelin' on far and wide
But now it seems
I'm just a stranger to myself
And all the things I sometimes do
It isn't me but someone else

I close my eyes and think of home
Another city goes by in the night
Ain't it funny how it is
You never miss it 'til it's gone away
And my heart is lying there
And will be 'til my dying day

So understand
Don't waste your time
Always searching for those wasted years
Face up... make your stand
And realise you're living
In the golden years

Too much time on my hands
I got you on my mind
Can't ease this pain so easily
When you can't find the words to say
It's hard to make it through another day
And it just makes me wanna cry
And throw my hands up to the sky

So understand
Don't waste your time
Always searching for those wasted years
Face up... make your stand
And realise you're living
In the golden years

(3:14 – Solo : Adrian Smith)

So understand
Don't waste your time
Always searching for those wasted years
Face up... make your stand
And realise you're living
In the golden years

So understand
Don't waste your time
Always searching for those wasted years
Face up... make your stand
And realise you're living
In the golden years

Depuis la côte dorée, à travers les sept mers
Je ne cesse de voyager partout
Mais maintenant il semble
Que je ne suis qu'un étranger à moi-même
Et que tout ce que je fais parfois
Ce n'est pas moi mais quelqu'un d'autre

Je ferme les yeux et pense à chez moi
Une autre ville passe dans la nuit
N'est-ce pas drôle la façon dont vont les choses
Rien ne te manque jamais jusqu'à ce que tu le perdes
Et mon cœur gît là-bas
Et y sera jusqu'à mon dernier jour

Alors tu dois comprendre
Ne perds pas ton temps
À chercher constamment ces années perdues
Fais face... Assume tes choix
Et rends-toi compte que tu es en train de vivre
À l'âge d'or

J'ai trop de temps à perdre
Je pense à toi tout le temps
Je ne peux pas calmer cette douleur si facilement
Quand tu ne trouves pas les mots qu'il faut
C'est dur de continuer un jour de plus
Et ça me donne envie de pleurer
Et de lever les bras au ciel

Alors tu dois comprendre
Ne perds pas ton temps
À chercher constamment ces années perdues
Fais face... Assume tes choix
Et rends-toi compte que tu es en train de vivre
À l'âge d'or

(3:14 – Solo : Adrian Smith)

Alors tu dois comprendre
Ne perds pas ton temps
À chercher constamment ces années perdues
Fais face... Assume tes choix
Et rends-toi compte que tu es en train de vivre
À l'âge d'or

Alors tu dois comprendre
Ne perds pas ton temps
À chercher constamment ces années perdues
Fais face... Assume tes choix
Et rends-toi compte que tu es en train de vivre
À l'âge d'or

 
   
THE NUMBER OF THE BEAST
( Steve Harris )
5:07
   

" Woe to you, Oh Earth and Sea
For the Devil sends the beast with wrath
Because he knows the time is short...
(Revelations, chapter 12 verset 12)
Let him who hath understanding reckon
the number of the beast
For it is a human number
It's number is Six hundred and sixty six "
( Revelations, chapter 13 verset 18 )


I left alone, my mind was blank
I needed time to think
To get the memories from my mind
What did I see? can I believe
That what i saw that night
Was real and not just fantasy

Just what i saw in my old dreams
Were they reflections of my warped mind
Staring back at me
'Cause in my dreams it's always there
The evil face that twists my mind
And bring me to despair

Night was black, was no use holding back
'Cause I just had to see
Was someone watching me
In the mist
Dark figures move and twist
Was this all for real
Or just some kind of hell?

six six six - the number of the beast
Hell and fire
Was spawned to be released

Torches blazed
And sacred chants were praised
As they start to cry
Hands held to the sky
In the night
The fires burning bright
The ritual has begun
Satan's work is done

Six six six - the number of the beast
Sacrifice is going on tonight

(2:46-Solo: Dave Murray)
(3:15-Solo: Adrian Smith)


This can't go on
I must inform the law
Can't be still be real
Or some crazy dream?
But i feel drawn
Toward the evil chanting hordes
Seem to mesmerize me
can't avoid their eyes

Six six six - the number of the beast
Six six six - the one for you and me

I'm coming back, I will return
And i'll possess your body
And i'll make you burn
I have the fire, I have the force
I have the power to make
My evil take it's course

Malheur à vous, oh Terre et Mer,
car le Diable a envoyé la bête avec courroux,
car il sait que son temps est compté...
(Apocalypse 12:12)
Que l'homme doué d'esprit calcule
le chffre de la Bête
car c'est un chiffe d'homme,
son chiffre, c'est six cent soixante-six
(Apocalypse 13:18)


Je suis parti seul, mon esprit était vide
J'avais besoin de temps pour réfléchir
pour récupérer les souvenirs de ma mémoire
Qu'est-ce que j'ai vu ? Puis-je croire
Que ce que j'ai vu cette nuit
Etait réel et pas juste le fruit de mon imagination

Juste ce que j'ai vu dans mes rêves anciens
Etait-ce le reflet de mon esprit tordu
Qui me regardait
Car dans mes rêves il est toujours là
Le visage diabolique qui pervertit mon esprit
Et me jette dans le désespoir

La nuit était noire, il était inutile de me cacher
Car j'ai dû voir
Quelqu'un me regardait
Dans la brume
De sombre silhouettes bougent et se tordent
Etait-ce réel
Ou une sorte d'enfer ?

