Discographie >> Albums >> No Prayer For The Dying
Nous sommes le 19 Nov 2017, il est 04:02
 
NO PRAYER FOR THE DYING
 
 
   

No prayer.jpg

  1. Tailgunner
2. Holy Smoke
3. No Prayer for the Dying
4. Public Enema Number One
5. Fates Warning
6. The Assassin
7. Run Silent Run Deep
8. Hooks in You
9. Bring Your Daughter ... to the Slaughter
10. Mother Russia
 
Réalisé le 01/10/90
Produit, arrangé et mixé par Martin "The Bishop" Birch
Chart position : 2
Enregistré au Steve Harris' Barn,
somewhere in England on the Rolling Stone mobile
 
 
mixé au Battery Studios, London
 
Géré par Rod Smalwood et Andy Taylor
pour Sanctuary Music Ltd.
 
Durée totale : 44:09
Illustré par Derek Riggs
   
   
Singles
   

Holy Smoke

Bring your Daughter
to the Slaughter
 
 
   
TAILGUNNER
( Steve Harris / Bruce Dickinson )
4:15
   

Trace your way back 50 years
To the glow of Dresden – blood and tears
In the black
above by the cruel searchlight
Men will die men will fight – yeah!
Who shot who and who fired first?
Dripping death to whet the bloodthirst
No radar lock on – skin and bone
The bomber boys are going home

Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner

(2:09 – Solo : Janick Gers)
(2:28 – Solo : Dave Murray)

Nail that Fokker, kill that son
Gonna blow your guts out with my gun
The weather forecast's good for War
Cologne and Frankfurt? have some more!
Tail-end Charlie in the boiling sky
The Enola Gay was my last try
Now that this Tailgunner's gone
No more Bombers, just one big bomb

Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner
Climb into the sky never wonder why
– Tailgunner, you're a Tailgunner

Remonte le temps 50 ans en arrière
Vers le rougeoiement de Dresde – sang et larmes
Dans le noir
au-dessus à la cruelle lumière des projecteurs de DCA
Des hommes vont mourir et des hommes vont se battre – Ouais !
Qui a descendu qui, et qui a tiré le premier ?
La mort dégoulinante va stimuler la soif de sang
Pas d'acquisition de cible – la peau sur les os
Les bombardiers rentrent chez eux

Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière

(2:09 – Solo : Janick Gers)
(2:28 – Solo : Dave Murray)

Descends ce Fokker, tue ce fils de pute
Je vais t'éclater les tripes avec mon flingue
La météo prévoit du bon pour la guerre
Cologne et Francfort ? Reprends-en donc encore !
Mitrailleur arrière dans un ciel en ébullition
L'Enola Gay fut mon dernier essai
Maintenant que ce mitrailleur arrière est parti
Plus de bombardiers, juste une seule grosse bombe

Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière
Monte dans le ciel sans jamais te demander pourquoi
– Mitrailleur arrière, tu es le mitrailleur arrière

 
   
HOLY SMOKE
( Steve Harris / Bruce Dickinson )
3:49
   

Believe in me
– Send no money
I died on the cross
And that ain't funny
But my so-called friends
Are making me a joke
They missed out what I said
Like I never spoke
They choose what they wanna hear
– Don't tell a lie
They just leave out the truth
As they're watching you die
Saving your souls
By taking your money
Flies round shit
Bees around honey

Holy smoke
Holy smoke
Plenty bad preachers
For the Devil to stoke
Feed'em in feet first
This is no joke
This is thirsty work
Making holy smoke

Jimmy Reptile and all his friends
Say they gonna be with you at the end
Burning records, burning books
Holy soldiers, Nazi looks
Crocodile smiles, just wait a while
Till the TV Queen gets her make up clean
I've lived in filth I've lived in sin
And I still smell cleaner
Than the shit you're in

Holy smoke
Holy smoke
Plenty bad preachers
For the Devil to stoke
Feed'em in feet first
This is no joke
This is thirsty work
Making holy smoke

(2:09 – Solo : Janick Gers)
(2:31 – Solo : Dave Murray)

