Discographie >> Albums >> The Number Of The Beast
Nous sommes le 20 Nov 2017, il est 20:04
 
THE NUMBER OF THE BEAST

 
   

 

1. Invaders
2. Children of the Damned
3. The Prisoner
4. 22 Acacia Avenue
5. The Number of the Beast
6. Run to the Hills
7. Gangland
8. Total Eclipse *
9. Hallowed be thy Name


* Uniquement sur les versions suivantes :
- LP japonais
- Enhanced CD (1998)
- Enhanced CD (USA 2001)

 
Pour le first centenary de la maison EMI en 1997, le disque a été sélectionné pour une réédition spéciale en vinyle.
 
Réalisé le 22/03/82
Produit et arrangé par Martin "Farmer" Birch
Chart position : 1
Enregistré et mixé au Battery Studios, London
 
Géré par Rod Smalwood pour Sanctuary MusicLtd.
 
Illustré par Derek Riggs
Durée totale : 40:22  
   
   
Singles
   
 

The Number of the Beast

Run to the Hills
 
 
   
INVADERS
( Steve Harris )
3:24
   

Long boats have been sighted
The evidence of war has begun
Many Nordic fighting men
Their swords and shields all gleam in the sun
Call to arms defend yourselves
Get ready to stand
And fight for your lives
Judgment day has come around
So be prepared don't run
Stand your ground

They're coming in from the sea
They've come, the enemy!
Beneath the blazing sun
The battle has to be won

Invaders... Pillaging!
Invaders... Looting!

Set ablaze the campfires
And alert the other men from inland
Warning must be given
And there's not enough men here for a stand
The Vikings are too many
Much to powerful to take on your own
We must bring reinforcements
we cannot fight this battle alone

They're coming over the hill
They've coming to attack!
They're coming in from the kill
There's no turning back

Invaders... Fighting!
Invaders... Marauding!

(1:51-Solo: Dave Murray)
(2:09-Solo: Adrian Smith

Axes grind and maces clash
As wounded fighters fall to the ground
Severed limbs and fatal woundings
Bloody corpses lay all around
The smell of death and burning fleshe
The battle weary fight to the end
The Saxons have been overpowered
Victims of the mighty Norsemen

You'd better scatter and run
The battle's lost and not won
You'd better get away
To fight another day

Invaders... Raping!
Invaders... Plundering!

Des drakkars ont été aperçus
Et la preuve de la guerre a commencé
De nombreux guerriers Nordiques
Leurs épées et leurs boucliers etincelant au soleil
Sonnez l'alarme, défendez-vous
Préparez-vous à tenir bon
Et à vous battre pour vos vies
Le jugement dernier est arrivé
Alors soyez prêts, ne fuyez pas
Défendez vos terres

Ils arrivent par la mer
Ils sont arrivés, l'ennemi !
Sous un soleil de plomb
Il faut gagner la bataille

Envahisseurs... Ils saccagent !
Envahisseurs... Ils pillent !

Allumez les feux de camp
Et alertez les autres hommes de l'intérieur des terres
Il faut donner l'alerte
Il n'y a pas assez d'hommes ici pour le combat
Les Vikings sont trop nombreux
Beaucoup trop puissants pour les affronter seul
Nous devons avoir des renforts
Nous ne pouvons pas aller seuls dans la bataille

Ils arrivent par dessus la colline
Ils passent à l'attaque !
Ils viennent pour tuer
On ne peut pas revenir en arrière

Envahisseurs...Ils se battent !
Envahisseurs...Ils maraudent !

(1:51-Solo: Dave Murray)
(2:09-Solo: Adrian Smith)


Les haches broientet les massent s'entrechoquent
Alors que des guerriers blessés tombent à terre
Des membres tranchés et des blessures fatales
Des corps ensanglantés jonchent le sol
L'odeur de la mort et de chair brûlée
Les guerriers fourbus se battent jusqu'au bout
Les Saxons ont été submergés
Victimes des puissants Vikings

Vous feriez mieux de vous disperser et de courir
La bataille est perdue et non gagnée
Vous feriez mieux de vous en aller
Pour combattre un autre jour

Envahisseurs... Ils violent !
Envahisseurs... Ils pillent !
 
