Discographie >> Albums >> The X Factor
Nous sommes le 19 Nov 2017, il est 04:06
 
THE X FACTOR
 
 
   

The X factor.jpg

 

1. Sign of the Cross
2. Lord of the Flies
3. Man on the Edge
4. Fortunes of War
5. Look for the Truth
6. The Aftermath
7. Judgement of Heaven
8. Blood on the World's Hands
9. Edge of Darkness
10. 2 A.M.
11. The Umbeliever

 
Réalisé le 02/10/95
Produit et Mixé par Steve Harris and Nigel Green
Chart position : 8
Enregistré et Mixé au Barnyard Studios, Essex
 
Arrangé par Nigel Green
 
Prise de son au Chop 'Em Out par Ronal Whelan
 
Géré par Rod Smalwood, Merck Mercuriadis,
Andy Taylor
et Aky Njeeb
pour Sanctuary Music Management Ltd.
Durée totale : 70:54
Illustré par Hugh Syme
   
   
Singles
   

Lord of the Flies

Man on the Edge
 
   
   
SIGN OF THE CROSS
( Steve Harris )
11:18
   

Eleven saintly shrouded men
Silhouettes stand against the sky
One in front with a cross held high
Come to wash my sins away

Standing alone in the wind and rain
Feeling the fear that is growing
Sensing the change in the tide again
Brought by the storm that is brewing
Feel the anxiety hold off the fear
Some of the doubt in the things you believe
Now that your faith will be put to the test
Nothing to do but await what is coming

Why then is God still protecting me
Even when I don't deserve it
Though I am blessed with an inner strength
Some they would call it a penance
Why am I meant to face this alone
Asking the question time and again
Praying to God won't keep me alive
Inside my head feel the fear start to rise

They'll be saying their prayers
When the moment comes
There'll be penance to pay
When it's judgement day
And the guilty'll bleed
When that moment comes
They'll be coming to claim
Take your soul away

The sign of the cross
The name of the rose
A fire in the sky
The sign of the cross

They'll be coming to bring the eternal flame
They'll be bringing us all immortality
Holding communion so the world be blessed
My creator, my God'll lay my soul to rest

The sign of the cross
The name of the rose
A fire in the sky
The sign of the cross

(8:14 – Solo : Dave Murray)
(8:34 – Solo : Janick Gers)

The sign of the cross
The name of the rose
A fire in the sky
The sign of the cross
The name of the rose
The sign of the cross

Lost the love of heaven above
Chose the lust of the earth below
Eleven saintly shrouded men
Came to wash my sins away

Onze hommes en saintes robes
Silhouettes se découpant sur le ciel
Un devant tenant haut une croix
Viennent me laver de mes péchés

Me tenant seul dans le vent et la pluie
Sentant la peur qui grandit
Ressentant à nouveau le changement de marée
Provoqué par la tempête qui couve
Sens l'anxiété tiens la peur éloignée
Quelques-uns des doutes sur ce à quoi tu crois
À présent que ta foi va être mise à l'épreuve
Rien à faire que d'attendre ce qui doit arriver

Pourquoi donc Dieu me protège-t-il encore
Même lorsque je ne le mérite pas
Bien que je sois doté d'une force intérieure
Certains appelleraient ça une pénitence
Pourquoi suis-je censé y faire face seul
Posant la question encore et encore
Prier Dieu ne me gardera pas en vie
Dans ma tête je sens la terreur commencer à monter

Ils diront leurs prières
Quand le moment viendra
Il faudra faire pénitence
Quand viendra le jour du jugement
Et les coupables saigneront
Quand ce moment viendra
Ils viendront réclamer
Ils emporteront ton âme

Le signe de croix
Le nom de la rose
Un feu dans le ciel
Le signe de croix

Ils viendront apporter la flamme éternelle
Ils nous apporteront à tous l'immortalité
Communiant pour bénir le monde
Mon créateur, mon Dieu fera que mon âme repose en paix

Le signe de croix
Le nom de la rose
Un feu dans le ciel
Le signe de croix

(8:14 – Solo : Dave Murray)
(8:34 – Solo : Janick Gers)

Le signe de croix
Le nom de la rose
Un feu dans le ciel
Le signe de croix
Le nom de la rose
Le signe de croix

J'ai perdu l'amour des cieux au-dessus
J'ai choisi l'attrait de la terre en bas
Onze hommes en saintes robes
Sont venus me laver de mes péchés