Six six six - le chiffre de la Bête
L'Enfer et le feu
Ont été créés pour être relâchés

Des torches brûlaient
Et des chants sacrés s'élevaient
Alors qu'ils commencaient à crier
Les mains tendues vers le ciel
Dans la nuit
Les feux brûlent intensément
Le rituel a commencé
L'oeuvre de Satan est achevée

Six six six - le chiffre de la Bête
Un sacrifice à lieu cette nuit

(2:46-Solo: Dave Murray)
(3:15-Solo: Adrian Smith)


Ceci ne peut continuer
Je dois informer la loi
Cela peut-il être vraiment réel
Ou bien un rêve insensé
Mais je me sens attiré
Vers les hordes maléfiques qui chantent
Elles semblent m'hypnotiser
Impossible d'éviter leurs yeux

Six six six - le chiffre de la Bête
Six six six - celui pour toi et moi

Je reviens, je vais revenir
Et je posséderai ton corps
Et je te ferai brûler
J'ai le feu, j'ai la force
J'ai le pouvoir de déclancher
Le cours de ma méchanceté

 
   
CAN I PLAY WITH MADNESS
( Adrian Smith / Bruce Dickinson / Steve Harris )
3:37
   

Can I play with madness?

Give me the sense to wonder
To wonder if I'm free
Give me a sense of wonder
To know I can be me
Give me the strength to hold my head up
Spit back in their face
Don't need no key to unlock this door
Gonna break down the walls
Break out of this bad place

Can I play with madness?
The prophet stared at his crystal ball
Can I play with madness?
There's no vision there at all
Can I play with madness?
The prophet looked and he laughed at me
Can I play with madness?
He said, "you're blind too blind too see"

I screamed aloud to the old man
I said, "don't lie don't say you don't know
I say you'll pay for your mischief
In this world or the next"
Oh and then he fixed me with a freezing glance
And the hell fires raged in his eyes
He said, "do you want to know the truth son?
I'll tell you the truth
Your soul's gonna burn in a lake of fire"

Can I play with madness?
The prophet stared at his crystal ball
Can I play with madness?
There's no vision there at all
Can I play with madness?
The prophet looked and he laughed at me
Can I play with madness?
He said, "you're blind too blind too see"

"Oh listen to me," said the prophet

(2:40 – Solo : Adrian Smith)

Can I play with madness?
The prophet stared at his crystal ball
Can I play with madness?
There's no vision there at all
Can I play with madness?
The prophet looked and he laughed at me
Can I play with madness?
He said, "you're blind too blind too see"

Can I play with madness?

Puis-je jouer avec la folie ?

Donne-moi la faculté de m'émerveiller
De me demander si je suis libre
Donne-moi une faculté d'émerveillement
De savoir que je peux être moi
Donne-moi la force de me tenir tête haute
De leur cracher en retour au visage
Pas besoin de clef pour ouvrir cette porte
Je vais défoncer les murs
M'échapper de cet endroit malsain

Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète fixa sa boule de cristal
Puis-je jouer avec la folie ?
Il n'y a là aucune vision
Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète regarda et il me rit au visage
Puis-je jouer avec la folie ?
Il dit : « tu es aveugle, trop aveugle pour voir »

J'ai hurlé après le vieil homme
Je lui ai dit : « Ne mens pas ne dis pas que tu ne sais pas
Je te dis que tu paieras pour ta sottise
En ce monde ou dans le suivant »
Oh et alors il me fixa d'un regard glacial
Et les feux de l'enfer brûlaient dans ses yeux
Il dit : « Veux-tu savoir la vérité fiston ?
Je vais te dire la vérité
Ton âme va brûler dans un lac de feu »

Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète fixa sa boule de cristal
Puis-je jouer avec la folie ?
Il n'y a là aucune vision
Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète regarda et il me rit au visage
Puis-je jouer avec la folie ?
Il dit : « tu es aveugle, trop aveugle pour voir »

« Oh écoute-moi », dit le prophète

(2:40 – Solo : Adrian Smith)

Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète fixa sa boule de cristal
Puis-je jouer avec la folie ?
Il n'y a là aucune vision
Puis-je jouer avec la folie ?
Le prophète regarda et il me rit au visage
Puis-je jouer avec la folie ?
Il dit : « tu es aveugle, trop aveugle pour voir »

Puis-je jouer avec la folie ?