They ain't religious but they ain't no fools
When Noah built his Cadillac it was cool
Two by two they're still going down
And the satellite circus just left town
I think they're strange and when they're dead
They can have a Lincoln for their bed
Friend of the President – trick of the tail
Now they ain't got a prayer – 100 years in jail

Holy smoke
Holy smoke
Plenty bad preachers
For the Devil to stoke
Feed'em in feet first
This is no joke
This is thirsty work
Making holy smoke

Croyez en moi
– N'envoyez pas d'argent
Je suis mort sur la croix
Et ce n'est pas marrant
Mais mes prétendus amis
Font de moi une parodie
Ils ont mis de côté ce que j'ai dit
Comme si je n'avais jamais parlé
Ils choisissent ce qu'ils veulent entendre
– Ils ne racontent pas de mensonges
Ils cachent seulement la vérité
Tout en vous regardant mourir
Sauvant vos âmes
En prenant votre argent
Des mouches sur la merde
Des abeilles sur du miel

Sainte fumée
Sainte fumée
Plein de mauvais prêcheurs
Pour alimenter le feu du Diable
Enfournez-les les pieds devant
Ce n'est pas une blague
C'est un sacré boulot
De faire de la sainte fumée

Jimmy le Reptile et tous ses amis
Disent qu'ils seront avec vous à la fin
Ils brûlent des disques, ils brûlent des livres
Soldats saints, apparence nazie
Sourires de crocodiles, attends un peu
Que la Reine de la télé se refasse une beauté
J'ai vécu dans la crasse, j'ai vécu dans le péché
Et je sens pourtant meilleur
Que la merde dans laquelle vous êtes

Sainte fumée
Sainte fumée
Plein de mauvais prêcheurs
Pour alimenter le feu du Diable
Enfournez-les les pieds devant
Ce n'est pas une blague
C'est un sacré boulot
De faire de la sainte fumée

(2:09 – Solo : Janick Gers)
(2:31 – Solo : Dave Murray)

Ils ne sont pas religieux mais ils ne sont pas fous
Quand Noé a construit sa Cadillac c'était cool
Deux par deux ils continuent de tomber
Et le cirque satellite vient juste de quitter la ville
Je pense qu'ils sont bizarres et quand ils mourront
Ils pourront avoir une Lincoln comme cercueil
Amis du président – une tromperie
Maintenant ils n'ont plus de prières – 100 ans en tôle

Sainte fumée
Sainte fumée
Plein de mauvais prêcheurs
Pour alimenter le feu du Diable
Enfournez-les les pieds devant
Ce n'est pas une blague
C'est un sacré boulot
De faire de la sainte fumée

 
   
NO PRAYER FOR THE DYING
( Steve Harris )
4:23
   

There are times when I've wondered
And times when I've cried
When my prayers they were answered
At times when I've lied
But if you asked me a question
Would I tell you the truth
Now there's something to bet on
You've got nothing to lose

When I've sat by the window
And gazed at the rain
With an ache in my heart
But never feeling the pain
And if you would tell me
Just what my life means
Walking a long road
Never reaching the end

(2:34 – Solo : Dave Murray)
(2:52 – Solo : Janick Gers)
(3:10 – Solo : Dave Murray)

God give me the answers to my life
God give me the answers to my dreams
God give me the answers to my prayers
God give me the answers to my being

Il y a des fois où je me suis demandé
Et des moments où j'ai pleuré
Quand mes prières ont été exaucées
Alors que j'avais menti
Mais si tu me posais une question
Te dirais-je la vérité ?
Maintenant on peut parier sur quelque chose
Tu n'as rien à perdre

Lorsque je restais assis à la fenêtre
Et que je regardais fixement la pluie
Avec une douleur au cœur
Mais sans jamais ressentir la douleur
Et si tu pouvais me dire
Simplement à quoi rime ma vie
Marchant sur une longue route
Sans jamais en atteindre le bout

(2:34 – Solo : Dave Murray)
(2:52 – Solo : Janick Gers)
(3:10 – Solo : Dave Murray)

Que Dieu me donne la réponse à ma vie
Que Dieu me donne la réponse à mes rêves
Que Dieu me donne la réponse à mes prières
Que Dieu me donne la réponse à mon existence

