Discographie >> Albums >> From Fear To Eternity
Nous sommes le 18 Nov 2017, il est 07:30
 
FROM FEAR TO ETERNITY : THE BEST OF 1990-2010
 
 
   

 

1. The Wicker Man
2. Holy Smoke
3. El Dorado
4. Paschendale
5. Different World
6. Man On The Edge *
7. The Reincarnation Of Benjamin Breeg
8. Blood Brothers
9. Rainmaker
10. Sign Of The Cross *
11. Brave New World
12. Fear Of The Dark *
13. Be Quick Or Be Dead
14. Tailgunner
15. No More Lies
16. Coming Home
17. The Clansman *
18. For The Greater Good Of God
19. These Colours Don't Run
20. Bring Your Daughter... To The Slaughter
21. Afraid To Shoot Strangers
22. Dance Of Death
23. When The Wild Wind Blows

* Versions Live

 
Réalisé le 06/06/2011
Mastered by Ade Emsley
Chart position : -
Direction artistique et Design par Peacock
 
Assisté par Jared Kvitka
 
Photographie de John McMurtrie
Durée totale : 2:34:04
Illustration de Melvyn Grant
   
   
   
THE WICKER MAN
( Adrian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson )
4:37
   

Hand of fate is moving
And the finger points to you
He knocks you to your feet
And so what are you gonna do
Your tongue has frozen
Now you've got something to say
The piper at the gates of dawn
Is calling you his way

You watch the world exploding
Every single night
Dancing in the sun
A newborn in the light
Say goodbye to gravity
And say goodbye to death
Hello to eternity
And live for every breath

Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come

The ferryman wants his money
You ain't going to give it back
He can push his own boat
As you set up off the track
Nothing you can contemplate
Will ever be the same
Every second is a new spark
Sets the universe aflame

You watch the world exploding
Every single night
Dancing in the sun
A newborn in the light
Brothers and their fathers
Joining hands and make a chain
The shadow of the Wicker Man
Is rising up again

Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come

(2:33 – Solo : Adrian Smith)

Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come
Your time will come

La main du destin se déplace
Et te montre du doigt
Il te remet brutalement sur tes pieds
Et alors que vas-tu faire
Tu as avalé ta langue
Maintenant que tu as quelque chose à dire
Le joueur de flûte aux portes de l'aube
T'appelle à lui

Tu regardes le monde exploser
Chaque soir
Dansant au soleil
Un nouveau-né dans la lumière
Dis adieu à la gravité
Et dis adieu à la mort
Bonjour à l'éternité
Et vis pour chaque souffle

Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra

Le batelier veut son argent
Mais tu ne vas pas lui rendre
Il peut pousser sa propre barque
Alors que tu poursuis ton chemin
Rien de ce que tu peux contempler
Ne sera plus jamais pareil
Chaque seconde est une nouvelle étincelle
Qui enflamme l'univers

Tu regardes le monde exploser
Chaque soir
Dansant au soleil
Un nouveau-né dans la lumière
Les frères et leurs pères
Se tenant la main pour former une chaîne
L'ombre de l'homme d'osier
Se profile de nouveau

Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra

(2:33 – Solo : Adrian Smith)

Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra
Ton heure viendra

   
   
HOLY SMOKE
( Steve Harris / Bruce Dickinson )
3:49
   

Believe in me
– Send no money
I died on the cross
And that ain't funny
But my so-called friends
Are making me a joke
They missed out what I said
Like I never spoke
They choose what they wanna hear
– Don't tell a lie
They just leave out the truth
As they're watching you die
Saving your souls
By taking your money
Flies round shit
Bees around honey

Holy smoke
Holy smoke
Plenty bad preachers
For the Devil to stoke
Feed'em in feet first
This is no joke
This is thirsty work
Making holy smoke

Jimmy Reptile and all his friends
Say they gonna be with you at the end
Burning records, burning books
Holy soldiers, Nazi looks
Crocodile smiles, just wait a while
Till the TV Queen gets her make up clean
I've lived in filth I've lived in sin
And I still smell cleaner
Than the shit you're in

Holy smoke
Holy smoke
Plenty bad preachers
For the Devil to stoke
Feed'em in feet first
This is no joke
This is thirsty work
Making holy smoke

(2:09 – Solo : Janick Gers)
(2:31 – Solo : Dave Murray)

They ain't religious but they ain't no fools
When Noah built his Cadillac it was cool
Two by two they're still going down
And the satellite circus just left town
I think they're strange and when they're dead
They can have a Lincoln for their bed
Friend of the President – trick of the tail
Now they ain't got a prayer – 100 years in jail

Holy smoke
Holy smoke
Plenty bad preachers
For the Devil to stoke
Feed'em in feet first
This is no joke
This is thirsty work
Making holy smoke

Croyez en moi
– N'envoyez pas d'argent
Je suis mort sur la croix
Et ce n'est pas marrant
Mais mes prétendus amis
Font de moi une parodie
Ils ont mis de côté ce que j'ai dit
Comme si je n'avais jamais parlé
Ils choisissent ce qu'ils veulent entendre
– Ils ne racontent pas de mensonges
Ils cachent seulement la vérité
Tout en vous regardant mourir
Sauvant vos âmes
En prenant votre argent
Des mouches sur la merde
Des abeilles sur du miel

Sainte fumée
Sainte fumée
Plein de mauvais prêcheurs
Pour alimenter le feu du Diable
Enfournez-les les pieds devant
Ce n'est pas une blague
C'est un sacré boulot
De faire de la sainte fumée

Jimmy le Reptile et tous ses amis
Disent qu'ils seront avec vous à la fin
Ils brûlent des disques, ils brûlent des livres
Soldats saints, apparence nazie
Sourires de crocodiles, attends un peu
Que la Reine de la télé se refasse une beauté
J'ai vécu dans la crasse, j'ai vécu dans le péché
Et je sens pourtant meilleur
Que la merde dans laquelle vous êtes

Sainte fumée
Sainte fumée
Plein de mauvais prêcheurs
Pour alimenter le feu du Diable
Enfournez-les les pieds devant
Ce n'est pas une blague
C'est un sacré boulot
De faire de la sainte fumée

(2:09 – Solo : Janick Gers)
(2:31 – Solo : Dave Murray)

Ils ne sont pas religieux mais ils ne sont pas fous
Quand Noé a construit sa Cadillac c'était cool
Deux par deux ils continuent de tomber
Et le cirque satellite vient juste de quitter la ville
Je pense qu'ils sont bizarres et quand ils mourront
Ils pourront avoir une Lincoln comme cercueil
Amis du président – une tromperie
Maintenant ils n'ont plus de prières – 100 ans en tôle

Sainte fumée
Sainte fumée
Plein de mauvais prêcheurs
Pour alimenter le feu du Diable
Enfournez-les les pieds devant
Ce n'est pas une blague
C'est un sacré boulot
De faire de la sainte fumée

 
   
EL DORADO
( Adian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson )
6:51
   
Gotta tell you a story
On a cold winter's night
You'll be sailing for glory
Before you know what is right
So come over here now
I've got a vision for you
It's my personal snake oil
It's just something I do

I'm the jester with no tears
And I'm playing on your fears
I'm a trickster smiling underneath
This mask of love and death
The eternal lie I've told
About the pyramids of gold
I've got you hooked at every turn
Your money's left to burn

Hahahahahahaha!

You'll be wanting a contract
You'll be waiting a while
I'd like to give you my contact
But that isn't my style
Well you only get one chance
And it's too good to miss
If I didn't lie to you
Then I wouldn't exist

Greed, lust and envy pride
It's the same old, same old ride
The smoke and mirrors
Visions that you see are just like me
I'm a clever banker's face
With just a letter out of place
I know someone just like you
Knows someone just like me

El Dorado come and play
El Dorado step this way
Take a ticket for the ride
El Dorado streets of gold
See my ship is oversold
You've got one last chance to try

So gone is the glory
And gone is the gold
Well if you knew the story
How come it has to be told
Well you can say I'm a devil
And I wouldn't say no
But out here on the dark side
Hey! On with the show!

So now my tale is told
Big and bad and twice as bold
This ship of fools is sinking
As the cracks begin to grow
There is no easy way
For an honest man today
Which is something you should think of
As my lifeboat sails away

El Dorado come and play
El Dorado step this way
Take a ticket for the ride
El Dorado streets of gold
See my ship is oversold
You've got one last chance to try

El Dorado come and play
El Dorado step this way
Take a ticket for the ride
El Dorado streets of gold
See my ship is oversold
You've got one last chance to try
Je vais vous raconter une histoire
Par une froide nuit d'hiver
Vous mettrez les voiles sur la gloire
Avant de savoir si ça vaut le coup
Alors venez donc par ici
Je vais vous montrer un mirage
C'est mon petit tour de passe-passe à moi
C'est juste quelque chose que je fais

Je suis le bouffon qui ne pleure pas
Et je joue avec vos peurs
Je suis un filou qui sourit
Sous ce masque d'amour et de mort
Le mensonge éternel que je vous ai raconté
Au sujet des pyramides dorées
Je vous ai accroché à toutes les entournures
Votre argent reste à brûler

Hahahahahahaha!

Vous allez vouloir un contrat
Vous allez devoir attendre quelques temps
J'aimerais vous donner mes coordonnées
Mais ce n'est pas mon genre
Allez, vous n'avez qu'une seule chance
Et elle est trop bonne pour la laisser passer
Si je ne vous mentais pas
Alors je n'existerais pas

L'avidité, la luxure et l'envie forment un trio
C'est toujours, toujours la même rengaine
L'écran de fumée et les jeux de miroirs
Les mirages que vous voyez sont tout comme moi
J'ai le visage d'un banquier habile
Avec juste une lettre à changer
Je connais quelqu'un tout comme vous
Qui connaît quelqu'un tout comme moi

El Dorado venez jouer
El Dorado venez par là
Prenez votre billet pour un tour
El Dorado rues dorées
Vous voyez, mon bateau est plein à craquer
Vous avez une toute dernière chance d'essayer

Alors, la gloire s'en est allée
Et l'or s'en est allé
Et si vous connaissiez l'histoire
Comment ce fait-il qu'il faille la raconter
Eh oui, vous pouvez dire que je suis un diable
Et je ne dirai pas non
Mais de ce côté-ci, du côté obscur
Hé ! Que le spectacle commence !