   
CHILDREN OF THE DAMNED
( Steve Harris )
4:36
   
He's walking like a small child
But watch his eyes burn you away
Black holes in his golden star
God knows he wants to go home

Children of the damned
Children of the damned
Children of the damned
Children of the damned

He's walking like a dead men
If he had lived he could have crucified us all
Now he's standing on the last step
He thought oblivion well it beckons us all

Children of the damned
Children of the damned
Children of the damned
Children of the damned

Now it's burning his hands he's turning to laugh
Smiles as the flame sears his flesh
Melting his face, screaming in pain
Peeling the skin from his eyes
Watch him die according to plan
He's dust on ground
What did we learn?

(3:21-Solo: Adrian Smith)

You're a children of the damned
Your's back against the wall
You turn into the light
You're burning in the night
You're children of the damned
Like candles watch them burn
Burning in the light
You'll burn again tonight

Children of the damned

Il marche comme un petit enfant
Mais regardez ses yeux qui vous consument
Des trous noirs dans son regard doré
Dieu sait qu'il veut rentrer chez lui

Enfants du Malin
Enfants du Malin
Enfants du Malin
Enfants du Malin

Il marche comme un zombie
S'il avait vécu il nous aurait tous crucifiés
Maintenant il se tient sur sa dernière marche
Il a pensé que l'oubli eh bien il nous fait signe à tous

Enfants du Malin
Enfants du Malin
Enfants du Malin
Enfants du Malin

Maintenant ça lui brûle les mains, il se met à rire
Il sourit alors que les flammes il rôtissent la chair
Fondant son visage, hurlant de douleur
Pelant la peau de ses paupières
Regardes-le mourir dans les règles
Il est poussière sur le sol
qu'a-t-on a appris ?

(3:21-Solo: Adrian Smith)

Vous êtes les enfants du Malin
Vous avez le dos au mur
Vous vous tournez vers la lumière
Vous brûlez dans la nuit
Vous êtes les enfants du Malin
Comme des bougies regardez-les brûler
Brûlant dans la lumière
Vous brûlerez encore cette nuit

Enfants du Malin
 
   
THE PRISONER
( Steve Harris / Adrian Smith )
6:03
   

We want information...
information... information...
Who are you?
The New number two.
Who is number one?
You are number six.
I am not a number! I am a free man!


I'm on the run I kill to eat
I'm starving now feeling dead on my feet
Going all the way I'm nature's beast
Do what I want and I'Il do as I please

Run, fight, to breathe it's tough
Now you see me now you don't
Break the walls i'm coming out

Not a prisoner I'm a free man
And my blood is my own now
Don't care where the past was
I know where I'm going...out

If you kill me it's self defence
If I kill you then I call it vengeance
Spit in your eye I will defy
You'll be afraid when I call out your name

Run fight to breathe
It's gonna be tough
Now you see me now you don't
Break the walls, I'm coming out

Not a prisoner i'm a free man
And my blood is my own now
Don't care where the past was
I know where i'm going
Not a number I'm a free man
I'll live my life how I want to
You'd better scratch me
From your black book
'Cause I'll run rings round you

4:19-Solo: Adrian Smith)
(4:37-Solo: Dave Murray)


Not a prisoner i'm a free man
And my blood is my own now
Don't care where the past was
I know where I'm going
Not a number I'm a free man
I'll live my life how I want to
You'd better scratch me
From your black book
'Cause I'll run rings round you

Not a prisoner I'm a free man
And my blood is my own now
Don't care where the past was
I know where I'm going

Nous voulons des renseignements...
des renseignements... des renseignements...
Qui êtes vous ?
Le nouveau Numéro Deux.
Qui est Numéro Un ?
Vous êtes Numéro Six.
Je ne suis pas un numéro ! Je suis un homme libre !


Je suis en cavale, je tue pour manger
je meurs de faim maintenant, complètement épuisé
Allant jusqu'au bout, je suis une bête de la nature
Je fais ce que je veux et je ferai comme j'en ai envie

Courir, se battre, respirer, c'est difficile
Là tu me vois, là tu ne me vois plus
Brisant les murs, je m'échappe

Pas un prisonnier, je suis un homme libre
Et mon sang m'appartient désormais
Qu'importe où se trouve le passé
je sais où je vais...Dehors !