 
   
LORD OF THE FLIES
( Steve Harris / Janick Gers )
5:04
   

I don't care for this world anymore
I just want to live my own fantasy
Fate has brought us to these shores
What was meant to be is now happening

I've found that I like this living in danger
Living on the edge it makes feel as one
Who cares now what's right or wrong
It's reality
Killing so we survive wherever we may roam
Wherever we may hide, we've got to get away

I don't want existence to end
We must prepare ourselves for the elements
I just want to feel like we're strong
We don't need a code of morality

I like all the mixed emotion and anger
It brings out the animal, the power you can feel
And feeling so high with this much adrenaline
Excited but scary to believe what we've become

Saints and sinners
Something within us
We are lord of the flies
Saints and sinners
Something willing us
To be lord of the flies

(3:17 – Solo : Janick Gers)

Saints and sinners
Something within us
We are lord of the flies
Saints and sinners
Something willing us
To be lord of the flies

Saints and sinners
Something within us
We are lord of the flies
Saints and sinners
Something willing us
To be lord of the flies

Ce monde ne m'intéresse plus
Je veux juste vivre à ma guise
Le destin nous a conduit sur ces côtes
Ce qui devait arriver est en train de se produire

J'ai découvert que j'aimais vivre dangereusement
Vivre sur le fil du rasoir me fait me sentir entier
Qui se soucie maintenant de savoir si c'est bien ou mal
C'est la réalité
Tuer pour survivre où que l'on aille
Où que l'on se cache, il faut que l'on parte d'ici

Je ne veux pas que l'existence finisse
Nous devons nous préparer face aux éléments
Je veux juste sentir que nous sommes forts
Nous n'avons pas besoin d'un code moral

J'aime tous ces sentiments confus et cette colère
Cela fait ressortir l'animal, le pouvoir que tu peux ressentir
Et me sentant si bien avec toute cette adrénaline
Excité mais effrayé de croire à ce que nous sommes devenus

Saints et pécheurs
Quelque chose en nous
Nous sommes seigneur des mouches
Saints et pécheurs
Quelque chose veut que
Nous soyons seigneur des mouches

(3:17 – Solo : Janick Gers)

Saints et pécheurs
Quelque chose en nous
Nous sommes seigneur des mouches
Saints et pécheurs
Quelque chose veut que
Nous soyons seigneur des mouches

Saints et pécheurs
Quelque chose en nous
Nous sommes seigneur des mouches
Saints et pécheurs
Quelque chose veut que
Nous soyons seigneur des mouches

 
   
MAN ON THE EDGE
( Blaze Bayley / Janick Gers )
4:13
   

The freeway is jammed
And it's backed up for miles
The car is an oven and baking is wild
Nothing is ever the way it should be
What we deserve we just don't get, you see

A briefcase, a lunch and a man on the edge
Each step gets closer to losing his head
Is someone in heaven, are they looking down?
'Cause nothing is fair just you look around

Falling down, falling down, falling down
Falling down, falling down, falling down

He's sick of waiting, of lying like this
There's a hole in the sky
For the angels to kiss
Branded a leper because you don't fit
In the land of the free you just live by your wits

Once he built missiles
A nation's defence
Now he can't even
Give birthday presents
Across the city he leaves in his wake
A glimpse of the future a cannibal state

Falling down, falling down, falling down
Falling down, falling down, falling down

(2:24 – Solo : Janick Gers)
(2:37 – Solo : Dave Murray)

The freeway is jammed
And it's backed up for miles
The car is an oven and baking is wild
Nothing is ever the way it should be
What we deserve we just don't get you see

A briefcase, a lunch and a man on the edge
Each step gets closer to losing his head
Is someone in heaven, are they looking down?
'Cause nothing is fair just you look around

Falling down, falling down, falling down
Falling down, falling down, falling down
Falling down, falling down, falling down
Falling down, falling down, falling down

L'autoroute est embouteillée
Un bouchon sur des kilomètres
La voiture est un four et l'on y cuit complètement
Rien n'est jamais comme cela devrait être
On n'obtient jamais ce que l'on mérite, tu vois

Un attaché-case, un déjeuner et un homme à cran
Chaque pas le rapproche de perdre la tête
Y a-t-il quelqu'un dans les cieux, regardent-ils en bas ?
Car rien n'est juste, regarde simplement autour de toi