 
   
PUBLIC ENEMA NUMBER ONE
( Dave Murray / Bruce Dickinson )
4:13
   

When it all comes down the line
And the lights they turn to greed
And you race off with your tyres screaming
– Rolling thunder
And the people choke with poison
Children cry in fear
But you've got your fast bullet
One way ticket outta here

Fall on your knees today
And pray the world will mend its ways
Get to your feet again
Refugees from the heartbreak and the pain

In the cities, in the streets
There's a tension you can feel
The breaking strain is fast approaching
– Guns and riots
The politicians gamble
And lie to save their skins
And the Press get fed the scapegoats
– Public Enema number one

Fall on your knees today
And pray the world will mend its ways
Get to your feet again
Refugees from the heartbreak and the pain

(2:21 – Solo : Dave Murray)

A million network slaves
In an advertising new age
I don't need a crystal ball to sell ya
Your children have more brains
Than your drug-infested remains
California dreaming
As the Earth dies screaming

Fall on your knees today
And pray the world will mend its ways
Get to your feet again
Refugees from the heartbreak and the pain

Quand il ne reste plus rien
Et que les feux passent à la cupidité
Et que tu démarres en trombe en faisant crisser tes pneus
– Tonnerre roulant
Et les gens suffoquent avec du poison
Les enfants hurlent de peur
Mais tu as ton engin rapide
Aller simple hors d'ici

Tombez à genoux aujourd'hui
Et priez pour que le monde s'améliore
Redressez-vous à nouveau
Réfugiés du chagrin et de la douleur

Dans les villes, dans les rues
Il y a une tension palpable
Le point de rupture est bientôt atteint
– Flingues et émeutes
Les politiciens misent et jouent
Et mentent pour sauver leur peau
Et la presse se voit fournir des bouc-émissaires
– Enema public numéro un

Tombez à genoux aujourd'hui
Et priez pour que le monde s'améliore
Redressez-vous à nouveau
Réfugiés du chagrin et de la douleur

(2:21 – Solo : Dave Murray)

Un million d'esclaves du réseau
Dans une nouvelle ère publicitaire
Je n'ai pas besoin de te vendre de boule de cristal
Vos enfants ont plus de cerveau
Que vos restes infestés de drogues
La Californie rêve
Alors que la terre meurt en hurlant

Tombez à genoux aujourd'hui
Et priez pour que le monde s'améliore
Redressez-vous à nouveau
Réfugiés du chagrin et de la douleur

 
   
FATES WARNING
( Dave Murray / Steve Harris )
4:12
   

Why is it some of us
Are destined to stay alive
And some of us
Are here just so that we'll die?
How come the bullet
Hits the other guy?
Do we have to try
And reason why?

Be it the devil or be it him
You can count on just one thing
When the time is up you'll know
Not just one power runs the show

Are we the lucky ones
Saved for another day
Or they the lucky ones
Who are taken away?
Is it a hand on your shoulder
From the Lord above
Or the devil himself
Come to give you a shove?

Be it the devil or be it him
You can count on just one thing
When the time is up you'll know
Not just one power runs the show

A volcano erupts
And sweeps a town away
A hurricane devastates
The cities in its way
The grief and misery
For the ones that are left behind
The worst is yet to come
A hell to face mankind

(2:52 – Solo : Dave Murray)
(3:31 – Solo : Janick Gers)

Be it the devil or be it him
You can count on just one thing
When the time is up you'll know
Not just one power runs the show

Pourquoi certains d'entre nous
Sont-ils destinés à rester en vie
Et que d'autres
Ne sont ici que pour nous faire mourir ?
Comment se fait-il que la balle
Touche l'autre type ?
Faut-il que nous cherchions
À savoir pourquoi ?

Que ce soit le Diable ou que ce soit lui
Tu ne peux compter que sur une seule chose
Quand ton heure arrivera tu le sauras
Il n'y a pas qu'une seule puissance qui tire les ficelles

Sommes-nous les chanceux
Sauvé pour un jour prochain
Ou eux les chanceux
À être emmenés ?
Est-ce la main du Seigneur
Sur ton épaule
Ou le diable lui-même
Qui vient te pousser ?