Alors maintenant mon histoire est contée
Énorme et vicieuse et deux fois plus audacieuse
Cette nef des fous est en train de couler
Alors que les fissures s'élargissent
Il n'y a pas de route facile
Pour un honnête homme ces jours-ci
C'est ce à quoi vous devriez réfléchir
Alors que mon canot de sauvetage s'éloigne

El Dorado venez jouer
El Dorado venez par là
Prenez votre billet pour un tour
El Dorado rues dorées
Vous voyez, mon bateau est plein à craquer
Vous avez une toute dernière chance d'essayer

El Dorado venez jouer
El Dorado venez par là
Prenez votre billet pour un tour
El Dorado rues dorées
Vous voyez, mon bateau est plein à craquer
Vous avez une toute dernière chance d'essayer
 
   
PASCHENDALE
( Adrian Smith / Steve Harris )
8:27
   

In a foreign field you lay
Lonely soldier unknown grave
On his dying words he prays
Tell the world of Paschendale

Relive all that he's been through
Last communion of his soul
Rust your bullets with his tears
Let me tell you about his years

Laying low in a blood-filled trench
Killing time 'til my very own death
On my face I can feel the falling rain
Never see my friends again
In the smoke, in the mud and lead
Smell the fear and the feeling of dread
Soon be time to go over the wall
Rapid fire and the end of us all

Whistles, shouts, and more gun fire
Lifeless bodies hang on barbed wire
Battlefield nothing but a bloody tomb
Be reunited with my dead friends soon
Many soldiers eighteen years
Drown in mud, no more tears
Surely a war no-one can win
Killing time about to begin

Home, far away from the war
A chance to live again
Home, far away but the war
No chance to live again

The bodies of ours and our foes
The sea of death it overflows
In no man's land God only knows
Into jaws of death we go

Crucified as if on a cross,
Allied troops they mourn their loss
German war propaganda machine
Such before has never been seen
Swear I heard the angels cry
Pray to God no more may die
So that people know the truth
Tell the tale of Paschendale

Cruelty has a human heart
Every man does play his part
Terror of the men we kill
The human heart is hungry still
I stand my ground for the very last time
Gun is ready as I stand in line
Nervous wait for the whistle to blow
Rush of blood and over we go

(4:53 – Solo: Dave Murray)
(5:14 – Solo: Adrian Smith)

Blood is falling like the rain
Its crimson cloak unveils again
The sound of guns can't hide their shame
And so we die in Paschendale

(5:55 – Solo: Janick Gers)

Dodging shrapnel and barbed wire
Running straight at cannon fire
Running blind as I hold my breath
Say a prayer, symphony of death
As we charge the enemy lines
A burst of fire and we go down
I choke a cry but no-one hears
Feel the blood go down my throat

Home, far away from the war
A chance to live again
Home, far away but the war
No chance to live again
Home, far away from the war
A chance to live again
Home, far away but the war
No chance to live again

See my spirit on the wind
Across the lines, beyond the hill
Friend and foe will meet again
Those who died at Paschendale

Tu gis dans un champ étranger
Soldat esseulé, tombe inconnue
Ses derniers mots une prière
Parlez à tous de Paschendale

Revivez tout ce qu'il a souffert
Dernière communion de son âme
Que vos balles rouillent par ses larmes
Laissez-moi vous raconter ce qu'il a vécu

Abrité dans une tranchée sanglante
Tuant le temps en attendant ma propre mort
Sur mon visage je sens les gouttes de pluie
Je ne reverrai plus jamais mes amis
Dans la fumée, la boue et la mitraille
On sent la peur et le sentiment d'horreur
Il va bientôt être temps de sortir de la tranchée
Tir rapide et notre fin à tous

Des sifflets, des cris, et encore la mitraille
Des corps sans vie accrochés aux barbelés
Le champ de bataille n'est rien d'autre qu'un tombeau sanglant
Je vais bientôt rejoindre mes camarades morts
De nombreux soldats de dix-huit ans
Se noient dans la boue, plus de larmes
C'est certainement une guerre que personne ne peut gagner
Le massacre va bientôt commencer

Chez moi, bien loin de la guerre
Une chance de revivre
Chez moi, très loin, mais la guerre
Aucune chance de revivre

Les corps des nôtres et de nos ennemis
L'océan de mort déborde
Dans le no man's land Dieu seul sait
Nous nous précipitons dans la gueule de la mort

Crucifiées comme sur une croix
Les troupes alliées pleurent leurs pertes
La propagande de guerre allemande
Telle qu'on en avait jamais vu
Je jure que j'ai entendu les anges pleurer
Priant Dieu que plus personne ne meure
Afin que les gens connaissent la vérité
Et que le récit de Paschendale soit conté

La cruauté a un coeur humain
Chacun y joue son rôle
La terreur des hommes que nous tuons
Le coeur humain a encore faim
Je monte au combat pour la toute dernière fois
Mon fusil est prêt alors que j'attends dans la file
Attendant nerveusement le coup de sifflet
La tension monte et on y va

(4:53 – Solo: Dave Murray)
(5:14 – Solo: Adrian Smith)

Le sang tombe comme la pluie
Son rideau pourpre dévoile à nouveau
Le son des tirs ne peut cacher leur honte
Et c'est ainsi que nous sommes morts à Paschendale

(5:55 – Solo: Janick Gers)

Évitant les shrapnels et le barbelé
Courant tout droit vers le feu des canons
Courant en aveugle je retiens mon souffle
Je dis une prière, symphonie de mort
Alors que l'on charge les lignes ennemies
Une rafale et nous tombons
J'étouffe un cri que personne n'entend
Je sens le sang couler dans ma gorge

Chez moi, bien loin de la guerre
Une chance de revivre
Chez moi, très loin, mais la guerre
Aucune chance de revivre
Chez moi, bien loin de la guerre
Une chance de revivre
Chez moi, très loin, mais la guerre
Aucune chance de revivre

Voyez mon esprit au gré du vent
Au travers des lignes, au delà des collines
Alliés et ennemis se rencontreront à nouveau
Ceux qui sont tombés à Paschendale

 
   
DIFFERENT WORLD
( Adrian Smith / Steve Harris )
4:18
   

You lead me on the path
Keep showing me the way
I feel a little lost
A little strange today

I think I'll take a hold
Of whatever comes my way
Then we'll see what happens
Take it day by day

I thought I had it all
I had it all worked out
Just what my future held
That there would be no doubt

But then the card came up
And I took another turn
But I don't know if it's
Fulfilment that I yearn

Tell me what you can hear
And then tell me what you see
Everybody has a different way
To view the world

I would like you to know
When you see the simple things
To appreciate this life
It's not too late to learn

Don't want to be here
Somewhere I'd rather be
But when I get there
I might find it's not for me

Tell me what you can hear
And then tell me what you see
Everybody has a different way
To view the world

I would like you to know
When you see the simple things
To appreciate this life
It's not too late to learn

(2:41 – Solo : Adrian Smith)

Tell me what you can hear
And then tell me what you see
Everybody has a different way
To view the world

I would like you to know
When you see the simple things
To appreciate this life
It's not too late to learn

Don't want to be here
Somewhere I'd rather be
But when I get there
I might find it's not for me

Don't know what I want
Or where I want to be
I'm feeling more confused
The more the days go by

Vous me guidez sur la voie
Sans cesser de me montrer le chemin
Je me sens un peu perdu
Un petit peu bizarre aujourd'hui

Je crois que je vais saisir
La première occasion
Puis on verra ce qui se passera
En vivant au jour le jour

Je croyais que j'avais tout
J'avais tout planifié de bout en bout
La façon dont mon futur allait se passer
Pour n'avoir aucun doute

Puis une carte est sortie
Et j'ai pris un autre tournant
Mais je ne sais pas si c'est
L'épanouissement auquel j'aspire

Dis-moi ce que tu peux entendre
Et puis dis-moi ce que tu vois
Tout le monde a une façon différente
De voir le monde

J'aimerais que tu saches
Quand tu vois les choses simples
Apprécier cette vie à sa juste valeur
Il n'est pas trop tard pour apprendre

Je ne veux pas être ici
Je préfèrerais être ailleurs
Mais quand j'y serai
Je trouverai peut-être que ce n'est pas pour moi

Dis-moi ce que tu peux entendre
Et puis dis-moi ce que tu vois
Tout le monde a une façon différente
De voir le monde

J'aimerais que tu saches
Quand tu vois les choses simples
Apprécier cette vie à sa juste valeur
Il n'est pas trop tard pour apprendre

(2:41 – Solo : Adrian Smith)

Dis-moi ce que tu peux entendre
Et puis dis-moi ce que tu vois
Tout le monde a une façon différente
De voir le monde

J'aimerais que tu saches
Quand tu vois les choses simples
Apprécier cette vie à sa juste valeur
Il n'est pas trop tard pour apprendre

Je ne veux pas être ici
Je préfèrerais être ailleurs
Mais quand j'y serai
Je trouverai peut-être que ce n'est pas pour moi

Je ne sais pas ce que je veux
Ni où je voudrais être
Je me sens de plus en plus dérouté
Plus les jours passent

   
   
MAN ON THE EDGE
( Blaze Bayley / Janick Gers )
4:33
   

The freeway is jammed
And it's backed up for miles
The car is an oven and baking is wild
Nothing is ever the way it should be
What we deserve we just don't get, you see

A briefcase, a lunch and a man on the edge
Each step gets closer to losing his head
Is someone in heaven, are they looking down?
'Cause nothing is fair just you look around