Si tu me tues, c'est de l'autodéfense
si je te tue, alors j'appelle ça de la vengeance
Je te crache au visage, je vais te défier
tu auras peur quand j'appellerai ton nom

Courir, se battre, respirer
Ca va être difficile
Là tu me vois, là tu ne me vois plus
brisant les murs, je m'échappe

Pas un prisonnier, je suis un homme libre
Et mon sang m'appartient désormais
Qu'importe où se trouve le passé
je sais où je vais
Pas un prisonnier, je suis un homme libre
Je vis ma vie comme je l'entends
Tu ferais mieux de me rayer
De ton livre noir
Parce que je finirais par t'avoir

(4:19-Solo: Adrian Smith)
(4:37-Solo: Dave Murray)


Pas un prisonnier, je suis un homme libre
Et mon sang m'appartient désormais
Qu'importe où se trouve le passé
je sais où je vais
Pas un prisonnier, je suis un homme libre
Je vis ma vie comme je l'entends
Tu ferais mieux de me rayer
De ton livre noir
Parce que je finirais par t'avoir

JPas un prisonnier, je suis un homme libre
Et mon sang m'appartient désormais
Qu'importe où se trouve le passé
je sais où je vais

 
   
22 ACACIA AVENUE
( La suite de la saga de Charlotte the Harlot )
( Steve Harris / Adrian Smith )
6:38
   

If you're feeling down depressed and lonely
I know a place where we can go
22, acacia avenue
Meet a lady that i know
So if you're looking for a good time
And you're prepared to pay the price
Fifteen quid is all she asks for
Everybody's got their voice

If you're waiting for a long time
For the rest to do their peace
You can tell her that you know me
You might even get it free
So any time you're down the East End
Don't you hesitate to go
You can take my honest word for it
She'll teach you more that you can know

Charlotte can't you get out
From all his madness?
Can't you see
It only brings you sadness
When you entertain your men
Don't you know the risk of getting disease?


Some day when you're reaching
The age of forty
I bet you'll regret the days
When you were laying
Nobody then will want to know
You won't have beautiful wares
To show any more

22, the avenue
That's the place where we all go
You will find it's warm inside
The red light's burning bright tonight

Charlotte isn't it time
You stopped this mad life?
Don't you ever think
About the bad times
Why do you have to live this way?
Do you enjoy your lay or is the pay?


Sometimes when you're strowling
Down the avenue
The way you walk it makes men think
Of having you
When you're walking down the street
Everybody stops and turn to stare at you

22, the avenue
That's the place where we all go
You will find it's warm inside
The red light's burning bright tonight

Beat her, mistreat her
Do anything that you please
Bite her excite her
Make her get down on her knees
Abuse her, misuse her
She can take all that you've got
Caress her, molest her
She always does what you want

(3:50-Solo: Dave Murray)

You're running away
Don't you know what you're doing?
Can't you see it'll lead you to ruin?
Charlotte you've taken your life
And you've thrown it away
You believe that because
W
hat you're earning
Your life's good don't you know
That you're hurting
All the people that love you
Don't cast them aside
All the men
That are constanty drooling
It's no life for you
Stop all that screwing
You're packing your bags
And you're coming with me

(5:31-Solo: Adrian Smith)

Si tu ne te sens pas bien, déprimé et seul
Je connais un endroit où l'on peut aller
22 Avenue des Acacia
Rencontrer une dame que je connais
Alors si tu veux du bon temps
Et que tu es prêt à en payer le prix
Quinze livres c'est tout ce qu'elle demande
Chacun satisfait ses vices

Si tu attends longtemps
Que les autres terminent leurs affaires
Tu peux lui dire que tu me connais
Elle te fera peut-être même ça gratuitement
Donc si tu passes par East End
N'hésites pas à y aller
Je te donne ma parole
Elle t'apprendra plus que tu ne peux savoir

Charlotte ne peux-tu pas échapper
À toute cette folie ?
Ne vois-tu pas
Que ça ne t'apporte que de la tristesse
Quand tu divertis tes clients
Ne connais-tu pas les risques
D'attraper des maladies ?