Que ce soit le Diable ou que ce soit lui
Tu ne peux compter que sur une seule chose
Quand ton heure arrivera tu le sauras
Il n'y a pas qu'une seule puissance qui tire les ficelles

Un volcan entre en éruption
Et balaie toute une ville
Un ouragan dévaste
Les cités sur son chemin
Le chagrin et la tristesse
Pour ceux qui restent
Le pire reste à venir
Un enfer auquel est confronté l'humanité

(2:52 – Solo : Dave Murray)
(3:31 – Solo : Janick Gers)

Que ce soit le Diable ou que ce soit lui
Tu ne peux compter que sur une seule chose
Quand ton heure arrivera tu le sauras
Il n'y a pas qu'une seule puissance qui tire les ficelles

 
   
THE ASSASSIN
( Dave Murray / Steve Harris )
4:35
   

Now the contract's out
They've put the word about
I'm coming after you
It's not the money I make
It's the thrill of the chase
And I'm coming after you

I watch your every move
Study the things you do
And the pattern of your ways
I watch the way you walk
I hear your telephone talk
I want to understand the way you think

Better watch out
'Cause I'm the assassin
Better watch out
'Cause I'm the assassin
Better watch out
Better watch out
Better watch out
'Cause I'm the assassin
Better watch out
'Cause I'm the assassin
Better watch out
Assassin! Assassin! Assassin!

(2:05 – Solo : Dave Murray)
(2:26 – Solo : Janick Gers)

I'm in a cold cold sweat
I taste the smell of death
I know the moment's getting closer
And as you walk to the light
I feel my hands go tight
Excitement running through my veins

I've got you in my sights
I've got you dead to rights
The trigger's waiting for my finger
I feel adrenaline rush
It's just the final touch
You can kiss your arse goodbye

Better watch out
'Cause I'm the assassin
Better watch out
'Cause I'm the assassin
Better watch out
Better watch out
Better watch out
'Cause I'm the assassin
Better watch out
'Cause I'm the assassin
Better watch out
Assassin! Assassin! Assassin!

Maintenant le contrat est lancé
Ils ont fait passer le mot
Je me lance à ta poursuite
Ce n'est pas l'argent que je gagne
C'est le frisson que me procure la chasse
Et je me lance à ta poursuite

J'observe chacun de tes mouvements
J'étudie ce que tu fais
Et le schéma de tes habitudes
Je regarde la façon dont tu marches
J'écoute tes conversations au téléphone
Je veux comprendre comment tu penses

Tu ferais mieux de faire attention
Car je suis l'Assassin
Tu ferais mieux de faire attention
Car je suis l'Assassin
Tu ferais mieux de faire attention
Tu ferais mieux de faire attention
Tu ferais mieux de faire attention
Car je suis l'Assassin
Tu ferais mieux de faire attention
Car je suis l'Assassin
Tu ferais mieux de faire attention
Assassin! Assassin! Assassin!

(2:05 – Solo : Dave Murray)
(2:26 – Solo : Janick Gers)

J'ai une sueur très très froide
Je goûte l'odeur de la mort
Je sais que le moment se rapproche
Et alors que tu marches vers la lumière
Je sens mes mains qui se crispent
L'excitation courant dans mes veines

Je te tiens dans ma ligne de mire
Tu peux te considérer comme mort
La détente attend la pression de mon doigt
Je sens l'adrénaline affluer
C'est juste la touche finale
Et tu peux dire adieu à la vie

Tu ferais mieux de faire attention
Car je suis l'Assassin
Tu ferais mieux de faire attention
Car je suis l'Assassin
Tu ferais mieux de faire attention
Tu ferais mieux de faire attention
Tu ferais mieux de faire attention
Car je suis l'Assassin
Tu ferais mieux de faire attention
Car je suis l'Assassin
Tu ferais mieux de faire attention
Assassin! Assassin! Assassin!