Chute libre, chute libre, chute libre
Chute libre, chute libre, chute libre

Il en a marre d'attendre, de mentir ainsi
Il y a un trou dans le ciel
Où les anges peuvent aller se faire foutre
Catalogué lépreux parce que tu n'es pas dans la norme
Au pays des hommes librestu peux vivre d'expédients

Il fut un temps où il construisait des missiles
La défense d'une nation
À présent il ne peut même pas
Donner de cadeaux d'anniversaire
À travers la ville il laisse dans son sillage
Un aperçu de l'avenir, un état cannibale

Chute libre, chute libre, chute libre
Chute libre, chute libre, chute libre

(2:24 – Solo : Janick Gers)
(2:37 – Solo : Dave Murray)

L'autoroute est embouteillée
Un bouchon sur des kilomètres
La voiture est un four et l'on y cuit complètement
Rien n'est jamais comme cela devrait être
On n'obtient jamais ce que l'on mérite, tu vois

Un attaché-case, un déjeuner et un homme à cran
Chaque pas le rapproche de perdre la tête
Y a-t-il quelqu'un dans les cieux, regardent-ils en bas ?
Car rien n'est juste, regarde simplement autour de toi

Chute libre, chute libre, chute libre
Chute libre, chute libre, chute libre
Chute libre, chute libre, chute libre
Chute libre, chute libre, chute libre

 
   
FORTUNES OF WAR
( Steve Harris )
7:24
   

After the war
And now that they've sent us homeward
I can't help but feel that I'm on my own
No one can see
Just what this conflict has done to
The minds of the men who are on their way home

I'm scarred for life
But it's not my flesh that's wounded
So how can I face the torment alone
The vivid scenes
And all the recurring nightmares
I lay there and sweat until it gets light

People say "don't worry"
Say that time's a perfect healer
That the nightmares they will come to pass
Can't hear what they're saying
I am living in my own world
And I'm feeling trance-like all the time

I hear voices in my head
Could I really be going crazy?
In the night the visions seem so real
Do you care if you live or die?
When you laugh are you really crying
You're not sure what's real anymore

Fortunes of war, fortunes of war
Fortunes of war, no pain anymore
Fortunes of war, fortunes of war
Fortunes of war, no pain anymore
Fortunes of war

(5:01 – Solo : Janick Gers)
(5:23 – Solo : Dave Murray)

Fortunes of war, fortunes of war
Fortunes of war, no pain anymore
Fortunes of war

Fortunes of war, fortunes of war
Fortunes of war, no pain anymore
Fortunes of war, fortunes of war
Fortunes of war, no pain anymore
Fortunes of war

Sometimes I wake
I feel that my spirit's broken
I wonder if I've the strength... to carry on

Carry on

Après la guerre
Et maintenant qu'ils nous ont renvoyés dans nos foyers
Je ne peux pas m'empêcher de sentir que je suis seul
Personne ne peut voir
Exactement ce que ce conflit a provoqué
Dans les esprits des hommes qui rentrent chez eux

Je suis marqué à vie
Mais ce n'est pas ma chair qui est blessée
Alors comment puis-je faire face seul à ce tourment
Les scènes si claires
Et tous les cauchemars récurrents
Je reste couché là et je transpire jusqu'au petit jour

Les gens me disent « ne t'en fais pas »
Ils disent que le temps le meilleur des remèdes
Que les cauchemars vont finir pas cesser
Pas moyen d'entendre ce qu'ils disent
Je vis dans mon propre monde
Et j'ai l'impression d'être en transe tout le temps

J'entends des voix dans ma tête
Suis-je vraiment en train de devenir fou ?
La nuit les visions semblent si réelles
Cela t'importe-t-il de vivre ou mourir ?
Quand tu ris es-tu en fait en train de pleurer
Tu n'es plus sûr de ce qui est réel

Fortunes des armes, fortunes des armes
Fortunes des armes, plus de souffrances
Fortunes des armes, fortunes des armes
Fortunes des armes, plus de souffrances
Fortunes des armes

(5:01 – Solo : Janick Gers)
(5:23 – Solo : Dave Murray)

Fortunes des armes, fortunes des armes
Fortunes des armes, plus de souffrances
Fortunes des armes

Fortunes des armes, fortunes des armes
Fortunes des armes, plus de souffrances
Fortunes des armes, fortunes des armes
Fortunes des armes, plus de souffrances
Fortunes des armes