Un jour quand tu atteindras
La quarantaine
Je parie que tu regretteras le temps
Où tu te faisais sauter
Plus personne alors ne voudras savoir
Tu n'auras plus rien de joli à montrer


22, l'Avenue
C'est l'endroit où nous allons tous
Tu trouveras qu'il y fait bon dedans
La lumière rouge brille fort ce soir

Charlotte ne serait-il pas temps
D'arrêter cette vie de dingue ?
Ne penses-tu donc jamais
Aux mauvais moments ?
Pourquoi dois-tu vivre de cette façon ?
Est-ce que tu aimes te faire sauter
Ou est-ce l'argent ?

Parfois quand tu te promènes
Sur l'Avenue
La façon dont tu marches donne aux hommes
Envie de toi
Quand tu marches dans la rue
Tout le monde s'arrête et se tourne pour te regarder

22, l'Avenue
C'est l'endroit où nous allons tous
Tu trouveras qu'il y fait bon
La lumière rouge brille fort ce soir

Bats-la, maltraites-la
Fais tout ce que tu veux
Mords-la, excite-la,
Fais-la se mettre à genoux
Abuses d'elle, utilise-la
Elle peut supporter tout ce que tu as
Caresses-la, molestes-la
Elle fait toujours ce que tu veux

(3:50-Solo: Dave Murray)

Tu t'enfuis
Ne sais-tu pas ce que tu fais ?
Ne vois-tu pas que cela va te mener à la ruine ?
Charlotte tu as pris ta vie
Et tu l'as balancée
Tu crois que parce que
Tu gagnes bien
Tu as la belle vie, ne sais-tu pas
Que tu fais du mal
Tous ceux qui t'aiment
Ne les rejettes pas
Tous les hommes
Qui bavent constamment
Ce n'est pas une vie pour toi
Arrêtes de te faire baiser
Tu fais tes valises
Et tu viens avec moi

(5:31-Solo: Adrian Smith)

 
   
THE NUMBER OF THE BEAST
( Steve Harris )
4:51
   

" Woe to you, Oh Earth and Sea
For the Devil sends the beast with wrath
Because he knows the time is short...
(Revelations, chapter 12 verset 12)
Let him who hath understanding reckon
the number of the beast
For it is a human number
It's number is Six hundred and sixty six "
( Revelations, chapter 13 verset 18 )


I left alone, my mind was blank
I needed time to think
To get the memories from my mind
What did I see? can I believe
That what i saw that night
Was real and not just fantasy

Just what i saw in my old dreams
Were they reflections of my warped mind
Staring back at me
'Cause in my dreams it's always there
The evil face that twists my mind
And bring me to despair

Night was black, was no use holding back
'Cause I just had to see
Was someone watching me
In the mist
Dark figures move and twist
Was this all for real
Or just some kind of hell?

six six six - the number of the beast
Hell and fire
Was spawned to be released

Torches blazed
And sacred chants were praised
As they start to cry
Hands held to the sky
In the night
The fires burning bright
The ritual has begun
Satan's work is done

Six six six - the number of the beast
Sacrifice is going on tonight

(2:46-Solo: Dave Murray)
(3:15-Solo: Adrian Smith)


This can't go on
I must inform the law
Can't be still be real
Or some crazy dream?
But i feel drawn
Toward the evil chanting hordes
Seem to mesmerize me
can't avoid their eyes

Six six six - the number of the beast
Six six six - the one for you and me

I'm coming back, I will return
And i'll possess your body
And i'll make you burn
I have the fire, I have the force
I have the power to make
My evil take it's course

Malheur à vous, oh Terre et Mer,
car le Diable a envoyé la bête avec courroux,
car il sait que son temps est compté...
(Apocalypse 12:12)
Que l'homme doué d'esprit calcule
le chffre de la Bête
car c'est un chiffe d'homme,
son chiffre, c'est six cent soixante-six
(Apocalypse 13:18)


Je suis parti seul, mon esprit était vide
J'avais besoin de temps pour réfléchir
pour récupérer les souvenirs de ma mémoire
Qu'est-ce que j'ai vu ? Puis-je croire
Que ce que j'ai vu cette nuit
Etait réel et pas juste le fruit de mon imagination

Juste ce que j'ai vu dans mes rêves anciens
Etait-ce le reflet de mon esprit tordu
Qui me regardait
Car dans mes rêves il est toujours là
Le visage diabolique qui pervertit mon esprit
Et me jette dans le désespoir

La nuit était noire, il était inutile de me cacher
Car j'ai dû voir
Quelqu'un me regardait
Dans la brume
De sombre silhouettes bougent et se tordent
Etait-ce réel
Ou une sorte d'enfer ?