 
   
RIME OF THE ANCIENT MARINER
( Steve Harris )
13:42
   

Hear the rime of the ancient mariner
See his eye as he stops one of three
Mesmeries one of the wedding guests
Stay here and listen to the nightmares of the sea

And the music plays on as the bride passes by
Caught by his spell and the mariner tells his tale

Driven south to the land of the snow and ice
To a place where nobody's been
Through the snow fog flies on the albatross
Hailes in God's name
Hoping good luck it brings

And the ship sail on back to the north
Through the fog and ice
And the albatross follows on

The mariner kills the bird of good omen
His shipmates cry against what he's done
But when the fog clears
They justify him
And make themselves a part of the crime

Sailing on and on North
Across the sea
Sailing on and on North
'Til all is calm

The albatross begins with it's vengeance
A terrible curse a thirst has begun
His shipmates blame bad luck
On the Mariner
About his neck, the dead bird is hung

And the curse goes on and on
At sea
And the curse goes on and on
For them and me

"Day after day, day after day
We stuck nor breath nor mention
As Idle as a painted ship
upon a painted ocean.
Water, water everywhere
And all the boards did shrink
Water, water everywhere
Nor any drop to drink."


SAMUEL TAYLOR COLERIDGE ( 1798-1834 )


There calls the Mariner
There comes a ship over the line
But how can she sails
With no wind in her sails and no tide?

See... Onward she comes
Onward she nears out of the sun
See... She has no crew
She has no life, want but there's two

Death and she Life in Death
They throw their dice for the crew
She wins the Mariner and he belongs to her now
Then... Crew one by one
They drop down dead, two hundred men
She... She Life in Death
She lets him live, her chosen one

One after one by the star dooged moon
Too quick for groan or sigh
Each turned his face with a ghasthly pang
And cursed me with his eye
Four times fifty living me
( And i heard nor sigh nor groan )
With heavy thump a lifeless lump
They dropped down one by one


SAMUEL TAYLOR COLERIDGE ( 1798-1834 )






The curse it lives on in their eyes
The Mariner he wished he'd die
Along with the sea creatures
But they lived on, so did he
And by the light of the moon
He prays for their beauty no doom
With heart he blesses them
God's creatures all of them too

Then the spell starts to break
The albatross falls from his neck
Sinks down like lead into the Sea
Then down in falls comes to rain

(9:15-Solo: Adrian Smith)
(9:41-Solo: Dave Murray)


Hear the groans
Of the long dead seamen
See them stir and they start to rise
Bodies lifted by good spirits
None of them speak and they're lifeless in their eyes

And revenge is still thought
Penance starts again
Cast into a trance and the nightmare carries on

Now the curse is finnaly lifted
And the Mariner sights his home
Spirits go from the long dead bodies
Form their own light
And the Mariner's left alone

And then a boat came sailing towards him
It was a joy he could not believe
The Pilot's boat his son and the hermit
Penance of life will fall into Him

And the ship it sinks like lead into the sea
And the hermit shrieves the Mariner of his sins

The Mariner's bound to tell of his story
To tell his tale wherever he goes
To teach God's word
By his own example
That we must love
All things that God made

And the wedding guest's
A sad and wiser man
And the tale goes on and on and on...

Ecoutez le Dit du vieux marin
Regardez ses yeux alors qu'il arrête l'un des trois
Il hypnotise l'un des invités des noces
Restes ici et écoutes les cauchemars de la mer

Et la musique continue, alors que passe la mariée
Pris sous le charme et le marin raconte son histoire

Poussé au Sud vers les terres de neige et de glace
Vers un endroit ou jamais personne n'est allé
Au travers du brouillard givrant vole l'albatros
Salué au nom de Dieu
Espérant qu'il apporte la chance

Et le bateau fait voile, retournant vers le Nord
Au travers du brouillard et de la glace
Et l'albatros le suit

Le marin tue l'oiseau de bon augure
Ses compagnons se révolte contre ce qu'il a fait
Mais quand le brouillard s'éclaircit
Ils lui donnent raison
Et se rendent ainsi complices du crime

Faisant voile sans répit vers le Nord
A travers la mer
Faisant voile sans répit
Jusqu'à ce que tout se calme

L'albatros commence sa vengeance
Une malédiction terrible, il n'y a plus d'eau potable
Ses compagnons accusent le Marin
De cette malchance
Et autour de son cou, suspendent l'oiseau mort

Et la malédiction se poursuit sans répit
Sur la mer
Et la malédiction se poursuit sans répit
Pour eux et moi

"Durant des Jour et des jour,
Nous restâmes figés, sans un souffle, sans un
Mmouvement, immobile autant qu'en peinture
Un vaisseau figuré sur un océan peint.
De l'eau, de l'eau de toute parts, et toutes
Nos planches, de chaleur, se contractaient
De l'eau, de l'eau de toute parts,
Et pas la moindre goutte
Que nous puissionsboire."


SAMUEL TAYLOR COLERIDGE (1798-1834)

Là-bas, lance le marin
Là-bas il y a un bateau à l'horizon
Mais comment peut-il avancer
Sans vent dans ses voiles ni courant?