Parfois je me réveille
Je sens que mon esprit est brisé
Je me demande si j'ai la force... de continuer

Continuer

 
   
LOOK FOR THE TRUTH
( Blaze Bayley / Janick Gers / Steve Harris )
5:10
   

All my dark dreams drift
Like smoke in the breeze
The fear grips me as I fall toward my sleep
Here comes the nightmare that never ends
Here is the dream that makes monsters of men

In the house of my soul
In rooms of ugliness and cold
Memories locked away
All the doubts and fears I never faced
Now they come again
I am falling down to meet with them
Fears within us all
Mine awake and they stand up tall

Look for the truth
Deepest cut of all from you
Knife of the truth
Blade of hatred slicing through

I pray my sleep will break
Maybe this time I won't wake
Weakness I hide so well
This dagger in my mind will tell
It's my final stand
I make a fist out of each hand
To shadows of the past
Take a breath and I scream "attack!"

Look for the truth
Deepest cut of all from you
Knife of the truth
Blade of hatred slicing through
Here is the truth
Deepest cut of all from you
Knife of the truth
Blade of hatred slicing through

(3:56 – Solo : Janick Gers)
(4:05 – Solo : Dave Murray)

Tous mes rêves sombres dérivent
Comme de la fumée dans la brise
La peur me tient alors que je m'enfonce dans le sommeil
Voici venir le cauchemar qui ne finit jamais
Voici le rêve qui fait des hommes des monstres

Dans la maison de mon âme
Dans les pièces de laideur et de froideur
Des souvenirs mis sous clef
Tous les doutes et les peurs auxquels je n'ai jamais fait face
À présent ils reviennent
Je tombe à leur rencontre
Des peurs en nous tous
Les miennes se réveillent et se dressent bien droites

Cherche la vérité
La coupure la plus profonde de toutes vient de toi
Couteau de la vérité
Lame de haine tranchant de part en part

Je prie que mon sommeil s'interrompe
Peut-être que cette fois je ne vais pas me réveiller
Une faiblesse que je cache si bien
Cette dague dans mon esprit va la révéler
C'est mon combat final
Je fais de chacune de mes mains un poing serré
Contre les ombres du passé
Je prends mon souffle et je crie « à l'attaque ! »

Cherche la vérité
La coupure la plus profonde de toutes vient de toi
Couteau de la vérité
Lame de haine tranchant de part en part
Là est la vérité
La coupure la plus profonde de toutes vient de toi
Couteau de la vérité
Lame de haine tranchant de part en part

(3:56 – Solo : Janick Gers)
(4:05 – Solo : Dave Murray)

 
   
THE AFTERMATH
( Steve Harris / Blaze Bayley / Janick Gers )
6:21
   

Silently to silence fall
In the fields of futile war
Toys of death are spitting lead
Where boys that were our soldiers bled
War horse and war machine
Curse the name of liberty
Marching on as if they should
Mix in the dirt our brothers' blood

In the mud and rain
What are we fighting for?
Is it worth the pain?
It is worth dying for?
Who will take the blame?
Why did they make a war?
Questions that come again
Should we be fighting at all?

Once a ploughman hitched his team
Here he sowed his little dream
Now bodies, arms and legs are strewn
Where mustard gas and barbwire bloom
Each moment's like a year
I've nothing left inside for tears
Comrades dead or dying lie
I'm left alone asking why

In the mud and rain
What are we fighting for?
Is it worth the pain?
It is worth dying for?
Who will take the blame?
Why did they make a war?
Questions that come again
Should we be fighting at all?

After the war
Left feeling no one has won
After the war
What does a soldier become?
After the war
Left feeling no one has won
After the war
What does a soldier become?

What is at home when the battles are done?
After the war and when no one has won
I'm just a soldier

(4:23 – Solo : Janick Gers)

After the war
Left feeling no one has won
After the war
What does a soldier become?
After the war
Left feeling no one has won
After the war
What does a soldier become

Doucement le silence retombe
Sur ces champs de guerre futile
Des jouets de mort crachent leur plomb
Où les enfants qui étaient nos soldats ont saigné
Cheval de guerre et machine de guerre
Maudissent le nom de la liberté
Marchant comme s'ils devaient
Mêler à la boue le sang de nos frères

Dans la boue et la pluie
Pourquoi nous battons-nous ?
Est-ce que cela vaut le coup de souffrir ?
Est-ce que cela vaut le coup de mourir ?
Qui en prendra la responsabilité ?
Pourquoi ont-ils fait une guerre ?
Des questions qui reviennent sans cesse
Devrions-nous vraiment nous battre ?