 
   
RUN SILENT, RUN DEEP
( Steve Harris / Bruce Dickinson )
4:36
   

The convoy lights are dead ahead
The merchantmen lay in their bed
The thump of diesels hammers down
In the oily sea – the killing ground
His knuckles white, his eyes alight
He slams the hatch on the deadly night
A cunning fox in the chickens' lair
A hound of hell and the devil don't care

Running silent, running deep
We are your final prayer
Warriors in secret sleep
A merchantman's nightmare
A silent death lies waiting
For all of you below
Running silent, running deep
Sink into your final sleep

Chill the hearts of fighting men
In open ocean wondering when
The lethal silver fish will fly
The boat will shiver – men will die
A cast of millions – a part to play
Killer? Victim? Or fool for a day?
Obeying an order – men have to die
Us or them – a well rehearsed lie

Running silent, running deep
We are your final prayer
Warriors in secret sleep
A merchantman's nightmare
A silent death lies waiting
For all of you below
Running silent, running deep
Sink into your final sleep

(2:20 – Solo : Janick Gers)
(2:36 – Solo : Dave Murray)

The lifeboats shattered, the hull is torn
The tar black smell of burning oil
On the way down to Davy Jones
Every man for himself – you're on your own
The wolf eyes watch the crosswire
"Stern tubes ready", "Aim and fire!"
They can pin some medal on your chest
But in two more weeks – dead like the rest

Running silent, running deep
We are your final prayer
Warriors in secret sleep
A merchantman's nightmare
A silent death lies waiting
For all of you below
Running silent, running deep
Sink into your final sleep

Les lumières du convoi sont droit devant
Les hommes de la marine marchande sont dans leur lit
Les coups lourds des diesels se font entendre
Sur une mer d'huile – le terrain de chasse
Les articulations blanches, les yeux enflammés
Il referme l'écoutille sur la nuit mortelle
Un renard rusé dans le poulailler
Un chien de l'enfer et le diable s'en fout

Allant en silence et en profondeur
Nous sommes votre dernière prière
Guerriers en un sommeil secret
Le cauchemar de la marine marchande
Une mort silencieuse vous attend
Tous en bas
Allant en silence et en profondeur
Sombrez dans votre dernier sommeil

Glaçant le cœur des combattants
Au milieu de l'océan se demandant quand
Le mortel poisson d'argent va filer
Ce bâtiment frémira – des hommes mourront
Des millions d'acteurs – chacun un rôle à jouer
Tueur ? Victime ? Ou fou d'un jour ?
Obéïssant à un ordre – des hommes doivent mourir
Nous ou eux – un mensonge longuement préparé

Allant en silence et en profondeur
Nous sommes votre dernière prière
Guerriers en un sommeil secret
Le cauchemar de la marine marchande
Une mort silencieuse vous attend
Tous en bas
Allant en silence et en profondeur
Sombrez dans votre dernier sommeil

(2:20 – Solo : Janick Gers)
(2:36 – Solo : Dave Murray)

Les canots de sauvetage volent en éclats, la coque est déchirée
L'odeur goudronneuse de l'huile qui brûle
En route pour aller chez Davy Jones
Chacun pour soi – tu es tout seul
Les yeux de loup observent la ligne de mire
« Tubes arrières armés », « Vise et tire ! »
Ils peuvent t'accrocher quelque médaille sur la poitrine
Mais dans deux semaines – mort comme les autres

Allant en silence et en profondeur
Nous sommes votre dernière prière
Guerriers en un sommeil secret
Le cauchemar de la marine marchande
Une mort silencieuse vous attend
Tous en bas
Allant en silence et en profondeur
Sombrez dans votre dernier sommeil

 
   
HOOKS IN YOU
( Bruce Dickinson / Adrian Smith )
4:08
   

I got the keys to view at number 22
Behind my green door there's nothing to see
Is that a feature, what kind of creature
Would hang around waiting for a guy like me?
Stone cold sober and sitting in silence
Laid back and looking for sympathy
I like a girl who knows where she's bound
I don't like girls who've been hanging around

Hooks in you, hooks in me
Hooks in the ceiling
For that well hung feeling
No big deal, no big sin
Strung up on love
I got the hooks screwed in

Hooks in you, hooks in me
Hooks in the ceiling
For that well hung feeling
No big deal, no big sin
Strung up on love
I got the hooks screwed in