Falling down, falling down, falling down
Falling down, falling down, falling down

He's sick of waiting, of lying like this
There's a hole in the sky
For the angels to kiss
Branded a leper because you don't fit
In the land of the free you just live by your wits

Once he built missiles
A nation's defence
Now he can't even
Give birthday presents
Across the city he leaves in his wake
A glimpse of the future a cannibal state

Falling down, falling down, falling down
Falling down, falling down, falling down

(2:24 – Solo : Janick Gers)
(2:37 – Solo : Dave Murray)

The freeway is jammed
And it's backed up for miles
The car is an oven and baking is wild
Nothing is ever the way it should be
What we deserve we just don't get you see

A briefcase, a lunch and a man on the edge
Each step gets closer to losing his head
Is someone in heaven, are they looking down?
'Cause nothing is fair just you look around

Falling down, falling down, falling down
Falling down, falling down, falling down
Falling down, falling down, falling down
Falling down, falling down, falling down

L'autoroute est embouteillée
Un bouchon sur des kilomètres
La voiture est un four et l'on y cuit complètement
Rien n'est jamais comme cela devrait être
On n'obtient jamais ce que l'on mérite, tu vois

Un attaché-case, un déjeuner et un homme à cran
Chaque pas le rapproche de perdre la tête
Y a-t-il quelqu'un dans les cieux, regardent-ils en bas ?
Car rien n'est juste, regarde simplement autour de toi

Chute libre, chute libre, chute libre
Chute libre, chute libre, chute libre

Il en a marre d'attendre, de mentir ainsi
Il y a un trou dans le ciel
Où les anges peuvent aller se faire foutre
Catalogué lépreux parce que tu n'es pas dans la norme
Au pays des hommes librestu peux vivre d'expédients

Il fut un temps où il construisait des missiles
La défense d'une nation
À présent il ne peut même pas
Donner de cadeaux d'anniversaire
À travers la ville il laisse dans son sillage
Un aperçu de l'avenir, un état cannibale

Chute libre, chute libre, chute libre
Chute libre, chute libre, chute libre

(2:24 – Solo : Janick Gers)
(2:37 – Solo : Dave Murray)

L'autoroute est embouteillée
Un bouchon sur des kilomètres
La voiture est un four et l'on y cuit complètement
Rien n'est jamais comme cela devrait être
On n'obtient jamais ce que l'on mérite, tu vois

Un attaché-case, un déjeuner et un homme à cran
Chaque pas le rapproche de perdre la tête
Y a-t-il quelqu'un dans les cieux, regardent-ils en bas ?
Car rien n'est juste, regarde simplement autour de toi

Chute libre, chute libre, chute libre
Chute libre, chute libre, chute libre
Chute libre, chute libre, chute libre
Chute libre, chute libre, chute libre

 
   
THE REINCARNATION OF BENJAMIN BREEG
( Dave Murray / Steve Harris )
7:22
   

Let me tell you about my life
Let me tell you about my dreams
Let me tell you about the things that happen
Always real to me

Let me tell you of my hope
Of my need to reach the sky
Let me take you on an awkward journey
Let me tell you why

Let me tell you why

Why should these curses be laid upon me
I won't be forgiven 'til I can break free
What did I do to deserve all this guilt
Pay for my sins with the sale of my soul
Demons are trapped all inside of my head
My hopes are gone, reach for heaven from hell

My sins are many, my guilt is too heavy
The pressure of knowing, of hiding what I know
I'm able to see things
Things I don't want to see
The lives of a thousand souls
Weigh heavy down on me

I know they're crying for help, reaching out
The burden of them will take me down as well
The sin of a thousand souls not died in vain
Reincarnate, still in me live again

Someone to save me
Something to save me from myself
To bring salvation
To exorcise this hell

Someone to save me
Something to save me from myself
To bring salvation
To exorcise this hell

(5:34 – Solo : Dave Murray)

Someone to save me
Something to save me from my hell
A destination
Away from this nightmare

Someone to save me
Something to save me from myself
To bring salvation
To exorcise this hell

Laissez-moi vous parler de ma vie
Laissez-moi vous parler de mes rêves
Laissez-moi vous parler des choses qui se passent
Toujours réelles pour moi

Laissez-moi vous parler de mon espoir
De mon besoin de viser haut
Laissez-moi vous emmener dans un étrange voyage
Laissez-moi vous dire pourquoi

Laissez-moi vous dire pourquoi

Pourquoi ces malédictions reposent-elles sur moi
Je ne pourrai être pardonné que si je me libère
Qu'ai-je fait pour mériter toute cette culpabilité
Je paie pour mes péchés avec la vente de mon âme
Des démons sont pris au piège dans ma tête
Mes espoirs ont disparu, atteignant les cieux depuis l'enfer

Mes péchés sont nombreux, ma culpabilité trop lourde
La pression de savoir, de cacher ce que je sais
Je suis capable de voir des choses
Des choses que je ne veux pas voir
Les vies d'un millier d'âmes
Pèsent lourdement sur moi

Je sais qu'elles appellent à l'aide, tendant la main
Leur fardeau va me faire chuter aussi
Le péché d'un millier d'âmes qui ne sont pas mortes en vain
Se réincarne, vit en moi de nouveau

Quelqu'un pour me sauver
Quelque chose pour me sauver de moi-même
Pour apporter le salut
Pour exorciser cet enfer

Quelqu'un pour me sauver
Quelque chose pour me sauver de moi-même
Pour apporter le salut
Pour exorciser cet enfer

(5:34 – Solo : Dave Murray)

Quelqu'un pour me sauver
Quelque chose pour me sauver de mon enfer
Une destination
Loin de ce cauchemar

Quelqu'un pour me sauver
Quelque chose pour me sauver de moi-même
Pour apporter le salut
Pour exorciser cet enfer

   
   
BLOOD BROTHERS
( Steve Harris )
7:15
   

And if you're taking a walk through the garden of life
What do you think you'd expect you would see?
Just like a mirror
Reflecting the moves of your life
And in the river reflections of me

Just for a second a glimpse of my father I see
And in a movement he beckons to me
And in a moment the memories are all that remain
And all the wounds are reopening again

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

And as you look all around at the world in dismay
What do you see, do you think we have learned
Not if you're taking a look at the war-torn affray
Out in the streets where the babies are burned

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

There are times when I feel I'm afraid for the world
There are times I'm ashamed of us all
When you're floating on all the emotion you feel
And reflecting the good and the bad

Will we ever know
What the answer to life really is?
Can you really tell me what life is?
Maybe all the things
That you know that are precious to you
Could be swept away by fate's own hand

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

(3:11 – Solo : Dave Murray)

When you think that we've used
All our chances
And the chance to make everything right
Keep on making the same old mistakes
Makes untipping the balance so easy
When we're living our lives on the edge
Say a prayer on the book of the dead

(5:43 – Solo : Janick Gers)

We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers
We're blood brothers

And if you're taking a walk through the garden of life...

Et si tu faisais un tour dans le jardin de la vie
Que crois-tu que tu t'attendrais à y voir ?
Tout comme un miroir
Renvoyant les mouvements de ta vie
Et dans la rivière des reflets de moi

Pendant une seconde j'entrevois mon père
Et d'un geste il me fait signe
Et en un instant les souvenirs sont tout ce qui reste
Et toutes les blessures s'ouvrent de nouveau

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

Et alors que tu regardes le monde avec consternation
Que vois-tu, crois-tu que nous ayons appris ?
Pas si tu jettes un œil à cette bagarre guerrière
Dans les rues où on brûle les bébés

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

Il y a des moments où j'ai peur pour le monde
Il y a des moments où j'ai honte de nous tous
Quand tu flottes sur toutes les émotions que tu ressens
Et que tu réfléchis au bien et au mal

Saurons-nous un jour
Quelle est vraiment la réponse à la vie ?
Peux-tu vraiment me dire ce qu'est la vie ?
Peut-être que toutes les choses
Dont tu sais qu'elles te sont précieuses
Pourraient être balayées par la main même du destin

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

(3:11 – Solo : Dave Murray)

Quand tu penses que nous avons épuisés
Toutes nos chances
Et la possibilité de corriger les choses
Continuant de faire les mêmes vieilles erreurs
Faisant tout basculer si facilement
Alors que nous vivons au bord du précipice
Dis une prière du livre des morts

(5:43 – Solo : Janick Gers)

Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang
Nous sommes frères de sang

Et si tu faisais un tour dans le jardin de la vie...

   
   
RAINMAKER
( Dave Murray / Steve Harris / Bruce Dickinson )
3:49
   

When I was wandering in the desert
And I was searching for the truth
I heard a choir of angels calling out my name
I had the feeling that my life would never be the same again
I turn my face towards the barren sun

And I know of the pain,
That you feel the same as me
And I dream of the rain
As it falls upon the leaves
And the cracks in our lives
Like the cracks upon the ground
They are sealed and are now washed away

You tell me we can start the rain
You tell me that we all can change
You tell me we can find something
To wash the tears away

You tell me we can start the rain
You tell me that we all can change
You tell me we can find something
To wash the tears

And I know of the pain,
That you feel the same as me
And I dream of the rain
As it falls upon the leaves
And the cracks in the ground
Like the cracks are in our lives
They are sealed and now far away

You tell me we can start the rain
You tell me that we all can change
You tell me we can find something
To wash the tears away

You tell me we can start the rain
You tell me that we all can change
You tell me we can find something
To wash the tears

(2:02 – Solo: Dave Murray)

You tell me we can start the rain
You tell me that we all can change
You tell me we can find something
To wash the tears away

You tell me we can start the rain
You tell me that we all can change
You tell me we can find something
To wash the tears

And I know of the pain,
That you feel the same as me
And I dream of the rain
As it falls upon the leaves
And the cracks in the ground
Like the cracks are in our lives
They are sealed and now far away