Regardez...vers nous il s'avance
Vers nous il approche, sorti du soleil
Regardez...il n'y a pas d'équipage
Il n'y a pas de vie, attendez il y en a deux

La Mort et la Vie en la Mort
Elles lancent le dé pour l'équipage
Elle gagne le marin
Et il lui appartient désormais
Alors...l'équipage un par un
Ils s'écroulent morts, deux cents hommes
Elle ...Elle la Vie en la Mort
Elle le laisse vivre, son élu

"L'un après l'autre sous cette Lune
Escortée d'une étoile,
Sans avoir le temp de gémir ou de soupirer
Chacun d'eux vers moi tourna son visage
Empreint d'une abominable angoisse,
Et d'un seul regard me maudit.
Quatre fois cinquante hommes
Jusqu'alors vivants,
(Je n'entendis ni soupir, ni gémissements)
Lourdement, avec un bruit sourd,
Masses sans vie
S'écroulèrent l'un après l'autres."


SAMUEL TAYLOR COLERIDGE (1798-1834)

La malédiction vit dans leurs yeux
Le marin souhaitait pouvoir mourir
Ainsi que les créatures de la mer
Mais elles continuaient à vivre, et lui aussi
Et à la lumière de la lune
Il pria pour leur beauté et non leur ruine
Avec coeur il les bénit
Créatures de Dieu toutes ensemble aussi

Alors le sort commence à se rompre
L'albatros tombe de son cou
Coule comme du plomb dans la mer
Puis en torrents arrive la pluie

(9:15-Solo: Adrian Smith)
(9:41-Solo: Dave Murray)


Entendez les râles
Des marins morts depuis longtemps
Regardez-les remuer et se lever
Des corps soulevés par de bons esprits
Aucun ne parle et leur yeux sont sans vie

Mais la vengeance n'est pas terminée
La pénitence reprend
Jeté en trance et le cauchemar se poursuit

Maintenant la malédiction est enfin levée
Et le marin aperçoit son pays
Les esprits quittent les corps sans vie
Forment leur propre lumière
Et le marin se retrouve seul

Puis un bateau vogua vers lui
C'était une joie à laquelle il ne pouvait croire
Le navire du Pilote, son fils et l'hermite
La pénitence de la vie allait s'abattre sur lui

Et le bateau coula comme du plomb dans la mer
Et l'hermite absout le marin de ses péchés

Le marin est obligé de raconter son histoire
De raconter son histoire où qu'il aille
Afin d'enseigner la parole de Dieu
Par son propre exemple
Que nous devons chérir
Toutes les choses que Dieu a créées

Et l'invité des noces est un homme
A la fois plus triste et plus sage
Et l'histoire se poursuit à l'infini.....

   
   
POWERSLAVE
( Bruce Dickinson )
7:28
   

Into the abyss i'll fall
The eye of Horus
Into the eye of the night
Watching me go
Green in the cat's eye that glows
In this temple
Enter the risen Osiris
Risen again

Tell me why i had to be a Powerslave
I don't wanna die, I'm a God
Why can't I live on?
When the Life Giver dies
All around is laid waste
And in my last hour
I'm a slave to the Power of Death

When i was living this lie
Fear was my game
People would workship and fall
Drop to their knees
So bring me the blood and red wine
For one to succed me
For he is a man and a God
And He will die too

Tell me why i had to be a Powerslave
I don't wanna die I'm a God
Why can't i live on?
When the Life Giver dies
All around is laid waste
And in my last hour
I'm a slave to the Power of Death

(3:06-Solo: Dave Murray)
(3:55-Solo: Adrian Smith)
(4:41-Solo: Dave Murray)


Now I am cold but a ghost
Lives in my veins
Silent terror that reigned
Marbled in stone
Shell of a man God preserved
A thousand ages
But open the gates of my Hell
I will strike from the grave

Tell me why i had to be a Powerslave
I don't wanna die I'm a God
Why can't i live on?
When the Life Giver dies
All around is laid waste
And in my last hour
I'm a slave to the Power of Death

Slave to the Power of Death...
Slave to the Power of Death...

Dans l'abysse je vais tomber
L'oeil d'Horus
Dans l'oeil de la nuit
Qui me regarde m'en aller
Vert est l'oeil du chat
Qui brille dans ce temple
Qu'entre Osiris qui s'est relevé
Relevé à nouveau

Dis-moi pourquoi j'ai dû être esclave du pouvoir
Je ne veux pas mourir, je suis un Dieu
Pourquoi ne puis-je pas vivre éternellement ?
Quand celui qui donne la vie meurt
Tout ce qui est autour s'étiole
Et en ma dernière heure
Je suis l'esclave du Pouvoir de la Mort

Quand je vivais ce mensonge
Je régnais par la peur
Le peuple m'adorait et tombait
Se jetait à genoux
Alors qu'on m'apporte le sang et le vin rouge
Pour celui qui va me succéder
Car il est à la fois Homme et Dieu
Et il mourra aussi

Dis-moi pourquoi j'ai dû être esclave du pouvoir
Je ne veux pas mourir, je suis un Dieu
Pourquoi ne puis-je pas vivre éternellement ?
Quand celui qui donne la vie meurt
Tout ce qui est autour s'étiole
Et en ma dernière heure
Je suis l'esclave du Pouvoir de la Mort

(3:06-Solo: Dave Murray)
(3:55-Solo: Adrian Smith)
(4:41-Solo: Dave Murray)


Maintenant je suis froid mais un fantôme
Vit dans mes veines
Silencieuse la terreur qui régna
Sculptée dans le marbre
L'enveloppe d'un homme que Dieu a préservé
Pour des millénaires
Mais ouvrez les portes de mon Enfer
Et je frapperai depuis ma tombe

Dis-moi pourquoi j'ai dû être esclave du pouvoir
Je ne veux pas mourir, je suis un Dieu
Pourquoi ne puis-je pas vivre éternellement ?
Quand celui qui donne la vie meurt
Tout ce qui est autour s'étiole
Et en ma dernière heure
Je suis l'esclave du Pouvoir de la Mort

Esclave du Pouvoir de la Mort...
Esclave du Pouvoir de la Mort...