Il fut un temps quand un laboureur rassembla son équipe
Ici il sema son petit rêve
Maintenant des corps, des bras et des jambes sont éparpillés
Là où fleurissent le gaz moutarde et le barbelé
Chaque instant est comme une année
Il ne reste rien en moi pour pleurer
Mes camarades sont morts ou agonisent
Je me retrouve seul à demander pourquoi

Dans la boue et la pluie
Pourquoi nous battons-nous ?
Est-ce que cela vaut le coup de souffrir ?
Est-ce que cela vaut le coup de mourir ?
Qui en prendra la responsabilité ?
Pourquoi ont-ils fait une guerre ?
Des questions qui reviennent sans cesse
Devrions-nous vraiment nous battre ?

Après la guerre
Avec l'impression que personne n'a gagné
Après la guerre
Qu'advient-il d'un soldat ?
Après la guerre
Avec l'impression que personne n'a gagné
Après la guerre
Qu'advient-il d'un soldat ?

Qu'y a-t-il chez soi après la fin des combats ?
Après la guerre et quand personne n'a gagné
Je ne suis qu'un soldat

(4:23 – Solo : Janick Gers)

Après la guerre
Avec l'impression que personne n'a gagné
Après la guerre
Qu'advient-il d'un soldat ?
Après la guerre
Avec l'impression que personne n'a gagné
Après la guerre
Qu'advient-il d'un soldat ?

 
   
JUDGMENT OF HEAVEN
( Steve Harris )
5:12
   

A lonely cry for help
Reaching out for help to anyone
A silent prayer to God
To help you on your way
I've been depressed so long
It's hard to remember when I was happy
I've felt like suicide
A dozen times or more
But that's the easy way
That's the selfish way
The hardest part is to get on with your life

You're searching in the dark
Clutching at straws
To find a way
You take the Tarot cards
And throw them to the wind
You question your beliefs
Your inner thoughts, your whole existence
And if there is a God then answer if you will
And tell me of my fate, tell me of my place
Tell me if I'll ever rest in peace

If you could live your life again
Would you change a thing
Or leave it all the same?
If you had the chance again
Would you change a thing at all?
When you look back at your past
Can you say that you are proud of what you've done?
Are there times when you believe
That the right you thought was wrong?

All of my life I have believed
Judgement of heaven is waiting for me
All of my life I have believed
Judgement of heaven is waiting for me
Waiting for me, waiting for me, waiting for me...

(2:34 – Solo : Dave Murray)

All of my life now I have believed
Judgement of heaven awaits for me
All of my life now I have believed
Judgement of heaven awaits for me

All of my life I have believed
Judgement of heaven is waiting for me
All of my life I have believed
Judgement of heaven is waiting for me
Waiting for me, waiting for me, waiting for me...

Un cri au secours esseulé
Recherchant une aide quelconque
Une prière silencieuse à Dieu
De t'aider sur ton chemin
Cela fait si longtemps que je suis déprimé
C'est dur de me rappeler le temps où j'étais heureux
J'ai eu envie de me suicider
Une douzaine de fois ou plus
Mais c'est la manière facile
C'est la manière égoïste
Le plus dur est de continuer à vivre

Tu cherches dans le noir
Te raccrochant désespérément à un semblant d'espoir
Pour t'en sortir
Tu prends les cartes de tarot
Et tu les jettes au vent
Tu remets en doute tes croyances
tes pensées intimes, ton existence entière
Et s'il y a un Dieu alors qu'il me réponde s'il le veut
Et me parle de mon destin, me parle de ma place
Qu'il me dise si je reposerai un jour en paix

Si tu pouvais revivre ta vie
Changerais-tu quelque chose
Ou laisserais-tu tout tel quel ?
Si tu avais encore l'occasion
Changerais-tu quoi que ce soit ?
Quand tu regardes ton passé
Peux-tu dire que tu es fier de ce que tu as fait ?
Y a-t-il des moments où tu crois
Que ce que tu pensais faire de bien était mal ?

Toute ma vie j'ai cru
Que le jugement des Cieux m'attendait
Toute ma vie j'ai cru
Que le jugement des Cieux m'attendait
M'attendait, m'attendait, m'attendait...