Six six six - le chiffre de la Bête
L'Enfer et le feu
Ont été créés pour être relâchés

Des torches brûlaient
Et des chants sacrés s'élevaient
Alors qu'ils commencaient à crier
Les mains tendues vers le ciel
Dans la nuit
Les feux brûlent intensément
Le rituel a commencé
L'oeuvre de Satan est achevée

Six six six - le chiffre de la Bête
Un sacrifice à lieu cette nuit

(2:46-Solo: Dave Murray)
(3:15-Solo: Adrian Smith)


Ceci ne peut continuer
Je dois informer la loi
Cela peut-il être vraiment réel
Ou bien un rêve insensé
Mais je me sens attiré
Vers les hordes maléfiques qui chantent
Elles semblent m'hypnotiser
Impossible d'éviter leurs yeux

Six six six - le chiffre de la Bête
Six six six - celui pour toi et moi

Je reviens, je vais revenir
Et je posséderai ton corps
Et je te ferai brûler
J'ai le feu, j'ai la force
J'ai le pouvoir de déclancher
Le cours de ma méchanceté

 
   
RUN TO THE HILLS
( Steve Harris )
3:54
   

The white man came across the sea
He brought us pain and misery
He killed our tribes, he kill our creed
He took our game for his own need
We fought him hard
We fought him well
Out on the plains we gave him hell
But many came too much for Cree
Oh will we ever be set free?

Riding through dust clouds
And barren wastes
Galloping hard on the plains
Chasing the redskins
Back to their holes
Fighting them at their own game
Murder for freedom
the stab in the back
Women and children
Are cowards attack

Run to the hills
Run for your lives
Run to the hills
Run for your lives

Soldier blue in the barren wastes
Hunting and killing the game
Raping the women and wasting the men
The only good Indians are tame
Seeling them whisky
and taking their gold
Enslaving the young
And destroying the old

Run to the hills
Run for your lives
Run to the hills
Run for your lives

(2:12-Solo: Dave Murray)

Run to the hills
Run for your lives
Run to the hills
Run for your lives

L'homme blanc est venu par delà la mer
Il nous a apporté la souffrance et la misère
Il a tué nos tribus il a tué nos croyances
Il a pris notre gibier pour ses propres besoins
Nous l'avons combattu avec acharnement
Nous l'avons combattu de notre mieux
Dans les plaines nous avons fait de sa vie un enfer
Mais beaucoup sont venus, trop pour les Cree
Oh serons-nous jamais libérés?

Chevauchant à travers les nuages de poussière
Et des terres stériles désolées
Galoppant sans relâche dans les plaines
Chassant les peaux-rouges
jusque dans leurs cachettes
Les combattant sur leur propre terrain
Meurtre pour la liberté
Le coup de couteau dans le dos
Les femmes et les enfants
Et des attaques lâches

Courez vers les collines
Courez pour vos vies
Courez vers les collines
Courez pour vos vies

Les soldats bleus dans les terres stériles désolées
chassant et tuant le gibier
Violant les femmes et flinguant les hommes
Les seuls bons Indiens sont les indiens domptés
Leur vendant du whisky
Et prenant leur or
Réduisant les jeunes en esclavage
Et détruisant les anciens

Courez vers les collines
Courez pour vos vies
Courez vers les collines
Courez pour vos vies

(2:12-Solo: Dave Murray)

Courez vers les collines
Courez pour vos vies
Courez vers les collines
Courez pour vos vies

 
   
GANGLAND
( Adrian Smith / Clive Burr )
3:49
   

Shadows may hide you
But also may be your grave
You're running today
Maybe tomorrow you'll be saved
You pray for daylight
To save you for a while
You wonder if your children
Will face the killer's smile

Dead men tell no jales
In Gangland murders up for sale
Dead men tell no jales
In Gangland where jail birds die

Face at the windows
Leers into your own
But it's only your reflection
Still your tremble in your bones
How long can you hide?
How long til they come?
A rat in a trap
But you've go to survive

Once you were glad
To be free for a while
The air tasted good
And the world was your friend
Then came the day
When the hard times began
Now your alone but alive...
For how long?