 
   
HEAVEN CAN WAIT
( Steve Harris )
7:36
   

Can't understand what is happening to me
This isn't real this is only a dream
But I never have felt
No I never have felt this way before
I'm looking down on my body below
I lie asleep in the midst of a dream
Is it now could it be
The Angel of Death has come for me

I can't believe that really my time has come
I don't feel ready
There's so much left undone
And it's my soul and I'm not gonna let it get away

Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day

I have a lust for the earth below
And hell itself is my only foe
'Cause I've no fear of dying
I'll go when I'm good and ready
I snatch a glimpse of the light's eternal rays
I see a tunnel I stand amazed
At all of the people
Standing there in front of me

Into the paths of rightness I'll be led
Is this the place where the living join the dead?
I wish I knew this was only just a nightmare

Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day

(2:21 – Solo : Dave Murray)

Take my hand, I'll lead you to the promised land
Take my hand, I'll give you immortality
Eternal youth, I'll take you to the other side
To see the truth, the path for you is decided

(4:26 – Solo : Adrian Smith)

My body tingles and I feel so strange
I feel so tired, I feel so drained
And I'm wondering if I'll ever be the same again
Is this in limbo or Heaven or Hell?
Maybe I'm going down there as well
I can't accept my soul will drift forever

I feel myself floating back down to Earth
So could this be the hour of my rebirth?
Or have I died or will I wake from dreaming?

Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait
Heaven can wait 'til another day

Je ne comprends pas ce qui m'arrive
Ce n'est pas vrai ce n'est qu'un rêve
Mais je ne me suis jamais senti
Non je ne me suis jamais senti comme ça avant
Je regarde mon corps là en bas
Je suis endormi au milieu d'un rêve
Est-ce maintenant se peut-il
Que l'Ange de la Mort soit venu pour moi

Je ne peux croire que mon heure soit venue
Je ne me sens pas prêt
Il y a tant de choses que je n'ai pas encore fait
Et c'est mon âme et je ne vais pas la laisser partir

Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour

J'ai envie de la terre en bas
Et l'enfer lui-même est mon seul ennemi
Parce que je n'ai pas peur de mourir
Je partirai quand je serai vraiment prêt
J'entrevois les rayons de la lumière éternelle
Je vois un tunnel je suis stupéfait
Face à tous ces gens
Qui se tiennent devant moi

Sur les chemins du bon droit je serai mené
Est-ce l'endroit où les vivants rejoignent les morts ?
J'aimerais être sûr que ceci n'est qu'un cauchemar

Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour

(2:21 – Solo : Dave Murray)

Prends ma main je te conduirai à la terre promise
Prends ma main je te donnerai l'immortalité
Jeunesse éternelle, je t'emmènerai de l'autre côté
Pour voir la vérité, ta voie est décidée

(4:26 – Solo : Adrian Smith)

Mon corps picote je me sens si bizarre
Je me sens si fatigué je me sens si épuisé
Et je me demande si je serai jamais à nouveau le même
Est-ce les limbes ou le Paradis ou l'Enfer ?
Peut-être vais-je aussi là en bas
Je ne peux accepter que mon âme erre éternellement

Je me sens flotter de retour vers la Terre
Alors est-ce l'heure de ma renaissance ?
Ou suis-je mort ou bien vais-je me réveiller d'un rêve ?

Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre
Le ciel peut attendre un autre jour

 
   
RUN TO THE HILLS
( Steve Harris )
3:59
   

The white man came across the sea
He brought us pain and misery
He killed our tribes, he kill our creed
He took our game for his own need
We fought him hard
We fought him well
Out on the plains we gave him hell
But many came too much for Cree
Oh will we ever be set free?

Riding through dust clouds
And barren wastes
Galloping hard on the plains
Chasing the redskins
Back to their holes
Fighting them at their own game
Murder for freedom
the stab in the back
Women and children
Are cowards attack

Run to the hills
Run for your lives
Run to the hills
Run for your lives

Soldier blue in the barren wastes
Hunting and killing the game
Raping the women and wasting the men
The only good Indians are tame
Seeling them whisky
and taking their gold
Enslaving the young
And destroying the old

Run to the hills
Run for your lives
Run to the hills
Run for your lives

(2:12-Solo: Dave Murray)

Run to the hills
Run for your lives
Run to the hills
Run for your lives

L'homme blanc est venu par delà la mer
Il nous a apporté la souffrance et la misère
Il a tué nos tribus il a tué nos croyances
Il a pris notre gibier pour ses propres besoins
Nous l'avons combattu avec acharnement
Nous l'avons combattu de notre mieux
Dans les plaines nous avons fait de sa vie un enfer
Mais beaucoup sont venus, trop pour les Cree
Oh serons-nous jamais libérés?