Alors que j'errais dans le désert
Et que je cherchais la vérité
J'ai entendu un chœur d'anges qui m'appelaient
J'ai eu le sentiment que ma vie ne serait plus jamais la même
J'ai tourné mon visage vers le soleil ardent

Et cette douleur,
Je sais que vous la ressentez aussi
Et je rêve de la pluie
Tombant sur les feuillages
Et les fissures de nos vies
Tout comme celles sur le sol
Elles se referment et sont désormais délavées

Tu me dis que l'on peut faire tomber la pluie
Tu me dis que nous pouvons tous changer
Tu me dis que nous pouvons trouver quelque chose
Pour essuyer nos larmes

Tu me dis que l'on peut faire tomber la pluie
Tu me dis que nous pouvons tous changer
Tu me dis que nous pouvons trouver quelque chose
Pour essuyer nos larmes

Et cette douleur,
Je sais que vous la ressentez aussi
Et je rêve de la pluie
Tombant sur les feuillages
Et les crevasses du sol
Tout comme les fissures de nos vies
Elles se referment et sont maintenant bien loin

Tu me dis que l'on peut faire tomber la pluie
Tu me dis que nous pouvons tous changer
Tu me dis que nous pouvons trouver quelque chose
Pour essuyer nos larmes

Tu me dis que l'on peut faire tomber la pluie
Tu me dis que nous pouvons tous changer
Tu me dis que nous pouvons trouver quelque chose
Pour essuyer nos larmes

(2:02 – Solo: Dave Murray)

Tu me dis que l'on peut faire tomber la pluie
Tu me dis que nous pouvons tous changer
Tu me dis que nous pouvons trouver quelque chose
Pour essuyer nos larmes

Tu me dis que l'on peut faire tomber la pluie
Tu me dis que nous pouvons tous changer
Tu me dis que nous pouvons trouver quelque chose
Pour essuyer nos larmes

Et cette douleur,
Je sais que vous la ressentez aussi
Et je rêve de la pluie
Tombant sur les feuillages
Et les crevasses du sol
Tout comme les fissures de nos vies
Elles se referment et sont maintenant bien loin

 
   
SIGN OF THE CROSS
( Steve Harris )
10:51
   

Eleven saintly shrouded men
Silhouettes stand against the sky
One in front with a cross held high
Come to wash my sins away

Standing alone in the wind and rain
Feeling the fear that is growing
Sensing the change in the tide again
Brought by the storm that is brewing
Feel the anxiety hold off the fear
Some of the doubt in the things you believe
Now that your faith will be put to the test
Nothing to do but await what is coming

Why then is God still protecting me
Even when I don't deserve it
Though I am blessed with an inner strength
Some they would call it a penance
Why am I meant to face this alone
Asking the question time and again
Praying to God won't keep me alive
Inside my head feel the fear start to rise

They'll be saying their prayers
When the moment comes
There'll be penance to pay
When it's judgement day
And the guilty'll bleed
When that moment comes
They'll be coming to claim
Take your soul away

The sign of the cross
The name of the rose
A fire in the sky
The sign of the cross

They'll be coming to bring the eternal flame
They'll be bringing us all immortality
Holding communion so the world be blessed
My creator, my God'll lay my soul to rest

The sign of the cross
The name of the rose
A fire in the sky
The sign of the cross

(8:14 – Solo : Dave Murray)
(8:34 – Solo : Janick Gers)

The sign of the cross
The name of the rose
A fire in the sky
The sign of the cross
The name of the rose
The sign of the cross

Lost the love of heaven above
Chose the lust of the earth below
Eleven saintly shrouded men
Came to wash my sins away

Onze hommes en saintes robes
Silhouettes se découpant sur le ciel
Un devant tenant haut une croix
Viennent me laver de mes péchés

Me tenant seul dans le vent et la pluie
Sentant la peur qui grandit
Ressentant à nouveau le changement de marée
Provoqué par la tempête qui couve
Sens l'anxiété tiens la peur éloignée
Quelques-uns des doutes sur ce à quoi tu crois
À présent que ta foi va être mise à l'épreuve
Rien à faire que d'attendre ce qui doit arriver

Pourquoi donc Dieu me protège-t-il encore
Même lorsque je ne le mérite pas
Bien que je sois doté d'une force intérieure
Certains appelleraient ça une pénitence
Pourquoi suis-je censé y faire face seul
Posant la question encore et encore
Prier Dieu ne me gardera pas en vie
Dans ma tête je sens la terreur commencer à monter

Ils diront leurs prières
Quand le moment viendra
Il faudra faire pénitence
Quand viendra le jour du jugement
Et les coupables saigneront
Quand ce moment viendra
Ils viendront réclamer
Ils emporteront ton âme

Le signe de croix
Le nom de la rose
Un feu dans le ciel
Le signe de croix

Ils viendront apporter la flamme éternelle
Ils nous apporteront à tous l'immortalité
Communiant pour bénir le monde
Mon créateur, mon Dieu fera que mon âme repose en paix

Le signe de croix
Le nom de la rose
Un feu dans le ciel
Le signe de croix

(8:14 – Solo : Dave Murray)
(8:34 – Solo : Janick Gers)

Le signe de croix
Le nom de la rose
Un feu dans le ciel
Le signe de croix
Le nom de la rose
Le signe de croix

J'ai perdu l'amour des cieux au-dessus
J'ai choisi l'attrait de la terre en bas
Onze hommes en saintes robes
Sont venus me laver de mes péchés

 
   
BRAVE NEW WORLD
( Dave Murray / Steve Harris / Bruce Dickinson )
6:19
   

Dying swans twisted wings
Beauty not needed here
Lost my love, lost my life
In this garden of fear
I have seen many things
In a lifetime alone
Mother love is no more
Bring this savage back home

Wilderness house of pain
Makes no sense of it all
Close this mind dull this brain
Messiah before his fall
What you see is not real
Those who know will not tell
All is lost sold your souls
To this brave new world

A brave new world
In a brave new world
A brave new world
In a brave new world
In a brave new world
A brave new world
In a brave new world
A brave new world

Dragon kings dying queens
Where is salvation now
Lost my life lost my dreams
Rip the bones from my flesh
Silent screams laughing here
Dying to tell you the truth
You are planned and you are damned
In this brave new world

A brave new world
In a brave new world
A brave new world
In a brave new world
In a brave new world
A brave new world
In a brave new world
A brave new world

(3:59 – Solo : Janick Gers)
(4:33 – Solo : Dave Murray)

A brave new world
In a brave new world
A brave new world
In a brave new world
In a brave new world
A brave new world
In a brave new world
A brave new world

Dying swans twisted wings
Bring this savage back home

Cygnes mourants aux ailes tordues
La beauté n'est pas de mise ici
J'ai perdu mon amour, j'ai perdu ma vie
Dans ce jardin de peur
J'ai vu bien des choses
Rien qu'au cours d'une vie
L'amour maternel n'est plus
Ramenez ce sauvage chez lui

Étendue désertique, maison de douleur
Cela n'a plus aucun sens
Ferme cet esprit, engourdis ce cerveau
Un messie avant sa chute
Ce que vous voyez n'est pas réel
Ceux qui savent ne diront rien
Tout est perdu, vos âmes vendues
À ce meilleur des mondes

Un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Un meilleur des mondes

Rois-dragons, reines mourantes
Où est le salut à présent
J'ai perdu ma vie, j'ai perdu mes rêves
Arrache les os de ma chair
Cris silencieux riant ici
Mourant pour vous dire la vérité
Vous êtes dirigés et vous êtes damnés
Dans ce meilleur des mondes

Un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Un meilleur des mondes

(3:59 – Solo : Janick Gers)
(4:33 – Solo : Dave Murray)

Un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Un meilleur des mondes
Dans un meilleur des mondes
Un meilleur des mondes

Cygnes mourants aux ailes tordues
Ramenez ce sauvage chez lui

   
   
FEAR OF THE DARK
( Steve Harris )
7:50
   

I am a man who walks alone
And when I'm walking a dark road
At night or strolling through the park
When the light begins to change
I sometimes feel a little strange
A little anxious when it's dark

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you run your fingers down the wall
And have you felt your neck skin crawl
When you're searching for the light?
Sometimes when you're scared to take a look
At the corner of the room
You've sensed that something's watching you

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

Have you ever been alone at night
Thought you heard footsteps behind
And turned around and no-one's there?
And as you quicken up your pace
You find it hard to look again
Because you're sure there's someone there

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark
Fear of the dark, fear of the dark

Watching horror films the night before
Debating witches and folklore
The unknown troubles on your mind
Maybe your mind is playing tricks
You sense and suddenly eyes fix
On dancing shadows from behind

Fear of the dark
Fear of the dark
I have a constant fear
That something's always near
Fear of the dark
Fear of the dark
I have a phobia
That someone's always there

When I'm walking a dark road
I am a man who walks alone...

Je suis un homme qui marche seul
Et quand je marche le long d'une route sombre
La nuit ou que je me promène dans le parc
Quand la lumière commence à changer
Je me sens parfois un peu bizarre
Un peu anxieux quand il fait sombre

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

As-tu déjà passé tes doigts à tâton sur le mur
Et as-tu déjà senti tes cheveux se dresser sur ta tête
Quand tu cherches la lumière ?
Parfois quand tu as peur de jeter un coup d'œil
Dans un coin de la pièce
Tu as senti que quelque chose te regardait

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

T'es-tu déjà retrouvé seul la nuit
Pensant entendre des pas derrière toi
Te retournant et il n'y a personne ?
Et alors que tu allonges le pas
C'est difficile de regarder encore
Parce que tu es sûr qu'il y a quelqu'un

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

(4:09 – Solo : Janick Gers)
(4:26 – Solo : Dave Murray)

Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir
Peur du noir, peur du noir

Regardant des films d'horreur la nuit d'avant
Parlant de sorcières et de folklore
L'inconnu trouble ton esprit
Peut-être que ton esprit te joue des tours
Tu sens et soudain tes yeux fixent
Des ombres qui dansent derrière toi

Peur du noir
Peur du noir
J'ai une peur constante
Que quelque chose soit toujours près
Peur du noir
Peur du noir
J'ai une phobie
Que quelqu'un soit toujours là

Quand je marche le long d'une route sombre
Je suis un homme qui marche seul...

