Discographie >> Singles >> Infinite Dreams
Nous sommes le 21 Nov 2017, il est 16:58
 
INFINITE DREAMS
 
 
   

 

1. Infinite Dreams (live)
2. Killers (live)
3. Still Life (live)

 
Réalisé le 06/11/89
Produit, arrangé et mixé par Martin Birch
Chart position: 6
Enregistré au NEC, Birmingham
Album : Seventh Son Of A Seventh Son
les 27 et 28 novembre 1988
   
   
   
INFINITE DREAMS
( Steve Harris )
6:05
   

This is a song called 'Infinite Dreams', this one.

Infinite dreams I can't deny them
Infinity is hard to comprehend
I couldn't hear those screams
Even in my wildest dreams
Suffocation waking in a sweat
Scared to fall asleep again
In case the dream begins again

Someone chasing I cannot move
Standing rigid a nightmare's statue
What a dream when will it end
And will I transcend?
Restless sleep the minds in turmoil
One nightmare ends another fertile
Getting to me so scared to sleep
But scared to wake now in too deep

Even though its reached new heights
I rather like the restless nights
It makes me wonder it makes me think
There's more to this I'm on the brink
It's not the fear of what's beyond
It's just that I might not respond
I have an interest almost craving
But would I like to get too far in?

It can't all be coincidence
Too many things are evident
You tell me you're an unbeliever
Spiritualist? Well me I'm neither
But wouldn't you like to know the truth
Of what's out there to have the proof
And find out just which side you're on
Where would you end in Heaven or in Hell?

Help me
Help me to find my true self
Without seeing the future
Save me
Save me from torturing myself
Even within my dreams

(4:39 – Solo : Dave Murray)
(4:51 – Solo : Adrian Smith)

There's got to be just more to it than this
Or tell me why do we exist
I'd like to think that when I die
I'd get a chance another time
And to return and live again
Reincarnate, play the game
Again and again and again and again

C'est un morceau qui s'appelle « Infinite Dreams », celui-ci.

Rêves infinis je ne peux les ignorer
L'infinité est dure à appréhender
Je ne pouvais entendre ces hurlements
Même dans mes rêves les plus fous
Suffocation me réveillant en sueur
Trop effrayé pour me rendormir
Au cas où le rêve recommencerait

Quelqu'un me pourchasse je ne peux pas bouger
Restant paralysé une statue de cauchemar
Quel rêve, quand va-t-il finir
Et serai-je transcendé ?
Sommeil agité l'esprit en ébullition
Un cauchemar s'achève, un autre fécond
Cela prend sur moi si effrayé de dormir
Mais effrayé de me réveiller maintenant trop engagé

Bien que cela ait atteint de nouveaux sommets
Je préfère les nuits agitées
Cela me fait me demander cela me fait réfléchir
Il y a plus que ça je suis au bord du gouffre
Ce n'est pas la peur de ce qu'il y a au-delà
C'est juste que je ne puisse pas réagir
Je suis intéressé c'est presque une envie irrésistible
Mais aimerais-je tant m'y impliquer ?

Cela ne peut pas être que des coïncidences
Trop de choses sont apparentes
Tu me dis que tu es un non-croyant
Spiritualiste ? Eh bien moi, je ne suis aucun des deux
Mais aimerais-tu connaître la vérité
De ce qu'il y a au-delà, avoir la preuve
Et découvrir de quel côté tu es
Où vas-tu finir au Paradis ou en Enfer ?

Aide-moi
Aide-moi à trouver ma véritable identité
Sans voir l'avenir
Sauve-moi
Sauve-moi de me torturer moi-même
Même dans mes rêves

(4:39 – Solo : Dave Murray)
(4:51 – Solo : Adrian Smith)

Il doit y avoir plus à tout cela que seulement ça
Ou dis-moi, pourquoi existons-nous ?
J'aimerais pouvoir penser que quand je mourrai
J'aurai une autre chance, une autre fois
Et revenir et vivre encore
Me réincarner, jouer le jeu
Encore et encore et encore et encore

 
   
KILLERS
( Steve Harris / Paul Di'Anno )
5:01
   
Alright, a song called 'Killers', this one.
Yeah! It gives me some bad dreams, this one.


You walk through the subway
His eyes burn a hole in your back
A footstep behind you
He lunges prepared for attack
Scream for mercy
He laughs as he watches you bleed
Killer behind you
His blood lust defies all his needs

My innocent victims are slaughtered
With wrath and despite
The mocking religion of hatred
That burns in the night
I have no-one
Am bound to destroy all this greed
A voice inside me
Compelling to satisfy me

I can see
What a knife's meant to be
And you'll never know
How I came to foresee, see, see

(2:59-Solo: Dave Murray)
(3:21-Solo: Adrian Smith)


My faith in beliving
Is stronger that lifelines and ties
With the glimmer of metal
My moment is ready to strike
Death call arises
A scream breaks the still of the night
Another tomorrow
Remember to walk in the light

I have found you
And now there is no place to run
Excitement shakes me
Oh god help me what i have done?
Ooh yeah I've done it again!