(2:34 – Solo : Dave Murray)

Toute ma vie j'ai cru
Que le jugement des Cieux est ce qui m'attend
Toute ma vie j'ai cru
Que le jugement des Cieux est ce qui m'attend

Toute ma vie j'ai cru
Que le jugement des Cieux m'attendait
Toute ma vie j'ai cru
Que le jugement des Cieux m'attendait
M'attendait, m'attendait, m'attendait...

 
   
BLOOD ON THE WORLD'S HANDS
( Steve Harris )
5:58
   

Sometimes it makes me wonder
Sometimes it makes me question
Sometimes it makes me saddened
Always it makes me angry

But when you can see it happening
The madness that's all around you
Nobody seems to worry
The world seems so powerless to act

It's out of control
Blood on the world's hands
Each day a new toll

Another assassination
The same day a new creation
What are they coming into
Security of a world that brings
One day another killing
Somewhere there's someone starving
Another a savage raping
Meanwhile there's someone laughing at us

It's out of control
Blood on the world's hands
Each day it goes on

(3:05 – Solo : Dave Murray)
(3:30 – Solo : Janick Gers)

Blood on the world's hands
Blood on the world's hands
Blood on the world's hands
Blood on the world's hands

Blood on the world's hands
Blood on the world's hands
Blood on the world's hands
Blood on the world's hands

Brutality and aggression
Tomorrow another lesson
Expecting another air raid
Praying for a cease fire
They say things are getting better
No need to be complacent
There's chaos across the border
And one day it could be happening to us

It's out of control
Blood on the world's hands
It's our epitaph
It's out of control
Someone should know
Blood on the world's hands
Someone should

Parfois cela donne à penser
Parfois cela me fait douter
Parfois cela m'attriste
Toujours cela me met en colère

Mais quand tu peux la voir se produire
La folie qui nous entoure
Personne ne semble s'en inquiéter
Le monde semble incapable de réagir

C'est incontrôlable
Du sang sur les mains du monde
Chaque jour de nouvelles victimes

Un autre assassinat
Le même jour une nouvelle création
Mais dans quoi s'embarquent-ils
La sécurité d'un monde qui apporte
Un jour une nouvelle tuerie
Quelque part quelqu'un est affamé
Ou encore un viol sauvage
Pendant ce temps quelqu'un se moque de nous

C'est incontrôlable
Du sang sur les mains du monde
Chaque jour cela continue

(3:05 – Solo : Dave Murray)
(3:30 – Solo : Janick Gers)

Du sang sur les mains du monde
Du sang sur les mains du monde
Du sang sur les mains du monde
Du sang sur les mains du monde

Du sang sur les mains du monde
Du sang sur les mains du monde
Du sang sur les mains du monde
Du sang sur les mains du monde

Brutalité et agression
Demain une autre leçon
En attendant un autre raid aérien
Priant pour un cessez-le-feu
Ils disent que les choses s'arrangent
Il n'y a pas de quoi être content de soi
Le chaos règne de l'autre côté de la frontière
Et un jour ça pourrait nous arriver

C'est incontrôlable
Du sang sur les mains du monde
C'est notre épitaphe
C'est incontrôlable
Quelqu'un devrait savoir
Du sang sur les mains du monde
Quelqu'un devrait

 
   
THE EDGE OF DARKNESS
( Steve Harris / Blaze Bayley / Janick Gers )
6:39
   

I've looked into the heart of darkness
Where the blood-red journey ends
When you've faced the heart of darkness
Even your soul begins to bend
For a week I have been waiting
Still I am only in Saigon
The walls move in a little closer
I feel the jungle call me on

Every minute I get weaker
While in the jungle they grow strong
What I wanted was a mission
And for my sins they gave me one
They brought it up just like room service
'Cause everyone gets what they want
And when that mission was all over
I'd never want another one

I know, captain
That you've done this work before
We've got a problem
You can help us all I'm sure
The colonel's gone rogue
And his methods are unsound
You'll take a PBR
Up river, track him down

There's a conflict
In every human heart
And the temptation
Is to take it all too far
In this war
Things get so confused
But there are some things
Which cannot be excused

He's acting like a god
An insane lunatic
Your mission: exterminate
With extreme prejudice
The route is dangerous
And your progress may be slow
Here is the file
And it's all you need to know

(4:18 – Solo : Janick Gers)
(4:38 – Solo : Dave Murray)

Here I am the knife in my hand
And now I understand why the genius must die

Now I stand alone in the darkness
With his blood upon my hands
Where sat the warrior the poet
Now lie the fragments of a man

I've looked into the heart of darkness
Where the blood-red journey ends
When you've faced the heart of darkness
Even your soul begins to bend
I've looked into the heart of darkness...