   
   
BE QUICK OR BE DEAD
( Bruce Dickinson / Janick Gers )
3:24
   

Covered in sinners
And dripping with gilt
Making your money
From slime and from filth
Parading your bellies
In ivory towers
Investing our lives
In your schemes and your powers

You got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head
You've got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head...
Be quick! Or be dead!
Be quick! Or be dead!

See... what's ruling all our lives
See... who's pulling the strings...
See... what's ruling all our lives
See... who pulls the strings...
I bet you won't fall on your face
Your belly will hold you in place

The serpent is crawling
Inside of your ear
He says you must vote
For what you want to hear
Don't matter what's wrong
As long as you're alright
So pull yourself stupid
And rub yourself blind

You got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head
You've got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head...
Be quick! Or be dead!
Be quick! Or be dead!

(2:28 – Solo : Janick Gers)
(2:44 – Solo : Dave Murray)

You got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head
You've got to watch them
Be quick or be dead
Snake eyes in heaven
The thief in your head...
Be quick! Or be dead!
Be quick!

Remplis de péchers
Et suintant de culpabilité
Vous faisant de l'argent
Avec la boue et la crasse
Paradant vos panses
Dans des tours d'ivoire
Investissant nos vies
Dans vos magouilles et vos pouvoirs

Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête
Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête...
Sois vif ! Ou sois mort !
Sois vif ! Ou sois mort !

Regarde... ce qui gouverne toutes nos vies
Regarde... qui tire les ficelles...
Regarde... ce qui gouverne toutes nos vies
Regarde... qui tire les ficelles...
Je parie que tu ne tomberas pas face contre terre
Ta panse te maintiendra en place

Le serpent s'immisce
Au creux de ton oreille
Il dit que tu dois voter
Pour ce que tu veux entendre
Aucune importance ce qui est mal
Tant que tu te sens bien
Alors tire-toi sur la queue à en devenir stupide
Branle-toi à en devenir aveugle

Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête
Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête...
Sois vif ! Ou sois mort !
Sois vif ! Ou sois mort !

(2:28 – Solo : Janick Gers)
(2:44 – Solo : Dave Murray)

Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête
Tu dois faire attention à eux
Sois vif ou sois mort
Des yeux de serpent au paradis
Le voleur dans ta tête...
Sois vif ! Ou sois mort !
Sois vif !

 
   
TAILGUNNER
( Steve Harris / Bruce Dickinson )
4:15
   

Trace your way back 50 years
To the glow of Dresden – blood and tears
In the black
above by the cruel searchlight
Men will die men will fight – yeah!
Who shot who and who fired first?
Dripping death to whet the bloodthirst
No radar lock on – skin and bone
The bomber boys are going home

Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner

(2:09 – Solo : Janick Gers)
(2:28 – Solo : Dave Murray)

Nail that Fokker, kill that son
Gonna blow your guts out with my gun
The weather forecast's good for War
Cologne and Frankfurt? have some more!
Tail-end Charlie in the boiling sky
The Enola Gay was my last try
Now that this Tailgunner's gone
No more Bombers, just one big bomb

Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner

Remonte le temps 50 ans en arrière
Vers le rougeoiement de Dresde – sang et larmes
Dans le noir
au-dessus à la cruelle lumière des projecteurs de DCA
Des hommes vont mourir et des hommes vont se battre – Ouais !
Qui a descendu qui, et qui a tiré le premier ?
La mort dégoulinante va stimuler la soif de sang
Pas d'acquisition de cible – la peau sur les os
Les bombardiers rentrent chez eux

Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière

(2:09 – Solo : Janick Gers)
(2:28 – Solo : Dave Murray)

Descends ce Fokker, tue ce fils de pute
Je vais t'éclater les tripes avec mon flingue
La météo prévoit du bon pour la guerre
Cologne et Francfort ? Reprends-en donc encore !
Mitrailleur arrière dans un ciel en ébullition
L'Enola Gay fut mon dernier essai
Maintenant que ce mitrailleur arrière est parti
Plus de bombardiers, juste une seule grosse bombe

Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière

 
   
NO MORE LIES
( Steve Harris )
7:22
   

There's a darkening sky before me,
There's no time to prepare
Salvage a last horizon,
But no regrets from me
Maybe I'll be back some other day
To live again just who can say
In what shape or form that I might be,
Just another chance for me

A hurried time, no disgrace,
Instead of racing to conclusions
And wishing all my life away,
No-one can stop me now
Time is up, it couldn't last
But there's more things I'd like to do
I'm coming back to try again
Someday maybe I'll wait till then

No more lies, no more lies
No more lies, no more lies
No more lies, no more lies
No more lies, no more lies

They're all sitting at my table,
Talking tall and drinking wine
Their time is up just like me,
But they just don't know it yet
So just a word of warning
When you're in your deepest dreams
There's nothing you can hide from,
I've got my eye on you

The clock is fast, the hour is near,
Eventful past is ever clear
My life is set, the time is here,
I think I'm coming home

No more lies, no more lies
No more lies, no more lies
No more lies, no more lies
No more lies, no more lies

(4:49 – Solo: Dave Murray)
(5:09 – Solo: Adrian Smith)
(5:29 – Solo: Janick Gers)

A hurried time, no disgrace,
Instead of racing to conclusions
Wishing all your life away,
No-one can stop me now
Time is up, it couldn't last
But there's more things I have to do
I'm coming back to try again
Don't tell me that this is the end

No more lies, no more lies
No more lies, no more lies
No more lies, no more lies
No more lies, no more lies

No more lies
No more lies

No more lies

Le ciel s'assombrit devant moi,
Il n'y a plus de temps pour se préparer
Je me sauvegarde un dernier horizon,
Mais je n'ai aucun regret
Peut-être reviendrai-je un jour ou l'autre
Pour revivre, qui peut le dire
Quelle que soit la forme que je prendrai,
Juste une autre chance pour moi

Le temps presse, pas de honte,
Au lieu de passer aux conclusions hâtives
Je n'attends que la fin,
Plus personne ne peut m'arrêter
C'est fini, ça ne pouvait pas durer,
Mais il reste plein de chose que je voudrais faire
Je reviendrai pour essayer encore
Un jour peut-être, j'attendrai jusque là

Assez de mensonges, assez de mensonges
Assez de mensonges, assez de mensonges
Assez de mensonges, assez de mensonges
Assez de mensonges, assez de mensonges

Ils sont tous assis à ma table,
Parlant fort et buvant du vin
Leur heure viendra tout comme pour moi,
Mais ils ne le savent seulement pas encore
Alors juste un mot d'avertissement
Quand vous êtes au plus profond de vos rêves
Vous ne pouvez vous cacher de rien,
Je vous ai à l'œil

La pendule avance, l'heure arrive,
Le passé fécond est tellement clair
Ma vie s'achève, l'heure est proche,
Je crois que je rentre chez moi

Assez de mensonges, assez de mensonges
Assez de mensonges, assez de mensonges
Assez de mensonges, assez de mensonges
Assez de mensonges, assez de mensonges

(4:49 – Solo: Dave Murray)
(5:09 – Solo: Adrian Smith)
(5:29 – Solo: Janick Gers)

Le temps presse, pas de honte,
Au lieu de passer aux conclusions hâtives
On n'attends que la fin,
Plus personne ne peut m'arrêter
C'est fini, ça ne pouvait pas durer
Mais il reste plein de chose que je dois faire
Je reviendrai essayer encore,
Ne me dites pas que c'est la fin

Assez de mensonges, assez de mensonges
Assez de mensonges, assez de mensonges
Assez de mensonges, assez de mensonges
Assez de mensonges, assez de mensonges

Assez de mensonges
Assez de mensonges

Assez de mensonges

 
   
COMING HOME
( Adian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson )
5:54
   
When I stand before you
Shining in the early morning sun
When I feel the engines roar
And I think of what we've done
Oh the bittersweet reflection
As we kiss the earth goodbye
As the waves and echoes of the towns
Become the ghosts of time

Over borders
That divide the earthbound tribes
No creed and no religion
Just a hundred winged souls
We will ride this thunderbird
Silver shadows on the earth
A thousand leagues
Away our land of birth

To Albion's land
Coming home
When I see the runway lights
In the misty dawn
The night is fading fast
Coming home, far away
As the vapor trails alight
Where I've been tonight
You know I will not stay

Curving on the edge of daylight
'Til it slips into the void
Waited in the long night
Dreaming 'til the sun is born again
Stretched the fingers of my hand
Covered countries with my span
Just a lonely satellite
Speck of dust and cosmic sand

Over borders
That divide the earthbound tribes
Flown the dark Atlantic
Over mariners' stormy graves
We will ride this thunderbird
Silver shadows on the earth
A thousand leagues away
Our land of birth

To Albion's land
Coming home
When I see the runway lights
In the misty dawn
The night is fading fast
Coming home, far away
As the vapor trails alight
Where I've been tonight
You know I will not stay

To Albion's land
Coming home
When I see the runway lights
In the misty dawn
The night is fading fast
Coming home, far away
As the vapor trails alight
Where I've been tonight
You know I will not stay

To Albion's land
Coming home, far away
When I see the runway lights
In the misty dawn
The night is fading fast

Coming home, far away
As the vapor trails alight
Where I've been tonight
You know I will not stay
Quand je me tiens devant vous
Brillant dans le soleil matinal
Quand je sens les moteurs rugir
Et que je pense à ce que nous avons fait
Oh la réflexion douce-amère
Alors que nous quittons la terre
Alors que les vagues et les échos des villes
Deviennent des fantômes du temps