You walk through the subway
My eyes burn a hole in your back
A footstep behind you
He lunges prepared for attack
Scream for mercy
He laughs as he's watching you bleed
Killer behind you
My blood lust defies all his needs
Ooh look out I'm coming for you
Hahahahahah!
D'accord, un morceau qui s'appelle « Killers », celui-ci.
Ouais ! Il me donne de sales rêves, celui-ci
.

Tu traverses le passage souterrain
Ses yeux te brûlent un trou dans le dos
Un bruit de pas derrière toi
Il s'élance prêt à attaquer
Hurle en demandant pitié
Il rit en te regardant saigner
Un tueur derrière toi
Sa soif de sang défie tous ses besoins

Mes victimes innocentes sont massacrées
Avec colère et dédain
Une parodie de religion de haine
Qui brûle dans la nuit
Je n'ai personne
Je suis destiné à détruire toute cette cupidité
Une voix intérieure
Me pousse à ce que je me satisfasse

Je vois bien
A quoi doit servir un couteau
Et tu ne sauras jamais
Comment j'ai pu prévoir, voir, voir

(2:59-Solo: Dave Murray)
(3:21-Solo: Adrian Smith)


Ma foi en ma croyance
Est plus forte que les lignes de vie et les liens
Avec la lueur du métal
Mon moment est prêt à frapper
Un appel de mort s'élève
un hurlement rompt le silence de la nuit
Un autre lendemain
Souviens-toi de marcher dans la lumière

Je t'ai trouvé
Et maintenant il n'y a nulle part où t'enfuir
L'excitation me secoue
Oh Dieu aides-moi qu'est-ce que j'ai fait ?
Ooh ouais, je l'ai encore fait !

Tu traverses le passage souterrain
Mes yeux te brûlent un trou dans le dos
Un bruit de pas derrière toi
Il s'élance prêt à attaquer
Hurle en demandant pitié
Il rit en te regardant saigner
Un tueur derrière toi
Ma soif de sang défie tous ses besoins
Oooh fais attention, je viens pour toi
Hahahahahah !
 
   
STILL LIFE
( Dave Murray / Steve Harris )
4:37
   

Thank you!

(0:14-Solo: Dave Murray)


Take a look in the pool
And what do you see
In the dark dephts there
Faces beckoning me
Can't you see them
It's plain for all to see
They were there
Oh I know you don't believe me

Oh... I've never felt so strange
But... I'm not going insane

I've no doubt
That you think i'm off my head
You don't say
But it's in your eyes instead
Hours I spend out
Just gazing in that pool
Something draws me there
I don't know what to do

Oh... They drain my strenght away
Oh... They're asking me to say
Nightmares...
Spirits calling me
Nightmares...
They won't leave me be

All my life's blood
Is slowly draining away
And i feel that
I'm weaker every day
Somehow i know
I haven't long to go
Joining them
At the bottom of the pool

Now... I feel they are so near
I... Begin to see them clear
Nightmares...
Coming all the time
Nightmares...
Will give me a piece of mind

(3:09-Solo: les deux ensemble)
(3:21-Solo: Adrian Smith)
(3:46-Solo: Dave Murray)


Now it's clear and i know
What i have to do
I must take you down there
To look at them too
Hand in hand then we'll jump
Right into that pool
Can't you see not just me
They want you too

Oh... We'll drown together
It... Will be forever
Nightmares...
Forever calling me
Nightmares...
Now we rest in peace

Merci !

(0:14-Solo: Dave Murray)


Jette un oeil dans l'étang
Et qu'est-ce que tu vois
Dans les profondeurs sombres
Des visages qui me font signe
Ne les vois-tu donc pas
C'est pourtant évident
Ils étaient là
Oh je sais que tu ne me crois pas

Oh...je ne me suis jamais senti si bizarre
Mais...je ne deviens pas fou

Je suis certain
Que tu crois que je suis dingue
Tu ne dis rien
Mais je le vois dans tes yeux
Des heures je suis resté
A regarder dans cet étang
Quelque chose m'attire là
Je ne sais pas quoi faire

Oh...ils épuisent mes forces
Oh...ils me demandent de rester
Cauchemars...
Des esprits qui m'appellent
Cauchemars...
Ils ne veulent pas me laisser tranquille

Toute mon énergie vitale
S'écoule lentement
Et je sens que
Je suis un peu plus faible chaque jour
D'une certaine manière je sais
Que ce ne sera pas long
Avant que je les rejoigne
Au fond de l'étang

Maintenant... je sens qu'ils sont si proches
Je...commence à les voir clairement
Cauchemars...
Je les ai tout les temps
Cauchemars...
Me donneront la tranquillité d'esprit

(3:09-Solo: les deux ensemble)
(3:21-Solo: Adrian Smith)
(3:46-Solo: Dave Murray)


Maintenant c'est clair et je sais
Ce que j'ai à faire
Je dois t'y emmener
Pour que tu les voies aussi
Main dans la main nous sauterons
Alors dans l'étang
Ne vois-tu pas ce n'est pas seulement moi
Ils te veulent aussi

Oh...nous nous noierons ensemble
Ce...sera à jamais
Cauchemars...
Qui m'appellent éternellement
Cauchemars...
Maintenant nous reposons en paix

   
 
© Copyright maiden.ch 1999-2016 / Vevey / Suisse
Dernière mise à jour : 27.08.2017