J'ai regardé au cœur des ténèbres
Où le voyage rouge sang s'achève
Quand tu as fait face au cœur des ténèbres
Même ton âme commence à fléchir
Pendant une semaine j'ai attendu
Mais je ne suis toujours qu'à Saigon
Les murs se rapprochent un peu plus
Je sens la jungle m'appeler

À chaque minute je m'affaiblis
Alors que dans la jungle ils deviennent plus forts
Ce que je voulais c'était une mission
Et pour mes péchés ils m'en ont donné une
Ils me l'ont apporté sur un plateau
Parce que chacun obtient ce qu'il veut
Et quand la mission sera terminée
Je n'en voudrai plus jamais une autre

Je sais, mon capitaine
Que vous avez déjà fait ce boulot auparavant
Nous avons un problème
Vous pouvez tous nous aider j'en suis sûr
Le colonel est devenu incontrôlable
Et ses méthodes sont malsaines
Vous prendrez un patrouilleur
Pour remonter la rivière et le retrouver

Il y a un conflit
Dans chaque cœur humain
Et la tentation
Est grande d'aller trop loin
Dans cette guerre
Tout devient si confus
Mais il y a des choses
Que l'on ne peut excuser

Il se comporte comme un dieu
Il est complètement fou
Votre mission : exterminer
Avec extrême préjudice
Le chemin est dangereux
Et vous progresserez sans doute lentement
Voici le dossier
Et c'est tout ce que vous avez besoin de savoir

(4:18 – Solo : Janick Gers)
(4:38 – Solo : Dave Murray)

Me voici couteau en main
Et maintenant je comprends pourquoi le génie doit mourir

À présent je suis seul dans les ténèbres
Avec son sang sur les mains
Où s'asseyait le guerrier, le poète
Gisent à présent les fragments d'un homme

J'ai regardé au cœur des ténèbres
Où le voyage rouge sang s'achève
Quand tu as fait face au cœur des ténèbres
Même ton âme commence à fléchir
J'ai regardé au cœur des ténèbres...

 
   
2 A.M.
( Blaze Bayley / Janick Gers / Steve Harris )
5:38
   

I get in from work at 2 a.m.
And sit down with a beer
Turn on late night TV
And then I wonder why I'm here
It's meaningless and trivial
And it washes over me
And once again I wonder
Is this all there is for me

Here I am again
Look at me again
Here I am again on my own
Trying hard to see
What there is for me
Here I am again on my own

Life seems so pathetic
I wish I could leave it all behind
This canvas chair, this bed
These walls that fall in on my mind
Hold on for something better
That just drags you through the dirt
Do you just let go or carry on
And try to take the hurt

Here I am again
Look at me again
Here I am again on my own
Trying hard to see
What there is for me
Here I am again on my own

(3:24 – Solo : Janick Gers)

Here I am again
Look at me again
Here I am again on my own
Trying hard to see
What there is for me
Here I am again on my own

Here I am again
Look at me again
Here I am again on my own
Trying hard to see
What there is for me
Here I am again on my own

Alone again, alone again
I'm here on my own

Je rentre du boulot à deux heures du matin
Et je m'assois avec une bière
J'allume la télé, programmes de nuit
Et je me demande ce que je fais là
Ça n'a pas de sens et c'est insignifiant
Et cela me submerge
Et une fois de plus je me demande
Est-ce out ce qui m'est réservé

Me voilà encore
Regarde-moi encore
Me voilà encore tout seul
Essayant vraiment de voir
Ce qu'il y a pour moi
Me voilà encore tout seul

La vie semble si pitoyable
J'aimerais pouvoir tout laisser derrière moi
Cette chaise de toile, ce lit
Ces murs qui emprisonnent mon esprit
Attendre quelque chose de mieux
Ça te traîne seulement dans la boue
Est-ce que tu laisses tomber ou est-ce que tu continues
Et tentes de résister à la douleur