Chevauchant à travers les nuages de poussière
Et des terres stériles désolées
Galoppant sans relâche dans les plaines
Chassant les peaux-rouges
jusque dans leurs cachettes
Les combattant sur leur propre terrain
Meurtre pour la liberté
Le coup de couteau dans le dos
Les femmes et les enfants
Et des attaques lâches

Courez vers les collines
Courez pour vos vies
Courez vers les collines
Courez pour vos vies

Les soldats bleus dans les terres stériles désolées
chassant et tuant le gibier
Violant les femmes et flinguant les hommes
Les seuls bons Indiens sont les indiens domptés
Leur vendant du whisky
Et prenant leur or
Réduisant les jeunes en esclavage
Et détruisant les anciens

Courez vers les collines
Courez pour vos vies
Courez vers les collines
Courez pour vos vies

(2:12-Solo: Dave Murray)

Courez vers les collines
Courez pour vos vies
Courez vers les collines
Courez pour vos vies

 
   
FEAR OF THE DARK
( Steve Harris )
7:32
   

I am a man who walks alone
And when I'm walking a dark road
At night or strolling through the park
When the light begins to change
I sometimes feel a little strange
A little anxious when it's dark

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you run your fingers down the wall
And have you felt your neck skin crawl
When you're searching for the light?
Sometimes when you're scared to take a look
At the corner of the room
You've sensed that something's watching you

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you ever been alone at night
Thought you heard footsteps behind
And turned around and no-one's there?
And as you quicken up your pace
You find it hard to look again
Because you're sure there's someone there

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark

Watching horror films the night before
Debating witches and folklore
The unknown troubles on your mind
Maybe your mind is playing tricks
You sense and suddenly eyes fix
On dancing shadows from behind

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

When I'm walking a dark road
I am a man who walks alone...

Je suis un homme qui marche seul
Et quand je marche le long d'une route sombre
La nuit ou que je me promène dans le parc
Quand la lumière commence à changer
Je me sens parfois un peu bizarre
Un peu anxieux quand il fait sombre

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

As-tu déjà passé tes doigts à tâton sur le mur
Et as-tu déjà senti tes cheveux se dresser sur ta tête
Quand tu cherches la lumière ?
Parfois quand tu as peur de jeter un coup d'œil
Dans un coin de la pièce
Tu as senti que quelque chose te regardait

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

T'es-tu déjà retrouvé seul la nuit
Pensant entendre des pas derrière toi
Te retournant et il n'y a personne ?
Et alors que tu allonges le pas
C'est difficile de regarder encore
Parce que tu es sûr qu'il y a quelqu'un

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir

Regardant des films d'horreur la nuit d'avant
Parlant de sorcières et de folklore
L'inconnu trouble ton esprit
Peut-être que ton esprit te joue des tours
Tu sens et soudain tes yeux fixent
Des ombres qui dansent derrière toi

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

Quand je marche le long d'une route sombre
Je suis un homme qui marche seul...

   
   
IRON MAIDEN
( Steve Harris )
5:26
   
Won't you come into my room
I want to show all my wares
I just want to see your blood
I just want to stand and stare
See the blood begin to flow
As it fall upon the floor
Iron maiden can't be fought
Iron maiden can't be sought

Oh well, wherever
wherever you are
Iron maiden's gonna get you
No matter how far
See the blood flow
Watching it shed up above my head
Iron maiden wants you dead

Won't you come into my room
I want to show all my wares
I just want to see your blood
I just want to stand and stare
See the blood begin to flow
As it fall upon the floor
Iron maiden can't be fought
Iron maiden can't be sought

Oh well, wherever
Wherever you are
Iron maiden's gonna get you
No matter how far
See the blood flow
Watching it shed up above my head
Iron maiden wants you dead
Viens-donc dans ma chambre
Je veux te montrer tout ce que j'ai
Je veux juste voir ton sang
Je veux juste être là à regarder
Regarde le sang commencer à couler
Alors qu'il tombe sur le sol
La Vierge de Fer ne peut être combattue
La Vierge de Fer ne peut être trouvée

Alors, où que tu sois
Où que tu te trouves
La Vierge de Fer t'aura
Peu importe la distance
Regarde le sang couler à flot
Regarde le se répandre au-dessus de ma tête
La Vierge de Fer te veut mort

Viens-donc dans ma chambre
Je veux te montrer tout ce que j'ai
Je veux juste voir ton sang
Je veux juste être là à regarder
Regarde le sang commencer à couler
Alors qu'il tombe sur le sol
La Vierge de Fer ne peut être combattue
La Vierge de Fer ne peut être trouvée

Alors, où que tu sois
Où que tu te trouves
La Vierge de Fer t'aura
Peu importe la distance
Regarde le sang couler à flot
Regarde le se répandre au-dessus de ma tête
La Vierge de Fer te veut mort
   
   
MOONCHILD
( Adrian Smith / Bruce Dickinson )
7:30
   

Seven deadly sins
Seven ways to win
Seven holy paths to Hell
And your trip begins
Seven downward slopes
Seven bloodied hopes
Seven are your burning fires
Seven your desires...