She's tied up, she can't come to the phone
You must have got your wires crossed
'Causeos she ain't home
Knock on wood – you know, I like that sound
She never could keep her feet on the ground

Hooks in you, hooks in me
Hooks in the ceiling
For that well hung feeling
No big deal, no big sin
Strung up on love
I got the hooks screwed in

Hooks in you, hooks in me
Hooks in the ceiling
For that well hung feeling
No big deal, no big sin
Strung up on love
I got the hooks screwed in

Hooks in you, I've got those hooks in you
Hooks in you, in you...
Hooks in you, I've got those hooks in you
Hooks in you, in you...

(2:25 – Solo : Janick Gers)
(2:36 – Solo : Les deux ensemble)

Right on the money, got it wrapped up tight
Got new ideas for the decor tonight
Gonna make this house a preservation zone
Gonna set her in concrete, set her up on her own

Hooks in you, hooks in me
Hooks in the ceiling
For that well hung feeling
No big deal, no big sin
Strung up on love
I got the hooks screwed in

Hooks in you, hooks in me
Hooks in the ceiling
For that well hung feeling
No big deal, no big sin
Strung up on love
I got the hooks screwed in

Hooks in you, I've got those hooks in you
Hooks in you, in you...
Hooks in you, I've got those hooks in you
Hooks in you, in you...
I've got those hooks in you

J'ai les clefs pour aller voir le numéro 22
Derrière ma porte verte il n'y a rien à voir
Est-ce un trait de caractère, quel genre de créature
Traînerait là à attendre un type comme moi ?
Complètement sobre et assis en silence
Relaxé et cherchant de la sympathie
J'aime qu'une fille sache où sont ses attaches
Je n'aime pas les filles qui sont trop sorties

Crochets en toi, crochets en moi
Crochets dans le plafond
Pour ce sentiment bien suspendu
Pas un gros problème, pas un gros péché
Accroché à l'amour
Mes crochets sont bien vissés

Crochets en toi, crochets en moi
Crochets dans le plafond
Pour ce sentiment bien suspendu
Pas un gros problème, pas un gros péché
Accroché à l'amour
Mes crochets sont bien vissés

Elle est occupée, elle ne peut pas venir au téléphone
Tu dois dû te tromper
Parce qu'elle n'est pas à la maison
Je touche du bois – tu sais, j'aime ce son
Elle n'a jamais pu garder les pieds sur terre

Crochets en toi, crochets en moi
Crochets dans le plafond
Pour ce sentiment bien suspendu
Pas un gros problème, pas un gros péché
Accroché à l'amour
Mes crochets sont bien vissés

Crochets en toi, crochets en moi
Crochets dans le plafond
Pour ce sentiment bien suspendu
Pas un gros problème, pas un gros péché
Accroché à l'amour
Mes crochets sont bien vissés

Crochets en toi, j'ai ces crochets en toi
Crochets en toi...
Crochets en toi, j'ai ces crochets en toi
Crochets en toi...

(2:25 – Solo : Janick Gers)
(2:36 – Solo : Les deux ensemble)

L'argent est OK j'ai tout bien ficelé
J'ai de nouvelles idées pour le décor ce soir
Je vais faire de cette maison un lieu de conservation
Je vais la couler dans le béton et la laisser toute seule

Crochets en toi, crochets en moi
Crochets dans le plafond
Pour ce sentiment bien suspendu
Pas un gros problème, pas un gros péché
Accroché à l'amour
Mes crochets sont bien vissés

Crochets en toi, crochets en moi
Crochets dans le plafond
Pour ce sentiment bien suspendu
Pas un gros problème, pas un gros péché
Accroché à l'amour
Mes crochets sont bien vissés

Crochets en toi, j'ai ces crochets en toi
Crochets en toi...
Crochets en toi, j'ai ces crochets en toi
Crochets en toi...
J'ai ces crochets en toi

 
   
BRING YOUR DAUGHTER...TO THE SLAUGHTER
( Bruce Dickinson )
4:45
   

Honey, it's getting close to midnight
And all the myths are still in town
True love and lipstick on your linen
Bite the pillow, make no sound
If there's some living to be done
Before your life becomes your tomb
You'd better know that I'm the one
So unchain your back door invite me around

Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Let her go, yeah!