Dead men tell no jales
In Gangland murders up for sale
Dead men tell no jales
In Gangland where jail birds die

(2:45-Solo: Adrian Smith)

A knife at your throat
Another body on the pile
A contract to keep
And it's service with a smile
Murder for vengeance
Or murder for gain
Death on the streets
Or a blacked out jail

Dead men tell no jales
In Gangland murders up for sale
Dead men tell no jales
In Gangland where jail birds die

Dead men... Gangland... Murder
In Gangland you tell no tales!

La pénombre peut peut-être te cacher
Mais elle peut aussi être ta tombe
Tu cours aujourd'hui
Tu seras peut-être sauvé demain
Tu pries que la lumière du jour
Te sauve pour un moment
Tu te demandes si tes enfants
Seront confrontés au sourire du tueur

Les morts ne racontent pas d'histoires
A Gangland les meurtres sont à vendre
Les morts ne racontent pas d'histoires
A Gangland où les gibiers de potence meurent

Un visage à la fenêtre
Te regarde dans les yeux
Mais ce n'est que ton reflet
Malgré tout tu trembles au plus profond de toi
Combien de temps peux-tu te cacher ?
Combien de temps avant qu'ils n'arrivent ?
Un rat pris au piège
Mais tu dois survivre

Il fut un temps où tu étais heureux
D'être libre pour un moment
L'air sentait bon
Et le monde était ton ami
Puis est venu le jour
Où les temps durs on commencé
Maintenant tu es seul mais en vie...
Pour combien de temps?

Les morts ne racontent pas d'histoires
A Gangland les meurtres sont à vendre
Les morts ne racontent pas d'histoires
A Gangland où les gibiers de potence meurent

(2:45-Solo: Adrian Smith)

Un couteau sur ta gorge
Un cadavre de plus sur la pile
Un contrat à honorer
Et c'est un service avec le sourire
Meurtre par vengeance
Ou meurtre par profit
La mort dans la rue
Ou une prison plongée dans l'obscurité

Les morts ne racontent pas d'histoires
A Gangland les meurtres sont à vendre
Les morts ne racontent pas d'histoires
A Gangland où les gibiers de potence meurent

Les morts...gangland...meurtre
A Gangland tu ne racontes pas d'histoires
!

 
   
TOTAL ECLIPSE
(Steve Harris / Dave Murray / Clive Burr)
4:25
   

Colde as steel the darkness waits
Its hour will come
A cry of fear from our children
Worshipping the sun.
Mother natures' black revenge
On those who waste her life
War babies in the garden of Eden
Shall turn our ashes to ice

Sunrise is gone, freezing up the fires
Sunrise is gone, numbing our disires
Sunrise is gone, sunrise is gone

Around the world the people stop
With terror-stricken eyes
A shadow cast upon them all
To crush them like a fly
In the icy rain and whiplashed seas
There's nowhere left to run
The hammer blows of winter fall
Like a hurricane

Sunrise is gone, freezing up the fires
Sunrise is gone, numbing our disires

Around the worldthe nations wait
For some wise word from their leading light
You know it isn't only madmen
Who listen to fools
"Is this the end?" the millions cried
Clutching their riches as they died
Those who survive must weather the storm

(Solo: Dave Murray)
(Solo: Adrian Smith)

Gone are the days when man looked down
They've taken away his sacred crown
To be set free, it took so long
It's not journeys' end, it's just begun

Froide comme l'acier
L'obscurité attend que son heure vienne
Un cri de peur de nos enfants
Adorant le soleil
La revanche noire de Mère nature
Envers ceux qui gâchent sa vie
Des bébés guerriers dans le jardin d'Eden
Transformeront nos cendres en glace

Le lever du soleil a disparu, congelant les feux
Le lever du soleil a disparu, engourdissant nos désirs
Le lever du soleil a disparu, Le lever du soleil a disparu