I am he the Bornless One
The Fallen Angel watching you
Babylon, the Scarlet Whore
I'll infiltrate your gratitude
Don't you dare to save your son
Kill him now and save the young ones
Be the mother of a birth strangled babe
Be the devils own Lucifer's my name

Moonchild
Hear the Mandrake scream
Moonchild
Open the Seventh Seal

I count the heads of those unborn
The accursed ones I'll find them all
If you die by your own hand
As a suicide you shall be damned
And if you try to save your soul
I will torment you – you shall not grow old
With every second and passing breath
You'll be so alone your soul will bleed to death

Moonchild
Hear the mandrake scream
Moonchild
Open the seventh seal
Moonchild
You'll be mine soon child
Moonchild
Take my hand tonight

The twins they are exhausted
Seven is this night
Gemini is rising
As the red lips kiss to bite
Seven angels seven demons
Battle for his soul
When Gabriel lies sleeping
This child was born to die

(3:38 – Solo : Adrian Smith)
(4:07 – Solo : Dave Murray)

One more dies and one more lives
One baby cries one mother grieves
For all the sins you will commit
You'll beg forgiveness and none I'll give
A web of fear shall be your coat
To clothe you in the night
A lucky escape for you young man
But I'll see you damned in endless night

Moonchild
Hear the mandrake scream
Moonchild
Open the seventh seal
Moonchild
You'll be mine soon child
Moonchild
Take my hand tonight

Sept péchés capitaux
Sept moyens de gagner
Sept chemins sacrés vers l'Enfer
Et ton voyage commence
Sept pentes vers le bas
Sept espoirs ensanglantés
Sept sont tes feux qui brûlent
Sept tes désirs...

Je suis lui, Celui qui n'est jamais né
L'Ange Déchu qui t'observe
Babylone, la Putain Écarlate
J'infiltrerai ta reconnaissance
N'ose même pas sauver ton fils
Tue-le maintenant et sauve les cadets
Sois la mère d'un enfant étranglé à la naissance
Sois la propriété du diable, Lucifer est mon nom

Enfant de la Lune
Entends la Mandragore hurler
Enfant de la Lune
Ouvre le Septième Sceau

Je compte les têtes de ceux qui ne sont pas nés
Ceux qui sont maudits je les trouverai tous
Si tu meurs de ta propre main
Comme une suicidée tu seras maudite
Et si tu tentes de sauver ton âme
Je te tourmenterai – tu ne feras pas de vieux os
À chaque seconde et à chaque souffle
Tu seras si seule que ton âme saignera à mort

Enfant de la Lune
Entends la Mandragore hurler
Enfant de la Lune
Ouvre le Septième Sceau
Enfant de la Lune
Tu seras bientôt à moi mon enfant
Enfant de la Lune
Prends ma main ce soir

Les jumeaux sont épuisés
Sept est cette nuit
Les Gémaux se lèvent
Alors que les lèvres rouges embrassent pour mordre
Sept anges sept démons
Se battent pour son âme
Quand Gabriel est endormi
Cet enfant est né pour mourir

(3:38 – Solo : Adrian Smith)
(4:07 – Solo : Dave Murray)

Un de plus meurt et un de plus vit
Un bébé pleure, une mère est en deuil
Pour tous les péchés que tu commettras
Tu supplieras pour ton pardon et je n'en donnerai aucun
Une toile de peur t'enveloppera
Pour t'habiller dans la nuit
Une chance d'évasion pour toi jeune homme
Mais je m'assurerai que tu sois damné pour la nuit éternelle

Enfant de la Lune
Entends la Mandragore hurler
Enfant de la Lune
Ouvre le Septième Sceau
Enfant de la Lune
Tu seras bientôt à moi mon enfant
Enfant de la Lune
Prends ma main ce soir

 
   
THE CLAIRVOYANT
( Steve Harris )
4:3
   

Feel the sweat break on my brow
Is it me or is it shadows
That are dancing on the walls?
Is this a dream or is it now?
Is this a vision or normality
I see before my eyes?

I wonder why I wonder how
That it seems the power's Getting stronger every day
I feel a strength an inner fire
But I'm scared
I won't be able to control it anymore

There's a time to live
And a time to die
When it's time to meet the maker
There's a time to live
But isn't it strange
That as soon as you're born you're dying
There's a time to live
And a time to die
When it's time to meet the maker
There's a time to live
But isn't it strange
That as soon as you're born you're dying

(2:30 – Solo: Dave Murray)

Just by looking in through your eyes
He could see the future
Penetrating right in through your mind
See the truth and see your lies
But for all his power
Couldn't foresee his own demise

There's a time to live
And a time to die
When it's time to meet the maker
There's a time to live
But isn't it strange
That as soon as you're born you're dying
There's a time to live
And a time to die
When it's time to meet the maker
There's a time to live
But isn't it strange
That as soon as you're born you're dying

...and reborn again?