Par-dessus les frontières
Qui divisent les tribus clouées au sol
Pas de croyance ni de religion
Juste une centaine d'âmes ailées
Nous allons chevaucher cet oiseau-tonnerre
Des ombres argentées sur la terre
À un millier de lieues
Du pays où nous sommes nés

Vers le Pays d'Albion
Nous rentrons chez nous
Quand je vois les feux de la piste d'atterrissage
Dans l'aube embrumée
La nuit s'efface rapidement
Nous rentrons chez nous depuis si loin
Alors que les traînées de vapeur se posent
Là où je suis allé ce soir
Vous savez que je ne resterai pas

Virant sur le fil de la lumière du jour
Jusqu'à ce qu'elle glisse dans le vide
Je suis demeuré au cœur de la longue nuit
Rêvant jusqu'à ce que le soleil renaisse
Étirant les doigts de ma main
J'ai recouvert des pays de ma paume
Juste un satellite isolé
Un grain de poussière et de sable cosmique

Par-dessus les frontières
Qui divisent les tribus clouées au sol
Survolant le sombre Atlantique
Par-dessus les tombes orageuses de marins
Nous allons chevaucher cet oiseau-tonnerre
Des ombres argentées sur la terre
À un millier de lieues
Du pays où nous sommes nés

Vers le Pays d'Albion
Nous rentrons chez nous
Quand je vois les feux de la piste d'atterrissage
Dans l'aube embrumée
La nuit s'efface rapidement
Nous rentrons chez nous depuis si loin
Alors que les traînées de vapeur se posent
Là où je suis allé ce soir
Vous savez que je ne resterai pas

Vers le Pays d'Albion
Nous rentrons chez nous
Quand je vois les feux de la piste d'atterrissage
Dans l'aube embrumée
La nuit s'efface rapidement
Nous rentrons chez nous depuis si loin
Alors que les traînées de vapeur se posent
Là où je suis allé ce soir
Vous savez que je ne resterai pas

Vers le Pays d'Albion
Nous rentrons chez nous depuis si loin
Quand je vois les feux de la piste d'atterrissage
Dans l'aube embrumée
La nuit s'efface rapidement

Nous rentrons chez nous depuis si loin
Alors que les traînées de vapeur se posent
Là où je suis allé ce soir
Vous savez que je ne resterai pas
 
   
THE CLANSMAN
( Steve Harris )
9:30
   

Wake alone in the hills
With the wind in your face
It feels good to be proud
And be free and a race
That is part of a clan
And to live on highlands
And the air that you breathe
So pure and so clean

When alone on the hills
With the wind in your hair
With a longing to feel
Just to be free

It is the right to believe
In the need to be free
It's a time when you die
And without asking why
Can't you see what they do?
They are grinding us down
They are taking our land
That belongs to the clans

Not alone with a dream
Just a want to be free
With a need to belong
I am a clansman

Freedom! Freedom!
Freedom! Freedom!

It's a time wrought with fear
It's a land wrought with change
If ancestors could hear
What is happening now
They would turn in their graves
They would all be ashamed
That the land of the free
Has been written in chains

And I know what I want
When the timing is right
And I'll take what is mine
I am the clansman

And I swear to defend
And we'll fight to the end
And I swear
That I'll never be taken alive
And I know that we'll stand
And we'll fight for our land
And I swear that my bairns
Will be born free

And I know what I want
When the timing is right
And I'll take what I want
I am the clansman

Freedom! Freedom!
Freedom! Freedom!

(4:32 – Solo : Janick Gers)
(4:56 – Solo : Dave Murray)

No, no we can't let them take anymore
No we can't let them take anymore
We're the land of the free
No, no we can't let them take anymore
No we can't let them take anymore
We're the land of the free
No, no we can't let them take anymore
No we can't let them take anymore
We're the land of the free
No, no we can't let them take anymore
No we can't let them take anymore
We're the land of the free

Freedom! Freedom!
Freedom! Freedom!

It is the right to believe
In the need to be free
It's a time when you die
And without asking why
Can't you see what they do?
They are grinding us down
They are taking our land
That belongs to the clans

Not alone with a dream
Just a want to be free
With a need to belong
I am the clansman

And I know what I want
When the timing is right
And I'll take what is mine
I am the clansman

Freedom! Freedom!
Freedom! Freedom!

And I know what I want
When the timing is right
And I'll take what is mine
I am the clansman

Se réveiller seul dans les collines
Le vent caressant le visage
Cela fait du bien d'être fier
Et d'être libre et d'être d'une race
Qui fait partie d'un clan
Et de vivre dans les Hautes terres
Et l'air qu'on respire
Si pur et si frais

Quand on est seul dans les collines
Le vent dans les cheveux
Avec un désir de ressentir
Simplement d'être libre

C'est normal de croire
En la nécessité d'être libre
C'est un temps pour mourir
Sans demander pourquoi
Ne voyez-vous pas ce qu'ils font?
Ils nous écrasent complètement
Ils prennent notre terre
Qui appartient aux clans

Pas seul avec un rêve
Juste une volonté d'être libre
Avec un besoin d'appartenance
Je suis un homme du clan

Liberté ! Liberté !
Liberté ! Liberté !

C'est une époque forgée par la peur
C'est une terre forgée par le changement
Si les ancêtres pouvaient entendre
Ce qui se passe à présent
Ils se retourneraient dans leurs tombes
Ils auraient tous honte
Que la terre des hommes libres
Ait été enchaînée

Et je sais ce que je veux
Quand le moment sera venu
Alors je prendrai ce qui m'appartient
Je suis l'homme du clan

Et je jure de défendre
Et nous nous battrons jusqu'au bout
Et je jure
Qu'on ne me prendra jamais vivant
Et je sais que nous résisterons
Et que nous nous battrons pour notre terre
Et je jure que mes enfants
Naîtront libres

Et je sais ce que je veux
Quand le moment sera venu
Alors je prendrai ce que je veux
Je suis l'homme du clan

Liberté ! Liberté !
Liberté ! Liberté !

(4:32 – Solo : Janick Gers)
(4:56 – Solo : Dave Murray)

Non, non nous ne pouvons plus les laisser se servir
Non nous ne pouvons plus les laisser se servir
Notre terre est celle des hommes libres
Non, non nous ne pouvons plus les laisser se servir
Non nous ne pouvons plus les laisser se servir
Notre terre est celle des hommes libres
Non, non nous ne pouvons plus les laisser se servir
Non nous ne pouvons plus les laisser se servir
Notre terre est celle des hommes libres
Non, non nous ne pouvons plus les laisser se servir
Non nous ne pouvons plus les laisser se servir
Notre terre est celle des hommes libres

Liberté ! Liberté !
Liberté ! Liberté !

C'est normal de croire
En la nécessité d'être libre
C'est un temps pour mourir
Sans demander pourquoi
Ne voyez-vous pas ce qu'ils font?
Ils nous écrasent complètement
Ils prennent notre terre
Qui appartient aux clans

Pas seul avec un rêve
Juste une volonté d'être libre
Avec un besoin d'appartenance
Je suis un homme du clan

Et je sais ce que je veux
Quand le moment sera venu
Alors je prendrai ce qui m'appartient
Je suis l'homme du clan

Liberté ! Liberté !
Liberté ! Liberté !

Et je sais ce que je veux
Quand le moment sera venu
Alors je prendrai ce qui m'appartient
Je suis l'homme du clan

 
   
FOR THE GREATER GOOD OF GOD
( Steve Harris )
9:25
   

Are you a man of peace
Or a man of holy war
Too many sides to you
Don't know which anymore
So many full of life
But also filled with pain
Don't know just how many
Will live to breathe again

A life that's made to breathe
Destruction or defense
A mind that's vain corruption
Bad or good intent
A wolf in sheep's clothing
Or saintly or sinner
Or some that would believe
A holy war winner

They fire off many shots
Or many parting blows
Their actions beyond a reasoning
Only God would know
And as he lies in heaven
Or it could be in hell
I feel he's somewhere here
Or looking from below
But I don't know, I don't know

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

More pain and misery
In the history of mankind
Sometimes it seems more like
The blind leading the blind
It brings upon us more of famine
Death and war
You know religion has a lot to answer for

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

And as they search to find the bodies in the sand
They'll find its ashes that are
Scattered across the land
And as their spirits seem
To whistle on the wind
A shot is fired somewhere
Another war begins

And all because of it you'd think
That we would learn
But still the body count
The city fires burn
Somewhere there's someone dying
In a foreign land
Meanwhile the world is crying
Stupidity of man
Tell me why, tell me why

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God

(5:48 – Solo : Janick Gers)
(6:16 – Solo : Adrian Smith)
(6:29 – Solo : Dave Murray)

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

Please tell me now what life is
Please tell me now what love is
Well tell me now what war is
Again tell me what life is

For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God
For the greater good of God

He gave his life for us, he fell upon the cross
To die for all of those who never mourn his loss
It wasn't meant for us to feel the pain again
Tell me why, tell me why

Es-tu un homme de paix
Ou un homme de guerre sainte
Tu as trop de facettes
On ne sait plus laquelle
Tant sont pleins de vie
Mais aussi remplis de douleur
On ne sait pas exactement combien
Vont vivre pour respirer à nouveau

Une vie faite pour respirer
La destruction ou la défense
Un esprit qui n'est que vaine corruption
Mauvaises ou bonnes intentions
Un loup déguisé en mouton
Ou un saint ou un pécheur
Ou certains voudraient le croire
Un vainqueur de guerre sainte

Ils tirent de nombreuses balles
Ou donnent de nombreux coups
Leurs actes au-delà de toute raison
Seul Dieu le saurait
Et comme il est aux cieux
Ou peut-être bien en enfer
Je sens qu'il est quelque part ici
Ou regardant d'en bas
Mais je ne sais pas, je ne sais pas

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

Davantage de souffrance et de misère
Dans l'histoire de l'humanité
Parfois on dirait plutôt que ce sont
Des aveugles dirigeant d'autres aveugles
Cela nous apporte plus de famines
De morts et de guerres
Tu sais, la religion a une lourde responsabilité