Tout autour du monde les gens s'arrêtent
Avec des yeux écarquillés d'orreur
Une ombre projeté sur eux tous
Pour les écraser comme des mouches
Sous la pluie gelée et les mers déferlantes
Il ne reste nulle part où fuir
Les coups de marteau de l'hiver s'abattent
Comme un ouragan

Le lever du soleil a disparu, congelant les feux
Le lever du soleil a disparu, engourdissant nos désirs

Tout autour du monde les nations attendent
Quelques mots de sagesse de leurs dirigeants
Tu sais ce ne sont pas seulement les fous
Qui écoutent les insencés
"Est-ce donc la fin?" les millions pleurent
Aggrippant leurs richesses alors qu'ils meurent
Ceux qui survivront devront affronter la tempête

(Solo: Dave Murray)
(Solo: Adrian Smith)

Finis les jours où l'homme regardait de haut
Ils ont enlevé sa couronne sacrée
Pour être si libre cela a pris tant de temps
Ce n'est pas la fin du voyage, il ne fait que commencer

 
   
HALLOWED BE THY NAME
( Steve Harris )
7:13
   

I'm waiting in my cold cell
When the bell begins to shime
Reflecting on my past life
And it doesn't have much time
'Cause at five o'clock
They'Il take me to the Gallows Pole
The sands of time for me
Are running low...
Running low...

When the priest come
To read the last rites
I take a look through the bars
At the last sights
Of a world that has gone very wrong for me
Can it be there's been some kind of error
Hard to stop the surmonting terror
Is it really the end not some crazy dreams?

Somebody please tell me that i'm dreaming
It's not so easy to stop from screaming
But words escape me when i try to speak
Tears they flow
But why am i crying?
After all am i not afraid of dying
Don't I believe that there never is an end?

As the guards march me out the courtyard
Someone calls from a cell "God be with you!"
If there's a god then why has he let me go?
As I walk all my life drifts before me
And though the end is near I'm not sorry
Catch my soul It's wiling to fly away

Mark my words please believe me my soul lives on
Please don't worry now that I have gone
I've gone beyond to see the truth
When you know that your time is closed at hand
Maybe then you'll begin to understand
Life down there is just a strange illusion

(4:50-Solo: Dave Murray)
(5:08-Solo: Adrian Smith)


Yeah! Hallowed be Thy name!
Hallowed be Thy name!

J'attend dans ma froide cellule
quand la cloche commence à sonner
Réfléchissant à ma vie passée
et je n'ai pas beaucoup de temps
Car à cinq heures
ils m'emmèneront à la potence
Les sables du temps pour moi
s'amenuisent...
s'amenuisent...

Quand le prêtre vient
me réciter les derniers sacrements
je jette un regard à travers les barreaux
Aux dernières visions
D'un monde qui m'est devenu très hostile
Est-ce possible qu'il y ait eu une sorte d'erreur
difficile d'endiguer la terreur
Est-ce vraiment la fin et non un rêve insensé ?

Que quelqu'un par pitié me dise que je rêve
Ce n'est pas facile d'arrêter de hurler
Mais les mots m'échappent quand j'essaie de parler
Les larmes coulent abondamment
mais pourquoi est-ce que je pleure ?
après tout je n'ai pas peur de mourir
Ne crois-je donc pas qu'il n'y a jamais de fin ?

Alors que les gardes m'emmènent dans la cour
quelqu'un crie d'une cellule, "Que Dieu soit avec toi !"
S'il y a un dieu alors pourquoi m'a-t-il laissé partir?
Alors que je marche toute ma vie flotte devant moi
et bien que la fin soit proche je ne regrette rien
Attrapes mon âme elle veut s'envoler

Retiens mes paroles crois que mon âme survit
ne t'en fais pas maintenant que je suis parti
Je suis allé au-delà voir la vérité
Quand tu sais que tu n'as plus beaucoup de temps
peut-être alors commenceras-tu à comprendre
Que la vie ici bas n'est qu'une étrange illusion

(4:50-Solo: Dave Murray)
(5:08-Solo: Adrian Smith)


Ouais ! Que Ton Nom soit sanctifié !
Que Ton Nom soit sanctifié !

   
 
© Copyright maiden.ch 1999-2016 / Vevey / Suisse
Dernière mise à jour : 27.08.2017