Honey, it's getting close to daybreak
The sun is creeping in the sky
No patent remedies for heartache
Just empty words and humble pie
So get down on your knees, honey
Assume an attitude
You just pray that I'll be waiting
'Cause you know I'm coming soon

Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go

So pick up your foolish pride, no going back
No where, no way, no place to hide

(2:24 – Solo : Janick Gers)

Bring your daughter, bring your daughter
Bring your daughter, bring your daughter
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Bring your daughter, fetch your daughter
Bring your daughter, fetch your daughter
Bring your daughter
Fetch your daughter to the slaughter

Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go
Bring your daughter
Bring your daughter to the slaughter
Let her go, let her go, let her go

I'm gonna get you!

Chérie, il est près de minuit
Et tous les mythes sont toujours en ville
Du sperme et du rouge à lèvres sur tes draps
Mords l'oreiller, ne fais pas de bruit
S'il faut de profiter de la vie
Avant que ta vie ne devienne ta tombe
Tu ferais mieux de savoir que je suis le bon
Alors déverrouille ta porte arrière et invite-moi à entrer

Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Laisse-la venir, ouais !

Chérie, c'est presque le point du jour
Le soleil rampe dans le ciel
Pas de remède patenté pour les cœurs brisés
Juste des mots vides et de l'humilité
Alors mets-toi à genoux, chérie
Prends la pose
Prie seulement que j'attende
Parce que tu sais que je vais jouir bientôt

Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir

Alors rempoche ta fierté déplacée, pas de retour en arrière
Nulle part, pas possible, nul endroit pour te cacher

(2:24 – Solo : Janick Gers)

Amène ta fille, amène ta fille
Amène ta fille, amène ta fille
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Amène ta fille, va chercher ta fille
Amène ta fille, va chercher ta fille
Amène ta fille
Va chercher ta fille pour le massacre

Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir
Amène ta fille
Amène ta fille au massacre
Laisse-la venir, laisse-la venir, laisse-la venir

Je vais t'avoir !

 
   
MOTHER RUSSIA
( Steve Harris )
5:31
   

Mother Russia how are you sleeping?
Middle winter cold winds blow
From the trees the snowflakes drifting
Twirling round like ghosts in the snow
Mother Russia, poetry majestic
Tells the time of a great empire
Turning round the old man ponders
Reminiscing an age gone by

(3:14 – Solo : Dave Murray)
(3:37 – Solo : Janick Gers)
(4:00 – Solo : Dave Murray)
(4:10 – Solo : Janick Gers)
(4:20 – Solo : Dave Murray)

Mother Russia, dance of the Tsars
Hold up your heads, be proud of what you are
Now it has come, freedom at last
Turning the tides of history and your past
Mother Russia, dance of the Tsars
Hold up your heads, remember who you are
Can you release the anger, the grief
Can you be happy now your people are free

Mère Russie, dors-tu bien ?
Les vents froids du milieu de l'hiver soufflent
Depuis les arbres les flocons de neige volent
Tournoyant comme des fantômes dans la neige
Mère Russie, la poésie majestueuse
Parle du temps d'un grand empire
En se retournant le vieil homme médite
Se rappelant une époque révolue

(3:14 – Solo : Dave Murray)
(3:37 – Solo : Janick Gers)
(4:00 – Solo : Dave Murray)
(4:10 – Solo : Janick Gers)
(4:20 – Solo : Dave Murray)

Mère Russie, danse des Tsars
Garde la tête haute, sois fière de ce que tu es
Maintenant qu'elle est là, la liberté enfin
Changeant le cours de l'Histoire et ton passé
Mère Russie, danse des Tsars
Garde la tête haute, rappelle-toi qui tu es
Peux-tu laisser de côté la colère, l'amertume
Peux-tu être heureuse maintenant que ton peuple est libre

 
 
© Copyright maiden.ch 1999-2016 / Vevey / Suisse
Dernière mise à jour : 27.08.2017