Me voilà encore
Regarde-moi encore
Me voilà encore tout seul
Essayant vraiment de voir
Ce qu'il y a pour moi
Me voilà encore tout seul

(3:24 – Solo : Janick Gers)

Me voilà encore
Regarde-moi encore
Me voilà encore tout seul
Essayant vraiment de voir
Ce qu'il y a pour moi
Me voilà encore tout seul

Me voilà encore
Regarde-moi encore
Me voilà encore tout seul
Essayant vraiment de voir
Ce qu'il y a pour moi
Me voilà encore tout seul

Encore seul, encore seul
Je suis là tout seul

 
   
THE UNBELIEVIER
( Steve Harris / Janick Gers )
8:10
   

When you start to take a look within
Do you feel at ease with what you see
Do you think you can have peace of mind
And have self-belief or be satisfied
Do you think you even like yourself
Or really think you could be someone else
Is there something that you'd rather be
Never thought you'd be
Had the chance to see

All my life I've run away
All my life I've tried to hide away

Feel the paranoia creeping in
Like a cancer eating at the skin
Do you think you've lost your self esteem
And your self respect, what can you expect

All my life I've run away
All my life I've tried to hide away
All my life I've run away
All my life I've tried to hide away

All my life... I've run astray
Let my faith... slip away
All my life... I've run astray
Allowed my faith... to drift away

All my life... I've run astray
Let my faith... slip away
All my life... I've run astray
Allowed my faith... to drift away

(4:08 – Solo : Janick Gers)
(4:31 – Solo : Dave Murray)

Are you scared to look inside your mind
Are you worried just at what you'll find
Do you really want to face the truth
Does it matter now, what have you got to lose
Try release the anger from within
Forgive yourself a few immortal sins
Do you really care what people think
Are you strong enough to release the guilt

All my life I've run away
All my life I've tried to hide away

All my life... I've run astray
Let my faith... slip away
All my life... I've run astray
Allowed my faith... to drift away
All my life... I've run astray
Let my faith... slip away
All my life... I've run astray
Allowed my faith... to drift away

Quand tu commences à regarder en toi-même
Te sens-tu à l'aise avec ce que tu vois
Penses-tu que tu peux avoir l'esprit tranquille
Et confiance en toi ou être satisfait
Est-ce que tu penses même que tu t'aimes bien
Ou penses-tu vraiment que tu pourrais être quelqu'un d'autre
Y a-t-il quelque chose que tu préfèrerais être
Que tu n'aurais jamais pensé être
Ou aurais eu l'occasion de voir

Toute ma vie j'ai fui
Toute ma vie j'ai tenté de me cacher

Tu sens la paranoïa qui rampe en toi
Comme un cancer qui te ronge la peau
Sens-tu que tu as perdu ton amour-propre
Et tout respect de toi, tu t'attends à quoi

Toute ma vie j'ai fui
Toute ma vie j'ai tenté de me cacher
Toute ma vie j'ai fui
Toute ma vie j'ai tenté de me cacher

Toute ma vie... je me suis égaré
J'ai laissé ma foi... me quitter
Toute ma vie... je me suis égaré
J'ai laissé ma foi... aller à la dérive

Toute ma vie... je me suis égaré
J'ai laissé ma foi... me quitter
Toute ma vie... je me suis égaré
J'ai laissé ma foi... aller à la dérive

(4:08 – Solo : Janick Gers)
(4:31 – Solo : Dave Murray)

As-tu peur de regarder en toi-même
As-tu peur de ce que tu vas trouver
Veux-tu vraiment regarder la vérité en face
Cela a-t-il de l'importance maintenant, qu'as-tu à perdre
Essaie de relâcher la colère en toi
Pardonne-toi quelques péchés impérissables
Cela t'importe-t-il vraiment ce que les gens pensent
Es-tu assez fort pour te dégager de la culpabilité

Toute ma vie j'ai fui
Toute ma vie j'ai tenté de me cacher

Toute ma vie... je me suis égaré
J'ai laissé ma foi... me quitter
Toute ma vie... je me suis égaré
J'ai laissé ma foi... aller à la dérive
Toute ma vie... je me suis égaré
J'ai laissé ma foi... me quitter
Toute ma vie... je me suis égaré
J'ai laissé ma foi... aller à la dérive

   
 
© Copyright maiden.ch 1999-2016 / Vevey / Suisse
Dernière mise à jour : 27.08.2017