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

Et, alors qu'ils recherchent les cadavres dans le sable
Ils trouveront ses cendres
Éparpillées dans tout le pays
Et alors que leurs esprits semblent
Essayer de se donner du courage
Un coup de feu est tiré quelque part
Une autre guerre commence

Et à cause de tout ça on pourrait croire
Que nous apprendrions
Mais, encore et encore, les cadavres s'empilent
Les feux brûlent en ville
Quelque part il y a quelqu'un qui meurt
En terre étrangère
Pendant ce temps le monde pleure
La bêtise humaine
Dis-moi pourquoi, dis-moi pourquoi

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu

(5:48 – Solo : Janick Gers)
(6:16 – Solo : Adrian Smith)
(6:29 – Solo : Dave Murray)

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est la vie
S'il te plaît, dis-moi maintenant ce qu'est l'amour
Alors dis-moi maintenant ce qu'est la guerre
Dis-moi encore ce qu'est la vie

Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu
Pour la plus grande gloire de Dieu

Il a donné sa vie pour nous, il est mort sur la croix
Mourant pour ceux qui ne pleureront jamais sa perte
Nous n'étions pas censés ressentir encore la douleur
Dis-moi pourquoi, dis-moi pourquoi

   
   
THESE COLOURS DON'T RUN
( Adrian Smith / Steve Harris / Bruce Dickinson)
6:53
   

It's the same in every country
When you say you're leaving
Left behind the loved ones
Waiting silent in the hall
Where you're going lies adventure
Others only dream of
Red and green light this is real
And so you go to war

For the passion, for the glory
For the memories, for the money
You're a soldier, for your country
What's the difference, all the same

Far away from the land of our birth
We fly a flag in some foreign earth
We sailed away
Like our fathers before
These colours don't run
From cold bloody war

There is no one that will save you
Going down in flames
No surrender certain death you
Look it in the eye
On the shores of tyranny you
Crashed a human wave
Paying for my freedom with your
Lonely unmarked graves

For the passion, for the glory
For the memories, for the money
You're a soldier, for your country
What's the difference, all the same

Far away from the land of our birth
We fly a flag in some foreign earth
We sailed away
Like our fathers before
These colours don't run
From cold bloody war

(3:52 – Solo : Dave Murray)
(4:32 – Solo : Adrian Smith)

Far away from the land of our birth
We fly a flag in some foreign earth
We sailed away
Like our fathers before
These colours don't run
From cold bloody war

Far away from the land of our birth
We fly a flag in some foreign earth
We sailed away
Like our fathers before
These colours don't run
From cold bloody war
These colours don't run
From cold bloody war

C'est pareil dans tous les pays
Quand tu dis que tu t'en vas
Les êtres chers laissés derrière
Attendant en silence dans l'entrée
Où tu vas se trouve l'aventure
Dont les autres ne font que rêver
Feux rouge et vert, c'est la réalité
Et ainsi tu t'en vas à la guerre

Pour la passion, pour la gloire
Pour les souvenirs, pour l'argent
Tu es un soldat pour ton pays
Quelle différence, c'est du pareil au même

Bien loin du pays où nous sommes nés
Nous brandissons un drapeau en terre étrangère
Nous nous sommes embarqués
Comme nos pères avant nous
Ces couleurs ne détalent pas
Face à une guerre froide et sanglante

Il n'y a personne qui vous sauvera
Descendus en flammes
Pas de quartier, mort certaine, vous la regardez
Droit dans les yeux
Sur les côtes de la tyrannie vous vous êtes jetés
Comme une vague humaine
Payant le prix de ma liberté
De vos tombes esseulées et anonymes

Pour la passion, pour la gloire
Pour les souvenirs, pour l'argent
Tu es un soldat pour ton pays
Quelle différence, c'est du pareil au même

Bien loin du pays où nous sommes nés
Nous brandissons un drapeau en terre étrangère
Nous nous sommes embarqués
Comme nos pères avant nous
Ces couleurs ne détalent pas
Face à une guerre froide et sanglante

(3:52 – Solo : Dave Murray)
(4:32 – Solo : Adrian Smith)

Bien loin du pays où nous sommes nés
Nous brandissons un drapeau en terre étrangère
Nous nous sommes embarqués
Comme nos pères avant nous
Ces couleurs ne détalent pas
Face à une guerre froide et sanglante

Bien loin du pays où nous sommes nés
Nous brandissons un drapeau en terre étrangère
Nous nous sommes embarqués
Comme nos pères avant nous
Ces couleurs ne détalent pas
Face à une guerre froide et sanglante
Ces couleurs ne détalent pas
Face à une guerre froide et sanglante

   
   
BRING YOUR DAUGHTER...TO THE SLAUGHTER
( Bruce Dickinson )
4:44
   

Honey, it's getting close to midnight
And all the myths are still in town
True love and lipstick on your linen
Bite the pillow, make no sound
If there's some living to be done
Before your life becomes your tomb
You'd better know that I'm the one
So unchain your back door invite me around

Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Let her go, yeah!

Honey, it's getting close to daybreak
The sun is creeping in the sky
No patent remedies for heartache
Just empty words and humble pie
So get down on your knees, honey
Assume an attitude
You just pray that I'll be waiting
'Cause you know I'm coming soon

Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go

So pick up your foolish pride, no going back
No where, no way, no place to hide

(2:24 – Solo : Janick Gers)

Bring your daughter, bring your daughter
Bring your daughter, bring your daughter
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Bring your daughter, fetch your daughter
Bring your daughter, fetch your daughter
Bring your daughter
Fetch your daughter to the slaughter

Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go

I'm gonna get you!

Chérie, il est près de minuit
Et tous les mythes sont toujours en ville
Du sperme et du rouge à lèvres sur tes draps
Mords l'oreiller, ne fais pas de bruit
S'il faut de profiter de la vie
Avant que ta vie ne devienne ta tombe
Tu ferais mieux de savoir que je suis le bon
Alors déverrouille ta porte arrière et invite-moi à entrer

Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Laisse-la venir, ouais !

Chérie, c'est presque le point du jour
Le soleil rampe dans le ciel
Pas de remède patenté pour les cœurs brisés
Juste des mots vides et de l'humilité
Alors mets-toi à genoux, chérie
Prends la pose
Prie seulement que j'attende
Parce que tu sais que je vais jouir bientôt

Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir

Alors rempoche ta fierté déplacée, pas de retour en arrière
Nulle part, pas possible, nul endroit pour te cacher

(2:24 – Solo : Janick Gers)

Amène ta fille, amène ta fille
Amène ta fille, amène ta fille
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Amène ta fille, va chercher ta fille
Amène ta fille, va chercher ta fille
Amène ta fille
Va chercher ta fille pour le massacre

Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir

Je vais t'avoir !

 
   
AFRAID TO SHOOT STRANGERS
( Steve Harris )
6:57
   

Lying awake at night
I wipe the sweat from my brow
But it's not the fear
'Cause I'd rather go now
Trying to visualise
The horrors that will lay ahead
The desert sand mound
A burial ground

When it comes to the time
Are we partners in crime?
When it comes to the time
We'll be ready to die

God let us go now
And finish what's to be done
Thy Kingdom come
Thy shall be done... on Earth

Trying to justify to ourselves
The reasons to go
Should we live and let live
Forget or forgive?

But how can we let them go on this way?
The reign of terror corruption must end
And we know deep down
There's no other way
No trust, no reasoning, no more to say

(4:01 – Solo : Janick Gers)

Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers
Afraid, afraid to shoot strangers

(5:25 – Solo : Dave Murray)

Afraid to shoot strangers
Afraid to shoot strangers
Afraid to shoot strangers
Afraid to shoot strangers

Allongé éveillé la nuit
J'essuie la sueur de mon front
Mais ce n'est pas la peur
Parce que je préfèrerais y aller maintenant
Essayant de visualiser
Les horreurs qui m'attendent
Les dunes de sable du désert
Un cimetière

Quand vient le moment
Sommes-nous complices du crime ?
Quand vient le moment
Nous serons prêts à mourir

Dieu laisse-nous aller maintenant
Pour finir ce qui doit être fait
Que ton règne arrive
Que ta volonté soit faite... sur terre

Essayant de justifier en nous-même
Les raisons d'y aller
Devrions-nous vivre et laisser vivre
Oublier ou pardonner ?

Mais comment pouvons-nous les laisser continuer ainsi ?
Le règne de la terreur et de la corruption doit s'achever
Et nous savons au plus profond de nous
Qu'il n'y a pas d'autre moyen
Pas de confiance, pas de raisonnement, plus rien à dire

(4:01 – Solo : Janick Gers)

Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus
Peur, peur de tirer sur des inconnus

(5:25 – Solo : Dave Murray)

Peur de tirer sur des inconnus
Peur de tirer sur des inconnus
Peur de tirer sur des inconnus
Peur de tirer sur des inconnus

 
   
DANCE OF DEATH
( Janick Gers / Steve Harris )
8:37
   

Let me tell you a story to chill the bones,
About a thing that I saw
One night wandering in the Everglades
I'd one drink but no more

I was rambling, enjoying the bright moonlight,
Gazing up at the stars
Not aware of a presence so near to me,
Watching my every move

Feeling scared and I fell to my knees
As something rushed me from the trees
Took me to an unholy place
And that is where I fell from grace

Then they summoned me over to join in with them
To the dance of the dead
Into the circle of fire I followed them,
Into the middle I was led

As if time had stopped still I was numb with fear
But still I wanted to go
And the blaze of the fire did no hurt upon me
As I walked onto the coals

Then I felt I was in a trance
And my spirit was lifted from me
And if only someone had the chance
To witness what happened to me

And I danced and I pranced and I sang with them,
All had Death in their eyes
Lifeless figures they were undead all of them,
They had ascended from Hell

As I danced with the dead my free spirit
Was laughing and howling down at me
Below my undead body just danced
The circle of Death