Je sens la sueur perler sur mon front
Est-ce moi ou y a-t-il des ombres
Qui dansent sur le mur ?
Est-ce un rêve, ou est-ce réel ?
Est-ce une vision ou la réalité
Que je vois devant mes yeux ?

Je me demande pourquoi, je me demande comment
Il se fait que les pouvoirs Semblent se renforcer chaque jour
Je sens une force, un feu intérieur
Mais j'ai peur
De ne plus pouvoir le contrôler

Il y a un temps pour vivre
Et un temps pour mourir
Quand vient le moment de rencontrer le créateur
Il y a un temps pour vivre
Mais n'est-ce pas étrange
Que dès que l'on naît on commence à mourir
Il y a un temps pour vivre
Et un temps pour mourir
Quand vient le moment de rencontrer le créateur
Il y a un temps pour vivre
Mais n'est-ce pas étrange
Que dès que l'on naît on commence à mourir

(2:30 – Solo: Dave Murray)

Rien qu'en te regardant dans les yeux
Il pouvait voir l'avenir
pénétrant droit dans ton esprit
Il voyait la vérité et il voyait tes mensonges
Mais malgré tout son pouvoir
N'a pu prévoir son propre décès

Il y a un temps pour vivre
Et un temps pour mourir
Quand vient le moment de rencontrer le créateur
Il y a un temps pour vivre
Mais n'est-ce pas étrange
Que dès que l'on naît on commence à mourir
Il y a un temps pour vivre
Et un temps pour mourir
Quand vient le moment de rencontrer le créateur
Il y a un temps pour vivre
Mais n'est-ce pas étrange
Que dès que l'on naît on commence à mourir

... pour renaître encore ?

 
   
HALLOWED BE THY NAME
( Steve Harris )
7:53
   

I'm waiting in my cold cell
When the bell begins to shime
Reflecting on my past life
And it doesn't have much time
'Cause at five o'clock
They'Il take me to the Gallows Pole
The sands of time for me
Are running low...
Running low...

When the priest come
To read the last rites
I take a look through the bars
At the last sights
Of a world that has gone very wrong for me
Can it be there's been some kind of error
Hard to stop the surmonting terror
Is it really the end not some crazy dreams?

Somebody please tell me that i'm dreaming
It's not so easy to stop from screaming
But words escape me when i try to speak
Tears they flow
But why am i crying?
After all am i not afraid of dying
Don't I believe that there never is an end?

As the guards march me out the courtyard
Someone calls from a cell "God be with you!"
If there's a god then why has he let me go?
As I walk all my life drifts before me
And though the end is near I'm not sorry
Catch my soul It's wiling to fly away

Mark my words please believe me my soul lives on
Please don't worry now that I have gone
I've gone beyond to see the truth
When you know that your time is closed at hand
Maybe then you'll begin to understand
Life down there is just a strange illusion

(4:50-Solo: Dave Murray)
(5:08-Solo: Adrian Smith)


Yeah! Hallowed be Thy name!
Hallowed be Thy name!

J'attend dans ma froide cellule
quand la cloche commence à sonner
Réfléchissant à ma vie passée
et je n'ai pas beaucoup de temps
Car à cinq heures
ils m'emmèneront à la potence
Les sables du temps pour moi
s'amenuisent...
s'amenuisent...

Quand le prêtre vient
me réciter les derniers sacrements
je jette un regard à travers les barreaux
Aux dernières visions
D'un monde qui m'est devenu très hostile
Est-ce possible qu'il y ait eu une sorte d'erreur
difficile d'endiguer la terreur
Est-ce vraiment la fin et non un rêve insensé ?

Que quelqu'un par pitié me dise que je rêve
Ce n'est pas facile d'arrêter de hurler
Mais les mots m'échappent quand j'essaie de parler
Les larmes coulent abondamment
mais pourquoi est-ce que je pleure ?
après tout je n'ai pas peur de mourir
Ne crois-je donc pas qu'il n'y a jamais de fin ?

Alors que les gardes m'emmènent dans la cour
quelqu'un crie d'une cellule, "Que Dieu soit avec toi !"
S'il y a un dieu alors pourquoi m'a-t-il laissé partir?
Alors que je marche toute ma vie flotte devant moi
et bien que la fin soit proche je ne regrette rien
Attrapes mon âme elle veut s'envoler

Retiens mes paroles crois que mon âme survit
ne t'en fais pas maintenant que je suis parti
Je suis allé au-delà voir la vérité
Quand tu sais que tu n'as plus beaucoup de temps
peut-être alors commenceras-tu à comprendre
Que la vie ici bas n'est qu'une étrange illusion

(4:50-Solo: Dave Murray)
(5:08-Solo: Adrian Smith)


Ouais ! Que Ton Nom soit sanctifié !
Que Ton Nom soit sanctifié !

 
 
© Copyright maiden.ch 1999-2016 / Vevey / Suisse
Dernière mise à jour : 27.08.2017