Until the time came to reunite us both,
My spirit came back down to me
I didn't know if I was alive or dead
As the others all joined in with me

By luck then a skirmish started
And took the attention away from me
When they took their gaze from me
Was the moment that I fled

I ran like hell, faster than the wind,
But behind I did not glance
One thing that I did not dare
Was to look just straight ahead

(4:32 – Solo: Adrian Smith)
(5:01 – Solo: Dave Murray)
(5:45 – Solo: Janick Gers)

When you know that your time has come around
You know you'll be prepared for it
Say your last goodbyes to everyone,
Drink and say a prayer for it

When you're lying in your sleep,
When you're lying in your bed
And you wake from your dreams
To go dancing with the dead
When you're lying in your sleep,
When you're lying in your bed
And you wake from your dreams
To go dancing with the dead

To this day I guess I'll never know
Just why they let me go
But I'll never go dancing no more
'Till I dance with the dead

Laissez-moi vous conter une histoire à vous glacer le sang,
Au sujet de quelque chose que j'ai vu
Une nuit que je me promenais dans les Everglades
J'avais bu un verre mais pas plus

Je me baladais en admirant la pleine lune,
En fixant les étoiles
Inconscient d'une présence si proche de moi,
Épiant mes moindres mouvements

Terrorisé, je tombais à genoux
Alors que quelque chose s'abattait sur moi depuis les arbres
Elle m'emmena dans un endroit maudit
Et c'est là que je me suis damné

Puis ils m'ont fait signe de les rejoindre
Pour la danse des morts
Dans le cercle de flammes, je les ai suivi,
En son centre, je fut conduis

Comme si le temps s'était arrêté, j'étais paralysé de terreur
Mais pourtant je voulais y aller
Et les flammes ne me firent aucun mal
Alors que je marchais sur les charbons ardents

Puis je sentis que j'entrais en transe
Et que mon esprit m'était enlevé
Si seulement quelqu'un avait pu
Être le témoin de ce qui m'arrivait

Et j'ai dansé et paradé et j'ai chanté avec eux,
Tous portaient la Mort dans leurs yeux
Des corps sans vie, c'était tous des morts vivants,
Ils étaient montés des enfers

Alors que je dansais avec les morts,
Mon esprit libéré riait et hurlait au-dessus de moi
En-dessous, mon corps de mort vivant dansait
Dans le cercle de Mort

Lorsque le temps de nous rassembler vint,
Mon esprit redescendit en moi
Je ne savais pas si j'étais mort ou vif
Alors que les autres m'accompagnaient

Par chance, une bagarre éclata
Et distrait l'attention de ma personne
Quand ils détournèrent leur regard
Ce fut l'instant où je fuis

Je courus comme un fou, plus vite que le vent,
Sans jeter un regard en arrière
C'est une chose que je n'osais faire,
Je regardais droit devant moi

(4:32 – Solo: Adrian Smith)
(5:01 – Solo: Dave Murray)
(5:45 – Solo: Janick Gers)

Quand on sait que son heure est proche,
On sait que l'on sera prêt
On fera nos derniers adieux à tous,
Un verre et on dira une prière

Quand on est endormi,
Quand on est dans son lit
Et que l'on sort de ses rêves
Pour aller danser avec les morts
Quand on est endormi,
Quand on est dans son lit
Et que l'on sort de ses rêves
Pour aller danser avec les morts

Même aujourd'hui je crois que je ne saurai jamais
Pourquoi ils m'ont laissé partir
Mais je n'irai plus jamais danser
Jusqu'à ce que je danse avec les morts

 
   
WHEN THE WILD WIND BLOWS
( Steve Harris )
11:02
   
Have you heard
What they said on the news today?
Have you heard
What is coming to us all?
That the world as we know it
Will be coming to an end
Have you heard? Have you heard?

He sees them in the distance
When the darkened clouds roll
He could feel tension in the atmosphere
He would look in the mirror
See an old man now
Does it matter they survive somehow?

They said there's nothing
Can be done about the situation
They said there's nothing
You can do at all
To sit and wait around
For something to occur
Did you know? Did you know?

As he stares across the garden
Looking at the meadows
And wonders if they'll ever grow again
The desperation of the situation
Getting graver
Getting ready
When the wild wind blows

Have you seen
What they said on the news today?
Have you heard
What they said about us all?
Do you know what is happening
To just every one of us?
Have you heard? Have you heard?

There will be a catastrophe
The like we've never seen
There will be something
That will light the sky
That the world as we know it
It will never be the same
Did you know? Did you know?

He carries everything into the shelter not a fuss
Getting ready when the moment comes
He has enough supplies
To last them for a year or two
Good to have because you never know

They tell us nothing
That we don't already know about
They tell us nothing
That is real at all
They only fill us
With the stuff that they want
Did you know? Did you know?

He's nearly finished
With the preparations for the day
He's getting tired
That'll do for now
They are preparing
For the very worst to come to them
Getting ready
When the wild wind blows

He sees the picture on the wall
It's falling down
Upside down
He sees a teardrop from his wife
Roll down her face
Saying Grace
Remember times they had
They flash right through his mind
Left behind
Of a lifetime spent together
Long ago
Will be gone

They've been preparing
For some weeks now
For when the crucial moment comes
To take their refuge in the shelter
Let them prepare
For what will come

They make a tea and sit there waiting
They're in the shelter feeling snug
Not long to wait for absolution
Don't make a fuss just sit and wait

Can't believe all the lying
All the screens are denying
That the moments of truth have begun

Can't you see it on the TV?
Don't believe them in the least bit
Now the days of our ending have begun

Say a prayer when it's all over
Survivors unite all as one
Got to try and help each other
Got the will to overcome

I can't believe all the lying
All the screens are denying
That the moments of truth have begun

Can't you see it on the TV?
Don't believe them in the least bit
Now the days of our ending have begun

When they found them
Had their arms wrapped around each other
Their tins of poison laying near by their clothes
The day they both mistook
An earthquake for the fallout
Just another when the wild wind blows
Avez-vous entendu
Ce qu'ils ont dit aux infos aujourd'hui ?
Avez-vous entendu
Ce qui va nous arriver à tous ?
Que le monde tel qu'on le connaît
Touche à sa fin
Avez-vous entendu ? Avez-vous entendu ?

Il les voit au loin
Quand les nuages sombres arrivent
Il peut sentir la tension dans l'atmosphère
Il regarde dans le miroir
Il voit un vieil homme maintenant
Cela importe-t-il vraiment qu'ils survivent de toute manière ?

Ils ont dit que rien
Nne peut être fait devant la situation
Ils ont dit qu'il n'y a rien
Du tout à faire
Que rester assis à attendre
Que quelque chose se passe
Le saviez-vous ? Le saviez-vous ?

Alors qu'il regarde les prés
Au-delà du jardin
Et se demande s'ils repousseront
Le désespoir de la situation
S'amplifiant encore et encore
Il se prépare
Pour le souffle du vent sauvage

Avez-vous vu
Ce qu'ils ont dit aux infos aujourd'hui ?
Avez-vous entendu
Ce qu'ils disent de nous tous ?
Savez-vous ce qu'il est en train d'arriver
À chacun d'entre nous ?
Avez-vous entendu ? Avez-vous entendu ?

Il va y avoir une catastrophe
Comme on n'en a jamais vu
Quelque chose
Va enflammer le ciel
Que le monde tel qu'on le connaît
Ne sera plus jamais le même
Le saviez-vous ? Le saviez-vous ?

Il emporte tout dans l'abri sans faire de manières
Se préparant pour quand le moment viendra
Il a suffisamment de provisions
Pour leur durer un an ou deux
C'est toujours ça car on ne sait jamais

Ils ne nous disent rien
Qu'on ne sache déjà
Ils ne nous disent rien
Qui soit vrai du tout
Ils ne nous servent
Que ce qu'ils veulent bien
Le saviez-vous ? Le saviez-vous ?

Il en a presque fini
Avec les préparatifs de la journée
Il commence à fatiguer
Ça ira pour le moment
Ils se préparent
À ce que le pire leur arrive/nobr>
Ils se préparent
Pour le souffle du vent sauvage

Il voit la photo sur le mur
Elle tombe
La tête en bas
Il voit une larme couler
Sur la joue de sa femme
Alors qu'elle prie
Se souvenant des moments qu'ils ont eus
Ils surgissent dans son esprit
Laissé derrière
D'une vie passée ensemble
Il y a longtemps
Ils s'évanouiront

Ils se préparent
Depuis quelques semaines déjà
Pour quand le moment crucial arrivera
À se réfugier dans l'abri
Qu'ils se préparent donc
Pour ce qui va arriver

Ils préparent un thé et attendent, assis là
Ils sont dans l'abri se sentant à l'aise
Il reste peu de temps à attendre avant l'absolution
Pas de manières, restons juste assis et attendons

C'est incroyable tous ces mensonges
Tous les écrans ne font que nier
Que l'instant de vérité a commencé

Ne le voyez-vous pas à la télé ?
Ne croyez pas le moindre mot de ce qu'ils disent
Maintenant la fin des temps a commencé

Dites une prière quand tout sera fini
Que les survivants s'unissent, tous ne faisant qu'un
Il va falloir essayer de s'entraider
Il va falloir avoir la volonté de survivre

Je ne peux croire tous ces mensonges
Tous les écrans ne font que nier
Que l'instant de vérité a commencé

Ne le voyez-vous pas à la télé ?
Ne croyez pas le moindre mot de ce qu'ils disent
Maintenant la fin des temps a commencé

Quand on les a trouvés
Ils se tenaient dans les bras l'un de l'autre
Leurs fioles de poison près de leurs vêtements
Le jour où ils ont tous deux pris
Un tremblement de terre pour des retombées atomiques
Juste un autre jour, quand souffle le vent sauvage
 
 
© Copyright maiden.ch 1999-2016 / Vevey / Suisse
Dernière mise à jour : 27.08.2017